AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand la porte se referme... [LIBRE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tyler Mackenzi
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 33
Avatar : : Matt Lanter
Date d'inscription : 05/03/2013

MessageSujet: Quand la porte se referme... [LIBRE]   Ven 22 Mar - 22:58

Tyler était dans le bateau, seul. Seul sur le banc en essayant d'imaginer ce que sera sa nouvelle vie. Il part. Il ne pourra plus faire marche arrière. Il laisse tout derrière lui : ses parents; sa soeur adorée; ses centaines de petites amies qu'il ne reverra jamais. C'est dans cette ambiance mélancolique que Tyler s'apprette à arriver sur l'ile sur laquelle il terminera probablement ses jours.

A ce sentiment mélancolique s'ajoute des sentiments de culpabilité et de confusion. De culpabilité car il s'en voulait énormement d'avoir tué celle qu'il aimait. De confusion car il ne savait ni ou il allait exactement; ni en quoi consisterait le job de "surveillant sur une ile"; ni ce que son pére entendait par "job à durée indéterminée". Mais toutes ces questions qu'il se mélangeaient dans sa tete allaient bientot trouver une réponse, l'ile d'Anguish approchait.

Une ile déserte à première vue. La vue de la plage et de la foret donnaient au loin l'illusion d'un domaine paradisiaque. Il n'en était quand meme pas à se demander si le job de surveillant était dans une colonie de vacances mais la vue de cette ile le rassurait quelque peu sur la nature du lieu, dont il avait entendu d'assez mauvais échos.

Lorsqu'il posa un pied à terre sur l'ile. Avec ses deux valises pleines de provision; de vétements mais aussi de quoi peindre. Il vit donc un vieux 4x4 avec un mec un peu intriguant. Tyler lui lanca un bonjour qui resta sans réponses. Durant tout le trajet l'homme sera tres froid et ne répondra pas aux questions lancées par dizaines par Tyler. Celui ci se contenta de lui dire qu'ici c'était l'enfer et qu'il avait de la chance d'etre ici en temps que surveillant. Il se justifia en lui répondant qu'étant surveillant, personne viendra le faire chier; il mangera bien et aura de quoi s'amuser. L'homme ajouta un petit sourire sournois à la diction de ce dernier argument.

L'homme le déposa devant un éspece de gros chateau. Sa un pensionnat? Vetuste comme lieu! La toiture ainsi que les murs étaient un peu pourris. Mais surtout, personne n'était aux alentours. Aucun gamin; aucun bruit; pas de traces de vie humaine. Seulement les cris des oiseaux. Sans l'aider à décendre ses bagages, l'homme qui 'la accompagné était repartit. Tyler se décida donc à entrer dans cet endroit imposant. En entrant, il vit une tres grande pièces avec deux escaliers partant à droite et à gauche. La pièce était imposante mais pas du tout magnifique. Pas un tableau; ni aucune décoration. La pièce était en plus tres peu éclairé. Seul un beau lustre surplombait la pièce mais celui ci était installé relativement haut, étant donné que la pièce était completement disproportionné.

Il n'avait aucune idée de ce qu'il devait faire avec ses valises et toujours aucune information sur son job dans ce pensionnat. A gauche il vit des feuilles accrochées au mur. Peut etre celles ci comportaient elles un plan ou des instructions. En laissant ses valises vers la porte d'entrée, il se dirigeait vers le mur de gauche afin de voir ce que pouvaient contenir ses feuilles de plus pret. La pièce était tellement grande qu'il lui fallut environ 15 secondes pour y accèder. Il commenait par la feuille la plus à gauche. Il y avait marqué en caractère gras "Réglement intérieur du pensionnat d'Anguish". Tiens, cela pouvait etre intéressant, il allait enfin y voir plus clair et comprendre ce qu'était vraiment ce lieu et qu'elles sont ces attributions.

A la lecture du réglement, Tyler était stupéfait. C'était surtout une liste d'interdiction et de punitions en fait. "Les surveillants d'Anguish font régner l'ordre par la peur, la menace et la souffrance". Au moins c'était clair. Sa mission était de leur en faire baver. Il n'y voyait pas d'inconvéniant. C'est meme preque jouissant de disposer d'un tel pouvoir. Apparemment, les surveillants étaient libres de punir les pensionnaires comme bon leur semblent et leur infiger des punitions à leur guise sans avoir à rendre de compte à personne.

"sont les seuls avec la directrice à avoir avec eux cette arme ultime appelée "la Télécommande". Qu'est ce que sa pouvait etre comme arme? Sa semblait vachement moderne en fait. Il n'eut pas de réponses à cette question. La dizaine de pages imprimées sur le mur était la liste de toutes les interdictions. Tyler lu tout avec serieux. Il avait accepté ce job et ferait appliquer ce réglement! Il pris meme un petit carnet et pris quelques notes, ci seulement tous les surveillants étaient aussi consciencieux! Rapidement, les pensionnaires n'avaient droit à rien en fait. Ni tabac, ni alcool, ni sexe. La liste des obligations et interdictions était considérable." Il n'y a pas d'avertissement, les sanctions seront immédiatement exécutées". La dernière phrase du réglement méttait décidemment l'eau à la bouche... mais qu'est ce qu'ils avaient fait pour etre la? Impossible de répondre pour l'instant. Cela ne l'interessait pas autant que sa à vrai dire.

Il fut en effet rassuré apres avoir lu ce réglement. Il l'aurait été beaucoup moins s'il était venu ici en temps que pensionnaire. Il n'y avait pas trop de problèmes, il était dans le bon camp. Il n'y avait aucune interdiction particulère qui visait les surveillants. Peut etre que sa viendra? Le fait que le réglement soit signé de la directrice signifiait qu'il avait à priori une superieure hiérarchique. On verra plus tard...

Tyler entendit un bruit. Surement quelqu'un venu pour l'accueillir et lui faire visiter le pensionnat. Une personne semblait se diriger vers lui. Elle était à l'autre bout de la pièce et celle ci était tellement sombre qu'il ne puit voir qu'une silhouette se rapprocher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arella Kiterns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 650
Age : 27
Avatar : : Nina Dobrev
Crainte : La mort? Non... Pas vraiment... Sa mort? Oui...
Humeur : Toujours aussi cinglé & je t'enmerde :D
Date d'inscription : 27/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Sans Commentaire
Affinités:

MessageSujet: Re: Quand la porte se referme... [LIBRE]   Lun 25 Mar - 11:03

    Encore un matin que j'aurais aimé évité, j'aurais voulu que la mort vienne me cherché pendant la nuit mais toujours pas. A croire que la mauvaise herbe est plus resistante que sa. J'avais entendu des filles parler d'un nouveau qui devait arrivé aujourd'hui. Elles parlent de mec alors qu'elles doivent se dépêché ? J'attrape mon couteau, choppant les cheveux d'une jeune rousse et je murmure si doucement que cela en ai terrifiant

    "Retournez toutes dans vos chambres ou je vous fini une par une, compris ?"

    Connaissant ma réputation, j'aurais pas hésiter à lui tranché la gorge, surtout si c'était pour m'amuser. Du coup, elles sont toutes parties assez vite sans rien dire. Je soupire, ma jambe me fais mal, mon épaule aussi ... On remercira Ezequiel F. McMortensen et son très cher ami Henry. Je prends le chemin de l'entrée, faut bien que quelqu'un se dévoue pour lui faire visité les lieux non ? Et puis, je dois remonter la pente, faire que tout aille mieux ... Facile à dire non ? Moins à faire malheureusement. C'est en boîtant que j'approche de l'entrée, je vois alors un homme au loin, devant les feuilles du règlement. Le pauvre, il doit sûrement ce demander pourquoi on est tous ici ... Si il savait. J'approche de lui avec un peu de mal du à ma blessure de la cuisse, merci Ezequiel, puis je tente en sourire mais j'y renonce.

    "Tu dois être le nouveau surveillant ? Arella Kiterns. Guard Survivor, ancienne pensionnaire. Vu ta tête, tu te demande pourquoi ils sont là ? Facile, certains sont des meurtriers, d'autres des violeurs comme ce connard de Kurtis ou bien juste des innocents, enlevé et mit ici pour notre plus grand plaisir."

    Je lui tourne le dos puis le fixe.

    "Viens, je vais te faire visiter le peu de choses intéressantes ici. Te montrer où ce trouve les chambres des surveillants."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Mackenzi
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 33
Avatar : : Matt Lanter
Date d'inscription : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Quand la porte se referme... [LIBRE]   Lun 25 Mar - 21:01

L'ombre commencait à s'éclaircir et se fut une jeune femme que Tyler appercut devant lui. En la voyant s'avancer, Tyler ne put éviter de constater que celle ci était relativement affaibilie. Des cicatrices étaient visibles et elle avait un peu une tendance boiteuse. Tyler se demanda qui pouvait etre cette jeune femme. Peut etre la directrice? Ce qu'il attendait surtout était une réponse claire à sesquestion : qu'était exactement cet endroit? Quels genre de pensionnaires y a t-il ici? Il ésperait en réalité savoir en quel terrain il allait devoir combattre.
Mais ces questions trouveront vite des réponses. Sans le laisser en placer une elle se présenta et réponda à ces questions sans meme qu'il ai eu lui le temps de lui poser. Elle s'appelle Arella donc. Il va essayer de faire un effort pour s'en souvenir. Il n'avait pas la mémoire des noms d'ordinaire. "Guard survivor", aucune idée de ce que cela pouvait etre. Quand elle à dit qu'elle était une ancienne pensionnaire, il en déduit qu'elle était aussi une surveillante. Arella lui explique ensuite que les pensionnaires ici étaient des meurtriers; des violeurs... Lui aussi était un meurtrier, pourtant il était bien surveillant. Peut etre son pére avait falsifié son dossier d'admission pour en devenir un? Il y avait aussi un "connard", Kurtis ou quelques chose comme sa. Il découvrira qui sait au moment venu de toutes facon... Et des innocents "mis ici pour notre plus grand plaisir". A la diction de cette phrase, Tyler décrocha sans le vouloir un petit sourire sadique.
La jeune femme lui fera donc visiter le pensionnat. Génial, il allait pouvoir tout de suite découvrir ce lieu qui l'intriguait fortement et il avait de la compagnie. Bonne ou mauvaise? Trop tot pour le dire. Tyler alla chercher ses valises et commenca à suivre la jeune femme qui lui dit qu'elle l'enmenerait dans les dortoirs des surveillants. Et bien, en route. Sur le chemin, dans un but de faire un peu connaissance, Tyler posa quelques questions, plus pour engager la discution que par réel interet pour les réponses.

- Heu... Arella c'est sa? Il vous est... enfin, il t'es arrivé quoi? Désolé d'etre aussi direct mais... ces cicatrices la, c'est les pensionnaires qui te les on faites?

Bien que ces questions étaient formulées dans un but d'engager la conversation, Tyler n'était jamais trop doué pour parler de tout et de rien. Alors il posa les questions qui lui venait à l'esprit. En voyant qu'elle avait un peu de mal à monter l'escalier, ce n'est pas qu'elle n'allait pas vite ni meme qu'elle montrait une grande difficulté, mais elle laissa échapper quelques grimaces et quelques pas trop prononcés. Tyler se mis donc à sa gauche afin de passer son bras sous le sien et l'aider à se stabiliser mais la encore, il n'avait pas tout vu. Son épaule était également touchée...
Bien qu'il ne la connaissait que depuis quelques minutes, Tyler éxigea des éxplications, il ne voulait pas la laisser comme sa sans l'aider. Un sentiment de devoir racheter sa dette? De la pitié? Ou déjà un instinct de protection envers une fille qu'il aime. Impossible de savoir pour l'instant mais la jeune fille devrait serieusement se méfier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arella Kiterns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 650
Age : 27
Avatar : : Nina Dobrev
Crainte : La mort? Non... Pas vraiment... Sa mort? Oui...
Humeur : Toujours aussi cinglé & je t'enmerde :D
Date d'inscription : 27/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Sans Commentaire
Affinités:

MessageSujet: Re: Quand la porte se referme... [LIBRE]   Lun 25 Mar - 21:39

    Au vu de sa tête d'enfant perdu, il ne savait pas du tout ou il avait mit les pieds ... Je le plains, mais vraiment. Ce trouver dans un endroit comme Anguish, c'est franchement déplaisant ... Il fut plus ou moins "heureux" quand je souligne le fait que certains sont ici pour notre simple plaisir vu le sourire sadique, que je connait que trop bien pour l'avoir arboré, qui s'affiche sur ses lèvres. Il commence à me suivre puis ose me demander ce qu'il m'était arriver et si c'était les pensionnaires. Je souris en coin, si il avait peur de se faire massacré, aucuns risques, le seul qui puisse le faire c'était Kurtis ou Keiji mais Kurtis s'était calmé à cause de sa gonzesse et Keiji ... Bah tout simplement disparut. Je soupire quand il viens m'aider mais je le remercie d'un coup d'oeil, amical, envers lui.

    - Les pensionnaires ... Non. Les autres surveillants, oui. Ici il y a une loi, une seule et unique qu'il faut retenir ... Tuer ou être tuer. J'étais la pire des pensionnaires féminins, la plus folle surement. Le premier cobaye de la directrice aussi, soit disant pour me calmer. En même temps, va calmer une fille qui viens d'arracher complètement les cheveux d'une surveillante jusqu'à lui détruire le cuir chevelu ? Bref ... Il y a eu des choses qui font que j'ai étais plus qu'affaiblis, presque "morte" et certains surveillants en ont profité tout simplement, me faire payer mes fautes du passé. Chose que je mérite sûrement.

    Je le fixe dans les yeux avant de grimassé à cause de mon épaule. Je m'assois dans les marches avec du mal mais au moins, j'étais mieux.

    - Tu n'as pas l'air d'un fou pourtant tu es ici. Pourquoi ? Tu es venu de ton plein gré sans savoir ce qui t'attendais ? Raconte moi ton histoire, je te raconte la mienne, t'en dis quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Mackenzi
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 33
Avatar : : Matt Lanter
Date d'inscription : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Quand la porte se referme... [LIBRE]   Lun 25 Mar - 22:33

Tyler était relativement calme et serein pour la situation. Malgres son air paumé et sa multitude de questions, il n'était pas paniqué. Il y aurai pourtant de quoi : il est bloqué sur une ile de laquelle il ne sortira sans doute jamais. Il ne reverra jamais ses proches et pour couronner le tout les pensionnaires qui sont ici sont pour résumer des malades mentaux ayant pour surveillants les pires de ses malades mentaux. Sa le rassurai presque cet endroit, ici, il pourra payer pour ce qu'il à fait. Il n'aura pas besoin de se rendre coupable de profiter de la vie et pourra focaliser son attention sur son nouveau boulot et ses propres problèmes liés au pensionnat.

Mais revennons à Arella. Tyler n'avait pas peur d'elle. Non, et encore moins dans cet état mais il restera prudent jusqu'à ce qu'il l'ai cerné. Le sourire en coin et le coup d'oeil amical. Pas grand chose, pas volontaire mais déjà risqué... Dire que la pauvre fille croit que c'est Tyler qui devrait faire attention...
A en croire les propos d'Arella, ce sont les autres surveillants qui l'on bléssée et d'apres elle c'est "tué ou etre tué". Cela semblait etre l'anarchie...
Lorsqu'elle lui raconta quelques uns de ces éxploits en temps que pensionnaires, apparemment ce sont les surveillants qui lui on fait payé ces choses du passé et elle meme pensait qu'elles les avaient méritées. Tyler se tut et réflechit à une éventuelle solution. Pour lui rien n'était compliqué et tout était beaucoup plus simple que ce qu'on voulait bien le dire.

- Peut etre devrais tu t'entourer des bonnes personnes ?

Plus facile à dire qu'à faire. Sa vie sentimentale était une vraie catastrophe apparemment. Deux remparts de moins d'un coup : Elle était célibataire et était mentalement à bout de forces.
Elle s'assied sur les marches. On ne vas plus au dortoir alors? Tans pis. On verra plus tard. Cette jeune fille sembla plus interessante qu'une pièce avec des pierres et des matelas.
Elle souhaita savoir pourquoi il était ici. A sa question, Tyler fronca un peu les sourcils. Il se mit à réflechir. Est ce vraiment une bonne idée de lui réveler pourquoi il est la? Si le fait qu'il ai tué son ex compagne venait à se savoir, comment pourrait il encore obtenir la confiance des prochaines? Mais il se décida quand meme à avouer une partie de la vérité, mais seulement la partie immérgée de l'iceberg

- On peut dire que je suis venu ici de mon plein gré. pourquoi cela signifierait il que je ne savais pas à quoi je m'attendais ?

Stupefaction de la part de son interlocutrice. Tyler poursuivit.

- J'ai tué une fille. Elle ne l'avait pas méritée. Je devais me punir pour ce que j'avais fais donc j'ai décidé de venir ici.

Il se retourna vers elle; la fixa dans les yeux.

- Et je crois que je vais aimer ce job...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arella Kiterns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 650
Age : 27
Avatar : : Nina Dobrev
Crainte : La mort? Non... Pas vraiment... Sa mort? Oui...
Humeur : Toujours aussi cinglé & je t'enmerde :D
Date d'inscription : 27/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Sans Commentaire
Affinités:

MessageSujet: Re: Quand la porte se referme... [LIBRE]   Mar 26 Mar - 1:15

    Je fixe le nouveau venu, dont j'ignore toujours le nom. Quand je lui explique qui m'a fait mes marques, mes cicatrices et autres blessures, il me conseilla de m'entourer de bonnes personnes. J'émis un petit rire, il ne savait vraiment pas où il se trouver lui ... Je remonte mes manches car j'ai chaud et bien sur on y trouve tout de sorte de cicatrices, certaines faites par moi-même, d'autres par mes boureaux.

    - Y a pas de bonne personne ici, tu va vite l'apprendre par toi même.

    Je le regarde quand il m'explique qu'il es venu de son plein gré. Je suis un peu choqué mais il poursuit en me disant qu'il a tué une fille qui ne l'avait pas méritée et qu'il devait ce punir d'où sa venu ici et il ajouta qu'il aller aimer ce job. Je soupire, il croit que cela sera plaisant ... Cela le sera jusqu'aux premiers coups ... A mon tour de lui dire non ?

    - J'avais une soeur, on a tué nos parents sous le coup de la peur car ils nous on enfermer des années dans un placard. Les flics sont arrivés et nous ont retrouvé, souriante. Donc ils nous ont envoyer ici, on est dans les premières à être arrivé ici. Ma soeur est tombé amoureuse de Shean Kurtis, un violeur ... Manque de pot, moi aussi. Il a quitté ma soeur pour une blondasse, Diva. Ma soeur à commencé à s'affaiblir et elle est morte dans les mains de Keiji Kitade, un fou. Shean à quitté Diva pour moi et manque de pot, il m'a abandonner pour une gamine alors que je venais de perdre ma fille, la sienne aussi. D'où mon état de santé bien faible. Maintenant, si tu veux me tuer ou autre, te gène pas ... Kurtis à pas eu les couilles de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Mackenzi
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 33
Avatar : : Matt Lanter
Date d'inscription : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Quand la porte se referme... [LIBRE]   Mer 27 Mar - 23:48

La pauvre fille semblait vraiment désesperé. Cela mis presque Tyler mal à l'aise. Pauvre fille. Et pauvre histoire. Apparemment sa soeur et elle avaient tout subis. Une longue et terrible histoire, que Tyler n'avait pas complètement comprise d'ailleur. Il ne lui fit pas répeter, il voyait bien que sa lui faisait mal d'en parler. Les gens ici étaient tous vraiment mauvais? Tyler continuait naivement à penser que non. Il y'a une part de bon en chacun non? La fille, tellement mal dans sa peau, propose à Tyler de "la tuer ou autre". Pourquoi la ferait il soufrir? La seule facon dont il fait soufrir les femmes c'est avec l'amour étoufant qu'il leur offre. Remarquez, celle la n'est plus à sa pret. Si c'est elle qui le demande en plus... Elle lui propose de la tuer alors que Tyler avait a priori d'autres projets pour eux...

- Tu m'as pourtant dis que je n'avais pas l'air fou. Pourquoi je te tuerai sans raison? Et en plus, si je te tuais, qui me ferais visiter le chateau ?

Remarque débile, je vous l'accorde. Mais bon, une question de pratique. Apres tout elle était aussi la pour sa non?

- Dis moi, ce Shean la? Tu n'as jamais pensée à te venger de lui? Je peux t'aider si tu veux?

Elle ferait franchement mieux de décliner sa proposition. Au point ou elle en est, elle n'a surement pas besoin de faire entrer Tyler dans sa vie... Elle n'aurait surement pas besoin d'un problème supplémentaire. Le jeune homme la fixa, hatant de recevoir ses futures réponses...

- Je suis de ton coté Arella. Et d'apres ce que j'ai pu comprendre, je suis le seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand la porte se referme... [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la porte se referme... [LIBRE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amour porte la musique [Libre]
» Oasis Is good!!! Sauf quand y'en a plus! [ libre]
» juliette - Quand est ce qu’une porte n’est pas une porte ?
» Quand Crimson, on ouvre la porte.
» Quand ce n'est pas une métaphore [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le pensionnat : Rez de chaussée :: Hall d'entrée-
Sauter vers: