AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Promenade matinale [Gregory]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Justin Durand
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 22
Avatar : : Cillian Murphy
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Promenade matinale [Gregory]   Mer 24 Oct - 0:17

Justin avait été réveillé aux aurores par un cauchemar. Ça n'était pas arrivé depuis des années. Des années entières qu'il dormait d'un sommeil réparateur, sans rêve. Pourquoi maintenant ? Aujourd'hui, là, alors qu'il était si confortablement installé dans son quotidien, voilà qu'on venait de secouer son perchoir. Pourquoi ? Il tournait en rond dans sa chambre, incapable de trouver la moindre réponse. Même pas la plus infime des idées. Aucun évènement perturbateur. Aucune espèce d'émotion plus vive que les autres. Rien que du très banal et du très habituel. Alors pourquoi son esprit avait-il jugé utile de l'accabler de souvenirs ? Cela faisait plus de trois ans qu'il dormait comme un bébé, mais non, On n'avait décidé que ce n'était plus possible.

Légèrement maussade, il avait néanmoins entrepris de s'apprêter pour la nouvelle journée. A peine son premier repas englouti qu'il se retrouvait désœuvré. Agacé, fatigué, ennuyé, il piétinait et tournait en rond sans trouver quoi faire. Il devait trouver une solution. Il ne pouvait pas rester inactif, il ne pouvait pas se laisser dévorer par de vulgaires cauchemars. Il ne pouvait pas laisser passer, il devait retourner à la source. Rentrer dans le rêve pour mieux le comprendre. Et la seule chose récurrente dans ses rêves était la mort.

Aussi c'est tout naturellement qu'il s'est retrouvé aux portes du cimetière d'Anguish, en ce tout début de matinée, sans savoir pourquoi il était là ni ce qu'il cherchait. Il erra quelques temps au milieu des tombes, certaines avaient des noms, d'autres pas. Peut-être avait-on prétendu y enterrer une de ses victimes ? Un sourire. Il s'arrêta face à l'une des pierres anonymes qui peuplaient l'endroit et passa ses doigts sur l'épitaphe, ou plutôt l'absence d'épitaphe. A quoi ressemblent les morts qui gisent là-dessous ? Peut-être qu'il le savait très bien, peut-être qu'il les avait déjà vus, au fond. Oui, là, tout au fond de leurs tombes. Aucun intérêt. Voilà qu'il ne savait déjà plus bien ce qu'il cherchait.

Il resta accroupi un moment avant de se redresser dans un soupir. Et alors qu'il tentait de refouler une idée monstrueuse qui menaçait de l'envahir, son regard accrocha la première chose possible pour le sortir de là, et ce fut une silhouette qui se découpait dans la brume matinale. Il se focalisa dessus et attendit, content d'avoir enfin quelque chose à faire et à penser. Qui ? Qui pour s'aventurer au milieu des morts à une heure pareille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregory Maracci
Nouvelle Tête...
Nouvelle Tête...
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 22
Crainte : Le fouet
Humeur : Satisfait
Date d'inscription : 22/02/2012

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: Promenade matinale [Gregory]   Mer 24 Oct - 22:51

Gregory avait un sommeil léger. Le coucher était pour 23 Heures à Anguish, et la dessus, les surveillants veillaient au grain. Gregory avait été plusieurs fois puni pour ne pas réspecter la régle. Maintenant il s'y pliait. Hélas, vers 5 heures du matin, Gregory était déjà debout.
Génerallement, il réstait dans son lit une petite heure encore mais la, il n'avait pas envie. Il se leva, s'habilla, pris son manteau de cuir et quitta la pièce.

Il ne faisait pas trop froid dehors, avec le blouson, c'était presque agréable, et tellement reposant. Gregory commencait bien la journée. Il réspirait l'ai frais en sortant dehors. Sa sentait la libérté! Puis il commenca sa petite balade. Il se ballada pres d'un quart d'heure avant de tomber dans un endroit bien étrange. Des tombes positionnés de manière totalement "foutoir". La plupart n'était meme pas droites. Une partie n'avait pas de nom. On était loin d'etre dans un cimetière avec les jolies pierres tombales bien propres avec les fleurs dessus.

La brume rendait le lieu encore plus mystique. Difficile de dire ce qu'il y avait dix metres devant. En regardant les noms sur les tombes. Il y'en a une qu'il connaissait. Emily, elle s'appellait. Il l'avait tué. Il ne l'avait pas fait expres. C'était un simple accident... Gregory l'aimait bien. Un jour il avait perdu le controle et l'avait vidée de son sang. Gregory eu quelques frissons en passant devant.
Gregory fis quelques pas ou poussait quelques fleurs. Il en cueillit quelques unes. Les mis devant la tombe d'Emily.

- Repose en paix, Emily...

Gregory eu un regard fixé sur la tombe quelques secondes, comme s'il faisait une minute de silence. Un homme s'approchait de lui. Il ne le vit qu'à la dernière seconde. C'était le surveillant la, comment il s'appellait déjà? Ah, Gregory ne savait plus. Gregory le connaissait un peu. Il était surveillant à Anguish, il était réspecté d'à peu pres tout le monde. Il n'était pas trop hostile à Gregory. Il ne l'avait jamais torturé, ni meme menacé...

- Que faites vous ici par cette belle matinée d'automne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin Durand
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 22
Avatar : : Cillian Murphy
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Promenade matinale [Gregory]   Jeu 25 Oct - 14:05

Une brise légère s'élevait dans le cimetière, et même sa veste semblait un bien faible rempart contre ses morsures. Comment était-il arrivé là ? Il ne le savait pas, ne le savait plus. Pourquoi ? Quelque chose d'un cauchemar, la mort, oui, c'était à peu près ça. Trouver la mort et ce que sa pauvre tête malade voulait lui envoyer comme message. Il l'avait côtoyée, la mort, à plusieurs reprises, sans qu'elle ne lui offre ce qu'il cherchait. Et pourtant il allait d'offrandes en sacrifices, mais elle s'obstinait à le faire piétiner. Et voilà qu'en regardant la tombe anonyme qui s'étalait sous ses pieds, il eut envie de retourner la terre. Voir ce que le corps enfoui là était devenu. Le sortir de son trou, l'admirer, le contempler. Lui arracher le visage, lui déformer. Pourquoi n'avaient-ils pas cette moue si particulière ? Pourquoi tous s'évertuaient à mourir le visage fermé, sans soulagement ni désespoir ? Peut-être pourrait-il dessiner ? Dessiner sur la chair en putréfaction, opérer le visage pour obtenir ce qu'il désire. Il pouvait peut-être faire ça. Il y avait des morts à l'appel, et personne pour venir les réveiller. Qui se soucierait qu'on soit venu abîmer un cadavre ? Ils n'avaient pas dû creuser profond, trop pressés d'envoyer valser cet énième pensionnaire avec les insectes, trop pressés de rentrer au sein du château, qui s'avérait être une merveille de confort lorsqu'il fallait sortir creuser des tombes dans la nuit noire. D'ailleurs on faisait vite, creuser un trou, balancer le mort, refermer, planter une pierre avec une vague forme tombale, et s'en retourner se nicher dans son lit.

C'est lorsque le fantasme menaça de se réaliser qu'il comprit la gravité de ses pensées. C'était absolument blasphématoire. Saccager des sépultures était un acte ignoble et tout à fait répréhensible. C'est pourquoi il chercha des yeux quelque chose pour l'empêcher d'agir, parce qu'il ne pensait déjà plus qu'à ça. Mais lorsqu'une silhouette se découpa dans le brouillard, il s'était cru sauvé. Il avait d'ailleurs fait quelques pas vers cette silhouette avant de s'immobiliser pour y voir plus clair. Si le cadre n'avait pas été Anguish, cette ambiance morbide aurait suffi à une bonne bouffée d'angoisse pour beaucoup de monde. Lorsqu'il reprit sa marche vers la silhouette, désireux non pas d'avoir une conversation mais de penser à autre chose, il l'entendit vaguement parler, mais il ne comprit pas le sens des mots. On ne lui parlait pas à lui. Une fois percé le brouillard ambiant, il put s'apercevoir qu'il semblait se recueillir. Alors il patienta quelques instants.

Il avait déjà vu le jeune homme. Grégory, il s'appelait. Il avait une certaine aisance pour reconnaître les visages et leur associer un nom. Un jeune homme intéressant, mais pas compatible avec ses recherches et ses espoirs. S'il avait au moins le mérite de le distraire un peu. D'ailleurs il lui adressait la parole avec politesse, amabilité. Ce que Justin affectionnait tout particulièrement. La provocation et l'irrespect le rendaient agressif, généralement. Mais qu'était-il venu faire ici ? Alors qu'il cherchait une raison à sa présence, il s'est entendu répondre dans un sourire:

- Juste venu réveiller quelques souvenirs.

Que cela convienne ou non, Justin ne s'en souciait pas vraiment. La présence du jeune homme, par contre, avait le mérite de l'intriguer. Il ne s'était pas levé aux aurores pour venir faire une demie minute de silence, si ? A Anguish, ces comportements étaient relativement rares. Parce qu'on est seul contre tous, et que personne n'en a rien à faire que vous rentriez les pieds devant. Aussi rajouta-t-il avec cette même esquisse de sourire:

- Et toi, que fais-tu parmi les morts ?

Il jeta un oeil au nom sur la tombe mais il ne lui dit rien. Emily. Et la pensée lui revint en pleine face: Tu n'as qu'à aller voir de plus près si elle te dit quelque chose, non ? Il eut un léger mouvement de recul et se dit qu'il devait trouver quelque chose à rajouter. Désignant le tombeau du menton, il adopta un ton qui convenait mieux pour parler des morts:

- Tu la connaissais bien ?

Il retint de justesse les autres questions qui semblaient beaucoup moins respectueuses telles que "Comment elle est morte?" "Elle faisait quelle tête ?" "Je peux aller voir ?" Il passait pour être plutôt équilibré ou du moins relativement stable, alors de telles exclamations étaient totalement inappropriées. Un simple cauchemar, et tout ce qu'il avait tenté de construire dans ce pensionnat menaçait de s'écrouler à ses pieds. Il devait se reprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregory Maracci
Nouvelle Tête...
Nouvelle Tête...
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 22
Crainte : Le fouet
Humeur : Satisfait
Date d'inscription : 22/02/2012

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: Promenade matinale [Gregory]   Jeu 8 Nov - 21:32

(désolé pour le retard. J'étais en vacances et y'a mieux que le portable pour répondre).

Gregory fut intrigué par la venue d'un surveillant à une heure matinale dans ce lieu si particulier. Il lui répondit qu'il était venu réveiller des souvenirs. Si tot le matin? Gregory fut un peu étonné. Néanmoins, la présence du surveillant ne l'occupait pas énormèment. C'est comme s'il y avait qu'une demie personne qui était à coté de lui. Gregory restait concentré sur la tombe. Se contentant de répondre, par politesse. Les yeux rivés sur la tombe qu'il fixait.
Vient le moment ou Justin lui demander ce qu'il était venu faire ici. Justin le tutoyait. Du coup, Gregory fit pareil.

- Hmm... Un peu pareil que toi, je crois.

Plusieurs minutes s'écoulèrent avant que le surveillant brise enfin le silence de plomb qui s'était installé. Justin lui demandait maintenant s'il connaissait bien Emily. En fait, Gregory ne la connaissait pas réelement. Gregory l'avait tué alors qu'ils s'aimaient bien. Gregory s'en est voulu un petit moment, mais était vite passé à autre chose.
Depuis quelques semaines, Gregory cherchait à savoir si les surveillants de Anguish étaient au courant de son secret. Shean l'était. Mais les autres? Gregory trouva alors un moyen de savoir.

- Je la connaissais un peu. Elle était... délicieuse.
Si Justin était au courant, il comprendrait tout de suite l'allusion. Si il ne l'est pas. Il croira alors qu'il s'agissait de son comportement. Gregory fut assez impatient de découvrir sa réaction.

En parlant de secret, le surveillant pourrait bien en avoir un lui aussi. Son comportement est un peu étrange. il n'est pas comme d'habitude. Non rien de flippant, peut etre qu'il a juste quelques soucis. Mais il semble plus perturbé que d'habitude...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin Durand
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 22
Avatar : : Cillian Murphy
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Promenade matinale [Gregory]   Jeu 29 Nov - 23:00

    [Cette fois c'est moi qui m'excuse de mon retard! C'est pas forcément super mais j'ai paré au plus rapide!]

    Un petit sourire, tout petit diamant au beau milieu des ténèbres. C'est tout ce qu'il voulait, tout ce qu'il avait toujours voulu. Un petit éclat d'opale au coeur de la nuit. Rien de plus. Et il s'escrimait, il s'échinait, il s'abîmait sur les piques douloureuses de l'échec. Il les essuyait tant bien que mal d'un revers de manche, continuant à creuser avec une détermination faiblissante. Ce n'était pas de la fatigue, ni de l'ennui, c'était la douleur causée par la déception, la brûlure acide causée par de nouveaux déboires. Ca l'esquintait au plus profond de son âme, à chaque fois un peu plus déchiré. A chaque fois un peu moins sain d'esprit. A chaque fois un peu plus proche du point de rupture. Et quand ça arriverait, que se passerait-il ? Quand il ne serait plus ni l'artiste, ni l'assassin, qui serait-il ? Serait-il un autre de ces vulgaires pantins désarticulés, démantibulés qui dépérissaient çà et là dans les couloirs du pensionnat ? Basculerait-il dans la folie furieuse et le bain de sang ? Se contenterait-il de ne plus être au monde ? De se murer loin, très loin tout au fond de sa tête, les paupières cousues, les yeux percés à force d'avoir regardé sans jamais rien voir ? Qui serait-il ? Serait-il l'animal décharné sur le bord de la route ou la voiture qui fait un détour pour rouler dessus ?

    Atterrissage. Lourdement, Justin revint dans son semblant de réalité, sa réalité onirique, sa réalité chimérique. Ce qui, chez lui, était le plus proche du réel. Le pensionnaire choisissait la facilité. Lui aussi venait réveiller des souvenirs. Pourquoi pas ? Qu'est-ce que cela changeait, dans le fond ? Justin avait appris que c'étaient les questions qu'il fallait poser, lorsqu'on voulait faire la conversation. De quoi aurait-il pu lui parler d'autre ? Ils passaient tous les deux leur vie au même endroit, même s'ils ne l'arpentaient pas dans le même sens. Aucun des deux ne pouvait apprendre quoi que ce soit à l'autre. De plus, ils n'en avaient pas forcément envie. Et pourquoi partager des mots, des maux similaires, pourquoi se conter ce qui n'a pas d'importance ? A Anguish, rien n'avait d'importance. Leur microcosme autarcique les éloignait de tout semblant de valeur. La vague n'engendrait rien, puisqu'elle se heurtait à un mur indestructible, alors quoi ?

    Alors il brisait de nouveau le silence, pour ne pas se laisser porter par le courant. La connaissait-il ? L'avait-il tuée ? S'il ne l'avait pas fait, qui ? Ces questions n'avaient pas grande importance, et n'étaient pas correctes ainsi à tombeau ouvert, en pleine minute de quasi-silence . A tombeau ouvert. Il sentit son poing se crisper pour retenir le mouvement. Se jeter dans la boue et lui arracher un sourire.

    La jeune fille sous leurs pieds était apparemment délicieuse. L'expression lui sembla légèrement inappropriée, mais soit. Peut-être était-ce une façon de s'exprimer, il n'en savait rien. Justin n'écoutait ni les rumeurs, ni les gens la plupart du temps, alors comment aurait-il pu savoir si c'était une caractéristique de Gregory de choisir ses mots étrangement. Il aurait voulu lui demander si elle était jolie. Si elle avait envie de mourir. Comment elle était morte. Une kyrielle de questions irrespectueuses et impropres qu'il ne pouvait pas se permettre d'oser. Il avait toujours été d'une discrétion et d'une normalité qui semblaient rassurantes pour beaucoup, il n'allait pas jouer les fous paranoïaques maintenant.

    Il regardait la tombe et cherchait quelque chose à dire. Le silence était oppressant et la situation ne lui plaisait pas. Parce que le vide laissait libre cours à ses idées malsaines, qui lui martelaient le cerveau à grand coup de "Personne n'en saura rien" et de "Il n'y a plus que ça à faire". Et il cherchait, il cherchait quoi dire, il voulait se sortir de là. Parler du beau temps, de la pluie, de la ville, du coin, de n'importe quoi. N'importe quoi d'autre que le cadavre qui, depuis le fond du monde, lui faisait de l'oeil. Il fit un léger pas en arrière, la nervosité s'intensifiait. Justin avait toujours le contrôle. Sur sa tête, sur son corps, sur sa vie. Les rares fois où ce contrôle lui échappait, il devenait comme fou. La sueur commençait à lui descendre en longues traînées glaciales le long du dos. Et les mots sortirent tout seul:

    - Comment elle est morte ?

    Il fallait qu'il sache. Avait-on ravagé son visage ? Il voulait voir, voir, toucher et embellir. Aussitôt les mots sortis il les regretta, mais le mal était fait. Cela pouvait encore sembler normal, à Anguish, il y avait mille et une façon de mourir. Mais sa voix un peu étranglée et sa panique grandissante devaient sembler moins normales. Il perdait la face. Comble de l'horreur pour le français. S'il avait trouvé quoi que ce soit d'autre, il aurait lancé les premiers mots venus à son esprit, seulement c'était le vide. Le vide et le silence, et il avait les yeux rivés sur la tombe, les doigts tremblants légèrement. Il se voyait déjà les ongles noirs de terre, creuser à mains nues, possédé par ses fantasmes, asservi par ses obsessions, incapable de lutter plus longtemps contre les violentes pulsions qui lui montaient du ventre et qui voulaient savoir. Peut-être même que, sans s'en rendre compte, il avait déjà commencé à s'avancer, lentement, inconsciemment, et à s'agenouiller devant la sépulture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregory Maracci
Nouvelle Tête...
Nouvelle Tête...
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 22
Crainte : Le fouet
Humeur : Satisfait
Date d'inscription : 22/02/2012

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: Promenade matinale [Gregory]   Lun 3 Déc - 23:35

[Pas de problème, bon retour sur POA]

Un petit air léger soufflait sur Gregory. Sa donne une sensation de toute puissance, une sensation de force, un ésprit vengeur et solide. Sa sent la libérté! C'était comme mystique, le petit air frais accompagné d'un silence long, tres long, glacial meme. Mais forcer ce silence aurait tout gaché. L'air frais, la tombe, le reccueillement, Gregory était comme en train de faire un point sur sa vie... et Justin n'en faisait pas partie du tout. Sa présence était invisible. Gregory avait meme cru qu'il était partit mais non il était toujours la. Pérturbé par la situation, sans doute géné.

Plusieurs minutes s'échapèrent encore sans qu'aucun des deux hommes ne priment la parole. Seulement quelques paroles échangés en presque quinze minutes. Mais Justin semblait lui aussi pensif, quelque chose semblait le tracasser. Gregory y faisait de plus en plus attention, plus il renouait avec le monde exterieur.
Cela aurait pu encore continuer longtemps mais finallement, le silence fut cassé par un petit éternuement de Justin, comme quand on veut prendre la parole apres un silence, une sorte de technique pour attirer l'attention de son auditeur. Et effectivement, Justin pris un court instant la parole pour lui demander comment la jeune fille à ses pieds était morte.

La prise de parole de Justin avait enfin brisé le silence, Gregory vu ses idées brouillées. Il se redressa et se mis a porter de nouveau attention sur lui. Gregory ne savait pas vraiment quoi lui répondre. Que pourrait il lui raconter? En meme temps, les images du meurtre d'Emilie arrivaient à son ésprit. Gregory sortait meme sa langue de sa bouche pour se lecher les babines... Gregory joignait ensuite les mains et mis encore plusieurs minutes avant de se décider à répondre. L'échange était glacial, quelques mots tres éspacés dans le temps venaient juste combler l'immense vide de cette conversation qui était jusqu'à présent, profondémment ennuyante...

- On dit qu'elle a étée tuée par un vampire...

Regard de stupéfaction de la part de Justin, visiblement loin de se douter qu'il l'avait en face de lui.
Mais Gregory était alors perturbé par les faits et gestes de Justin. Quel pouvait etre son secret à lui? Un vampire lui aussi? Probablement pas. La surprise qu'il avait fait part lors de l'annonce l'avait trop surpris. Mais il est vrai qu'il est tres difficile de deviner les gens sur leurs simples paroles ou réactions...

Le visage de Justin semblait se fermer peu à peu. Il n'était plus dans son état normal. Dans son état d'honnete et réspectable surveillant sans réelle histoire, il essayait de cacher quelque chose. Il était malalaise, pérturbé et assez profondément paniqué de se voir dans cet état. Connaissait il lui aussi Emily? Avait il découvert le secret de Gregory, recollant les morceaux avec le vampire. Ou étais ce autre chose? Impossible d'en savoir plus pour l'instant.

- Justin, vous vous sentez bien?

Justin approchait meme de quelques petit centimetres de la tombe d'Emily. Son comportement était de plus en plus étrange. Une chose est sur, il aurait interet à se reprendre vite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenade matinale [Gregory]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade matinale [Gregory]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenade matinale [pv Lord Vlad]
» Promenade matinale (terminé)
» Promenade matinale [Ookami et Zaak]
» [Rang C] Une promenade qui tourne mal...
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Les Oubliettes :: Sujets Terminés-
Sauter vers: