AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'arrivée de l'étoile de glace [ Libre ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aurélyss Alpheratz
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 24
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: L'arrivée de l'étoile de glace [ Libre ]   Sam 27 Oct - 23:56

L'île semblait être accueillante et agréable d'un premier point de vue. C'est la pensée qui effleura l'étoile de glace, surnom qu'on lui avait donné à cause de la froideur dont elle faisait preuve. Son vrai nom ? Aurélyss. Vêtue d'un jean noir, d'un corset et des mitaines de la même couleur, le style gothique quoi, elle observait ce qui allait être à présent sa nouvelle demeure. Pourquoi se dirigeait-elle vers cette île ? Parce que c'était son père qui lui avait offert un biller aller-retour vers Anguish pour son anniversaire. "Une destination paradisiaque !" avait-il déclaré, un étrange sourire aux lèvres. "Idéale pour refaire une nouvelle vie !" C'était étrange tout de même que d'un coup, il lui offre un cadeau. Jamais depuis son enfance elle n'avait eu de cadeau ou un signe d'affection, hormis les nombreux coups qu'elle avait récolté dans les rares retours de ses parents à la maison. Vraiment étrange.. Mais elle n'avait pas eu le choix et était partie dès le lendemain. Le bateau qui la menait s'arrêta sur le ponton et la laissa là, avec ses bagages et son éternel solitude.

La japonaise regarda le bateau s'éloigner avant de tourner son regard vers le chemin qu'elle devait prendre pour se rendre à Anguish. Elle soupira, attrapa ses sacs en vérifiant bien qu'un de ses poignards était soigneusement caché dans sa botte droite, puis avança. L'ambiance devenait de plus en plus lourde, de plus en plus froide à mesure qu'elle avançait.. Fronçant les sourcils, elle leva les yeux vers le ciel qui s'était couvert. De plus en plus étrange.. Il lui semblait que le ciel était bleu en arrivant. Et qu'est-ce que c'était que cette peur qui l'envahissait ? Elle secoua la tête afin d'enlever les idées néfastes qui l'envahissaient. Puis, enfin, au détour d'un chemin, elle aperçut Anguish, château lugubre qui se dressait là. Et là, elle comprit peut-être que pour la première fois de sa vie, elle avait fait une erreur...

Lentement, elle poussa la porte du hall et posa ses bagages en observant les lieux avec un air impassible, bien qu'elle soit curieuse.. Que devait-elle faire à présent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron L. Spencer
Nouvelle Tête...
Nouvelle Tête...
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 22
Date d'inscription : 15/08/2012

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'étoile de glace [ Libre ]   Ven 30 Nov - 0:19

    Le malheur des uns fait le bonheur des autres, disait-on. Et si d'autres se chargeaient de son malheur, celui qui en profitait le plus était Aaron lui-même. Ou plutôt Lloyd, qui prenait un plaisir fou à le voir se tordre de douleur. Depuis son arrivée, il avait fait de fort mauvaises rencontres et avait subi nombre de châtiments et de représailles pour des fautes jamais commises. S'il n'était déjà pas reluisant en entrant à Anguish, il ressemblait aujourd'hui plus à un cadavre sur pieds qu'à un jeune homme dans la fleur de l'âge. Les joues creusées par la faim, le teint pâle, des écorchures plus ou moins cicatrisées. De nombreuses lacérations, parallèles, violentes, profondes. Acharnées. Lloyd voulait détruire cette partie misérable de lui-même, et la violence semblait sa seule issue. Mais Aaron résistait, peut-être parce qu'il avait une envie de vivre à toute épreuve, peut-être parce qu'au fond il aimait avoir mal, allez savoir. Toujours est-il qu'il était encore là, et presque en forme aujourd'hui. Malgré sa peau abîmée et pâle et ses os saillants, il marchait avec une énergie qu'on ne lui connaissait plus. Parce qu'il voyait toujours l'arc-en-ciel à travers la pluie, et qu'il ne se laissait pas abattre facilement. Lloyd avait gardé le silence depuis la veille, et ça suffisait à lui mettre du baume au coeur et du coeur à l'ouvrage. Quel ouvrage ? N'importe lequel.

    Après s'être lavé et avoir lavé son linge, il décida d'aller faire un petit tour. Un tour en rasant les murs. Un tour dans l'ombre de l'ombre, dans un silence quasi-absolu et une crainte terrible. Sortir de son dortoir devenait une épreuve. Mais aujourd'hui, il voulait avoir un semblant de dignité. Alors il marchait au milieu du couloir, la tête presque haute, à l'affut. Et au moindre bruit, il reprenait sa place. Et Lloyd ne pipait mot, porté disparu. Son absence, bien que libératrice, lui laissait un trou au fond de l'estomac. Et s'il l'avait abandonné ? Et s'il était guéri ?

    Il finit par atterrir dans le hall. Le hall, là où tout avait commencé. Il avait débarqué ici avec ses clics, ses clacs et ses grands sourires, mais on avait su le remettre rapidement en place. Alors maintenant, il souriait aux murs, il souriait aux anges, et il tentait de disparaître. Et le hall, dans son immensité terrifiante, abritait une silhouette inconnue. Une silhouette avec des valises. Une nouvelle. Peut-être elle non plus, elle n'avait rien à faire là. Peut-être pouvaient-ils s'échapper ? De nouveaux, de rêve de liberté en espoir flamboyant, il se sentait brûler d'un feu nouveau, et plus il grimpait, plus la chute ferait mal. Mais qu'importait, elle était là, et elle avait l'air perdue. Tout comme il l'était en arrivant. Alors il s'approcha, doucement, calmement, une ébauche de sourire sur son visage rachitique.

    - Bonjour! Vous venez d'arriver ? Vous voulez de l'aide ?

    Comme à son habitude, avenant, serviable, poli. Trop. On n'était plus poli, par ici. Zéro respect. Zéro existence, de manière générale. Comme le filtre d'une cigarette qu'on abîme jusqu'à la moelle avant de l'écraser du talon. Un rien. Mais déjà il la regardait, attentif, amical, aimable, content et confiant. Trop. Comme toujours. Et il se fracasserait en quelques milliers de morceaux, que Lloyd s'évertuerait à recoller avant de les laisser se briser de nouveau. A l'infini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurélyss Alpheratz
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 24
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'étoile de glace [ Libre ]   Lun 3 Déc - 21:03

Il n'y avait personne, ni même un bruit. Le grand hall était vide et désert, à croire que personne ne l'attendait. Qu'est-ce que c'était que ce charabia en restant poli ? L'ambiance était lourde, sombre, et pas encourageante à rire ou à sourire. Dans quel pétrin c''était elle fourrée ? Frissonnante, elle hésita à parler, à signaler sa présence. Elle allait repartir quand on l'interpella, la faisant sursauter. Elle ne s'y attendait pas vraiment, il fallait l'avouer. La jeune japonaise se retourna et considéra le jeune homme qui venait de lui faire face, notant attentivement tous les détails possibles.

_ Bonjour.. Je viens d'arriver sur Anguish, et je ne sais pas vraiment à qui m'adresser..

Elle passa une main dans ses cheveux noirs, embarrassée avant de lever de nouveau son regard bleu vers lui, lui adressant un petit sourire désolé. Puis elle s'inclina devant lui, comme le voulait le bon savoir vivre japonais. Aurélyss se redressa ensuite avant de rejeter une de ses longues mèches en arrière, d'un geste gracieux, fluide. Il y avait quelque chose de félin dans son attitude. Prédateur, mais la douceur de son visage et de ses traits empêchaient de savoir le comment du pourquoi.

_ Je m'appelle Aurélyss Alpheratz, enchantée.

Les apparences étaient trompeuses, et nombreux sont ceux qui l'avaient appris à leurs dépends. Mais l'homme ne semblait pas, à priori, pas dangereux. Quelque chose lui disait même qu'il attendait en retour un petit truc de sa part. Quoi, elle n'aurait su le dire. Mais le paralangage ne trompait pas. Continuant de garder un sourire aimable en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron L. Spencer
Nouvelle Tête...
Nouvelle Tête...
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 22
Date d'inscription : 15/08/2012

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'étoile de glace [ Libre ]   Mar 4 Déc - 17:23

    Il y avait dans l'air cette touffeur angoissante qui jalonnait constamment les murs de leur enfer. Comme si tout était immobile, que rien ne brassait jamais l'air, et qu'il pourrissait là depuis des années. Comme si on avait empilé les cadavres dans un coin avant de fermer la porte et d'aller faire un tour. A force de sentir l'odeur et la lourdeur, on ne les remarquait presque plus. A part un léger dérangement d'origine inconnue. Mais alors qu'il s'avançait face à la nouvelle, il se souvenait comme il avait exécré cette odeur les premiers jours. Une fois redescendu de son petit nuage, violemment atterri dans la réalité, cette atmosphère l'avait pris à la gorge et avait menacé de l'étouffer. Et même lorsqu'il sortait, qu'il allait se balader, il avait l'impression d'être toujours enveloppé dans cette poche d'air gluant et puant. Et puis c'était passé, parce qu'il le fallait.

    Il ne regardait pas vraiment la jeune femme à qui il s'adressait, il n'était plus vraiment dans le hall. Son esprit était déjà quelque part ailleurs, n'importe où dans le monde, où il aurait pu s'évertuer à tenter d'être normal. N'importe où ailleurs qu'ici, où on éradiquait la normalité à grands coups de couteau.

    Sa voix le ramena sur Terre. Elle ne savait pas à qui s'adresser. Il ne fallait s'adresser à personne, ici. Là était toute la difficulté. Il ne fallait parler à personne, mais chaque minute passée seul vous rapprochait un peu plus de la folie furieuse. Alors quoi ? Comment faire ? Avant qu'il ne puisse répondre, elle s'inclina devant lui, le laissant complètement indécis. Il pencha un peu le buste pour faire bonne figure, mais restait dubitatif. Elle avait l'air drôlement gentille et polie, Aaron adorait ça.

    - Il n'y a pas vraiment de personne à qui s'adresser, par ici. C'est un peu du chacun pour soi.

    Il n'aimait pas apporter de telles nouvelles, mais il préférait la prévenir immédiatement que de la laisser le découvrir par elle-même comme il l'avait fait. La jeune femme se présenta ensuite à lui. Aurélyss. Il avait déjà oublié la suite. Il lui adressa un sourire.

    - Aaron Spencer, moi de même.

    Il la considéra quelques instants, se demandant ce qu'il devait lui dire. Se demandant pourquoi il était venu la voir. Pourquoi il avait espéré s'échapper alors qu'il savait cela impossible.

    - Comment vous vous êtes retrouvée dans ce pétrin ?

    Si elle en doutait encore, il pouvait lui confirmer qu'aucun autre mot ne décrivait ce lieu. Du moins, aucun mot positif. Aucun mot poli. C'était bien pire que le pétrin. C'était l'enfer. L'enfer sur terre. Une benne à l'ordure où les déchets se font la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurélyss Alpheratz
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 24
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'étoile de glace [ Libre ]   Jeu 6 Déc - 10:42

Plus elle était ici, plus elle sentait quelque chose de malsain dans cet endroit, quelque chose dont il valait mieux ne pas connaître. Un long frisson lui parcourut l'échine tandis que tous ses sens se mettaient en alerte. Quelque chose ne clochait pas du tout, et plus ça allait, plus ce sentiment resserrait son étau sur son coeur battant. Elle ferma un instant les yeux pour mieux discerner ce qui n'allait pas. A force de se battre, elle avait appris à reconnaître ces odeurs : celle de la mort et du sang. La violence à l'état brut. Lentement, le puzzle se mit en place : son père ne l'avait pas amené ici pour lui faire plaisir. Il l'avait amené ici pour la condamner. Pour qu'elle crève. Un sanglot étouffé monta le long de sa gorge mais rien ne se montra sur son visage. Seuls ses yeux trahirent une profonde tristesse pendant quelques secondes.

Sa présence n'avait jamais été désiré. Elle n'aurait jamais dû naître, n'aurait jamais dû continuer à vivre. Elle avait toujours été seule, à se débrouiller pour briller aux yeux de son père. De sa mère. Mais rien, strictement rien. Pas un regard, pas un sourire, juste du mépris. De quoi bien faire comprendre qu'elle n'avait jamais eu sa place. Elle le savait, elle s'était voilée la face pendant toutes ses années, en espérant un jour pouvoir avoir un geste de tendresse. Mais tout cela n'avait été qu'illusion. Son coeur lui avait dit que ses efforts ne seront jamais récompensés, que c'étaient des efforts dans le vide.. Mais elle avait espéré. C'était si clair maintenant qu'elle était ici. Un soupir franchit ses lèvres rouges, prouvant sa tristesse.

La voix d'Aaron la sortit de ses pensées et elle fixa son regard non plus glace mais eau à cause de la tristesse sur lui.

_...Je vois.

Se débrouiller seule. Encore et toujours. C'était son quotidien, elle l'avait bien compris aussi. Aurélyss remit une de ses mèches derrière son oreille et soupira à nouveau.

_Mon père m'a offert une place dans un bateau venant ici pour mon anniversaire. Il n'a jamais eu besoin de moi..

Un aveu qui franchit enfin ses lèvres. Elle avait envie de tout dire, de parler, d'expliquer qu'elle se sentait seule, qu'elle s'était toujours sentie seule. Elle avait besoin de se confier, mais quand on avait jamais eu de véritable ami, la tâche se révélait ardu. Impossible. Alors tout allait dans son coeur, qui gonflait et gonflait encore. Qui n'allait pas tarder à exploser si cela continuait, la précipitant dans le désespoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arrivée de l'étoile de glace [ Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arrivée de l'étoile de glace [ Libre ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'arrivée de Mimips dans la forêt (Libre)
» Brille, lune insouciante. [PV -> Mistral Glacé & Plume du Soleil]
» Arrivée de l'Etoile Noire
» Du nouveau sur la toile--L'autreTV.com
» Arrivée de Houille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le pensionnat : Rez de chaussée :: Hall d'entrée-
Sauter vers: