AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est ici que tout a commencé pas vrai ? [Keiji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darren Smith
| Personnel |
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 26
Avatar : : Jesse McCartney
Crainte : Ressombrer...
Humeur : Pas mauvaise
Date d'inscription : 03/09/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: A cause d'un père alcoolique...et d'une tante irresponssable !
Affinités:

MessageSujet: C'est ici que tout a commencé pas vrai ? [Keiji]   Jeu 16 Juin - 18:09

Pendant longtemps, les aventures de Darren commençaient en général de cette manière :
"Comme chaque nuit, il lui était impossible de trouver le sommeil. Trop de choses troublaient son esprits malade..."
"De la fenêtre du hall, debout, Darren regardait dehors la pluie battante, le vent qui couchait les arbres et hurlait, les vagues qui se déchainaient. Mais ses yeux étaient si vides, si pâles, qu'on aurait dit un mort. C'était un peu ça...
Il ne bougeait pas un seul centimètre de son corps depuis maintenant deux heures. Au bout d'un certain temps pourtant, il cligna des yeux. Bon début...puis il laissa couler des larmes. C'était mieux que rien. Kristinna...sa belle Kristinna..."

Souffrance, blessures... il avait en effet vécu un enfer et avait de nombreuses fois faillit mourir. Jusqu'à ce que tout finisse par devenir plus clair, que le temps efface peu à peu les traces de ses mésaventures. Son esprit avait fini par faire le tri, lentement mais sûrement. Aujourd'hui le fantôme qu'il avait été avait retrouvé sa vivacité d'antan. Il avait reprit des couleurs, il souriait...Il renaissait de ses cendres, tout simplement.
Les seules blessures que l'on pouvait alors clairement distinguer n'étaient ni trop nombreuses ni trop grave. Sauf peut-être celle à son épaule. Un individu étrange qui l'avait surpris et l'avait torturé sans raison... avant de s'enfuir en ne manquant pas de le libérer. Il n'avait jamais su qui s'était mais au fond il s'en fichait. Ça n'avait plus vraiment d'importance.
Aujourd'hui il s'était mis en tête de redonner un peu de vie à la salle d'eau. Il s'assure que la salle était vide puis entra. Il posa tout son attirail près des lavabos et soupira en regardant autour de lui, passant une main dans ses cheveux. Il y avait un sacré boulot.

Sans attendre il attrapa une éponge et entreprit de frotter les douches. Il s'était fait à ce genre de boulot. Et croyez moi il préférait cela à éponger des flaques de sang un peu partout dans le pensionnat et de trainer les corps jusqu'au cimetière. Oui parce qu'on l'avait aussi gracieusement chargé de ça. Au départ il avait vomi plus d'une fois. On connait tous Darren. Mais au fur et à mesure il avait finit par s'y faire. La mort de l'effrayait plus autant en fin de compte.
Son travail avançait. Il avait presque finit. Les douches et les toilettes brillaient (du moins autant qu'on pouvait le prétendre), les miroirs et les vitres fendue avaient retrouvés leur usage, les murs étaient un peu plus propres aussi. Darren était donc en train de terminer le travail en passant la serpillère sur le sol. Une fois terminé il sourit, satisfait.
Il eut alors l'envie de passer sous la douche. C'est que ça faisait transpirer tout ça au final. Il fit donc une toilette rapide et au moment où il prenait son tee-shirt, la porte de la salle d'eau s'ouvrit. Le blondinet tourna alors la tête et reconnu sans mal l'individu. Keiji Kitade. Voilà bien plusieurs semaines, voir plusieurs mois qu'il ne l'avait pas croisé. Un record sans aucun doute.

Le jeune homme eut alors un regard horrifié. Non, non. Ce n'était pas Keiji qui lui faisait cet effet là, c'était du passé tout ça. Non c'était plutôt les traces de chaussures salles sur son sol tout propre. Il soupira et lança :


- Puta*n Keiji je venais de le laver ce sol...

Bon on se console un peu en se disant que de toute manière si ça n'avait pas été lui maintenant ça aurait été un autre plus tard qui aurait bousillé son travail. Comme tout le reste. Le ménage ici était sans limite. A peine venait-on de terminer une pièce que quelqu'un passait derrière vous pour tout ruiner. Mais Darren n'y pensait pas. Pour lui c'était un moyen de penser à autre chose et de s'occuper plutôt que de ruminer toute la journée dans un coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiji Kitade
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 28
Avatar : : Ruki
Humeur : Pas mauvaise...
Date d'inscription : 17/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Pour le plaisir! Faux... mais c'est le cas à présent!
Affinités:

MessageSujet: Re: C'est ici que tout a commencé pas vrai ? [Keiji]   Ven 17 Juin - 11:35

En terme de début d'histoire, celles de Keiji n'avaient pas franchement changées. Pourtant, il avait évolué lui aussi mais sans changement radical, juste de façon normale parallèlement au temps qui passe. Pour tout dire, il avait cherché à retrouver Darren après son passage à l'infirmerie mais allez savoir à chaque fois il était tombé sur quelqu'un d'autre ou bien ne l'avait pas trouvé. En tout cas, il ne s'était pas ennuyé, sa convalescence avait été courte et même s'il s'était traîné quelques douleurs, il avait vite retrouvé la forme. Faut dire qu'il trouvait Anguish plutôt bien habité en ce moment et comme le moral fait le plus gros du boulot de la récupération... en sachant que le sien était excellent, le résultat ne surprend personne. Keiji avait fait en effet de bonnes rencontres qui l'amusaient et l'occupaient beaucoup, à en oublier parfois les anciennes... jusqu'à ce qu'elles se rappellent à lui, ce que Darren avait fait dans un style exemplaire. Il avait gagné, Keiji était de retour pour lui plaire. Mais Darren n'était plus exactement le même que celui que Keiji avait longuement connu et dépouillé.

Darren n'avait plus peur de la mort en effet. Plus peur de grand chose même sans doute. En même temps, il avait déjà tout expérimenté dans le domaine, ou presque. Or le nerf de la peur, c'est l'inconnu, au moins Darren avait retenu ça de tout ce que Keiji avait tenté de lui faire découvrir. C'était pas un si mauvais résultat pour tout dire. Keiji fut même content de le constater. Pas trop surpris cela dit, il avait eu un récent aperçu du « nouveau » Darren lors de leur dernière rencontre à l'infirmerie, mais il était toutefois plus en mesure d'en profiter aujourd'hui et il comptait là-dessus. Pour tout dire, c'était même la raison première de sa présence ici. Des gens effrayés, c'est facile à trouver. Des pauvres types à terroriser, ça courrait les couloirs. Si Darren était passé au niveau supérieur... alors Keiji avait de bonnes raisons de revenir. Pourtant faut avouer que l'idée de le mettre en miettes contre ce mur tout propre était tentante. Quel imbécile. Il avait pas beaucoup insisté à l'infirmerie même si Keiji avait apprécié ses efforts. Darren avait peut être compris beaucoup de choses mais il ne savait pas en profiter. Keiji ne manquait toutefois pas d'espoir sur ce point. Si Darren était seulement blasé par tout ça, son existence serait bien futile. Il y avait forcément autre chose. Un but quelconque, et pas que celui de nettoyer les sols, même si ça semblait avoir le mérite de bien l'occuper. Qu'il se rassure, Keiji ne comptait pas le lui enlever. Juste jouer un peu avec les nouveaux sentiments de Darren. Keiji s'arrêta sur place après la remarque de Darren. Il regarda le sol, puis le blondinet.


- Hum... il pleut dehors. Beau travail. Tu veux que j'enlève mes chaussures?

Il se moquait de lui? Il en avait même pas l'air, enfin juste un peu quand même. Keiji se prit même au mot et consciencieusement les retira. Il sourit ensuite et les posa sagement dans un coin. Il resta ainsi pieds nus sur le carrelage. Il ne poussa pas la plaisanterie jusqu'à nettoyer les traces de pas à l'entrée, quand même, mais il aurait pu s'il y avait pensé! Il releva son regard sur Darren et sourit à nouveau.

- Je te cherchais. Depuis quelques temps même, t'as l'air bien occupé. Je penserais aux traces de savon la prochaine fois!

Il eut un rire et s'avança, attrapant le pantalon que Darren n'avait pas encore remis. Il le tendit dans les airs, observant le tissu dans la lumière puis s'avança vers les lavabo, tournant un des robinets. De toute évidence, Darren ne réagirait pas à la menace ou à la violence alors autant provoquer autre chose, pas une dispute en terme de textile non plus hein, ce n'est pas là-dessus qu'il l'attendait, ça c'était juste pour s'occuper les mains. Keiji posa le vêtement et retira les gants qu'il avait enfilé plus tôt pour s'y intéresser de nouveau. C'est que faire le ménage c'est salissant tout compte fait, non? Regardez, l'état de ce pantalon. Non, Keiji ne cherchait pas obtenir les faveurs de Darren, il n'avait rien à lui demander non plus... pour avoir son attention? Ca, peut être, faut bien l'avouer... Faut bien s'amuser un peu! Surtout en compagnie de Darren, c'est ce à quoi il s'était toujours tenu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darren Smith
| Personnel |
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 26
Avatar : : Jesse McCartney
Crainte : Ressombrer...
Humeur : Pas mauvaise
Date d'inscription : 03/09/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: A cause d'un père alcoolique...et d'une tante irresponssable !
Affinités:

MessageSujet: Re: C'est ici que tout a commencé pas vrai ? [Keiji]   Ven 17 Juin - 19:38

On ne peut pas dire que frôler la mort perturbe Keiji, hein. Vraiment pas. Enfin ce n'était pas une surprise pour Darren qui commençait à bien le connaître au fond. Sérieusement... après avoir éviter la mort de peu, tout ce qu'il trouvait à inventer cet andouille c'était de se faire passer pour amnésique. Rien de plus agaçant que de voir ça. Mais depuis le début le blondinet avait vu clair dans son jeu. Keiji amnésique ? Bah voyons. Trop beau pour être vrai. Il avait le cerveau et le cœur trop bien accroché pour avoir un traumatisme après avoir été égorgé. Il faudrait qu'Anguish s'écroule sur son crâne pour arriver à un tel résultat. Et encore pas sûr que ça marche. Ah il en avait eu des remarques après lui avoir sauvé la vie. Nombreux étaient ceux qui paieraient cher la mort de l'asiatique et voilà qu'au moment où tout le monde aurait pu en être débarrassé, Darren Smith arrivait comme un Prince Charmant pour sauver la Belle du Dragon. Bon l'image était pas terrible c'est sûr mais c'était presque ça.
Hier encore il s'était fait siffler et huer par des pensionnaires au réfectoire. Y a rien de plus gênant que d'entrer tranquillement dans une pièce en vous pensant invisible, comme d'habitude, et de voir soudain des gens se lever et vous regarder comme si vous étiez un tas de cafards dégoutant ou bien vous jeter des truc à la figure. C'était bien la première fois que ça lui arrivait et il avait rapidement quitté les lieux le ventre vide. Non... Darren Smith n'était plus vraiment celui dont on voulait se faire un ami.

Oh ne pensez pas que ça le perturbait. Disons qu'il comprenait parfaitement la réaction de tous ces gens là. S'il avait apprit qu'un pensionnaire quelconque avait sauvé Keiji Kitade de la mort, il lui en aurait sûrement voulu un peu. Alors pourquoi lui avoir épargné ça hein ? Pourquoi est-ce qu'il ne l'avait pas laisser crever tout simplement ? Laissez tomber il ne répondra certainement jamais à la réponse. Peut-être parce qu'il en ignorait tout bonnement la réponse lui aussi. Bref. L'asiatique dont il était question venait de débarquer dans la salle d'eau avec ses chaussures dégueulasses et bousillait tout son travail. Comme si de rien n'était, il lui demanda même s'il voulait qu'il enlève ses chaussures. Ironique ou pas, Darren s'empressa de répondre à l'interrogation :


- Oui, ce serait mieux.

Surprenant mais vrai, Keiji s'exécuta. Pour une fois qu'il respectait quelque chose celui-là. Le blondinet l'observait alors qu'il lui annonçait le chercher depuis quelque temps. Mauvaise nouvelle. Quand Keiji je cherchait c'était forcément une mauvaise nouvelle. Quoiqu'avec un peu de chance.
Occupé lui ? Pas qu'une peu pour être honnête. Darren soupira et répondit :


- Ce pensionnat est l'endroit le plus dégoutant que j'ai jamais vu. En s'en rend compte davantage lorsque c'est nous qui sommes sensé nettoyer. Le nettoyage ici c'est un cercle vicieux. Quand tu as finis de laver un endroit et que tu passe à un autre, tout le monde repasse derrière toi pour tout foutre en l'air et t'as plus qu'à recommencer. C'est assez agaçant. Hey tu fais quoi là ?

Keiji venait d'attraper son pantalon et d'ouvrir un robinet. Il jouait à quoi là ? De toute évidence il avait l'intention de faire un peu de lessive. Darren leva les yeux au ciel et soupira. Toujours aussi généreux tien...

- Keiji t'es bien sympa là mais je met quoi sur les fesses en attendant ? J'ai pas fini faut encore que j'aille passer un coup de balais dans le dortoir du personnel et que je passe un coup d'éponge sur les tables du réfectoire... enfin bref tu t'en fou.

Oui de toute évidence ce n'était pas son problème.
Rapidement, le blondinet jeta un coup d’œil aux poches de l'asiatique histoire de voir s'il possédait la fameuse télécommande dont, il s'en doutait, Keiji faisait peu usage. Mais il ne vit rien qui y ressemble. Dommage. Il aurait bien aimé étudier la composition de l'une d'elle. D'un ton naturel il lança :


- Keira à l'air d'aller mieux.

Sujet plutôt risqué parfois. Mais le blondinet se contentait simplement de souligner à Keiji qu'il avait bien revu la jeune femme. Alors de savoir si ça allait lui plaire ou qu'il s'en moquait ce n'était la question. Disons que, c'est vrai, il avait la nostalgie de son amitié avec Keira. Il savait aussi que ce n'était pas vraiment avec Keiji qu'il fallait en parler. Il le garderait donc pour lui, ce sentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiji Kitade
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 28
Avatar : : Ruki
Humeur : Pas mauvaise...
Date d'inscription : 17/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Pour le plaisir! Faux... mais c'est le cas à présent!
Affinités:

MessageSujet: Re: C'est ici que tout a commencé pas vrai ? [Keiji]   Dim 19 Juin - 16:20

Darren pensait-il réellement trouver une oreille attentive en la personne de Keiji? Non, certainement pas. Il parlait juste avec futilité comme d'habitude, comme quoi il n'avait pas tant changé que ça tout compte fait. Keiji l'écouta distraitement alors qu'il parlait de ménage. Rien de bien surprenant dans ce qu'il avançait, ce n'était pas la révélation du siècle, rien d'intéressant non plus. S'il n'avait que ça à lui sortir, il aurait de bonnes chances que Keiji le laisse tranquille mais ce dernier en attendait davantage, il était beaucoup plus patient qu'il ne le disait lui-même. Quand à cette histoire d'amnésie, Keiji n'avait pas cherché à le remettre sur le tapis. Darren savait bien que c'était un mensonge et il avait bien raison. C'est même ce qui avait rendu la scène aussi comique d'ailleurs. Non, frôler la mort ne lui faisait plus rien, pour tout dire, il avait déjà vécu cette expérience plusieurs fois, rarement aussi intensément peut être mais suffisamment pour ne pas être impressionné. Pourquoi voudriez vous qu'il le soit alors qu'il était capable de le penser? Non, franchement quand on s'en sort, c'est qu'on est vivant, pourquoi donc s'attarder sur le fait qu'on aurait pu mourir, on y passerait notre vie. Il aurait pu mourir ce matin en se levant, ce matin en passant dans le couloir, n'importe quand! La plupart des gens gaspillent vraiment leur énergie, voilà tout. Lui l'utilisait pour se distraire point final.

Ce que Darren avait amélioré, c'est son sang froid. Avant il suffisait d'une pichenette pour le faire trembler, même pas, un courant d'air. Oh, il avait eut des passages un peu meilleur mais en gardant des faiblesses qui, à leur évocation, suffisait à le replonger dans ses angoisses. Aujourd'hui, Keiji était prêt à parier qu'il prenait soin d'éviter ce genre d'erreur, c'était plus que risible quand on le connaissait bien. Mais restons centré sur le présent, inutile de revenir sur ses peurs anciennes, Darren s'inquiétait de la suite de son planning.


- Tu peux rester comme ça, ça me dérange pas. Je suis venu pour te voir, tu peux bien t'accorder une petite pause.

Keiji l'annonça sur un ton qui n'attendait pas vraiment de réponse. Il laissa le pantalon de Darren tremper dans du savon. Ce n'était pas pour le retenir même si ça avait été une façon de la déclarer. Darren pouvait toujours s'en aller faire son nettoyage, il n'échapperait pas à Keiji pour autant. Ce dernier allait le suivre au centimètre près jusqu'à ce qu'il ait obtenu ce qu'il voulait, ça aussi Darren le savait non? Puisqu'il le connaissait si bien. Pour la télécommande, perdu, Keiji n'avait rien d'électronique en poche. D'ailleurs, Darren pouvait toujours la chercher, ça faisait belle lurette qu'il ne l'avait plus. Il l'avait perdu un beau jour, balancé dans les toilettes par une nouvelle connaissance, un type amusant, prêt à se vendre pour se faire bien voir mais ça c'était une autre histoire. Il y en a toujours eu pour tous les goûts, tous les styles à Anguish, ça n'allait pas changer aujourd'hui et heureusement, Keiji ne s'en était pas encore lassé. Il aurait tord entre nous, que lui resterait-il après ça? Rien tout simplement.

Darren lui parla alors de Keira, c'était un début encourageant. Doux, presque tendre, mais prometteur, à croire qu'il prennait la température. Méfiant? Il le laissait paraître en tout cas. Toujours plus du moins que lorsque Keiji était incapable de se défendre, coincé sur un lit avec un tube dans la gorge, faut le comprendre. C'était bien tenté dans le même temps, Keiji avait réagi violemment quand il avait constaté à quel point Darren et Keira pouvait être proche mais c'était il y a bien longtemps, presque de l'histoire ancienne, erreur de jeunesse. Il avait tout de même empêché Keira de le revoir et elle avait accepté. Ils s'étaient donc revu désormais, il ne fut pas fâché de l'apprendre, il y avait prescription. Il s'en moquait donc. Pourtant Darren l'avait certainement croisé plus récemment que lui. Ca faisait un bout de temps qu'il n'avait pas vu Keira, néanmoins il ne le prit pas du tout comme une menance. Les choses étaient beaucoup plus simples et limpides entre Keira et lui qu'elles avaient pu l'être autrefois. Etait-il devenu moins possessif? Ne craignait-il plus de la perdre? Peut être bien. Il avait changé. Keira resterait Keira à ses yeux aussi longtemps qu'elle serait en vie mais elle était libre de faire ce qu'elle voulait de ses journées, il ne s'en souciait pas. Il ne contrôlait pas ses faits et gestes.

- Vraiment? Continue donc de la voir alors.

Il eut un vague sourire. Keiji avait tout pris à Darren sauf sa propre vie. Il l'avait dépouillé, maintenant il l'autorisait à se reconstruire? C'était pas exactement ce qu'il sous-entendait.

- Tu as bien meilleur mine toi-même... J'ai beaucoup aimé ton petit numéro l'autre fois.

Le double-jeu, les menaces,... Preuves que Darren était capable d'autre chose que de faire les poussières. Keiji ne chercha pas à en dire plus, le laissant parler. Ca l'avait beaucoup amusé oui, il comptait bien en profiter encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darren Smith
| Personnel |
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 26
Avatar : : Jesse McCartney
Crainte : Ressombrer...
Humeur : Pas mauvaise
Date d'inscription : 03/09/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: A cause d'un père alcoolique...et d'une tante irresponssable !
Affinités:

MessageSujet: Re: C'est ici que tout a commencé pas vrai ? [Keiji]   Lun 20 Juin - 18:36

Darren non plus n'avait pas reparlé de ce qui s'était passé à l'infirmerie. Keiji s'était bien amusé et alors ? Pas de quoi en faire un sujet d'état puisque ça avait peu d'importance au final. Il n'avait pas non plus essayé de se justifier quand au fait de lui avoir sauvé la vie. Surtout pas ! Tous les deux s'en fichait sans doute de leur première chaussette. Keiji était en vie. Point. Darren préférait s'arrêter à cette constatation plutôt que de se demander à longueur de temps ce qui lui avait prit d'intervenir. A ce train là il deviendrait dingo. Plutôt oublier cette histoire et continuer à regarder droit devant soi. Ça valait mieux pour tout le monde. Et en effet, il avait apprit à se maîtriser et se contrôler. Il ne partait plus au quart de tour comme il y a quelques temps. Le fait donc que Keiji venait de prendre son pantalon pour le plonger dans une eau savonneuse ne le troubla donc pas plus que cela. Même si, il est vrai, il aurait préféré le garder sec et aller vaguer et d'autres occupations. Mais bon on connait Keiji. Quand il voulait quelque chose il faisait toujours en sorte de l'obtenir; Alors a moins de se tirer en slip dans les couloirs y avait pas moyen de s'en défaire. Et encore...
Alors il papota, racontant des trucs forcément pas intéressant mais qui était préférable à un long et pesant silence. Et retarder le sujet de conversation qu'allait sans doute aborder l'asiatique. Parce qu'il était venu pour bavarder non ? Peut-être pour le tester et voir à quel point il avait changé sinon ? Ou lui mettre une raclée histoire de se défouler ? Bah... peu importe. Darren soupira :


- C'est la première et dernière fois que je te privilégie au détriment de mon programme... si je m'arrête pour papoter avec tout ceux que je croise j'ai pas fini.

Mlmh. Avoue plutôt que tu as surtout prévu de terminer rapidement pour mener ta petite enquête habituelle. Chut. Ça c'était confidentiel évidemment ^^ C'était certainement pas chez Keiji qu'il allait trouver des informations intéressante... il ne prenait pas franchement sa position de surveillant à cœur. Il restait pour Darren un ancien pensionnaire et rien de plus. D'autant plus que l'asiatique se foutait des ragots. Hors... c'est ce qui intéressait le blondinet justement. Les ragots. Même les plus futiles. On ne sait jamais.
Darren en vint au sujet de Keira. Il l'avait croisé dans le hall où ils avaient repeint les murs. Une simple discussion amicale dans l'ensemble. Mais le jeune homme n'en espérait pas davantage. Keira et lui... ce n'était plus pareil. C'était du passé.
Et tout ce que trouva Keiji à dire là-dessus, c'était qu'il continue de la revoir. Ah... avait-il retourné sa veste celui-là ? Remarque le temps était passé depuis...
L'asiatique ajouta que lui aussi avait meilleure mine et qu'il avait plutôt apprécié son petit jeu de l'infirmerie. Ah. Finalement on y venait. Le blondinet haussa les épaules.


- Ça me fait pensé que j'ai oublié de ranger la réserve. Merde.

C'est tout ce qu'il trouva à grogner. On avait bien dit qu'il préférait pas y penser. Darren fit alors un geste automatique, celui de fouiller les poches de son jean. Il réalisa que celui-ci se trouvait noyé dans le lavabo. Il tira une grimace et plongea sa main pour la glisser dans une poche et en retirer une feuille de papier dégoulinante dont une large partie se déchira et tomba dans un bruit flasque sur le sol. Darren poussa un long et profond soupir.

- J'ai meilleure mine et toujours autant de chance. Bon. Je suppose que tu ne me cherchais pas seulement pour me complimenter hein ?

Ce serait étonnant. Surtout qu'il n'y avait pas grand chose à complimenter franchement. Son petit "jeu" à l'infirmerie n'avait rien de spectaculaire. Amusant oui au fond pourquoi pas... mais ça s'arrêtait là.
Darren se pencha et ramassa ce qui restait du papier pour le jeter dans un sac poubelle déjà bien rempli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiji Kitade
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 28
Avatar : : Ruki
Humeur : Pas mauvaise...
Date d'inscription : 17/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Pour le plaisir! Faux... mais c'est le cas à présent!
Affinités:

MessageSujet: Re: C'est ici que tout a commencé pas vrai ? [Keiji]   Lun 18 Juil - 12:27

Alors comme ça Darren estimait le privilégier sur son programme? Keiji n'avait pas réellement la sensation de lui laisser le choix mais ça l'amusait beaucoup de voir un Darren empli d'une assurance nouvelle. Il était certain que cela lui amènerait quelques nouvelles distractions, à condition qu'il ne se contente pas d'une indifférence contenue qui deviendrait vite lassante. C'est la carte que devait absolument tenir Darren s'il voulait l'ennuyer... mais est-ce vraiment ce qu'il voulait? Pas sûr. Peu importe d'ailleurs. Keiji était là pour le tester, pour savoir s'il pouvait encore s'intéresser à lui... mais ne connaissait-il pas déjà la réponse pour être venu? Sans doute. Voyons donc ce qui se passera.

- Allons, Darren, tu me dois bien ça...

Depuis quand Keiji parlait de devoir? Oh, seulement quand ça l'arrangeait et que ça allait dans son sens. Aucune importance donc. En plus, c'était pas comme s'il avait besoin de négocier puisque Darren venait déjà de lui donner sa réponse. Cela dit, les arguments de Darren n'étaient pas franchement convainquant. C'est pas comme s'il avait véritablement eu un emploi du temps à respecter, pas vrai? Il faisait ce qu'il voulait. Il pouvait même ne rien faire sans doute, qu'on ne lui reprocherait pas plus que ça. Pourquoi refuserait-il donc la discussion? Ah bien sûr, s'il avait d'autres choses de prévu, cela pouvait s'expliquer...

Apparemment Darren s'était mis à écrire. Une petite biographie de sa vie à Anguish? Sûrement pas. Keiji était mal placé pour deviner ce qu'il pouvait avoir besoin de noter, il n'avait jamais été très adepte de ce principe, Darren le savait bien d'ailleurs. A moins qu'il ne fouinait dans les grands secrets du château, il paraît qu'il y avait moyen de trouver pas mal de choses, certains anciens ayant cherché à laisser des traces eux aussi. Keiji ne se posait pas autant de questions. Évidemment, il se demandait ce que trafiquait Darren mais pour être honnête la vérité le décevrait sans doute plus que son imagination. N'avait-il vraiment aucune info à lui transmettre? Pas sûr, Keiji connaissait pas mal de monde. Mais même si c'était le cas, il y avait peu de chance qu'il aide Darren, n'est-ce pas? Ce dernier avait donc raison de ne rien lui demander.


- Ne me dis pas que tu crois encore en la chance... c'était si important que ça?

Darren lui posa alors une autre question, s'intéressant apparemment aux raisons de sa visite. Remarque s'il était pressé, mieux valait en venir tout de suite au fait n'est-ce pas? Mais Keiji avait tout son temps pour sa part. Il s'avança vers Darren jusqu'à lui faire vraiment face et posa sa main sur son épaule, effaçant un pli de son t-shirt, à croire qu'il devenait maniaque... à moins qu'il ne s'interrogeait sur l'état de la mémoire corporelle de son ancienne victime. Il pouvait aussi très bien se demander combien de temps il allait réussir à le frustrer en gardant une parfaite assurance, donc à quel point il avait changé. En fait, les possibilités étaient nombreuses. S'était-il seulement défini une raison pour lui même? Pas sûr. Un vague désir suffit...

- Non, c'est vrai. Disons que je me suis rendu compte que je t'avais oublié. J'avais envie de voir si tu avais vraiment changé... Ce n'est pas le nettoyage qui te motive à ce point. Je t'ai vu sur les caméras...

Quand je disais qu'il pourrait avoir plus d'informations qu'on ne le croit. A voir s'il bluffait ou s'il disait la vérité. Quoiqu'il ait vu toujours, il ne savait évidemment rien des projets d'évasion qui se tissaient dans les rêves de certains rebelles, ce qui laissait donc à Darren tout le privilège du secret. Mais est-ce que c'était réellement ce que Keiji voulait savoir? Bien sûr que non. Ce qu'il voulait c'était voir un Darren menaçant comme à l'infirmerie... Un Darren qui perde un peu son côté gentil garçon. Oui, il n'avait rien de mieux à lui offrir pour lui faire oublier cette histoire louche, dans le cas contraire, Keiji risquait évidemment de s'y intéresser un peu plus profondément... Avec un peu de distraction, on oublie facilement l'essentiel, n'est-ce pas? Est-ce que Darren comprendrait ce message derrière ses propos?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darren Smith
| Personnel |
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 26
Avatar : : Jesse McCartney
Crainte : Ressombrer...
Humeur : Pas mauvaise
Date d'inscription : 03/09/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: A cause d'un père alcoolique...et d'une tante irresponssable !
Affinités:

MessageSujet: Re: C'est ici que tout a commencé pas vrai ? [Keiji]   Mer 20 Juil - 16:53

Quoi ? Keiji doutait vraiment de l'ardeur que Darren mettait à respecter son programme et son rôle au sein d'Anguish ? C'était pourtant le cas. La meilleure façon de se vider l'esprit et d'occuper ses mains sans jamais s'ennuyer ! Ça épuise positivement le corps et apaise l'esprit, rien de mieux pour lui en fin de compte. Passer ses journées à frotter, récupérer, essuyer et faire briller ne le dérangeait pas du tout. Ça lui rappelait le rôle qu'il avait avec son père après la mort de sa mère. Il avait l'habitude de faire la cuisine et de faire le ménage et les lessives puisque son paternel, ivre mort, ne faisait rien d'autre que de se morfondre devant la télé. Il ne se remuait que lorsque l'envie lui prenait d'agripper son fils et de le ruer de coups. Ça lui faisait du bien sans doute. Comme ça faisait du bien à Darren aujourd'hui de s'occuper des tâches ménagères dans un pensionnats de malades mentaux plutôt que de trembler dans un coin et de se répéter qu'il était un moins que rien. C'était du passé ça.
Difficile donc de faire passer Keiji avant tout ça effectivement, et il le faisait à contre-cœur. L'asiatique lui répliqua qu'il lui devait bien ça. Darren laissa échapper un rire et leva les yeux au ciel. Depuis quand il lui devait quoi que ce soit hein ? Très drôle.

Le papier trempé et foutu se retrouvait maintenant dans un sac poubelle. Ce qu'il y avait écrit dessus ? C'était sans importance. Enfin plus ou moins, tout dépendait de qui il s'agissait. Il n'avait pas l'air désespéré, ce papier n'était donc pas si important pour lui. Et il ne l'était pas au fond. Rien de mystérieux cette fois-ci, pas de cachoteries. Enfin... presque.
S'il croyait encore en la chance ? Plus ou moins. En fait pas du tout. Il avait juste laissé échapper l'expression. Il haussa donc les épaules et décida de répondre à Keiji :


- Non. Et ce papier était pas vraiment important. Si tu veux tout savoir, c'était mon programme de la semaine. Faut bien que je m'organise. Mais j'ai un double au dortoir, et la majorité dans ma petite tête.

Il tapota celle-ci avec son doigt avec un léger sourire puis reprit un peu de son sérieux. Il avait bien le droit d'avoir son planning non ? C'était pas un travail facile d'entretenir Anguish, non vraiment pas !
Keiji s'approcha alors et arrangea un pli du tee-shirt qu'il portait. Darren ne remua pas un cil, se contentant de le fixer. Ouais. Avant il ne se serait jamais laissé toucher. Ni même approcher si possible. C'est alors que l'asiatique fit preuve d'un sous entendu...inattendu. Il l'avait observé grâce aux caméras et pensait qu'il n'y avait pas que le ménage qui le motivait. Qu'est-ce qu'il avait bien pu voir ? Darren n'était pas assez stupide pour se laisser avoir par ce genre de parole. Il fit la moue et haussa de nouveau les épaules pour répliquer :


- Tu m'espionne maintenant ? Sympa. Mais je vois mal ce que tu aurais pu voir de si intéressant. Comme je te l'ai dit... j'ai beaucoup de chose à faire et je suis assez occupé à entretenir ce tas de merde.

Il le regardait droit dans les yeux sans se laisser embrouiller par les propos de l'asiatique. Qu'est-ce qu'il pouvait bien avoir vu de si important ? Il s'était montré trop discret. Et même s'il avait aperçut quelque chose de louche... il ne possédait aucune piste sérieuse, rien de fiable. Darren n'avait pas de quoi s'inquiéter. En revanche si Keiji commençait le suivre d'un peu trop prêt ça devenait embêtant. Darren s'approcha lui aussi un peu plus de Keiji.

- Mais dis-moi. T'as vu quoi de beau ? C'est pourtant pas ton genre de jouer les surveillants. Alors j'ai fait quoi de mal ? J'ai fait quoi de... bizarre qui puisse titiller ta petite curiosité ?

Là il la jouait presque à la provocation et à la moquerie. Il savait qu'il n'avait rien de concret. Ses paroles c'était du vent. Il ne l'intimidait pas. Il ne l'intimidait plus. Alors qu'avait-il donc à lui raconter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiji Kitade
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 28
Avatar : : Ruki
Humeur : Pas mauvaise...
Date d'inscription : 17/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Pour le plaisir! Faux... mais c'est le cas à présent!
Affinités:

MessageSujet: Re: C'est ici que tout a commencé pas vrai ? [Keiji]   Ven 16 Sep - 12:41

HJ : Oups! Désolé, je t'avais complètement zappé!

Que le ménage puisse donner une raison de vivre à Darren, pourquoi pas. Keiji n'y voyait pas d'inconvénient mais ce n'était pas suffisant pour qu'il en ait pris une telle assurance. Keiji connaissait bien le blondinet, cette vitalité, il la tirait toujours d'un espoir, quelque chose qui illuminait sa vie, lui permettait de passer au dessus de toute atrocité, de croire en un monde meilleur. Un couloir propre n'apportait pas tant de promesse. Est-ce que la vraie raison avait une importance? Pas tout à fait. A vrai dire Keiji aimait bien cet élan nouveau chez Darren, ça changeait un peu. Pour être honnête, il trouvait plus amusant que Darren la conserve quoiqu'il puisse faire plutôt que de sombrer de nouveau. Il espérait même que l'expérience de ces désespoirs passés lui avait permis de comprendre enfin qu'ils étaient inutiles et l'avait donc rendu plus fort. Oui, ce serait beaucoup plus intéressant ainsi. Il avait un peu fait le tour d'un Darren en miettes, raison sans doute pour laquelle il l'avait laissé tranquille dernièrement. Alors maintenant qu'il était de nouveau en forme, Keiji était ouvert à bien des découvertes. Ne peut-on pas espérer de grandes choses de quelqu'un qui peut mélanger le bon et le mauvais? Regardez Sasha, de toute évidence, il n'y a pas à en douter! Qu'apporterait Darren à cette belle vision de la vie?

Le papier? Keiji l'oublia vite, conformément au propos de Darren. A quoi bon se soucier de quelque chose qui n'existait plus de toute façon? Quand à l'évocation des caméras, la réaction de Darren fut amusante. Bien sûr que Keiji n'avait rien, mais si Darren n'avait vraiment rien à cacher pourquoi s'y intéressait-il tant? Voilà qui attira d'autant plus la curiosité de Keiji. Finalement, la raison était peut être importante quand même. Oui, peut être qu'il pourrait en tirer quelque chose. Il allait falloir qu'il en dise deux mots à celui qui passait ses journées à bailler devant les fameuses vidéos. De toute évidence, il y avait quelque chose à creuser. Et ne croyez pas qu'il commençait à prendre son rôle de surveillant à cœur, loin de là. Tant pis si ça leur servait de leur côté, par derrière, c'est pour lui même qu'il voulait savoir. Darren avait intérêt à se faire discret. Pas de réunion pendant quelques temps ou il risquait une petite visite surprise... Ainsi, il voulait savoir ce qu'avait découvert Keiji, le provoquant, doutant sans doute de ses soupçons. Keiji n'eut pourtant aucun mal à répondre et si ça pouvait paraître léger pour certains, ça ne l'était pas pour lui.


- La lueur dans tes yeux, ça trompe pas... j'ai envie de voir ça de plus près. J'espère que cette fois tu ne te berces pas d'illusion...

Keiji recula un peu pour mieux scruter Darren alors qu'un sourire moqueur se glissait sur ses lèvres. Moqueur? Pas sûr. Quelque part, il était ravi. Quand enfin quelque chose bougeait un peu à Anguish, c'était souvent annonciateur de bonnes choses non? Un peu d'action ne fait jamais de mal à personne. Darren avait quelque chose en tête, Keiji finirait pas savoir ce qu'il en était. Espérons que ce soit à la hauteur de ses propres espérances? Une révolution? Non, ce serait trop beau. Cela dit, connaissant Darren, il était peu probable qu'il se soit monté le bourrichon tout seul. Il y avait quelqu'un d'autre dans le coup. Avec qui Darren s'était-il lié? Voilà encore une question qu'il pourrait poser. Être surveillant avait quand même des avantages. On gagne du temps. Non pas qu'il soit pressé, m'enfin... c'est une façon de faire qui pouvait l'amuser un peu avant qu'il ne s'en détourne. Le sourire du départ se transforma en rire.

- Et puis t'as enfin compris que t'avais aucune raison d'avoir peur de moi! T'en as mis du temps quand même!

C'était pas faute de l'avoir poussé à l'affronter d'égal à égal pourtant, reconnaissons-le! Keiji avait toujours encouragé Darren, non? Bon presque toujours, il y a un moment certes où il y avait plus grand chose à en tirer, mais la preuve qu'il ne faut jamais perdre espoir. Ce regard désormais plein d'assurance, valait bien tant d'efforts! Il paraît pourtant qu'il avait encore été la victime de quelques folies, ce qui lui avait valu une petite séance de torture tenue par une fille masquée... drôle d'histoire, pas vrai. Les bruits de couloirs que voulez-vous. Sacré Bethany, Keiji avait toujours su qu'il y avait quelque chose à tirer aussi de cette fille.

- Alors ça t'embête si je découvre ton petit secret? T'as une autre proposition à me faire te concernant? Tout se marchande ici après tout.

Keiji avait vu venir l'envie de jouer physiquement avec notre ami Darren mais se garda ce désir pour plus tard, travaillant sa patience. A quoi bon se précipiter? Profitons un peu de son nouveau caractère d'abord. Keiji avait envie de le voir un peu à l'oeuvre. Il se débrouillait bien pour le moment, il avait du sang froid, une bonne attitude, tout le contraire de son ancien lui. Oui, il avait bien évolué. Mais ce n'était pas encore suffisant comme observation pour Keiji... Ce dernier avait quand même très envie de savoir, ce qui restait de l'ancien Darren dans ce nouveau personnage. Même s'il était en ruine, on ne peut se reconstruire que sur des fondations déjà existantes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darren Smith
| Personnel |
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 26
Avatar : : Jesse McCartney
Crainte : Ressombrer...
Humeur : Pas mauvaise
Date d'inscription : 03/09/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: A cause d'un père alcoolique...et d'une tante irresponssable !
Affinités:

MessageSujet: Re: C'est ici que tout a commencé pas vrai ? [Keiji]   Dim 9 Oct - 18:27

Keiji dans les pattes. Et merde, manquait plus que ça. Il aurait s'agit de n'importe quel autre surveillant, Darren ne se serait pas vraiment inquiété. Mais là... il connaissait la ténacité légendaire de l'asiatique. Surtout s'il s’agissait de lui... Darren Smith. L'un de ses petits jouets préférés d'autrefois. Il prendrait plaisir à se mettre sur son chemin maintenant que le jouet en question devenait plus intéressant. Au fond il s'en fichait peut-être de ce que le blondinet avait derrière la tête... mais le simple fait de le titiller avec cette histoire devait lui plaire. Mais il ne devait pas le laisser jouir de ça. Hors de question que cet asiatique de malheur fasse tout foirer ! D'ici là, le jeune homme ne devait pas le laisser croire qu'il se passait effectivement quelque chose d'étrange dans lequel il était mêlé. D'après Keiji, il y avait une lueur dans ses yeux qui ne trompaient pas. Une lueur qui le trahissait. Darren feignit l'incompréhension et l'innocence. Une lueur dans ses yeux maintenant ? S'il n'avait que cette preuve là alors il y avait encore moyen d'y mettre un peu de doute. Quoiqu'il en soit, à parti d'aujourd'hui, le blondinet allait devoir redoubler de prudence et de discrétion. Les caméras, plus que jamais, deviendraient ses ennemies jurées. Fort bien. Si Keiji voulait jouer à ce petit jeu alors allons-y. Darren n'avait pas peur de perdre, il avait confiance. Keiji, quoiqu'il ait pu penser autrefois, restait un homme. Un homme avec des faiblesses et non pas un devin.
Il pouvait bien se moquer, Darren restait impassible et tentait de ne rien laisser paraitre. Quand il voulait, il pouvait devenir un excellent comédien. Non Keiji. Tu ne gagnera pas cette bataille. Mêle toi de tes affaires ! Pourquoi devait-il toujours se mettre en travers de sa route celui-là ?
Darren appuya ses mains sur ses hanches, regardant Keiji sans rien dire, attendant de voir s'il avait autre chose à ajouter. Il cru bon d'ajouter que le blondinet avait enfin comprit qu'il n'avait pas à avoir peur de lui, ce qui lui avait prit un sacré bout de temps. Darren laissa échapper un soupire. Oui beaucoup de temps en effet. Du temps perdu il fallait l'avouer. Mais maintenant c'était du passé et le jeune homme s'interdisait d'y remettre son nez.

Keiji revint sur le sujet, lui demandant si ça le gênait qu'il découvre son mystère et s'il avait une autre proposition à lui faire le concernant. Oui tien... si tu allais voir ailleurs si j'y suis ? Mais évidemment, il n'allait pas lui balancer ça, ce serait tout avouer. Finalement, il tira une moue, haussa les épaules et répondit avec une mine détendue :


- Je n'ai aucun secret Keiji mais enfin si ça t'amuse de le croire alors fais comme tu veux. Tu peux même me suivre partout comme un petit chien ça ne me gêne pas tant que tu reste propre et que tu ne m'empêche pas de faire mon sale boulot.

Il lui tendit un sourire et retira son pantalon de la flotte avant de l'essorer autant que possible et de le laisser sur le coté en secouant doucement la tête. Ça allait mettre un temps fou à sécher ça, il allait pas y passer des heures ! Keiji et ses idées tordue alors..., je vous jure ! Son attention fut attiré par un nouvel arrivé. Un pensionnaire sans doute désireux de prendre une douche.Le blondinet laissa échapper un gémissement en voyant les traces de boue s'accumuler sur le sol. Non là c'était trop ! Ils faisaient tous exprès ou quoi ?! Darren avait bien envie d'ouvrir sa gueule mais il se retint. En revanche le type qui venait de débarquer trouva là une occasion en or de foutre la merde. Il s'approcha des deux individus avec un sourire espiègle et s'adressa à Darren.

- Alors la blonde, ça frotte dur ? Désolé je cois que j'ai un peu fais le sagouin avec mes godasses, tu m'en veux pas trop, dis ?

Il cru bon d'aller ébouriffer les cheveux du jeune homme qui ne réagit pas. Ça servait à rien... le frapper ou s'énerver serait lui faire plaisir. Il se contenta donc de remettre ses cheveux en place, le visage fermé. Le gars enchaina, lançant un coup d’œil à Keiji et en le désignant d'un signe du menton.

- Tu t'es fait une copine à ce que je vois. T'as très mauvais goût. Mais je vous dérange peut-être ?

Le regard de l'envahisseur dévia avec une grimace jusqu'au boxer du blondinet. Quoi ? Ça lui arrivait jamais de se balader en slip lui ? Darren avait bien envie de répliquer... ce type là commençait à l'emmerder sérieusement. Il choisit finalement d'esquisser un grand sourire et de passer son bras autour des épaules de Keiji. C'était la première et dernière fois qu'il faisait un truc pareil ! Pas besoin d'être un génie pour savoir ce que s'imaginait ce guignol. Il lança alors sur un ton jovial :

- Oui tu nous gêne un peu. Comme tu vois on venait juste de commencer à s'amuser. Tu veux te joindre à nous peut-être ?
- Non merci, très peu pour moi.

Sur ce, l'air dégouté, le type en question préféra battre en retraite et sortit. Darren s'empressa de lâcher l'asiatique et souffla, attrapant la serpillère pour l'humidifier et aller essuyer les traces du bout du pied. Il pouvait décidément jamais être tranquille ici ! Oh et puis ça servait à rien ce qu'il était en train de faire. Dans deux minutes ce serait dans le même état. Il laissa donc la serpillère sur le sol et regarda Keiji.

- Bon alors ? Tu comptes t'éterniser encore longtemps ? T'as eu ce que tu voulais et moi j'ai encore du travail.

C'était peu dire. Il avait envie d'être seul... il supportait de moins en moins les autres finalement. Encore moins Keiji. Il était déjà fatigué en sachant que demain, il allait devoir supporter des messes-basses un peu partout dans le pensionnat en ce qui le concernait lui et l'asiatique. Tout le monde savait qu'ils se détestaient mais les pensionnaire avaient toujours soif d'informations croustillantes. Heureusement que tout le monde n'était pas assez stupide pour croire des bêtises pareilles mais bon. Mais comme on dit : "Y a des limites à l'intelligence mais pas à la connerie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est ici que tout a commencé pas vrai ? [Keiji]   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est ici que tout a commencé pas vrai ? [Keiji]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ∞ j'fais genre j'vais bien et tout, mais en vrai j'ai raté Bob l'éponge ce matin.
» Credo des Assassins | Rien n'est vrai, tout est permis.
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Survivor Series - 23.11.08 (Résultats)
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Les Oubliettes :: Sujets Terminés-
Sauter vers: