AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qu'est-ce que c'est que ce coin... (Ft. qui veut)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joanny Gouldes
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 21
Avatar : : Andrej Pejic
Date d'inscription : 02/03/2012

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Meurtre
Affinités:

MessageSujet: Qu'est-ce que c'est que ce coin... (Ft. qui veut)   Ven 2 Mar - 20:55

Au final il avait décidé de se lancer dans l'exploration de l'île. C'était bien joli le bâtiment principal, mais c'était un peu petit, très petit, trop petit, trop sombre, trop étouffant. Être obligé de rester la nuit des heures les yeux ouverts dans le noir sans avoir aucun moyen de s'occuper ou de se distraire, pas le droit de se lever de ce lit sale et inconfortable, confiné comme juste après l'accident, des heures, des heures sans bouger à ne rien faire et à juste regarder dans le noir ce qui était l'emplacement du plafond, enfermé même si rien ne l'enfermait physiquement.

Il fallait bien sortir. S'éloigner un peu. Aller plus loin. Il avait vu le phare. Le phare était pas mal. Il ne devait pas être très fréquenté et avait l'air à moitié en ruine. Mais au moins, il y avait une vue. Un truc qui faisait à peu près oublier l'île. La mer. Il n'avait jamais particulièrement aimé la mer ou l'océan même s'il vivait pas loin. Trop... trop immense. Un truc où on se perd. Pas au point que ça le mette mal à l'aise ou quoi, mais il n'aimait juste pas particulièrement.
Depuis quelque temps il avait du mal à trop fréquenter de gens. Comme une peur, un noeud dans l'estomac. Il ne savait même pas de quoi il avait peur. Peut-être qu'ils lui fassent du mal. Peut-être, plus probablement, de s'attacher à eux et de les perdre. Il avait toujours eu tendance à être jaloux, en amitié comme en amour, mais ça n'avait pas été en s'arrangeant. Non qu'il eût envie de faire quoi que ce soit contre ça. Il avait perdu tout lien avec toutes les personnes qu'il connaissait, et n'avait pas spécialement envie de se refaire des amis. Surtout pas ici. S'il survivait quelque temps, s'il ne finissait pas par se vider de son sang à force de rouvrir sa cicatrice (il avait une fois de plus du sang sur le poignet gauche, il ne se rendait même plus compte quand il la touchait, il était complètement anesthésié à la douleur à force de la ressentir en permanence, au point qu'il se mettait à saigner sans s'en rendre compte), il lui faudrait pourtant des alliés, voire des amis. Il se connaissait, il savait qu'il ne supporterait pas d'être vraiment seul. Mais pour l'instant... pas vraiment envie d'aller vers les gens.

Le phare avait l'air bien, donc. Il avait continué à se balader dans l'île et avait atterri ici. Un cimetière. Soit. Bon, les gens qui étaient ici n'en repartaient jamais, il le savait. Il savait qu'il y aurait un moment ou un autre où son nom s'ajouterait sur une de ces tombes. Le plus tôt serait le mieux, sans doute. Mais il n'était pas venu ici pour ruminer de macabres pensées sur sa mort à venir voire imminente. Il n'avait jamais aimé penser à la mort. Il n'en avait pas peur mais ne la désirait pas réellement non plus. Sinon il se serait déjà tué. Mais il en était incapable. Alors il s'était résigné.
Cet endroit était sûrement lugubre la nuit mais tout pouvait devenir lugubre la nuit dès que ça n'était pas éclairé. En plein jour, il ressemblait à n'importe quel autre cimetière. Il se promenait entre les tombes en regardant les noms. Et les âges. Plus ou moins jeunes, mais à peu près tous mineurs. On ne durait pas longtemps ici. Il se demandait combien de temps après leur arrivée ils étaient morts, tous ces gens. Et comment. Ici, l'inventivité avait l'air tout à fait possible dans ce domaine. Tués par d'autres élèves ? Par des surveillants ? Suicidés ? On aurait dû mettre ça sur la tombe, ç'aurait été intéressant.
La musique résonnait trop fort comme d'habitude dans le cimetière. Mais après tout, ils étaient morts, c'était pas maintenant que ça allait les déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lars Bölen
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 23
Avatar : : Joel Edgerton
Crainte : Rupture de cocaïne
Humeur : Comme un ours mal reveillé ...
Date d'inscription : 25/02/2012

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que c'est que ce coin... (Ft. qui veut)   Mar 6 Mar - 21:44

La mer calme , le doux bruit du vent ...le cris des mouettes au loin …..Lars n'avait qu'a fermer les yeux pour se retrouver sur la petite île au large des côtes norvégiennes où il passait toutes ses vacances scolaires … Il aurait pu écouter les vagues se briser toute la journée , tant l'endroit était paisible . Pas un cris , pas de pleurs , aucun éclat de voix , rien . Le jeune homme était tout simplement au paradis . Ses bourdonnements d'oreilles l'ayant repris , et ne trouvant encore aucun moyen d'obtenir son rail quotidien , Lars , aux abois , s'était réfugié dehors . Aussi loin qu'il se souvienne , la nature , mis à part la cocaïne , était la seul chose qui pouvait le rendre momentanément heureux .

Il leva la tête , pour profiter des rares rayons du soleils pâle perçant à travers les larges nuages gris , et ouvrit les yeux pour contempler ce ciel bizarre et livide , *tourmenté comme mon âme...* pensa-t-il , son éternel sourire froid aux lèvres , faisant référence à l'un de ses poèmes de Baudelaire préféré . Baudelaire . Lars l'appréciait pour les similitudes qu'il partageais avec lui : un esprit marginal dévergondé , dépressif , et amateur de psychotropes en tout genre … Jamais il ne s'était jamais autant retrouvé que dans les poèmes de ce français , dont il connaissait presque la totalité des recueil par cœur . Cependant , aussi douce que la musique des mots puisse sonner dans ses oreilles , la magie de la poésie n’apaisait pas autant Lars que l'air marin qui le baignait en cet instant .

L'atmosphère sinistre du lieu ajoutait à la bonne humeur du Norvégien . Lorsqu'il était encore en liberté , Lars adorait vagabonder dans des vieux cimetière , imaginant les familles de ses victimes bouleversées s'effondrant en larme devant les tombes fraîches . Il savait d'avance que ce cimetière serait son lieu de prédilection . Mais , tandis qu'il s'approchait des tombes , un éclat blond attira son regard : on l'avait précédé . Un adolescent , d'une quinzaine d'année , peut être plus , errait lentement entre les pierres tombales . Son regard lointain et sa pâleur rappelèrent à Lars son sentiment d'impuissance sur le bateau qu'il l'amenait à Anguish . Cette fatalité qui l'avait saisie , avant de doucement le relâcher lorsqu'il s'était rendu compte à quel point ce lieux lui correspondait .

Mais le garçon ne semblait pas être arrivé à cet état de contemplation , et une plaie à vif au niveau de son poignet en dis plus à Lars qu'un long discours sur le caractère de l'adolescent blond . Cette longue chevelure , presque blanche qu'il arborait en désordre , rappelait avec un pincement au cœur à Lars sa vie passée qu'il ne récupérerait jamais , sa terre natale dont il ne foulerait plus jamais le sol . Tout cela était derrière lui , et commençait à s’assimiler dans le vaste brouillard que formait ses souvenirs . Lars voyait que le «'visiteur' n'était pas près à converser . Mais lui voulait engager la conversation , non pas parce qu'il l’intéressait , mais plutôt pour commencer à nouer des liens avec ceux qu'il cotoirai pour le reste de sa très courte vie .

Il s'assit donc à quelques distances , visibles aux yeux du jeune garçon , le regard perdu sur l'étendu verdâtre qui bordait l'île , attendant le moment opportun pour l'approcher …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joanny Gouldes
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 21
Avatar : : Andrej Pejic
Date d'inscription : 02/03/2012

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Meurtre
Affinités:

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que c'est que ce coin... (Ft. qui veut)   Mer 7 Mar - 13:53

[Pour précision, il porte toujours des trucs blancs à manches longues, donc le fait qu'il ait rouvert sa cicatrice se traduira plus par "du sang sur sa manche et sa main" que "une plaie à vif au niveau du poignet", même s'il peut sûrement l'entrevoir quelques instants.]

Il tourna dans une allée perpendiculaire à celle qu'il parcourait déjà, ce qui fit entrer dans son champ de vision le jeune homme qui venait de s'installer dans le cimetière. L'ouïe occultée par sa musique, il ne l'avait pas entendu arriver, et comme il avait le regard fixé sur le chemin, ne faisant pas vraiment face à Lars, il ne l'avait pas non plus vu. L'autre, par contre, était obligé de l'avoir remarqué, puisqu'il était forcément arrivé dans sa direction, qu'il n'y avait pas vraiment de couvert efficace dans le cimetière, du moins quand on était debout, et que de toute manière, avec le son, il était obligé de l'avoir entendu, il aurait fallu être sourd pour ne pas l'entendre. Dans un endroit comme Anguish où tout pouvait arriver, cette musique constante était une insulte à la prudence la plus élémentaire : tout le monde pouvait le repérer et lui était privé d'un de ses sens. A la réflexion, c'était peut-être volontaire.

L'intrus était plus âgé que lui, mais visiblement assez jeune pour être un pensionnaire, malgré le fait que sa silhouette trapue et sa barbe de trois jours le vieillissaient un peu. Il était petit, sûrement plus petit que lui, costaud, avec des cheveux courts et sales en bataille. Globalement, il ne lui disait rien qui vaille. Il y avait quelque chose dans son apparence qui lui donnait précisément l'air du tueur psychopathe. Après, on tombait sûrement dans le délit de faciès, mais il aurait été beaucoup plus prompt à croire au délit de faciès si il l'avait croisé dans la rue que dans un établissement où on enfermait principalement des tueurs récidivistes.

Cela dit, un bon point c'était qu'il n'avait pas l'air de faire attention à lui. Il l'avait forcément remarqué, mais il était resté en vue, et n'avait pas l'air parti pour lui adresser la parole, au moins pour l'instant. Il n'était pas spécialement disposé à entamer une conversation. L'endroit n'ajoutait rien à cette humeur. Il s'était retrouvé là par hasard, s'était mis à errer sans raison particulière. Il n'avait jamais spécialement aimé les cimetières. Il y avait des gens qui aimaient la tranquillité du lieu, ce genre de choses. Lui, non. Il n'était pas sûr qu'on puisse aimer les cimetières quand on avait perdu un proche récemment.

Dans ses pensées, il avait continué à marcher, sans vraiment y faire attention, et en jetant de fréquents regards à l'homme assis là, qui s'était sûrement aperçu qu'il l'observait plus ou moins. Et maintenant, il arrivait presque à la hauteur de la tombe sur laquelle il s'était assis. Il aurait préféré l'éviter, mais cela risquait d'être suspect s'il faisait demi-tour maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'est-ce que c'est que ce coin... (Ft. qui veut)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce que c'est que ce coin... (Ft. qui veut)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Tifo WAC vs RCA ( A ne pas rater )
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» liste des armes pour l'obtention des runes RA
» ce que nous faisons : les sauts en image

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Les Oubliettes :: Sujets Terminés-
Sauter vers: