AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♦ Présentation de Deborah Feretti ♦ FINISH ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deborah Feretti
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 20
Avatar : : Amanda Hendrick
Crainte : Mourrir.
Humeur : Effrayée.
Date d'inscription : 17/09/2012

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Par choix mais surtout par bétise.
Affinités:

MessageSujet: ♦ Présentation de Deborah Feretti ♦ FINISH ♦   Mer 19 Sep - 14:29

(c) Eden Memories
Deborah Feretti
FEAT. Amanda Hendrick
.
AGE : 18ans.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 06.04. Rome ; ITALIE
SITUATION AMOUREUSE : Cœur à prendre !
GROUPE : Innocents



« C'est pas possible ! Cette enfant est possédée par le diable ! »

C'est ainsi que criaient mes parents, incrédule devant moi alors que pour la énième fois je me mettais à crier tandis qu'ils essayaient de me faire mettre une robe. Je déteste les robes, je ne vous l'avais pas dis ? Je suis vraiment étrange vous ne croyez pas ? Je suis une fille, pas du tout masculine, seulement je m'habille à la garçonne, je haïs tout ce qui est habit féminin et tout. Je préfère un bon jean, de bonne basket, un débardeur et un bandeau. De préférence tout de noir et de rouge. Noir comme la nuit, rouge comme le sang. Je suis une jeune femme de dix-huit ans fascinée par la mort.

J'ai toujours déçus mes parents, ce n'est pas faute d'avoir essayé mais en vain. Comment lutter contre sa nature ? Je n'en sais rien, je n'ai pas réussis en tout cas. Ils pensaient que je serais une enfant normale, une jeune fille qui aime le rose etc. Mais non, le rose je déteste ça, je n'arrive pas à comprendre comment on peut porter une couleur aussi horrible. Quelle horreur. Autant la vue d'un cadavre mutilé ne me fait pas hurler de peur autant un tee-shirt pelucheux et d'un rose fluo me fait crier d'effroi. Bizarre direz-vous ? Et encore, vous n'avez rien vu du tout mes amis.

J'ai déçus toute leurs espérances et eux toutes les miennes. Pourtant n'allez pas croire que c'est eux qui m'ont envoyé ici, non, pas du tout. Je suis venue ici, follement, de mon plein gré. J'ai été bête, ignorante et insouciante. Mais commençons par le commencement. Qui suis-je ? Je suis Deborah Ferreti, une jeune femme de dix-huit ans d'origine italienne qui déjà toute petite inquiété fortement ses parents. Tout d'abord par ce que je refusais toutes les belles robes offertes par ma mère. Sauf à la rigueur les noires et encore, après beaucoup de suppliques de la part de ma mère. Et si, par un malencontreux hasard une petite araignée se glissait dans notre maison et que ma mère la trouva elle se mettait à hurler tandis que moi, toute contente j'allais la chercher, la prenait dans ma main et la portait dehors sans un mot, sans un cri. Ce n'était pas la petite bête qui allait manger la grosse, c'est ce qu'on dit non ? Et c'est la vérité. Je ne craignais rien.

Ma mère à aussi essayé de me faire jouer avec d'autres petites filles, d'autres enfants. Mais je n'étais pas ce genre de filles, je préférais être seule. Quand mes parents m'emmenaient au parc je m'isolais toute seule, restant recroquevillée dans mon coin à observer les fourmis, les oiseaux et tous les petits animaux sauvages. Et quand je fus en âge de dessiner c'est ce que je fis. Avec talent et patience. A ma maison je me réfugiais dans le grenier, m'enfermais dans les placards, dans le noir pour laisser mon esprit imaginer mille choses plus étranges les unes que les autres. Mes parents me cherchaient et, quand ils frisaient la crise de nerfs alors je sortais de ma cachette et, innocente, ouvrant de grands yeux je leur demandais pourquoi ils me cherchaient. Ils se taisaient et m'emmenaient manger, au cinéma ou autre. Je n'étais jamais punie pour cela. Je n'avais rien fait de mal.

Mes parents essayèrent de me ramener vers la « normalité » sans grand succès. Rien ne fonctionnait avec moi, j'étais un cas à part, irrécupérable. Et, dès qu'ils me forçaient à quoi que ce soit je hurlais à m'en arracher les cordes vocales, et par la même occasion j'ameutais les voisins. J'étais la honte de mes parents. Ils se demandaient se qu'ils avaient fait pour mériter une telle punition et je ne disais rien, sachant pertinemment que répondre ne servirait à rien. Qu'ils continuerait à se lamenter quoi que je dise pour m'excuser. Mais avais-je à m'excuser ? J'étais ce que j'étais et qu'importe les conséquences. Revenir sur un malheur passé ne sert qu'a en attirer un autre.

Personne n'a jamais compris l'origine de mon...« trouble », c'est comme ça qu'ils le nomment. L'école ne m'aida pas davantage. Ou j'effrayais les autres enfants ou ils me maltraitaient pour ma différence et mon refus de me mêler à eux. Je changeais plusieurs fois d'établissement, soit j'étais renvoyée soit j'étais mutée. Sans résultat. Leurs espoirs se tournèrent alors vers le futur : En grandissant je m'améliorerait ! J'oublierais mes pensées morbides. Mais ça loupa.

En grandissant je découvris de nouvelles choses et débutais une passion encore plus forte pour le plus morbide et le plus sinistre possible. Les squelettes me faisaient trembler de plaisir et d'émerveillement, je me passionnais pour eux. Mon futur métier m'apparut alors dans toute sa simplicité : je serais médecin-légiste. Les photos de cadavres, de corps déchirés s'entassaient dans d'énorme classeur ou je mettais des notes, m'inventant des scènes de crimes, des coupables, des suspects et des solutions. Je fis une collection de films d'horreurs, d'objets respirant la mort, d'armes...et bien sûr j'interdis l'accès de ma chambre et la quittait très peu. De plus, quand j'en sortais je la fermais à clef.

Le style gothique devient le mien et ma garde robe se teinta de noir, de rouge, de bleu ou de vert sombre. Pas de couleurs vives. Que du ténébreux. Des chaines et des clous. Je fuyais les contacts extérieurs, personnes ne me comprenaient. Mes relations parents-filles se dégradèrent encore...

J'étais pourtant tout ce qu'il y avait de plus sincère quand je leur disais que je ne voulais pas les décevoir. Mais je voulais aussi plus que tout vivre ma passion et je ne pouvais supporter de me plier trop longtemps à leurs exigences toujours plus nombreuses. J'essayais de le leur faire comprendre mais autant parler à une pierre elle sera moins buttée. Un beau jour je leur annonçais que je partais. Je ne voulais plus leur faire du mal et je savais que si je restais je continuerais de leur en faire même inconsciemment. Je suis peut-être une adoratrice du morbide mais je ne suis pas favorable à la souffrance réelle, aussi bien envers moi-même que vers les autres hors notre situation était vraiment très, très douloureuse.

J'avais déjà entendu parler d'Anguish, il y a longtemps déjà. Je m'en étais fait un portrait flatteur, croyant en ce portrait sombre qui me fasciné. Me faisait rêver. Je suis à Anguish depuis trois mois maintenant. Je n'ai mis que trois jours avant de concevoir l'enfer dans lequel j'avais bêtement mis les pieds de pleins gré. Malheureusement pour moi je ne pouvais faire demi-tour. Tout contact avec mes parents était impossible. Les ponts étaient rompus. Le piège s'était lentement refermé autour de moi, faire demi-tour était impossible. Aujourd'hui je vis dans la peur. Car si l'horreur est plus qu'une passion pour moi vivre dedans au quotidien cela change tout...





On ne m'a jamais comprise. A vrai dire, je ne suis même pas sûr que quelqu'un s'y soit essayé. Même le psy chez qui m'ont envoyé mes parents. Il n'a pas essayé de me comprendre, de chercher se qui me fasciner tellement chez les cadavres : eux ne mentent pas. Ils sont une énigme de chairs et d'os. Une fois mort on ne ment plus mais on devient un casse tête intéressant pour ceux qui cherche le « pourquoi » du « comment ». Ou comme un puzzle s'il n'y a que les os. Même si j'avoue que le sang me fascine, j'adore les films d'horreurs, j'en ai une collection et mes meilleurs rêves sont les cauchemars des autres. Étrange pensez-vous ? Et encore, vous ne savez rien. Je me suis toujours sentie en marge de la société, exclue du monde dans lequel les gens « normaux » évoluent. Dès l'enfance je me suis mise dans mon coin pour éviter les persécutions des autres, leurs réflexions blessantes et leur stupidité. Je suis donc une grande solitaire même si j'aimerais beaucoup trouver quelqu'un qui me complète. Garçon ou fille qu'importe, je voudrais simplement qu'on me comprenne. Je ne suis pas arrogante, je suis plutôt effacée. J'adore écrire, poèmes, histoires courtes, ils sont la plupart du temps le symbole de mon état d'esprit. Le gore, le macabre, le sanglant, l'horreur, le trash et le meurtre sont mes principaux centres d'intérêts. Je suis bien entendu une fille sombre et mystérieuse, je ne parle pas de moi, je ne parle pas du tout en faite. Je me fond dans le paysage. A l'école je n'ai jamais travaillé mais lorsque je m'y mettais je cartonnais, je suis brillante et j'aurais aimé faire une carrière scientifique. Mais ce n'est plus possible. De ce côté là je suis foutue. Qui voudrait d'une folle ? Personne. C'est ma mère qui me l'a dit, si je ne rentre pas dans la norme je n'aurais rien. Je n'aurais rien. Je n'ai rien. Je ne suis rien. A oui, j'allais oublié, je suis un peu dépressive aussi sur les bords. Je suis farouche, je ne me laisse pas facilement approcher, mon humour est mordant et si mes mots touchent juste mais rarement franchissent la barrière de mes lèvres mes yeux parlent. Beaucoup. Et exprime se que je ne dis pas. Attention, danger. Est-ce que je vous ais dis que j'avais une volonté d'acier ? Une fois que j'ai décidé de faire quelque chose plus rien ne peux m'arrêter, je fonce, tête baissé la plupart du temps ce qui m'attire plus d'un ennuis. Je suis aussi romantique malgré tout, je crois au Grand Amour même si je ne l'ai jamais rencontré. J'y crois grâce à mes parents, ça fait des années qu'ils sont ensemble et ils s'aiment toujours autant qu'au premier jour. J'espère qu'un jour je serais comme eux mais je ne me fais pas trop d'illusion. Ce n'est pas pour moi je le sais bien. Je suis sûre d'avoir oublié de dire des trucs mais bon...je ne sais pas quoi, comme quand on part en vacance, on est certain d'avoir zappé un truc.





Alors comme ça vous voulez savoir comment je suis physiquement ? Et bien je vais vous le dire ! J'ai dix-huit ans et je suis une fille de race blanche. J'ai de longs cheveux d'un brun noir qui ondulent sur mes épaules et au creux de mes reins. J'ai de très longues jambes, plus que celles de ma mère qui en est ravie – elle trouve qu'elle est un peu courte sur patte. J'aime bien mes jambes mais je déteste toutes ces griffures qui les constellent. J'adore balader et c'est en bravant les ronces de j'ai hérité de ces balafres. Sut. Ensuite, que dire, j'ai une taille fine, un ventre plat et les barres de chocolat. Et oui, j'ai les ab-dos ! J'y ai toujours veillé. De plus j'ai un très bon métabolisme qui peut ingérer je ne sais combien de connerie sans prendre un gramme. Mon père est comme ça aussi. J'ai de la chance. Mes sourcils, mon nez, mes lèvres, mon visage et mes traits sont bien dessinés, on ne croirait pas que je suis une adoratrice de l'horreur, et pourtant c'est le cas. Mon maquillage est noir, ou rouge, je porte toujours ou presque, des couleurs sombres, pas forcément noir mais toujours quelque chose qui s'en approche. Mon style c'est le gothique, emo ou autres. J'adore Metallica, Avenged Sevenfold, TANK et bien d'autres. Toutes ces musiques m'envoutent et je danse dessus, tant bien que mal. Mes muscles sont fins et puissant, mes épaules, plutôt larges, ma poitrine, bien proportionnée, je suis souple et silencieuse. Je ne déplace sans bruit, mes gestes sont précis et souvent ça a fait peur. Je fais, je suis, une prédatrice.





Vous vous demandez comment j'ai atterrit ici hein ? Et bien je vais vous le révéler ! Bêtement. De plein gré. What ?! Criez-vous ahuris. Yes vous répondis-je. Pourquoi, tout simplement par ce que j'ai voulu éviter à mes parents et à moi même de souffrir inutilement, tout simplement par ce que je croyais que cette endroit serait mon paradis et non pas mon enfer ou inversement. J'étais ignorante de la vie, je le suis toujours. J'ignore la vie heureuse et saine, elle n'évoque rien pour moi. Je suis perdue. Je n'aurais jamais du embarquer dans ce maudit raffio, je n'aurais jamais dût leur dire au-revoir, leur faire mes adieux. Je n'aurais pas dut mais je l'ai fait et maintenant je m'en mords les doigts. J'avais les ongles longs en arrivant. Le lendemain je m'étais mise à les ronger et le sur-lendemain n'en ayant plus j'attaquais la peau de mes doigts. Si j'aurais pu j'aurais littéralement bouffé mes doigts de rage, de peur et de culpabilité. JE VEUX PARTIR D'ICI !!!! Je ne suis pas faite pour une vie comme ça, pour vivre dans l'horreur du présent et la peur du futur. C'était fait pour être et rester une passion, quelque chose qui me plaise, pas pour devenir un mode de vie qui me terrorise...





(c) Copyright de l'icone
    Un peu plus sur toi
    Pseudo : Angel ou Gwen
    Âge : 15ans.
    Ce que vous pensez de POA : Il a l'air super sympa mais le design est pas top. ^^'
    Par quel intermédiaire avez-vous trouvé le forum ? : En cherchant un avatar de Jessica Alba. Smile
    Fréquence de connexion : Je sais pas, ça variera en fonction de mes cours, de mes devoirs et de si j'ai, ou non, accès à un ordinateur. ^^'


    Envie d'un coup de main pour débuter?
    - Souhaites-tu te voir attribuer un parrain pour te guider dans le jeu?
    [X] OUI - [ ] NON
    - Tu débutes dans le rp (ou non), des petits conseils pour améliorer ton écriture, ça te tentes?
    [ ] OUI - [X] NON





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deborah Feretti
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 20
Avatar : : Amanda Hendrick
Crainte : Mourrir.
Humeur : Effrayée.
Date d'inscription : 17/09/2012

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Par choix mais surtout par bétise.
Affinités:

MessageSujet: Re: ♦ Présentation de Deborah Feretti ♦ FINISH ♦   Mer 19 Sep - 20:00

I have finish !!! Very Happy
PS : J'ai pris une présentation pré-crée. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron L. Spencer
Nouvelle Tête...
Nouvelle Tête...
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 22
Date d'inscription : 15/08/2012

MessageSujet: Re: ♦ Présentation de Deborah Feretti ♦ FINISH ♦   Mer 19 Sep - 22:48

Welcoooome \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: ♦ Présentation de Deborah Feretti ♦ FINISH ♦   Jeu 20 Sep - 20:48

Bienvenue à Anguish ! Razz

Jolie fiche, il n'y a presque rien à dire ^^
Je dis presque parce qu'un tout petit point me gêne un peu. Anguish est un établissement créé par le Gouvernement et très peu de gens connaissent son existence. Tout simplement parce que cette organisation est limite légale lol

Bref, ce n'est qu'un détail mais d'après moi il est important. Déborah aurait put en entendre parler par un flic, ou bien avoir entendu une conversation d'un ministre au téléphone très peu discret... je te balance des idées comme ça mais bien sûr, tu peux inventer n'importe quoi Smile

Dès que tu auras trouvé et modifié ta fiche, je te valide illico Wink Au plaisir de te croiser en RP !! Razz

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiji Kitade
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 28
Avatar : : Ruki
Humeur : Pas mauvaise...
Date d'inscription : 17/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Pour le plaisir! Faux... mais c'est le cas à présent!
Affinités:

MessageSujet: Re: ♦ Présentation de Deborah Feretti ♦ FINISH ♦   Sam 22 Sep - 16:45

Bienvenue!!!

Merci d'avoir pris ce personnage vacant!!

Pour le reste, Shean, elle est toute excusée, c'est de ma faute!^^ C'est moi qui ait suggéré ça en écrivant le poste vacant. Pas de panique, j'en assume la responsabilité!!

Deborah est fan du côté sombre mais c'est aussi une jeune fille connectée au monde virtuel, pas vrai? Anguish est inconnu du grand public certes mais pas complètement à l'abris de rumeurs traînant sur des sites absorbant les histoires sombres... On raconterait par exemple qu'il existe une île maudite voire hantée, inspirant ainsi la mort et tout ce côté sinistre qui plaît à Deborah. Ainsi, elle n'aurait pas eu (à mon sens) la connaissance de la prison, un lieu où on regroupe de jeunes criminels. Elle imagine plutôt Anguish comme son paradis : cadavre, squelette, fantôme, morts suspectes à souhait. Elle n'a pas du tout idée de la réalité quand elle décide d'y aller.

Pour trouver le lieu exact, là ça aurait pu être plus compliqué... mais pareil, elle mène une enquête précise et découvre (dans des archives imaginons ou de vieux bouquins de ses ancêtres) qu'une île plus ou moins inhabitée a été subitement effacé du globe terrestre officiel. Intelligente, elle fait le lien, soudoit on ne sait trop qui pour y être amenée, le type fuit en vitesse après l'avoir déposée et hop, le tour est joué. Plus moyen de faire demi-tour...

Ca vous va?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiji Kitade
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 28
Avatar : : Ruki
Humeur : Pas mauvaise...
Date d'inscription : 17/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Pour le plaisir! Faux... mais c'est le cas à présent!
Affinités:

MessageSujet: Re: ♦ Présentation de Deborah Feretti ♦ FINISH ♦   Sam 22 Sep - 16:54

Au fait... un nouveau design est en cours, j'espère qu'il te plaira!^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deborah Feretti
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 20
Avatar : : Amanda Hendrick
Crainte : Mourrir.
Humeur : Effrayée.
Date d'inscription : 17/09/2012

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Par choix mais surtout par bétise.
Affinités:

MessageSujet: Re: ♦ Présentation de Deborah Feretti ♦ FINISH ♦   Sam 22 Sep - 22:22

Merci c'est gentil ! Wink
Donc je change ou je laisse tel quel ?
Génial ! ^^ Hâte de le voir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: ♦ Présentation de Deborah Feretti ♦ FINISH ♦   Sam 22 Sep - 23:48

Oh bah mille excuse, je m'incline devant le Dieu des prédéfinis ! Autant pour moi !! Razz lol
Je suis d'accord, pas de souci vu comme ça Smile

Je pense que tu peux laisser comme ça du coup, ou simplement précisé comment elle a trouvé où se trouvait Anguish. Enfin bon, comme ce n'est pas bien grave, je te VALIDE quand même ^^

Bienvenue et amuse-toi bien !

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deborah Feretti
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 20
Avatar : : Amanda Hendrick
Crainte : Mourrir.
Humeur : Effrayée.
Date d'inscription : 17/09/2012

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Par choix mais surtout par bétise.
Affinités:

MessageSujet: Re: ♦ Présentation de Deborah Feretti ♦ FINISH ♦   Dim 23 Sep - 0:35

Yes ! ^^ Génial !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: ♦ Présentation de Deborah Feretti ♦ FINISH ♦   Dim 23 Sep - 19:45

Je t"en prie ! Wink

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 26
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: ♦ Présentation de Deborah Feretti ♦ FINISH ♦   Dim 23 Sep - 21:06

Bienvenuuuuuue !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deborah Feretti
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 20
Avatar : : Amanda Hendrick
Crainte : Mourrir.
Humeur : Effrayée.
Date d'inscription : 17/09/2012

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Par choix mais surtout par bétise.
Affinités:

MessageSujet: Re: ♦ Présentation de Deborah Feretti ♦ FINISH ♦   Mer 26 Sep - 13:58

Merci ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregory Maracci
Nouvelle Tête...
Nouvelle Tête...
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 23
Crainte : Le fouet
Humeur : Satisfait
Date d'inscription : 22/02/2012

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: ♦ Présentation de Deborah Feretti ♦ FINISH ♦   Jeu 27 Sep - 22:35

Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deborah Feretti
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 20
Avatar : : Amanda Hendrick
Crainte : Mourrir.
Humeur : Effrayée.
Date d'inscription : 17/09/2012

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Par choix mais surtout par bétise.
Affinités:

MessageSujet: Re: ♦ Présentation de Deborah Feretti ♦ FINISH ♦   Sam 29 Sep - 19:09

Merci ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiji Kitade
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 28
Avatar : : Ruki
Humeur : Pas mauvaise...
Date d'inscription : 17/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Pour le plaisir! Faux... mais c'est le cas à présent!
Affinités:

MessageSujet: Re: ♦ Présentation de Deborah Feretti ♦ FINISH ♦   Dim 14 Oct - 11:33

Bon, je range ta fiche dans les fiches validées ce qui je crois (si mes souvenirs sont bons) ne te donne plus la possibilité de me répondre ici... Du coup, si tu peux m'envoyer un mp pour me dire si tu veux toujours d'un guide pour le rp et aussi me donner des nouvelles sur tes débuts ici!^^ Mille excuses pour le retard, ça me fait bien plaisir de voir que tu as posté! Je vais aller te lire de ce pas d'ailleurs...

EDIT : J'aime beaucoup ce que tu écris! Merci d'avoir pris ce personnage! I love you


Dernière édition par Keiji Kitade le Dim 14 Oct - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ♦ Présentation de Deborah Feretti ♦ FINISH ♦   

Revenir en haut Aller en bas
 
♦ Présentation de Deborah Feretti ♦ FINISH ♦
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ♦Prouesse de Minuit♦ Présentation[U.C] || 13 Nov.
» ♦ Baptême de Nuage de Fée ♦
» Présentation de Patte de Lapin [Finish]
» ♦ |Qui ne tente rien n'a rien| ♦ || Cynna > Apprenti
» ♦ Galen Evrock ♦ FINI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Beginning :: Etat Civil :: Fiches validées-
Sauter vers: