AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un petit coup de neuf [Keira]

Aller en bas 
AuteurMessage
Darren Smith
| Personnel |
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 27
Avatar : : Jesse McCartney
Crainte : Ressombrer...
Humeur : Pas mauvaise
Date d'inscription : 03/09/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: A cause d'un père alcoolique...et d'une tante irresponssable !
Affinités:

MessageSujet: Un petit coup de neuf [Keira]   Dim 6 Mar - 23:08

On ne peut pas dire que Darren avait une vie passionnante ou éprouvante par rapport à certains. Même par rapport aux pensionnaires d’Anguish qui s’amusait à persécuter les autres ou passaient leur temps à pleurer et se faire torturer. Non pour une fois, le blondinet avait pour lui la tranquillité. Depuis quelques temps aucune réelle mésaventure ne lui était arrivée. Juste cet inconnu qui avait voulu le torturer dans la salle de torture l’autre fois mais qui s’était enfuit en ne lui ayant presque rien fait au final. Quelques coups… rien de très grave en fin de compte mais comme il s’était montré à visage couvert, pas moyen pour Darren de savoir qui lui avait voulu du mal. Peut-être juste un fou qui voulait se prendre pour un bourreau. Peu importe. Rien ne semblait perturber sa petite existence au sein du pensionnat pour le moment et il n’avait pas à se plaindre. Le travail d’entretien à Anguish n’était qu’un piège à rat, des années entières ne suffiraient pas à rendre cet espace propre et agréable. Pas seulement parce que son état était pitoyable mais parce que chaque jour, dans des dizaines de pièces, il avait forcément des pensionnaires pour mettre du sang partout. Alors forcément c’était une espèce de cercle vicieux. Pourtant, ceci non plus ne faisait pas grommeler le blondinet. En fait rien n’arrivait à enlever ce petit sourire du coin de ses lèvres. Il arrivait presque à être heureux mine de rien. Pour beaucoup de raisons. La première à peser sur la balance était sans doute l’absence de Keiji mais il n’y avait que ça.

Ce matin encore après s’être habillé et être passé à la réserve, le jeune homme se préparait à sa besogne quotidienne. Aujourd’hui il étai temps de redonner un peu de jeunesse dans le hall. Il en avait pour la journée ou même plus mais au moins ça l’occuperait. Et coup de bol, c’était la salle ou en général, on ne trouvait pas de marre de sang. Mais les nouveaux y passaient, autant leur faire croire qu’ils ne se trouvent pas dans une déchèterie. Mince consolation mais bon.
Darren se dirigea donc vers le hall avec un vieux tee-shirt et un jean déchiré, les mains agrippées à des seaux de peintures et des pinceaux de toutes sortes. Il décida de commencer par le grand mur vierge à gauche des escaliers. Il y restait une vieille peinture grisâtre toute écaillée. Lui avait opté pour un Blanc zinc tout simplement histoire d’essayer d’éclaircir la pièce. Avoir nettoyé les vitres la veille n’avait rien changé. Il posa donc le tout, ouvrit le pot et se mit à la tâche en chantonnant. Qu’il semblait loin le temps de tout ses malheurs…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Benett
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 2280
Age : 25
Avatar : : Kristin Kreuk
Date d'inscription : 14/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: Un petit coup de neuf [Keira]   Dim 6 Mar - 23:43

L’odeur désagréable de peinture fraiche était arrivé au nez de Keira qui afficha une grimace de désagrément avant d’ouvrir lentement ses yeux agressaient par la lumière du jour. La lumière n’avait jamais autant pénétré dans la pièce et elle ne compris pas tout de suite pourquoi il faisait d’un coup si beau. Un coup d’œil vers la fenêtre lui donna la raison de ce changement soudain. La fenêtre n’était plus pleine de graisse, de tache de sang et de poussière, non elle était propre. Ce qui était vraiment étonnant. Depuis quand d’ailleurs ?
Elle se releva d’un coup du siège ou elle s’était assoupis et le livre qu’elle avait posé sur ses genoux quelques heures plus tôt tomba a terre. Elle avait du s’assoupir en lisant hier soir, il fallait vraiment qu’elle arrête de passer ses journées dans cet endroit. Elle n’avait même pas vu quelqu’un venir pour nettoyer, elle devrait vraiment faire plus attention, ca aurait pu être une personne dangereuse.
Laissons de coté ce moment d’absence et revenons à ce qui avait réveillé notre chère Keira. En effet cette odeur de peinture était plus que désagréable et surtout inhabituelle en ces lieux. Elle se leva donc cette fois réellement et sortie vivement de la pièce après s’être une nouvelle fois frotter les yeux pour être mieux réveillée. Suivant l’odeur de peinture elle arriva jusqu’au hall ou elle découvrit, sans être surprise, que celui qui venait de la réveiller n’était autre que Darren. Lui ne la vie pas arriver, ce qui était tout à fait normal après tout puisqu’elle n’était pas la seule à traverser ce hall en ce moment.

Elle s’arrêta a une certaine hauteur s’assit sur l’une des marches pour continuer à observer le jeune homme qui semblait se plaire a faire un travail fatiguant qui serait très bientôt gâché par un pensionnaires aux envies folles de faire couler le sang. Elle se demanda alors s’il était aussi chargé de ramasser les cadavres qu’on laisser sur le sol d’Anguish ? Sans importance après tout. Elle ne se souvenait plus la dernière fois qu’elle avait fait couler le sang, peut être était-ce hier… Qu’avait-elle fais hier. Pourquoi était-ce si flou ? Quelle bêtise encore avait-elle fait…
Elle le fixa alors d’avantage sans se soucier des souvenirs flou qu’elle avait depuis quelques temps. Et préféra attendre qu’il remarque sa présence plutôt qu’elle ne l’agresse comme elle l’avait tant de fois fait. Il était beau, il ressemblait de nouveau a ce jeune homme qu’elle avait pu voir à son arriver. Ca se voyait qu’il n’avait pas eut de malheur depuis un certain temps déjà… Il faudrait peut être lui refaire gouter le prix du bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darren Smith
| Personnel |
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 27
Avatar : : Jesse McCartney
Crainte : Ressombrer...
Humeur : Pas mauvaise
Date d'inscription : 03/09/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: A cause d'un père alcoolique...et d'une tante irresponssable !
Affinités:

MessageSujet: Re: Un petit coup de neuf [Keira]   Lun 7 Mar - 23:49

Il aurait peut-être du prendre du rouge sang finalement. Au moins s'il y avait des dégât ça ne se serait pas vu. Mais peu de chance que ça plaise au propriétaire des lieux. D'ailleurs on ignorait s'il y en avait et qui il était mais dans le doute, mieux vaux rester dans le sobre et reprendre les anciennes couleurs. Un blanc pas trop blanc devrait convenir et ça ajouterait un peu de lumière. Ça fait plus propre et plus zen qu'un rouge agressif ou un gris déprimant. Bon et puis il n'était pas là pour revoir le design d'Anguish et jouer les architecte. Il se contentait de redonner un peu de propre par-ci par-là et repasser derrière les marres de sang. Il avait eu du mal au départ pour ne pas avoir envie de vomir. Maintenant ça allait mieux. Il avait toujours cette air de dégoût de devoir mettre ses mains là-dedans mais il n'avait pas le choix. S'il ne le faisait pas qui le ferait ? Personne. Et tout ça serait bientôt invivable et remplie de maladies contagieuses. Donc deux fois plus de morts et de travail pour Juliette. Autant lui éviter ça. D'ailleurs une idée lui était venu hier soir. Et s'il se proposait à l'aider ? C'est vrai ! Un poste à mi-temps en temps qu'infirmier n'était pas une si mauvaise idée. Elle avait tellement de travail et lui se sentirait d'autant plus utile en sauvant des vie ou en essayant tout du moins. Oui après tout pourquoi pas ?

Darren continuait de siffloter joyeusement, se croyant seul dans le hall. Il était tôt et en général les pensionnaires dormaient encore ou déjeunaient dans le réfectoire. Le sifflement se changeait de temps en temps en chanson, reprenant les paroles d'une musique souvent entendue mais dont il ne se souvenait plus du titre ni de l'auteur. Oui, on avait vraiment l'impression qu'il était heureux. Ce n'était pas le mot mais au moins il se sentait beaucoup mieux.
C'est alors que, replongeant son pinceau dans le pot, son regard fut attirer par une silhouette assise sur les marches. Il leva les yeux davantage et reconnu Keira qui se contentait de l'observer. Il ne l'avait pas revue depuis la forêt. Il cessa de chanter mais se remit à peindre en lançant
:

- Alors comment va cette chère Keira ? Toujours persuadée que je suis rongé par la culpabilité et la souffrance ?

Il sourit, amusé par cette idée. Il n'en avait pas du tout l'air et de toute manière il est vrai que tout cela semblait loin derrière lui. Il n'avait guère envie de s'attacher aux douleurs du passé, ce n'était pas la meilleure solution. Il continua sa besogne mais ajouta sans ironie cette fois-ci :

- Je me demandais ce que tu devenais. Tu as l'air en forme...

C'est vrai que son visage ne lui avait pas parut tendu. Elle avait reprit des couleurs elle aussi, à croire que ça s'arrangeait pour tout le monde. Enfin presque. En tout cas cela faisait plaisir à voir. Il pouvait bien dire ce qu'il voulait et croire que de l'éviter lui épargnerait les ennuis, il ressentait toujours de l'affection pour elle. Mais il se garderait bien de le montrer comme il l'avait fait à corps perdu pendant tout ce temps.Elle s'en était déjà trop servit pour lui faire du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Benett
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 2280
Age : 25
Avatar : : Kristin Kreuk
Date d'inscription : 14/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: Un petit coup de neuf [Keira]   Mar 8 Mar - 21:20

Darren était toujours aussi beau. Bien plus grand que Keiji, il avait malheureusement toujours subis les maltraitances de celui-ci sans pouvoir réellement se défendre. En même temps le japonais avait de l’entraînement. Elle ne pouvait imaginer Keiji avec ce visage innocent, ce regard plein de joie. Non Keiji avait toujours vécu dans la souffrance, il lui avait un jour conté son histoire mais elle n’en avait jamais reparlé. Pas qu’elle ne s’y intéresser pas plus, simplement car il avait lui-même décidé de ne plus y prêter attention. Elle s’était laissé aller à le regarder sans se faire voir, observant chacun de ses gestes dans les détails. Observant qu’il était bien plus robuste cas leur dernière rencontre, que ses épaules étaient plus carré, que son visage avait murie qu’il était moins pâle. Elle avait vécu tellement de choses avec ce jeune homme mais ce fut leur baiser qui brisa toutes ses années d’amitié, elle avait fait le choix d’obéir a Keiji. Au moins elle lui avait obéis à moitié, car pour ce qui en était de Shean, c’était elle-même qui avait fais le choix de s’éloigner de lui.
Il ne perdit pas beaucoup de temps avant de remarquer à son tour la présence de la jeune femme toujours assise sur l’escalier. Elle n’avait pas frémis, et le fixait toujours intensément sans se soucier de l’agacer. Elle le connaissait par cœur pourtant elle était certaine que lui devait voir une inconnue en elle. Pourtant il la reconnue, ce n’était pas compliqué en même temps.

« Bonjour Darren. »

Elle ne prit pas la peine de répondre aux autres questions, la réponse semblait évidente. Ce jeune homme serait toujours touché par toutes ces tragédies mais comme tout le monde, il avait su se relever et continuer à vivre. Au point d’être aujourd’hui plutôt de bonne humeur et en bonne santé.

« Et toi comment te portes tu ? Plutôt bien a ce que je peu voir. »


Ce qu’il ajouta ensuite ne fit que la refroidir un peu plus, elle semblait en effet en bonne santé. Son teint était merveilleux et ses joues bien moins creuse qu’elles avaient pu l’être auparavant mais si seulement il savait à quoi elle avait passé ses journées depuis plus d’un mois. Tous les cadavres qu’il avait du ramasser par sa faute… Elle avait vraiment usée de son pouvoir de surveillante.. Elle était devenue un monstre… Comme Keiji peut être. Elle se détendit alors, il ne pouvait pas le savoir de toute façon et puis qu’importe, elle se fichait bien de ce qu’il pouvait en penser, de ce qu’il pourrait lui dire si il avait été au courant.
Elle se releva alors et se rapprocha de lui jusqu’à être à sa hauteur ? Puis elle attrapa un autre roulot qu’elle trempa dans la peinture avant de se rapprocher du mur face à elle.


« Comment ca marche ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darren Smith
| Personnel |
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 27
Avatar : : Jesse McCartney
Crainte : Ressombrer...
Humeur : Pas mauvaise
Date d'inscription : 03/09/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: A cause d'un père alcoolique...et d'une tante irresponssable !
Affinités:

MessageSujet: Re: Un petit coup de neuf [Keira]   Mar 8 Mar - 23:05

Darren avait un mince sourire aux lèvres. Ce n'était pas seulement la présence de Keira qui le rendait radieux, c'était un peu le tout. C'était calme, il peignait soigneusement un mur pour lui rendre tout son éclat, il ne faisait pas froid, la lumière rentrait enfin dans le hall, il avait bien dormit, et désormais il avait de la compagnie. Que demander de plus quand on sait que l'on se trouve dans l'endroit le plus horrible et terrifiant de la planète ? Enfin c'était sans doute exagéré mais pas loin. En tous les cas le blondinet n'avait certes aucune raison de se plaindre il était en plaine forme; La seule cicatrice neuve était celle de son épaule droite, les autres n'étaient plus que de vieilles empruntes, des filets argentés de-ci de-là qu'il fallait vraiment observer pour voir. Ses muscles avaient retrouvés leur vigueur et leur force et son regard s'était animé d'une nouvelle lumière. Comme si on avait changé l'ampoule. L'image n'est pas très poétique mais c'est un peu ça. Il était parfaitement conscience de cette chance qu'il avait et prenait grand soin de ne pas s'attirer d'ennuis. Il savait comment s'y prendre, rien de bien compliqué. Déjà, les pensionnaires s'intéressaient bien peu à un type en train de lessiver le parquet. A la rigueur il n'est la victime que de leur moquerie dont il se moque bien lui-même. Ils pouvaient rire, ça ne changerait rien. Il se contentait très bien de ce petit boulot même si celui-ci n'avait rien de gratifiant. Ce n'était pas son but après tout. Il voulait de la tranquillité ? Il en avait désormais et s'en portait parfaitement bien. La preuve. Il chantonnait à longueur de journée, le sourire aux lèvres, même lorsqu'il était de corvée de peinture.

Mais il ne pouvait se cacher que de revoir Keira de temps en temps n'avait rien de désagréable. Certes, elle était la cause de grandes souffrance et l'avait déjà trahit. Il aurait déjà du l'effacer de sa vie elle aussi et l'ignorer jusqu'au bout. Mais à quoi bon ? Regardez-le aujourd'hui, tout a bien ! Alors qu'importe le passé. Il n'y avait plus de passé, juste le présent et l'avenir. Il reprenait de zéro. Même avec Keira. Pourquoi ne pas laisser une chance à tout le monde ? Qui sait ? Peut-être que même Keiji y aurait le droit.
La jeune femme lui demanda comment il allait, ajoutant à son tour qu'il semblait bien se porter. Il sourit davantage et répondit :


- On ne peut mieux en effet.

Il en était fier c'est vrai. Peu de pensionnaires ou même de surveillants pouvaient se vanter de se sentir aussi bien que lui en ce moment. Le blondinet continua sa tâche puis s'arrêta lorsqu'il vit la jeune femme se lever et s'avancer. Il attendit qu'elle arrive à sa hauteur et esquissa un sourire amusé en la voyant prendre un autre rouleau et le tremper dans la peinture avant de demander comment elle devait s'y prendre. Darren prit son propre rouleau dans son autre main et de sa main droite désormais libre, prit le poignet de la jeune femme pour la guider.

- Comme ça.

Il lui fit passer le rouleau verticalement pour former un carré d’environ un mètre, puis égalisa l'ensemble par des croisements horizontaux. Puis il la fit repasser de nouveau dessus avec des mouvements de haut en bas afin d'étirer correctement la peinture. Puis il lâcha son poignet et lui tendit un sourire amicale avant de faire de même.

- C'est mon père qui m'a apprit à peindre correctement quand j'avais onze ans. Il y a des choses qui reviennent facilement. Fais attention de ne pas te tâcher.

S'il avait entendu dire qu'un jour il serait en train de repeindre les murs d'Anguish en compagnie de Keira il n'y aurait pas cru une seconde. Il arrive parfois des choses étrange. Tout en continuant il se remit à fredonner sa mélodie de tout à l'heure. Il lâcha cependant :

- Tu es très belle Keira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Benett
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 2280
Age : 25
Avatar : : Kristin Kreuk
Date d'inscription : 14/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: Un petit coup de neuf [Keira]   Ven 11 Mar - 23:23

Keira n’allait pas rester assise toute la journée sur la marche du grand escalier. Elle avait déjà passé je ne sais combien de temps assoupis dans un vieux fauteuil, il fallait désormais qu’elle bouge un peu afin d’étirer un peu ses jambes qui ne supportaient déjà plus cette position assise qu’elle gardait depuis déjà bien trop longtemps. Elle s’était donc levé et atteignit bientôt la hauteur de Darren Smith, un nom très connue d’ailleurs dans le pays ou elle vivait. Tout le monde s’appelait Mr Smith aux Etat Unis. Elle n’y avait jamais pensé avant, quelle réflexion débile soit dit en passant.
Elle prit alors le seul rouleau restant dans un seau et se retourna directement vers son interlocuteur afin de lui demander des explications sur le moyen de s’en servir. Il lui attrapa alors le poignet délicatement afin de lui montrer les gestes qu’il fallait suivre. Posant le rouleau contre le mur, elle y traça un long trais de peinture blanche qu’elle repasser de long en large d’une façon douce et délicate. La peinture suivais ses gestes et bientôt on ne savait plus vraiment dans quel sens on l’avait étalé à l’ origine car elle était simplement blanche et belle. Cela ne durerait surement pas. Mais Keira recommença la manœuvre après avoir replonger son rouleau dans la peinture. Elle avait compris comment cela marchait mais elle n’arrivait pas encore à retrouver ce trais fin que Darren lui avait fais faire quelques secondes plus tôt.


« Qu’importe si je me tâche… Malgré que tout le monde serait surpris de me voir tachée de blanc. C’est si habituel désormais de voir quelqu’un couvert de sang. »

Elle le regarda faire un instant puis repris la manœuvre à ses côtés. Concentré cette fois-ci sur la peinture qu’elle étalait, elle fut surprise d’entendre Darren lui envoyer un compliment. Mais ne tarda pas à reprendre son travail tout en répondant calmement.


« Tu as une bien meilleur mine qu’avant… On dirait le Darren des premiers jours. L’ange qui ne savait pas ce qu’il faisait ici. »

Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas repris ce surnom là en lui parlant. Elle ne se rappeler d’ailleurs même plus la dernière fois qu’elle lui avait parlé sans l’agresser ou le regarder froidement. Elle avait choisit de faire une croix sur son amitié avec le jeune homme, pourtant aujourd’hui elle était la, aussi calme qu’on puisse l’être en peignant un mur des plus crasseux. Elle prit alors un pinceau et commença la bordure entre le mur et la grande porte d’entrée. S’appliquant pour ne pas toucher le bois, elle replongea dans ses pensées. Le livre qu’elle avait commencé à lire parlait de la psychologie humaine, de la répercussion qu’avait l’enfance sur la vie de l’adulte, sur les habitudes alimentaires et sur comment on peu découvrir tout d’une personne rien qu’en l’observant attentivement. Un livre peu intéressant en soit mais qui avait su l’occuper pendant plusieurs jour car il était relativement facile à lire.

Darren aussi avait repris son travail et elle tourna un regard vers lui sans se faire voir pour l’observer de nouveau, une tenue droite montrait que la personne avait eut une bonne éducation, le regard concentré sur son travail démontrait une grande sagesse. Le corps de Darren pouvait être décrypté de mille façon par ce fameux livre, mais jamais personne ne pourrait deviner qui il était vraiment, personne n’aurait pu savoir aujourd’hui qu’il avait connu mille tortures, mille sacrifices.


« Tu ressembles à ton père, ou plus à ta mère ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darren Smith
| Personnel |
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 27
Avatar : : Jesse McCartney
Crainte : Ressombrer...
Humeur : Pas mauvaise
Date d'inscription : 03/09/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: A cause d'un père alcoolique...et d'une tante irresponssable !
Affinités:

MessageSujet: Re: Un petit coup de neuf [Keira]   Sam 12 Mar - 0:31

Darren sourit à la réplique de Keira. Il est vrai qu'en général, les pensionnaires et les surveillants d'Anguish étaient plutôt tâchés de rouge. De rouge sang. Et c'était le cas de Keira également. La voir tâchée de peinture blanche étonnerait donc davantage de monde. Ce qui serait parfaitement le contraire à New York par exemple. Un personne tâchée de peinture ce n'est pas extraordinaire, ça n'a rien de stupéfiant. Être tâché de sang en revanche... ça surprenait et effrayait tout le monde. Comme quoi tout était vraiment si différent ici. Dans le pensionnat c'était normal d'avoir du sang sur soi... le sien ou celui d'un autre peu importe, ça passait presque inaperçue à la rigueur. Du sang, Darren en voyait tous les jours des quantités impressionnante. Après tout il était chargé de les nettoyer en général quand il ne refaisait pas la peinture comme aujourd'hui. Remarquez il préférait ça et donner un cours de peinture à Keira que de se retrouver tout seul à éponger une marre de sang. Et pour ce qui était des cadavres ? Il n'en trouvait pas toujours. Mais lorsque c'était le cas, autant vous dire qu'il n'appréciait pas du tout. Si ce n'était pas lui qui se débarrassait du corps qui le ferait ? Et puis laisser un corps pourrir au milieu d'une pièce ce n'est franchement pas terrible. Alors oui, plusieurs fois il avait du inspirer un grand bol d'air et trainer un corps lourd et sans vie jusque dehors. Il avait passé des heures entières à creuser des tombes sous la pluie ou dans le froid. Un homme à tout faire je vous dit... même le boulot le plus dégueulasse. Le pire dans tout ça c'est qu'il commençait à s'y faire et à se poser de moins en moins de question. Lorsqu'il trouvait un corps, il se contentait de soupirer, d'enfiler des gants et de retrousser ses manches. De toute manière ils étaient morts, il n'y avait plus à rien à faire pour eux si ce n'est leur donner un sépulture descente.

Aujourd'hui donc heureusement il n'avait pas ce travail là à faire. Demain peut-être. Pour l'instant il peignait tranquillement un des murs du hall en blanc aux cotés de Keira qui effectivement était très belle. Comme lui elle avait reprit des couleurs et de l'énergie. Ça faisait plaisir à voir. La jeune femme lui fit remarquer qu'elle avait l'allure des premiers jours, de l'Ange qui avait débarqué sans savoir ce qu'il faisait vraiment ici. Le visage neutre, Darren de répondit pas, continuant d'étaler convenablement la peinture. Un ange... décidément tout le monde le pensait. Sauf Keiji et pour une fois il était le seul à avoir raison. Il n'avait rien d'un ange. Plusieurs fois il s'était servit d'une arme et aujourd'hui il trainait des cadavres sans sourciller. Il n'y avait rien d'angélique dans tout ça. Il était simplement... humain. Oui. Il avait gardé son humanité tout simplement. Rien de plus. C'est ce qu'il pensait en tout cas.
Keira changea son rouleau contre un pinceau pour faire le contour de la porte et des fenêtres. Il y eu un instant de silence, puis la surveillante lui demanda subitement s'il ressemblait plus à sa mère ou à son père. Darren replongea son rouleau dans le pot de peinture et continua son travail, se laissant le temps de réfléchir à la question avant de répondre :


- A ma mère. A part les yeux je crois que j'ai hérité de tout chez elle.

Il posa un instant son rouleau dans le pot de peinture pour s'approcher de Keira. Il retira alors une chaîne qu'il avait autour du coup et au bout duquel pendait un médaillon. Il ouvrit celui-ci. A l'intérieur il y avait la photo de son père et de sa mère. La jeune femme, extrêmement belle et souriante, avait de longs cheveux blonds, de grands yeux noisette et un magnifique sourire. Son père quand à lui était brun, les cheveux courts, et possédait de grands yeux verts avec un air plus posé. Tous deux n'étaient malheureusement plus de ce monde.

Spoiler:
 

- Je crois que je me base sur eux pour m'en sortir. Tu vois j'ai réussi à être comme mon père. Calme, posé et généreux. En revanche je ne pense pas pouvoir réussir à être comme ma mère. Elle souriait tout le temps, elle paraissait sans cesse heureuse, toujours en pleine forme. Je l'admirais beaucoup.

Il referma le médaillon et le rattacha autour de son cou en esquissant un mince sourire à la jeune femme. Il n'avait jamais montré ce bijou à quiconque... sans doute parce qu'il l'avait lui-même oublié. Autrefois il n'osait pas le regarder, comme s'il avait honte que ses parents le vois dans l'état où il était. Aujourd'hui il avait de quoi être fier et aimait regarder longuement ces deux visages familiers.

- Dis-moi. Comment ça se passe pour toi en ce moment ? Ce n'est pas tout d'avoir reconstruit son physique, j'aimerai bien savoir ce qui se passe à l'intérieur.

Il sourit davantage, attendant sa réponse en reprenant finalement son rouleau et en se remettant à peindre. Il lui jeta un regard, montrant qu'il l'écoutait toujours attentivement. Si en effet elle avait l'air en pleine forme, était-il également solide et à l'aise à l'intérieur ? C'est ce qu'il attendait de savoir en supposant qu'elle lui dise la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Benett
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 2280
Age : 25
Avatar : : Kristin Kreuk
Date d'inscription : 14/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: Un petit coup de neuf [Keira]   Dim 15 Mai - 23:26

Keira avait trouvé une certaine sérénité à faire ce petit travail. Elle n’avait jamais peint de sa vie, c’était donc une première pour elle. Pourtant elle se débrouillé plutôt bien. En même temps il ne faut que peindre un mur, il n’y a pas plus simple, mais bon. Elle reprit de la peinture et passa de long en large jusqu’à ce que les trais du pinceau ne soient plus visibles. Tournant une fois de temps en temps un regard vers Darren elle pouvait l’observer faire à son tour, concentré sur sa tache comme si sa vie en dépendait il était aux yeux de Keira comme un petit enfant qui voulait se faire bien voir par ses parents. Bien qu’ils aient le même âge, Keira avait toujours eut l’impression qu’il était plus jeune qu’elle, comme un petit frère, même si cela avait été flou l’espace d’un instant. Il semblait qu’avoir grandi les avaient tous deux changés. Darren était plus grand, plus fort, ses joues étaient de nouveau quelque peu rosie, signe de vie. Keira elle avait simplement repris quelques kilos, et cela avait suffis pour la transformer. Son corps ne ressemblait plus à un squelette ambulant, on pouvait même la trouver quelque peu jolie, si on oubliait les cicatrices qui martelaient son corps. Malgré qu’elle n’ai jamais vu les parents de Darren et qu’elle ne les verrait jamais elle lui demanda tout de même au quel des deux il ressemblait tout en imaginant ces deux parents. Les siens à elle, elle ne les avait jamais connu, elle n’aurait su dire à qui elle ressemblait étant donné qu’elle n’avait même pas eut une seule photo d’eux. Darren avait la chance de les avoirs connu, d’avoir vécu avec eux et de savoir qu’ils étaient des parents formidables. Il raconta d’ailleurs de ce qu’il avait hérité de ses parents. Son attitude calme, sa bonté d’âme. Mais pas le sourire. C’est vrai qu’il n’avait plus vraiment sourie depuis très longtemps. Keira ne se souvenait pas la dernière fois qu’elle avait vraiment rigoler ; pas ce rire sadique qu’elle faisait quand elle ouvrait lentement la peau de sa victime, non, mais ce rire joyeux qu’on entend raisonner dans toute la salle et qui donne du baume au cœur. Ce rire la, elle ne connaissait même plus son arome.

« Ils devaient être très beaux j’imagine. Et de qui tiens-tu ta petite couleur blonde comme ca ? »

Elle sourie. Encore un sourire qui au fond sonner faux, mais elle ne voyait même plus la différence. C’était devenu tellement habituel de se croire heureux. De croire au bonheur même si on vivait dans une perpétuelle peur de se faire assassiner dans notre sommeil. Qui la vengerait si elle mourrait soudainement ? Quelle réflexion sans importance…
Elle reprit sa tache tout en laissant un moment de blanc après la dernière question de Darren. Pas pour se poser des questions et cherché une vrai réponse. Simplement car elle voulait prendre son temps avant de répondre.


« Je vais bien. »

Elle regarda plus intensément le mur blanc et repassa plusieurs fois au même endroit. Elle avait l’impression que son pinceau n’effacer plus les traces sur le mur et elle fronça les sourcils. Peut être était-elle folle au fond, elle ne voulait pas se lancer sur cette réflexion. Elle ne voulait pas se demander si elle avait repris de la drogue ou si elle avait vraiment fini par s’adonner à la folie.

« Et toi, comment vas-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darren Smith
| Personnel |
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 27
Avatar : : Jesse McCartney
Crainte : Ressombrer...
Humeur : Pas mauvaise
Date d'inscription : 03/09/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: A cause d'un père alcoolique...et d'une tante irresponssable !
Affinités:

MessageSujet: Re: Un petit coup de neuf [Keira]   Lun 16 Mai - 21:48

Avoir des parents et ne pas en avoir, ou ne pas les avoir connu, ça donne des individus complètement différent. Les parents sont la base d'une bonne construction... sans ça, l'enfant n'a pas de repère, n'a pas de modèle, et il se perd. C'est le cas de beaucoup de monde et sans doute de la majorité des types qui se retrouvent ici, à Anguish. Ceux qui ont eu des parents aimants et une vie saine en générale ne finisse pas dans ce trou perdu. Sauf quelques exceptions évidemment. Darren en faisait un peu partie mais sa mère était tout de même décédée et son père était devenu invivable et le battait... ce qui l'avait donc mené indirectement à atterrir dans ce pensionnat. Il n'y pas de mystère. Quand on a une vie normale en générale on ne finit par parmi les tarés et les assassins. Ou faut vraiment pas avoir de chance.
Aujourd'hui de toute manière, Darren se se plaignait plus. Il était détendu en train de peindre un mur aux côtés de Keira. D'ailleurs il aurait eu du mal l'imaginer quelques temps plus tôt. Sa relation avec elle était plutôt brouillée. Disons qu'ils avaient tellement changé qu'ils avaient parfois du mal à se comprendre. A moins qu'il s'agisse d'autre chose... ou de quelqu'un d'autre.Bref. Peu importait aujourd'hui la raison, il se sentait bien et discutait calmement avec elle. Que demander de mieux ?

Keira lui demanda d'où lui venait sa couleur blonde. Darren eut un mince sourire. De sa mère... il tenait quasiment tout d'elle à part les yeux et un peu de son caractère. Il la revoyait encore en train d'essayer d'échapper à ses mains d'enfants qui avaient sans cesse envie de se balader dans cette chevelure dorée. Elle était tellement belle...
Le jeune homme laissa un instant de silence et finit donc par répondre :


- C'était ma mère qui était blonde. Mon père était brun, lui.

S'il avait eu un petit frère ou une petit sœur... celui-ci ou celle-ci aurait peut-être été châtain ou brun(e). Mais ça n'avait pas été le cas. Dommage.
Darren aussi regardait Keira de temps en temps. Elle était concentrée aussi sur sa peinture, comme si elle essayait de se changer les idées. Des fois ça faisait de bien. D'ailleurs elle le rassura à ce sujet, elle semblait aller bien. Et même si le blondinet n'était pas certain que ce soit entièrement vrai, il hocha la tête. Un autre silence durant lequel Darren replongea son rouleau dans la peinture, puis Keira lui demanda à son tour comment il se portait. Le jeune homme haussa les épaules en souriant et répondit :


- Plutôt bien aussi. J'aime cette tranquillité qui s'est installée en moi et autour de moi. Ça fait du bien... je respire enfin un peu.

Darren avait enfin terminé sa partie du mur. Il soupira et reposa son pinceau en passant son bras sur son front. Ils avaient bien avancé à deux mine de rien ! Darren essuya ses mains sur le vieux tee-shirt qu'il portait. Blanc sur blanc, c'était pas bien grave. Puis il regarda Keira et s'approcha d'elle. Il effleura son épaule de sa main, l'air un peu ailleurs, puis il la regarda dans les yeux.

- Dis-moi. Tu m'aime toujours comme avant ? Comme ce frère que j'étais pour toi... ce confident. Où est-ce que tu me méprise encore pour ma faiblesse ?

Il avait toujours à travers de la gorge ces horribles choses qu'elle lui avait dîtes lorsque, incapable de se défendre et dans un état lamentable Keiji était venu le détruire encore un peu plus à petit feu dans cette salle. Ce jour où tout s'était brisé en mille morceaux. Sans doute le pire moment qu'il n'aie jamais vécu... après la découverte de la mort de Kristinna. Kristinna...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit coup de neuf [Keira]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit coup de neuf [Keira]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit coup de main ? (pv Shitsu)
» Petit coup de déprime [Jeremy]
» Un petit coup de pouce pour la promo d'un livre ^^
» Allez, viens boire un ptit coup a la maison /paf [Pv Makoto]
» Petit coup de gueule....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Les Oubliettes :: Sujets Terminés-
Sauter vers: