AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Être absorbé par une proie est délicieux (Pv Tyler Mackenzi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liv O'Scath
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 22
Avatar : : Lyndsy Fonseca
Crainte : La peur ? .... Qu'est-ce que c'est ?
Humeur : Personnelle
Date d'inscription : 29/03/2013

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Officiellement ? Prostitution et possession d'arme blanche.... Officieusement ? Meurtres. Banal n'est-ce pas ?
Affinités:

MessageSujet: Être absorbé par une proie est délicieux (Pv Tyler Mackenzi)   Sam 30 Mar - 21:22

C'est drôle de se rendre compte qu'un endroit comme Anguish peut devenir un lieu où l'on se sent à l'aise...
Une fois que les recoins de la place sont connus, un peu ou beaucoup, on se fait vite à l'idée que c'est tout ce qui constituera notre monde pour les prochaines années à venir.
Ici, le dernier refuge, le dernier rempart, c'était survivre, on ne pouvait plus parler de vivre.
Si vous étiez fiché par un des loubards de l'administration, vous pouviez être sûr qu'aucun de leurs chers petits camarades ne vous oubliez. Ou du moins, encore fallait-il trouver au moins une personne qui ne s'était jamais fait remarqué pour le confirmer.
Ce n'était pas une chose facile ici et cela ne l'est toujours pas.
Les matons ont ces fichus télécommandes que la majorité redoutent.
Avec ce truc, ils savent qui vous êtes, ce que vous avez fait et apparemment, ils ont tout un tas d'autres options en stock...
Lesquelles ? Bonne question. Allez plutôt le demander aux souffres douleurs préférés d'Anguish, eux devraient certainement pouvoir vous répondre.
Toujours est-il que depuis le temps où Liv avait mis les pieds ici pour la première fois, elle n'avait pas été inquiétée par ce fameux gadget.

Parfois cela sert de savoir passer inaperçue.
Et à Anguish, pour vivre à peu près normalement, Liv savait échapper à l'attention des gens.
Bien sûr, cela ne faisait pas d'elle une enfant de cœur, d'ailleurs, l'époque où elle avait été comme cela était dépassée depuis bien longtemps.
Mais si les autres ne la remarquaient pas, elle, elle les voyait.
C'était drôle de voir les gens prendre peur quand ils la découvraient derrière eux.
C'était drôle de ressentir leur peur sous ses mains quand elle les découpaient.
C'était drôle d'être quelqu'un qui avait du pouvoir sur sa proie.
C'était toujours bon de voir, apprécier et sentir les lames entailler chairs et articulations sans que la victime comprenne ce qui lui arrivait.

Un moment unique ressortait à chaque fois de ces phases barbares.
Cet instant précis où la proie sait qu'elle va mourir, où elle ne souhaite plus qu'une chose : qu'on lui donne le coup de grâce.
Et le moment qui suivait celui-ci, le cœur qui s'emballe, s'étouffe et s'arrête.
Liv était bien de celles qui vivent dans l'ombre, attendant le moment où sa proie serait seule, vulnérable et même apeurée.
Elle aimait chasser, tout comme elle aimait être chassée.
Aujourd'hui, sa proie s'était réfugiée dans un lieu bien choisi pour y être descendu : la salle de torture.
La jeune proie était une gamine, une junkie fraichement arrivée. Pas rassurée, elle ne connaissait pas Anguish. Liv l'avait poussée, entrainée et débusquée dans les couloirs jusqu'à l'acculer dans la salle de torture.
Au moins, elle ne serait pas gênée ici.
La gamine n'avait pas pu faire grand chose. Liv l'avait bloquée contre un des murs, un de ces petits couteaux improvisé plaqué contre la gorge.
L'autre ne comprenait même pas ce qu'il lui arrivait, et c'est ce qui pimentait les actions de Liv : la peur, l'horreur de l'inconnu dans les yeux de sa victime ne pouvait qu'exciter l'irlandaise.
Le premier coup eut un effet de choc, la junkie commença à se débattre, se défendant même bien.
Liv ricana, et la balança contre le sol avant de l'immobiliser, à califourchon sur elle.
Elle fit glisser la lame artisanale sur le corps agité, traçant un dessin ensanglanté qui avait quelque chose de mystique. L'irlandaise fondit sur la bouche de sa victime, usant de dents et de langue pour se forger un passage vers l'entrée humide dont l'accès lui résistait. Sous ses mains et sous la lame, le corps frêle commençait à faiblir, opposant de moins en moins de résistance...
Voilà, on y était : ce moment où la proie comprend que si elle accepte de donner ce qu'on lui demande, elle aura peut être une chance de s'en sortir... ou pas.

Le coup suivant fut donné sèchement, sans pudeur ni passion. Simplement un coup précis et lent. Dans l'estomac.
La proie ralentit ses ruades de désespoir, enfin elle avait compris : elle n'aurait pas de lendemain.
Alors Liv se fit plus douce, plus attentionnée.
Elle embrassa, caressa et contenta le petit corps de la junkie; étalant sang, bout de chairs et même peaux sur ce corps offert, impudique et impuissant, allant même jusqu'à lui offrir une dernière délivrance sexuelle avant sa fin toute proche.
Puis ce fut fini, la proie s'éteignit en même temps qu'elle s'ouvrit au plaisir de l'orgasme.
Liv resta encore quelques secondes penchée au dessus de la malheureuse avant de lui fermer les yeux et de se relever.
La junkie n'avait pas été si mal que cela au final, elle lui avait même offert un spectacle appétissant au travers d'un mélange de sang et de plaisir.
Liv entreprit alors de se déshabiller entièrement, visant ainsi à quitter des vêtements souillés de sang pour gagner ceux de la junkie, à peu près neufs. Mais c'est dans ces petits moments d'inattention que la surprise peut être déplaisante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Mackenzi
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 32
Avatar : : Matt Lanter
Date d'inscription : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Être absorbé par une proie est délicieux (Pv Tyler Mackenzi)   Sam 30 Mar - 22:32

Tyler était allongé sur son lit, pensif. Il n'avait aucune envie de se lever. Il était toujours dans un état second, ses pensées s'éclaircirent doucement, passant du reve aux pensées saines.
Il commenca à se lever et enfila les quelques fringues qu'il avait encore de propre. Faudra penser à laver tout sa, mais pas la force de le faire... Pourquoi faire aujourd'hui ce qu'on peut remettre à demain?
Tyler se dirigeait vers la salle d'eau. Une douche lui ferait un grand bien. Il réfléchissait à ce qu'il ferait apres. C'est qu'il n'y à pas grand chose à faire ici et on s'ennuie vite.
Arrivé dans la salle d'eau, il se déshabilla et alluma une douche. Son ventre commencait un peu à grogner. Génial, il avait un truc à faire apres : manger.
Une fois sa douche prise. Tyler prit donc direction du réfectoire. C'est lorsqu'il était dans un couloir qu'il entendit un cri qui venait de derrière lui. Il tourna la tete et ne vit rien qu'un long corridor et une petite porte sur la gauche.
Sa journée paraissait tout d'un coup un peu meilleur, aurait il l'occasion de faire quelque chose de sa journée?
Il entra doucement dans la pièce et vit le spéctacle : dans un coin de la pièce, une marre de sang et deux femmes. L'une à califourchon. Elle était visiblement en train de torturer l'autre femme.
Woah! Tyler était ébouli par le spectacle! Faisant attention à ne pas faire de bruit, il restait la, cloué à l'entrée de la pièce observant, non sans une certaine passion cette scène insolite qui était comme un cadeau.
Les minutes passèrent mais Tyler n'intervenait pas. Il était en train de regarder. Trop occuper à ne rien manquer du spectacle. Comme s'il regardait sa à la télevision.
Mais que faisait elle? Elle embrassa sa victime; jouait avec son corps. Non? Elle n'était pas en train de ?? Si. Tyler était bouche bée. Quelle jeune fille!
Tyler brulait de l'interieur, il avait envie de jouer lui aussi. Apres tout, c'est sa la chaine alimentaire non? Il y'a toujours un plus gros poisson pour manger le plus petit?
Mais il n'était pas au bout de ses surprises. La jeune fille commenca à se déshabiller. Tyler n'aurait pu réver mieux.
C'est lorsque la jeune femme était en sous vétements et tourna la tete et vit Tyler que celui ci lui lanca un petit sourire. Tentant de se rhabiller, Tyler se rapprocha d'elle et lui enleva les vetements de ses mains.

- Pas la peine de les remettre, chérie.

- Tyler la pris doucement pas l'épaule pour aller l'installer sur la table de tortures.

- Tu sais quoi, tu m'as donné plein d'idées. On va bien s'amuser tous les deux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liv O'Scath
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 22
Avatar : : Lyndsy Fonseca
Crainte : La peur ? .... Qu'est-ce que c'est ?
Humeur : Personnelle
Date d'inscription : 29/03/2013

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Officiellement ? Prostitution et possession d'arme blanche.... Officieusement ? Meurtres. Banal n'est-ce pas ?
Affinités:

MessageSujet: Re: Être absorbé par une proie est délicieux (Pv Tyler Mackenzi)   Sam 30 Mar - 23:55

Un sourire...
C'est ce que Liv remarqua en premier quand elle vit l'homme qui l'observait.
Elle n'avait pas été assez prudente cette fois-ci. Qu'est-ce qui l'avait trahi ? Le sang ? La proie ? Le bruit ?
Peu importe à vrai dire, maintenant qu'elle était vue, elle ne s'enfuirait pas. Non, s'enfuir aurait été servir sur un plateau d'argent sa propre survie.
C'était un homme pas si vieux que ça, mais pas trop jeune non plus. Pas un de ces vieux crasseux de pions ou un de ces jeunes violeurs à peine pubère. Il était simplement dans la force de l'âge.
Première réaction suite à cette vue : remettre les vêtements.
C'était une chose stupide. Ou plutôt futile.

L'inconnu ne lui laissa même pas le temps d'esquisser un mouvement dans le but de remettre le tee-shirt souillé.
Il envoya même valdinguer le morceau de tissu décharné et parla le premier.
" - Pas la peine de les remettre, chérie. " dit-il simplement.
Liv sut immédiatement qu'il n'avait pas en tête une petite promenade de santé, l'idée de ce qui pouvait et allait lui arriver lui apparaissait déjà en esprit. Un sentiment d'exaltation et d'attente monta en elle.
Elle n'était pas farouche, ni pudique d'ailleurs. Ce stade avait été dépassé depuis longtemps chez elle. Elle appréciait d'être vue nue, d'être regardée, elle en tirait du désir.
Elle ne fit aucun mouvement pour empêcher l'homme de la pousser vers la table de torture et n'hésita pas à se laisser aller à ses pulsions.
"- Tu sais quoi, tu m'as donné plein d'idées. On va bien s'amuser tous les deux..."
Liv sourit en coin, elle aussi voulait s'amuser.
Elle fixait désormais le jeune homme, pas une seule seconde elle ne détournait son regard de l'observateur.
En sous-vêtements, assise sur une table au centre d'une pièce, exhibée, Liv sentait la pression du désir remonter dans ses reins.
Délibérément, elle écarta légèrement les jambes, se cambra à peine en arrière et entreprit d'étaler sur sa peau les traces de sa précédente occupation. Sa langue vint recueillir une trainée de sang sur sa lèvre. D'une main, elle remonta son petit couteau de fortune sur son ventre puis ses seins recouverts de tissus.
Le sang apparut doucement, en petite quantité, Liv le laissa couler, tachant les derniers morceaux de ses vêtements qui avaient échappé aux marques sanglantes.
Elle attendait la réaction de l'autre.
Elle savait qu'elle jouait avec le feu, mais dans son attitude provocante, il n'y avait réellement qu'une chose qui lui importait : ce que l'intrus allait pouvoir lui apporter.
Douleur, blessures, sexe, luxure... Elle ne voulait qu'une chose : que l'autre vienne, et mette à profit les fameuses idées qu'il avait dit avoir en tête.
C’était dans ces élans de folies et/ou d'abandon que Liv excellait.
Ces moments où elle oubliait tout, tout hormis le plaisir.

L'excitation continuait à monter dans son corps, le contentement passager dû à la petite junkie commençait à se dissiper.
A nouveau, elle voulait gouter à un corps, elle voulait des sensations, de quoi rassasier pour un temps ses tendances masochistes, de quoi éprouver quelque chose de fort, de puissant.
Ces yeux ne quittaient plus ceux de l'autre, elle le regardait avec une envie et une impatience mêlées de défis qui aurait pu en faire rougir plus d'un.
L'inconnu aurait très bien pu avoir des idées peu recommandables, voir meurtrières, à cet instant Liv ne voulait qu'une chose : qu'il agisse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Mackenzi
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 32
Avatar : : Matt Lanter
Date d'inscription : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Être absorbé par une proie est délicieux (Pv Tyler Mackenzi)   Dim 31 Mar - 1:40

Tyler aurait difficilement pu réver mieux. En plus de se laisser faire, la jeune fille lui montrait ouvertement qu'elle avait envie de jouer à ce petit jeu avec lui.
Elle le dévorait du regard. Son regard pétillant. Peut etre le plus beau qu'il n'avait jamais vu de sa vie. Un regard profont ou il s'y perdait meme. Un aussi beau regard déterminé, cela montait encore d'un cran l'excitation de Tyler.
Elle écarta les jambes et se cambrait. Elle lui offrait son corps. Et pour le coup, il pouvait en faire vraiment ce qu'il voulait. Le torturer? Le tuer? En abuser? Tout était possible. Tyler frissonnait d'avance de la sensation que lui procurait la détention d'un tel pouvoir sur un corps aussi parfait.
Elle commenca à jouer., pris le couteau et se faisait quelques petites entailles peu profondes. Ce n'était que l'aperitif mais à la vue du sang, Tyler était encore plus éxcité et nerveux qu'avant.
Tyler se décida à son tour à monter sur la table et mis ses genoux de part et d'autre du corps de la jeune fille.
Lorsque le sang coula, Tyler passa son doigt sur la trace de sang. Doucement. Tout doucement, remonta son corps jusqu'à sa poitrine ou il passa son doigt sur le soutien gorge taché, tout ceci toujours en la fixant dans les yeux avec un regard à la fois dominateur et bienveillant. Son doigt ensenglanté, le mis devant son nez et passa sa langue sur son doigt afin d'éveiller ses sens.
Lorsqu'il lécha le sang, Tyler lui fit un sourire. Elle allait tout de suite comprendre. Tyler lui prit doucement son poignet droit et sans violence, car cela n'était pas nécessaire, cette petite se laissait faire comme une poupée de chiffon; amena son poignée à une extremité de la table pour glisser son poignet dans un anneau. Il serra ensuite tres fort et tira sur le lien pour vérifier qu'il tiendrait. Son poignet droit était immobilisé.

Passons au poignet gauche maintenant. Il pris d'abord le petit couteau de la jeune femme et le balanca. Il prit ensuite son poignet encore libre et doucement l'amena à l'extremité gauche de la table afin de l'immobiliser aussi. Au moment de glisser le poignet de la jeune fille dans l'anneau, Tyler se cambra et se mis à embrasser la jeune fille tendrement. Un vrai baiser de cinéma. Pendant qu'il opérait, il avait emprisonné completement la jeune fille.
Il tirait sur le lien gauche et celui ci tenait parfaitement aussi. Tyler se remetta droit, quitta la table de torture. Une fois remis sur pieds, Tyler contemplait la june femme emprisonnée en sous vétements, le sang dégoulinant de son délicieux corps et toujours son regard qui rendait Tyler vraiment hors de lui.
Une fois levé, il alla choisir ses outils de torture. Il en prit 3. Lorsqu'il revena vers la jeune fille, il en posa 2 par terre et ne gardait avec lui qu'un grand couteau, ressemblant plus à un couteau à pain que le petit couteau qu'il avait confisqué à la demoiselle.

Il se remit sur la table, à califourchon sur elle. Le couteau en main, passant avec le couteau sur son corps sans lui infliger de blessure pour l'instant. Il profitait juste. Elle ne savait pas à quel moment il le planterait. Le couteau tournait simplement sur son corps. Avant de l'enfoncer, Tyler arracha à la jeune femme encore un baiser. Il l'enfonca une première fois vers son épaule, l'enfonca petit à petit dans son corps tout en entendant la jeune femme hurler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liv O'Scath
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 22
Avatar : : Lyndsy Fonseca
Crainte : La peur ? .... Qu'est-ce que c'est ?
Humeur : Personnelle
Date d'inscription : 29/03/2013

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Officiellement ? Prostitution et possession d'arme blanche.... Officieusement ? Meurtres. Banal n'est-ce pas ?
Affinités:

MessageSujet: Re: Être absorbé par une proie est délicieux (Pv Tyler Mackenzi)   Dim 31 Mar - 2:31

L'attente fut finalement récompensée.
L'homme grimpa à son tour sur la table et ce rapprochement intensifia les réactions de Liv. Autant elle aimait être vue, autant elle préférait être touchée. Ainsi, l'irlandaise était surplombée du corps de l'inconnu, agenouillé au dessus d'elle.
Ce changement de vision ne fut pas le seul tournant de la scène, il la toucha.
Le sang.... Liquide rougeâtre, tachant mais tellement excitant.
L'homme suivait de ses doigts les sillons rouges dessinés par les coupures de Liv, il lécha même un de ses doigts rougis. La jeune femme observait toujours ce spectacle érotique sans réussir ni vouloir à en détacher ses yeux.
Et encore ce sourire.

Cette fois, plus de doute, l'inconnu n'était pas de ceux qui aiment les fleurs bleues.
Cela ne fit que la réjouir plus. Elle se laissa faire quand il l'attacha puis quand il la délesta de son couteau.
Déjà que l'exposition au simple regard de l'homme avait suffi à la réchauffer, être ainsi bloquée, entravée, sans défenses permettait à Liv de se libérer totalement.
Il l'embrassa, sans violence, avec même une espèce de... douceur ? c'est ainsi qu'on décrit ceci n'est-ce pas ?
Bref toujours est-il que ce baiser était un peu trop fade à son goût.
Liv se sentit enfin totalement accrochée à la table.
Sans échappatoire, et sans protection.
Il pouvait la tuer ou lui démolir le portrait, cela ne changerait rien pour l'irlandaise. Elle n'avait pas peur.
Jamais.

Puis il s'éloigna d'elle. Au sentiment de perte de ce contact, Liv émit une sorte de grognement rauque, un soupir de mécontentement. Elle n'était pas bien exigeante, alors au moins cet homme aurait-il pu lui accorder ce qu'elle voulait...
Et voilà, elle était tout à fait dans la peau d'une proie, une proie consentante, certes mais une proie tout de même.
L'attente, toujours l'attente.
Liv regardait toujours l'inconnu, elle ne l'avait pas lâché un seul instant. Elle le vit du coin de l’œil, cherchant des outils.
Il en prit plusieurs mais Liv ne fit réellement attention qu'à celui qui arriva le plus près d'elle.
C'était un gros couteau. Un morceau de choix.
Les yeux de Liv passaient du couteau à l'homme et inversement.
Elle convoitait cet objet, elle voulait le sentir en elle, ressentir sa vigueur et sa lame dangereuse.
Il lui passa la lame sur le corps, elle put gouter à sa texture.
Sa respiration s’accéléra, mais garda un ton bas, tandis que dans ses yeux, on pouvait lire un désir ardent, une envie profonde et impitoyable. Ses seins se durcirent doucement, ses bras tirèrent sur leurs liens.
Un baiser lui fut donner par l'inconnu, cette sensation un peu trop sucrée à son goût disparue quand le couteau s'enfonça enfin dans sa chair.
L'épaule avait été la cible de cette première attaque et Liv ne put retenir un cri jouissif en sentant la lame s'insinuer de plus en plus profondément en elle. S'ensuivit un cri, une sorte de délivrance après toute cette attente.
Satisfaite momentanément, la jeune femme se mordit la lèvre et savoura le goût de son propre sang.
Elle aimait la brûlure du plaisir, cette sensation de déchirure.
Inconsciemment, ses jambes s'écartèrent un peu plus, ses mouvements se firent plus suggestifs, et même son regard donnait quelque chose d'indécent, de violent.
Liv se tendit vers l'avant, à la recherche du couteau, le faisant rencontrer sa chair de plus en plus profondément.
Dans le même temps, elle effleura à de maintes reprises le corps de l'inconnu.
L'homme avait commencé une œuvre bien belle mais Liv était capable de bien mieux. Elle en voulait plus, elle ne voulait toujours plus.
Elle n'avait pourtant pas dit mot pour l'instant mais on dit que le regard d'une personne est la fenêtre de son âme.
La jeune femme n'avait pas besoin de parler pour s'exprimer, elle était plus douée à user de son corps que des mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Mackenzi
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 32
Avatar : : Matt Lanter
Date d'inscription : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Être absorbé par une proie est délicieux (Pv Tyler Mackenzi)   Dim 31 Mar - 3:18

Tyler voyait bien que la jeune femme gémissait de plaisir. Elle pouvait supporter bien plus. Il retira le couteau et le planta cette fois d'un coup dans le bas du ventre. La douleur était cette fois bien supérieur.
Il repris une nouvelle fois le couteau en pleine main gauche et pendant qu'il s'acharnait sur le ventre de la jeune femme par au moins 5 coups profonds de couteau dans le bas du ventre en moins d'une minute, sa main droite continuait de caresser le corps de la jeune filles; son ventre; ses épaules; ses seins. Tout y passait avec une extreme douceur qui contrastait avec la violence dont il faisait preuve avec le couteau.
En regardant la jeune fille, Tyler fut satisfait. Il lui avait apporté satisfaction. Elle semblait comblée mais il était loin de s'arreter la. Il avait encore 2 instruments de torture au pied de la table, et rien n'empéchait sa créativité de reprendre le dessus.
La jeune femme avait écarté ses jambes, Tyler passa rapidement un doigt sur sa culotte. C'est à partir de ce moment la qu'il a vraiment commencé à la désirer mais il s'approcha du visage de la jeune femme.

- Bouge pas, je reviens tout de suite

La encore il se redressa. Il avait vu sur l'étagère de l'huile. Cela lui donna une idée. Il prit un vieux chaudron et mis l'huile au fond. Il alluma avec une alumette et le tout s'embrasa. Il prit une planche de la vieille étagère et la cassa en plusieurs morceaux avec son genoux. Il mit ensuite le bois dans le chaudron. Etant derrière elle, elle ne pouvait pas voir ce qu'il faisait mais elle allait probablement vite sentir l'odeur du feu. Mais sa ce n'était pas encore pour tout de suite.
Il retourna vers elle. Toute l'excitation qu'elle avait provoquée en lui et le feu qu'il venait de mettre en route lui avait donné chaud. En plus elle était en sous vetement et lui avait toujours son tee shirt. Il décida de l'oter. C'était tout de suite plus intime non?

En revenant vers elle, Il se remis à califourchon sur elle, mais au niveau de son cou. Ses cuisses étaient en effet à hauteur de son menton. Pris de sa poche un clou qu'il avait trouvé tout à l'heure, posa son genou sur son épaule gauche, maintenait le poignet avec une de ses main et une fois son poignet completement immobilisé, pénetra un clou dans ses veines situées peu au dessus du poignet. Le sang commencait à jaillir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liv O'Scath
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 22
Avatar : : Lyndsy Fonseca
Crainte : La peur ? .... Qu'est-ce que c'est ?
Humeur : Personnelle
Date d'inscription : 29/03/2013

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Officiellement ? Prostitution et possession d'arme blanche.... Officieusement ? Meurtres. Banal n'est-ce pas ?
Affinités:

MessageSujet: Re: Être absorbé par une proie est délicieux (Pv Tyler Mackenzi)   Dim 31 Mar - 3:56

Le délectable supplice ne s'arrêta pas là.
Lorsque le couteau quitta l'empreinte sur l'épaule de Liv, ce fut pour se loger dans son ventre, à de multiples reprises.
La jeune femme continuait de pousser des cris, qui parfois s'entérinaient de soupirs de désir.
Enfin, elle ressentait quelque chose.
La douleur vive et fulgurante dans son ventre l'amena au bord de l'extase. Un plaisir brute et sauvage l'assaillit de toutes parts.
Le sang qui s'écoulait hors d'elle, étalé ensuite par l'inconnu, les caresses secondaires offertes par la main de l'homme, Liv se sentait vivre à travers ce méli-mélo sanguinaire.
Haletante, impatiente, Liv sentit le couteau stopper son action frénétique. L'homme s'écarta d'elle et échappa pour la première fois depuis le début de la scène, au champ de vision de l'irlandaise.
Encore une fois, il fut le seul qui parla, la sommant de rester immobile.
La jeune femme sentait la moindre partie des blessures et des caresses sanglantes qui avaient cinglées son corps.
Mais quel moment jouissif !

Après tout, malgré ses premières prédictions, Liv pouvait se satisfaire de s'être fait surprendre par cet homme plutôt que par un lourdaud.
Mais l'heure n'était pas à la méditation, d'ailleurs la jeune femme ne pensait plus à son environnement. Seule la nouvelle odeur de cramé attira son attention, mais fut bien vite détournée par le nouveau manège de l'homme.
En revenant vers elle, il était maintenant torse nu et Liv put apprécier le spectacle d'une place de choix quand remonta au-dessus d'elle, à hauteur cette fois, de son cou.
Elle sentit son bras être immobilisé. Dans la position où ils étaient, Liv ne voyait qu'à peine ce qui se passait.
C'est la sensation rapeuse des articulations qu'on éclate qui vint la première.
Elle n'avait pas la moindre conscience de ce qui lui avait fait cela, elle ne pouvait que sentir, sentir sans voir.
Cette obscurité attisa la fournaise de son ventre, elle sentait son sang refluer vers son poignet à mesure que son corps ondulait sous des vagues puissantes de douleurs et de plaisir.

Sa voix ne se calmait pas, son appétit sexuel non plus.
Encore une fois, encore un coup.
Elle se consumait de douleur, et elle en voulait toujours plus.
Le sentiment d'impuissance, d'être totalement livrée, voilà ce qu'elle recherchait à faire ressortir.
Cette façade des proies qui était si alléchante.
A nouveau, elle parvint à saisir le regard de l'homme. Le sien devait être plus déchainé qu'auparavant, elle n'en avait cure.
Impudique, elle prononça d'une voix rauque et envieuse, ses premiers mots depuis le début de son manège :

"- Encore, j'en veux plus "

Bon ok, niveau conversation, on peut mieux faire. Mais Liv ne comptait plus qu'une chose dans sa tête.
En gros, cela se résumait à cela : plus de douleur, plus de souffrance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Mackenzi
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 32
Avatar : : Matt Lanter
Date d'inscription : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Être absorbé par une proie est délicieux (Pv Tyler Mackenzi)   Dim 31 Mar - 4:24

" Encore, j'en veux plus"
C'est sur ces mots que Tyler prit la décision de corser encore les choses. Elle en voulait plus? Elle allait etre servie.
Par quoi pouvait il commencer? Par l'autre poignet par exemple. De la meme manière, il lui imobilisa son autre poignet pour lui enfoncer un autre clou dedans.
Pendant qu'il l'enfonca et que la jeune fille gémissait de douleur et/ou de plaisir, Tyler se recula un peu et l'embrassa de nouveau, mais plus violement que les deux premières fois.
Le changement de position de Tyler nécessaire au baiser à également eu pour conséquence le contact des peaux nues de Tyler et sa proie. Cela avait aussi fait frissoner Tyler.
Il restait deux clous. Tyler en pris un. Se repositionna par rapport à elle. C'est à dire le genoux bloquand le poignet déjà ensenglanté de la jeune fille. Il lui planta un clou dans sa main gauche.
De la meme manière, changea de position pour l'immobiliser sur la droite et lui enfoncer le clou dans la main gauche.

Apres avoir admiré son travail et les vennes couler à flots il retira un par un les clou qu'il avait planté. Il parrait que c'était l'arrachage des clous qui faisaient le plus mal.
Il retira donc les 4 clous, vu les grimaces (memes de plaisir) lancées par la jeune femme, la douleur devait quand meme etre sacrement puissante.
Mais ne nous arretons pas en si bon chemin. Meme si ces épaules, son ventre, ses poignets et ses mains étaient baignées de sang, on pouvait faire encore mieux.
Tyler se redressa et retourna vers le feu qu'il avait préparé une quinzaine de minutes plus tot. Des braizes étaient la. Parfait. Elle allait sentir une forme de douleur comme elle n'en avait probablement jamais sentie.
Tyler ramena la gamelle de feu au pied de la table de torture. Il prit un tisonnier et le glissa dans les braizes du fond de la gamelle.
La jeune fille avait vraissemblablement déjà compris ce qui l'attendait. Il fallait néanmoins la faire patienter pendant que le fer chauffait.
N'ayant plus d'instrument de torture, Tyler réflechissa. Il allait la fouetter un petit coup. Rien de tel que la flagelation avant d'etre brulée au fer.
Tyler décida donc d'enlever sa ceinture, pris un bout. Pris de l'élan en la mettant derrière son épaule et mis toutes ses forces pour faire en sorte que l'impact sur le ventre de la jeune fille soit le plus cruel possible.

Il pu reporter l'operation une dizaine de fois. Sa ceinture était tachée de sang. Bon, pas grave, il ne l'a remis pas. En revanche la flagellation avait bien fini le travail sur le ventre. Celui ci était desormais, en plus d'etre baigné dans le sang, avait pris une espece de couleur pourpre.
Tyler éstima que le fer était desormais chaud. Il le pris dans ses mains, se remis une nouvelle fois à qualifourchon sur elle. Plus par sensualité que nécessité. Et, le fer chaud, s'approchait de la grosse plaie du bas de son ventre.
Il prenait son temps, entendant bien la respiration de la jeune femme. Plus il allait doucement, plus elle aura le temps de cogiter à la douleur. Plus celle ci sera intense. Mais bon, il n'allait pas tourner autour de la plaie pendant 15 ans. Ce serait dommage que le fer refroidisse. Il planta donc le fer chaud dans la plaie de la jeune femme.
Apres tout, c'est elle qui en voulait plus. Elle allait etre servie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Être absorbé par une proie est délicieux (Pv Tyler Mackenzi)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Être absorbé par une proie est délicieux (Pv Tyler Mackenzi)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le chasseur est la proie du prédateur | Nuit d'Orage|
» Ma proie ne m'échappera pas. [PV Coeur Sauvage]
» Lorsque le piège se referme sur la proie idéale ... (PV Evy & Gabie)
» Chasseur ou proie ? [Rang B : Pv Gecko Shin]
» L'Ombre et la Proie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le pensionnat : Sous-sol :: Salle des Tortures-
Sauter vers: