AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Welcome to my hell.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayana Silent
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 22
Avatar : : Janel crazy Parrish
Crainte : L'orage. QUOI ?
Humeur : Sombre.
Date d'inscription : 02/03/2013

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Tuer et être psycologiquement atteint n'est pas bien vu en société.
Affinités:

MessageSujet: Welcome to my hell.    Mer 6 Mar - 21:33

(c) Eden Memories
Ayana Idhil Silent
FEAT. Janel crazy Parrish.
.
AGE : 18 ans.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 28 Décembre - Boston
SITUATION AMOUREUSE : Seule.
GROUPE : Turbulents

    ■ ■ ■ ONCE UPON A TIME
    « L'histoire est un perpétuel recommencement. »
Une nuit d'Octobre, dans une maison moyenne de Boston.

Il est toujours compliqué de commencer une histoire. Peut-être que celle-là commençait ce vendredi-ci, peut-être qu'elle commençait avant. Il faudrait surement pour débuter cette histoire décrire la famille qui dormait tranquillement pour la dernière fois, tant dis que le vent fouette les arbres au dehors. Dans cette petite maison vivait alors une famille basique, composée de deux petites filles à peine âgée de 11 ans et de leurs deux parents. Les deux fillettes étaient nées ensemble, presque main dans la main, jumelles jusqu'aux yeux. Elles étaient toutes deux munies de longs cheveux noirs, tel les plumes luisantes d'un corbeau et de grands yeux noisettes, à l'expression presque fascinante. L'une se nommait Ayana, l'autre, Sharon. Ayana avait toujours été le parfait contraire de Sharon : tant dis qu'elle était aimée et maternée par ses parents, Sharon était à peine vu, toujours laissé en second plan. A l'école, s'était la même chose. Sharon n'était pas timide, mais on la laissait tout autant à l'écart que chez elle, alors que sa sœur était sociable et populaire. Enfant, Sharon avait toujours était assez silencieuse. Mais les deux filles n'étaient pas malheureuses. Jusqu'à ce vendredi, maudit vendredi.
Les deux filles courraient et jouaient sans bruit dans la maison. Le temps électrique les empêchait de dormir, et pour ne réveiller personne, toutes les lumières étaient restées éteintes. Peut-être que s'était le manque de luminosité qui causa leurs pertes. Sharon essayait d’attraper sa sœur, qui se tenait en équilibre accrocher à la rembarre de l'escalier. Soudainement, sans qu'elle ne put l'en empêcher, Ayana se retrouva brusquement attirer vers le sol par une force inconnue, un cri déchirant sa gorge. Une demi-seconde plus tard, elle était au sol, le corps dans une position étrange. Elle ne sut jamais ce qu'il s'était passé. Ayana avait-elle simplement trébuché ? Sa sœur l'avait-elle bousculé ? Sharon ne savait pas. En tout cas, une chose était sûr pour elle : Ayana était morte par sa faute.

Cinq année plus tard, même endroit.

Cinq ans plus tard, Sharon pensait avec toujours autant de douleur à cette fameuse nuit. Peut-être qu'elle aurait pu aller mieux, sans les évènements qui suivirent la disparition de sa sœur. Mais non, le destin en avait une toute autre envie.
La police n'apprit jamais la mort de Ayana Silent. Dans n'importe qu'elle dossier de la ville, elle était encore vivante. Pour tous le monde, elle était vivante. Mais à la place, une portée disparue. Sharon.
Après cette fameuse nuit, il y a exactement 1 826 jours, les parents de la petite famille réussirent à tous "arranger". Ils ne supportaient pas la perte de Ayana, ils ne voulaient pas la voir morte. C'est peut-être idiot à dire, mais ils préféraient, et de loin, Ayana à sa soeur. Sharon ne savait pas, n'avait pas compris, jusqu'à ce que sa vie devienne un enfer. Ils firent comme-ci Sharon avait disparue, avant de faire passer Sharon pour sa défunte sœur. Personne ne vit la différence. Lorsque Sharon contredisait ses parents, osant dire qu'elle ne s'appelait pas Ayana, ils la battaient. Ses parents étaient devenus fou avant elle. Et pendant cinq ans, elle avait supporté. Elle était encore à l'âge où les évènements modifie votre façon de pensées et votre caractère. Elle était devenue violente. Il lui semblait entendre des voix. Quelques fois, elle voyait sa soeur face à elle qui l'observait sans un mot. Finalement, elle mit du temps avant de se décider. Et une fois qu'elle avait décidé, elle ne ferait plus marche arrière. Un matin, le jour de l'anniversaire de la sois disant disparition de Sharon, on retrouva deux corps. Ceux de ses parents. La scène était d'une cruauté pétrifiante. Ils étaient terriblement meurtris, c'est à peine si on distinguait le corps de chacun. Ils se trouvaient encore dans leur chambre, sans avoir eut le temps de fuir, et des marques telles que l'on voyait presque encore la souffrance qui les engloutissait. On retrouva celle que tous le monde appelait Ayana dans un coin de la pièce. Elle serrait l'arme du crime, un grand couteau à viande, dans sa main droite et semblait ailleurs. Du sang tâchait ses cheveux et ses bras. Elle leva les yeux vers les agents pétrifiés, leur lançant un regard de haine profonde.

- Ayana ? dit l'un d'eux.

Un sifflement de colère, comme le souffle d'une bête enragé s'échappa de sa bouche. Elle ne voulait pas. Elle ne voulait pas que l'on l'appelle ainsi. Elle trancha un des doigts de l'homme, insensiblement. Je ne m'appelle pas Ayana, pensa-t-elle.

Deux ans plus tard, asile psychiatrique pour dangereux de New-York.

- Bonjour.

Sharon ne releva pas le regard vers l'infirmier qui venait d'entrer dans sa chambre. Elle continuait de fixer le mur face à elle, essayant de comprendre le mot gravé directement sur le mur, d'une main apparemment bien tremblante. Elle ne parlait pas mais n'en pensait pas moins. La grande brune savait qu'il attendait toujours une réponse quelconque de sa part. Il pouvait toujours courir. Deux ans déjà étaient passés. Sharon se trouvait loin de chez elle maintenant, pas que cela la gêne, non. Elle n'était chez elle nul part maintenant. Ici, on la croyait folle. Schizophrénie, troubles de la personnalités. Ils mettaient tous sur la disparition de sa soeur. Ici, s'était pire qu'avant. La jeune femme serra le poing sans s'en rendre compte.

- Mademoiselle Ayana.

Sharon frémit. Ici aussi, elle était quelqu'un d'autre. Et s'entendre appelé ainsi continuait de la tourmenter, encore toujours. Trop de souffrances psychologiques et physiques avaient accompagné ce nom là. Elle s'enfonçait petit à petit dans un silence profond, personne ne l'avait déjà vu parler dans l'asile. Sa vie était un enfer, mais elle tarderait pas à se rendre compte qu'il y avait pire encore. La jeune femme se retourna, regardant l'infirmier qu'elle ne voyait pas. Et tant dit qu'elle l'observait de son regard vide, tout lui parut clair. Qui elle était. Ce qu'elle devait faire. Le mot sur le mur. "Tue-les".

- Tue-les, répéta-t-elle d'une voix douce.



    ■ ■ ■ YOUR TEMPER
    « Le silence est un ami qui ne trahit jamais. »
Sharon est intelligente. Trop, surement, comme-ci maintenant elle subissait le revers de la médaille. Elle n'aide jamais personne, ayant déjà du mal à s'aider elle-même. Si un jour elle vous offre un quelconque secours, ce sera toujours d'une façon intéressée. D'une manière générale, elle est calme et a toujours un sang froid impressionnant. Elle cache toujours ses sentiments, non qu'elle ait quelqu'un avec qui les partager. Autrement, la jeune femme est aussi arrogante que possible, intolérante avec tous le monde. On pourrait la penser cruelle, méchante ou même sadique mais ce n'est pas vrai. La vue de la souffrance, sa souffrance à elle aussi, cela ne lui arrache même pas un soulèvement de sourcil. Elle est tout simplement insensible. La jeune femme est silencieuse et muette, presque toujours. Je précise presque, car Sharon chante. C'est même la rare fois où on peut entendre le son de sa voix. Elle ne chante que la nuit, lorsque les chats sont gris et le ciel bien noir, d'une jolie petite voix d'oiseau. C'est durant ses quelques escapades nocturnes qu'elle redevient un peu l'enfant effrayé qu'elle est. Sharon est violente malgré ses airs fragiles, une demi-seconde et vous êtes à terre, vous tordant de douleurs. Sharon a de multiples troubles mentaux. Une schizophrénie bien avancé, qui lui fait entendre des voix et lui fait voir des personnes absentes. Un comportement bipolaire, avec son lot de brusques changements d'humeurs et de violences sans raison. Sa phobie ? Cela peut paraitre un peu idiot, mais Sharon à peur de l'orage. Une peur indéniable, surement la seule.


    ■ ■ ■ YOUR APPEARENCE
    « L’apparence est le vêtement de la personnalité. »
La jeune femme est frêle, ne s'alimentant que le minimum. Elle a un physique qui peut vous donnez premièrement une impression de fragilité.. Mais ne vous méprenez pas, elle ne l'est pas, loin de là. Elle est de taille moyenne, mais les rares fois où elle peut croiser son reflet en y prêtant attention, elle se voit beaucoup trop petite. Si un jour vous la croiser, au détour des couloirs, vous capterez surement son regard : un regard profond, pénétrant, farouche. Un regard qui semble vous lire, vous décrypter. Mais ces quelques moments de lumières dans ses grands yeux bruns ne durent jamais éternellement, aussitôt ils redeviennent éteints et vides. Sharon a une bouche rose et bien dessiné où le sourire est absent, comme-ci la joie y est bannie. Elle a le teint livide, comme étant perpétuellement malade, sa peau pâle tranchant avec le noir de ses cheveux de jais qui tombent tel des vagues sous sa poitrine. Ses mèches ressemblent aux plumes soyeuses d'un fourbe corbeau ou aux serpents de la déesse Méduse quand elles redescendent le long de son dos. La jeune femme a de longs doigts de pianistes, instrument qu'elle n'a jamais eut la patience d'apprendre à jouer. Sharon a un petit nez retroussé, un nez d'enfant. Une petite cicatrice toujours rouge se trouve dans son fin cou, souvenir du jour où elle a essayé de s'arracher la puce qui y est implanté, à l'aide d'une lame de rasoir volée. Vous la trouverez généralement vêtue de la même façon, simplement, habillé d'une robe blanche d'hôpital lui arrivant au dessus des genoux, qui révèlent ses grandes jambes.


    ■ ■ ■ WHY ARE YOU AT PRISON OF ANGUISH?
    « Ta prison est en toi. Le poison est en toi. »
Neuf. Neuf personnes mourrurent sous la folie meutrière de Sharon, tous en l'espace d'une journée. D'une façon comme une autre, elle avait réussi à sortir de l'asile, pourtant très bien surveillé. Une fois dehors, personne n'avait eu de doute à son encontre. Pourtant, en robe d'hôpital, pied nu et yeux vides, quelqu'un aurait pu se poser des questions. Mais non. Cinq des huit personnes mortes étaient des enfants d'à peine quatre ans. Pourquoi personne ne l'avait arrêté avant ? C'est une des questions que la jeune femme se pose encore, dans la prison de Anguish, où elle fut bientôt transférer. C'est la question qu'elle se posait déjà lorsqu'elle lâcha au sol le quatrième môme, le garçon avec pour toujours un air de stupeur peint sur le visage. Les trois autres personnes étaient des adolescentes, 15 ans maximum. Le dernire un policier venant s'interposer. Trop tard.
On la jugea dans une discrétion parfaite. Il ne fallut que deux jours pour avoir le verdict. Neuf meutres avec arme blanche. Dont un sur agent fédéral. Grâce -à cause ?- de ses multples problèmes mentaux, l'execution était proscrite. Un des jurées proposa de l'envoyer ici. Tous fut d'accord, heureux de se débarrasser d'elle en toute sécurité. Le lendemain, elle était à Aguish. Et son dernier enfer commençait.




(c) Google
    Un peu plus sur toi
    Pseudo : Léa
    Âge : 13 ans
    Ce que vous pensez de POA : "Oh mon dieu !" En gros c'est ce que j'ai dit quand je l'ai vu. Le contexte est juste, woah quoi.
    Par quel intermédiaire avez-vous trouvé le forum ? : Par une pub sur un autre forum-rpg.
    Fréquence de connexion : Je dirais environ 5/7.


    Envie d'un coup de main pour débuter?
    - Souhaites-tu te voir attribuer un parrain pour te guider dans le jeu?
    [ ] OUI - [xx ] NON
    - Tu débutes dans le rp (ou non), des petits conseils pour améliorer ton écriture, ça te tentes?
    [ ] OUI - [xx ] NON







Dernière édition par Ayana Silent le Mer 13 Mar - 23:40, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiji Kitade
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 28
Avatar : : Ruki
Humeur : Pas mauvaise...
Date d'inscription : 17/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Pour le plaisir! Faux... mais c'est le cas à présent!
Affinités:

MessageSujet: Re: Welcome to my hell.    Jeu 7 Mar - 19:40

Bienvenue ! Beau début de fiche !!

Le forum n'est pas dès plus actif en ce moment, désolé pour toi, mais on ne l'abandonne pas ! Bonne continuation pour remplir tout ça et merci de ton inscription !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: Welcome to my hell.    Jeu 7 Mar - 20:14

Bienvenue !
En effet, on travaille dur sur le forum mais ne t'en fait pas, tu trouvera forcément un ou plusieurs membres ravis de RP avec toi Wink
Bon courage Razz


_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam A. Campton
| Co-Admin |
avatar

Nombre de messages : 236
Age : 24
Avatar : : Ian Somerhalder
Crainte : //
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 11/12/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: UC
Affinités:

MessageSujet: Re: Welcome to my hell.    Jeu 7 Mar - 21:26

Bienvenue parmi nous la belle et bonne continuation pour ta fiche (:

_________________

LiamBut what is this, that I cant see with ice cold
hands taking hold of me. When God is gone and the Devil
takes hold, who will have mercy on your soul ? Oh Death,
оh Death, oh Death. No wealth, no ruin, no silver, no gold.
Nothing satisfies me but your soul... Oh Death. Well I am
Death, none can excel, I'll open the door to heaven or hell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayana Silent
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 22
Avatar : : Janel crazy Parrish
Crainte : L'orage. QUOI ?
Humeur : Sombre.
Date d'inscription : 02/03/2013

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Tuer et être psycologiquement atteint n'est pas bien vu en société.
Affinités:

MessageSujet: Re: Welcome to my hell.    Jeu 7 Mar - 22:48

Oh, dommage qu'il soit moins actif.
Enfin, merci tout l'monde et je pense avoir fini demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 26
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: Welcome to my hell.    Sam 9 Mar - 2:39

Cro bien cro bien ! Bienvenuuuue !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayana Silent
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 22
Avatar : : Janel crazy Parrish
Crainte : L'orage. QUOI ?
Humeur : Sombre.
Date d'inscription : 02/03/2013

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Tuer et être psycologiquement atteint n'est pas bien vu en société.
Affinités:

MessageSujet: Re: Welcome to my hell.    Mer 13 Mar - 16:23

Voilà voilà, je crois avoir terminé (avec du retard, soorry).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: Welcome to my hell.    Jeu 14 Mar - 18:38

Et bien jolie et dangerese poupée, bienvenue parmi nous !! cheers

Je te VALIDE Wink

Amuse toi bien Razz

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiji Kitade
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 28
Avatar : : Ruki
Humeur : Pas mauvaise...
Date d'inscription : 17/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Pour le plaisir! Faux... mais c'est le cas à présent!
Affinités:

MessageSujet: Re: Welcome to my hell.    Dim 17 Mar - 21:29

Amuses-toi bien et n'hésites pas à nous solliciter pour rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Welcome to my hell.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Welcome to my hell.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
» Gates Of hell " La porte des Enfers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Beginning :: Etat Civil :: Fiches validées-
Sauter vers: