AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Refuge [PV Alex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joanny Gouldes
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 21
Avatar : : Andrej Pejic
Date d'inscription : 02/03/2012

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Meurtre
Affinités:

MessageSujet: Refuge [PV Alex]   Jeu 8 Mar - 3:07

Ce n'était pas la première fois qu'il se retrouvait dans une situation un peu dangereuse à Anguish. On était en début de soirée, les gens avaient fini de manger, avaient commencé à remonter dans leurs dortoirs, prendre leurs affaires pour se doucher dans le cas de certains, lui avait eu l'intention de se caler tranquillement avec sa musique en espérant que malgré le monde, personne n'allait l'emmerder.
Mais c'était raté. Il avait déjà vu des types ici faire des crises, de folie, de manque (il y avait pas mal de drogués ici, qui avaient été poussés à faire un peu n'importe quoi par le manque ou le besoin d'argent). Dans le cas de ce mec il ne savait pas trop ce que c'était. Le mec avait commencé à péter un plomb, à s'énerver sur un autre mec, à le frapper. Une bonne âme avait essayé de s'interposer, mauvaise idée, il s'était pris des coups aussi, et le taré/drogué/autres (rayer les mentions inutiles) avait sorti un couteau.

C'était là qu'il s'était dit qu'il valait mieux qu'il ne reste pas là trop longtemps. Ca allait rapidement commencer à puer. Il s'était donc levé en essayant de ne pas attirer l'attention sur lui, et avait remercié les dieux en lesquels il ne croyait pas d'avoir fait que la baston ne se déroule pas entre son lit et la porte. Il avait arrêté sa musique, était sorti, relativement discrètement, alors que ça commençait à vraiment barder. Le mec n'allait pas se lancer à sa poursuite, il n'y avait aucune raison, il ne lui avait rien fait, mais il s'était quand même, sans raison, mis à courir pour aller se réfugier ailleurs. Il avait monté les escaliers, toujours en courant, et s'était réfugié derrière la première porte qu'il avait trouvé, sans réellement prendre de précautions.

Il referma donc la porte un peu bruyamment et s'aperçut qu'il avait atterri dans une bibliothèque, sombre, poussiéreuse, aux rayonnages immenses. Il avait sûrement fait un peu trop de bruit pour le lieu, mais vu l'heure, il y avait peu de chances pour qu'il dérange beaucoup de monde. Il était un peu surprenant que la bibliothèque soit encore ouverte à cette heure-ci, mais à la réflexion, il y avait peu de chance pour que les gérants d'Anguish se préoccupent suffisamment de ça pour engager un bibliothécaire, fermer la bibliothèque, renouveler le stock de livres et tout le tintouin. Tout le monde devait s'en foutre.

Toujours adossé à la porte, il observa quelques instants la pièce. Elle était petite, mais il y avait des étagères de livres partout, ce qui faisait qu'il n'y avait aucune visibilité. Quelqu'un d'autre aurait pu être présent dans la bibliothèque, il n'aurait pas pu le voir tellement son champ de vision était restreint. Des angles morts partout. Il commençait vraiment à virer paranoïaque, mais ça s'expliquait.
Il décida donc de voir ce qu'il avait loupé, et de jeter un coup d'oeil aux bouquins par la même occasion. Il n'adorait pas lire, mais c'était une manière comme une autre de passer le temps. Même si ici, se perdre dans un bouquin, ça n'était pas très bon pour la survie.

Il se décolla de la porte et, sur ses gardes, assez silencieusement, commença à se promener entre les rayonnages de la bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Bailey
Nouvelle Tête...
Nouvelle Tête...
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 23
Avatar : : Chris Colfer - (c) Psykokwak
Date d'inscription : 18/12/2011

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: Refuge [PV Alex]   Jeu 8 Mar - 3:57

Alex avait toujours eut du mal à garder ses pensées sur une idée précise, fixée sur la même chose, ou avoir un déroulement… « normal ». Tout allait trop vite dans sa tête, c’est pour ça qu’il n’arrivait pas à parler correctement, son cerveau allait trop vite pour sa bouche, ses poumons s’essoufflaient quand il essayait d’expliquer ce qu’il voulait, ça bouillonnait dans sa tête. De toute façon il n’arrivait pas souvent à expliquer clairement ce qu’il voulait. Parce que ses pensées ne pouvaient pas vraiment être traduites avec des mots, c’était plutôt des images. C’était amusant de savoir qu’on pensait par images. Pas vraiment comme une bande dessinée, plus comme un livre illustré, avec des petites explications parfois. Chez Alex le type qui avait le livre d’illustration qui lui servait de pensées dans la tête le feuilletait bien trop rapidement.

Alex dégagea d’un bref mouvement de visage les cheveux qui lui retombait sur le front avant de se passer la main dedans, les ébouriffants plus qu’ils ne l’étaient déjà au passage. Il tenait un bouquin entre les mains Life of Pi. Pourtant il n’aimait pas lire. Parce qu’il était incapable de se concentrer trop longtemps sur quelque chose si ce quelque chose ne le fascinait pas. Et en général à part quelques rares livres, il n’arrivait pas à se passionner de lecture. Et ses passions changeaient souvent. Mais la bibliothèque était un endroit calme et pas si fréquenté que ça ce qui l’arrangeait bien.

En attendant, le livre qu’il avait entre les mains n’était pas des plus intéressants. Pourtant le résumé lui avait semblé bien A boy of many faiths. A 450-pound Bengal tiger. A shipwreck. A lifeboat. The Pacific Ocean.. Alex avait toujours voulut visiter Hawaï et trouvait les tigres très intéressants. Enfin pour être tout à fait honnête il avait prit un livre au hasard et trouvé fantastique que le résumé soit si court. Mais sinon c’était long. Pas inintéressant mais Alex se détachait avec une facilité incroyable du texte pour penser à tout autre chose, pas complètement sans rapport avec l’histoire, mais pas complètement avec un rapport non plus. De plus il avait sauté bon nombre de chapitres qui lui semblaient trop longs ou peu intéressants. A moitié allongé sur la table Alex avait finit par s’endormir. Ce n’était pas plus mal, dernièrement il ne dormait que quelques heures par nuit. En général il n’arrivait à s’endormir qu’à deux heures du matin, par là. Il savait l’heure parce qu’un des garçons du dortoir avait une montre qui bipait toutes les heures. Il comptait les bips et étrangement ça il s’en souvenait. Puis après, à quatre heures il se réveillait. Il avait besoin de bouger, de faire quelque chose mais il ne pouvait pas. S’était frustrant. Il n’arrivait pas non plus à se rendormir. Qu’il pique du nez comme ça en fin d’après-midi ça ne lui arrivait pas souvent, mais c’était les mots du livre qui s’était mit à danser devant son nez.

Du coup il avait fait un rêve bizarre avec une chèvre, un garçon indien, un tigre et une piscine. Alex s’était réveillé brusquement lorsque le gamin avait commencé à vouloir lui apprendre à nager en le poussant dans la piscine avec le tigre derrière lui pour le motiver. Merde. Quelle heure il était ? Alex ne mit que quelques secondes pour se réveiller complètement, il se releva d’un coup, abandonnant le coin tranquille et le mur contre lequel il avait du dormir plusieurs heures pour se précipiter dans les rayons de la bibliothèque. Il tomba nez à nez avec quelqu’un, à peine plus petit que lui. Enfin il lui rentra dedans, le bouscula et sortit de la bibliothèque refermant à peine la porte derrière lui.

Alex fit rapidement volte face pour revenir au pas de course sur ses pas. Il avait oublié de ranger le livre. Cette fois il prit la peine de refermer la porte après être entré. Alex ne prit pas la peine de trainer dans les différents rayons, il alla droit là ou il avait laissé le livre, observa un bref moment la couverture dont les couleurs vives lui plaisait beaucoup (peut être qu’il pourrait l’arracher pour la garder avec lui) avant de revenir dans les rayons. Il tomba de nouveau face au type qu’il avait bousculé un peu plus tôt. Il put le détailler plus en détail. C’était un garçon, malgré ses cheveux longs à la couleur… bizarre. Alex lui sourit et agita le bouquin qu’il tenait entre les mains avant de sortir le plus naturellement du monde :

-Je l’avais oublié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joanny Gouldes
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 21
Avatar : : Andrej Pejic
Date d'inscription : 02/03/2012

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Meurtre
Affinités:

MessageSujet: Re: Refuge [PV Alex]   Jeu 8 Mar - 13:40

Alors qu'il était dans les travées de la bibliothèque, n'entendant aucun bruit, se croyant encore seul, il repéra brusquement des bruits de pas, rapides, un peu précipités. Visiblement la personne était immobile et s'était mise à se déplacer. Peut-être parce qu'il l'avait entendu. Les bruits de pas venaient vers lui. Il s'arrêta de marcher et se tourna dans la direction d'où venaient les pas. Pourquoi est-ce que la personne marchait si vite ? Si tu es dans une bibliothèque et que tu veux sortir parce que tu as fini ton livre, tu n'as pas la moindre raison de te précipiter. Est-ce que la personne était vraiment en train de lire ou voulait juste sortir le plus vite possible ?
Alors qu'il attendait, immobile, quelqu'un déboula, ne le remarqua pas ou en tout cas ne lui prêta pas la moindre attention, et continua son chemin sans la moindre hésitation, en le bousculant au passage. Vu sa haute taille et ses cheveux courts, ça devait être un homme, mais vu le peu de temps où il l'avait vu de face, il n'aurait pas pu en dire plus. En tout cas il n'était pas plein de sang. C'était déjà une bonne nouvelle. La personne se rua dans la direction de la porte. Il ne la voyait pas, mais il l'entendit s'ouvrir, et grincer en se refermant, même s'il n'avait visiblement pas totalement refermé le battant.

Il se remit en route lorsqu'il entendit la porte grincer à nouveau. Quelqu'un d'autre venait. Il décida que ça ne servait à rien d'être trop sur ses gardes, et commença à marcher vers là d'où il pensait que la personne qui venait de le croiser était partie. Il s'arrêta de nouveau dès qu'il entendit des pas qui allaient plus ou moins vers le même endroit que lui, puis s'arrêtèrent, puis reprirent, à nouveau dans sa direction. Le même homme qui l'avait bousculé se tenait face à lui, un livre à la main. A la réflexion, ce n'était pas un homme, mais un garçon. Cela dit, il était plus grand que lui, alors s'il était aussi jeune qu'il en avait l'air, il était grand pour son âge. Le garçon lui sourit, et agita le bouquin qu'il tenait à la main. Il eut le temps d'en distinguer le titre, court : Life of Pi.

"Je l'avais oublié."

Et ce, le plus naturellement du monde. Maintenant qu'il avait entendu sa voix, il pouvait confirmer qu'il n'était pas aussi jeune qu'il en avait l'air. En tout cas, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il n'avait vraiment pas l'air méfiant. Au point qu'il ne savait pas trop comment réagir. On ne s'attend pas ici à ce que quelqu'un vous rentre joyeusement dedans avant de venir récupérer son livre qu'on avait oublié.


"Ok..."

Ne sachant pas trop quoi dire, ni si l'autre attendait une réponse, ou juste qu'il dégage le passage pour pouvoir aller ranger son bouquin, il baissa les yeux vers le sol. Et s'aperçut brusquement que son carnet était au sol. Il avait dû tomber de sa poche quand le garçon l'avait bousculé, et il ne s'en était pas aperçu, parce qu'il ne l'avait pas entendu tomber. Le carnet avait glissé plus loin, partiellement sous une étagère, et du coup il ne l'avait pas vu tout de suite. Peut-être que l'autre avait involontairement mis un coup de pied dedans en marchant. Heureusement qu'il ne s'était pas beaucoup éloigné parce que sinon, le bloc-notes serait resté là.
Il se pencha donc pour le ramasser, commença à sortir la main gauche de sa poche, se rappela que ça ne servait à rien, la laissa où elle était, et tendit la main droite pour récupérer le calepin qu'il remit dans sa poche en se redressant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Bailey
Nouvelle Tête...
Nouvelle Tête...
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 23
Avatar : : Chris Colfer - (c) Psykokwak
Date d'inscription : 18/12/2011

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: Refuge [PV Alex]   Ven 9 Mar - 18:28

Le garçon face à lui n’avait pas l’air des plus énergiques. Ou peut être que lui l’était un peu trop. Bah non, par rapport à d’habitude il savait qu’il n’était pas au ‘sommet’ de son hyperactivité non plus. L’autre en face était donc une larve ? Ce n’était pas plus mal après tout, au moins si jamais il y avait une course poursuite il pourrait se barrer rapidement. Pourquoi est-ce qu’il y aurait une course poursuite de toute façon ? Et on ne pouvait pas vraiment dire une larve. Il était tout de même plus gracieux et élégant qu’une larve… En tout cas il n’avait pas l’air rancunier non plus. Cool. Quoi qu’il n’avait fait que le bousculer sans le faire réellement exprès. Ce type était un peu au milieu du chemin aussi. La faute était partagée. Alex continuait de l’observer de la façon la moins subtile et polie (mais qui se fichait bien de la politesse dans un endroit pareil) qu’il soit, un demi sourire aux lèvres. Il était plutôt marrant dans un sens. Il lui faisait penser à un des patients de l’hôpital, qui avait pu repartir alors que lui terminait sa première année là-bas. Quelques mois plus tard le mec s’était suicidé.

Voyant que le garçon s’intéressait à quelque chose par terre Alex baissa instantanément les yeux pour voir ce qu’il y avait à voir. On ne savait jamais, c’était peut être important. Ah non. Juste un carnet. Il avait l’air un peu abîmé en plus. Alex s’accroupit pour mieux observer le garçon en face manœuvrer pour récupérer son précieux. Il était marrant ce type. Oh, Alex n’aurait pas pu vraiment dire pourquoi, mais il était marrant. Il avait pas l’air d’une espèce de fou furieux comme on en trouvait parfois, plutôt un drogué à la masse. Avec des cheveux de hippie un peu. Alex le regarda avec un peu plus d’insistance, avant de se relever sans lâcher ses cheveux des yeux. C’était une couleur vraiment bizarre. Pas moche, mais pas joli non plus.

-T’as une coupe de lesbienne.

Alex ne savait pas ce qu’était une coupe de lesbienne. Il n’était même pas sur d’avoir déjà vu de lesbienne avant. Elles avaient une coupe particulière ? C’était juste une expression qu’il avait du entendre. Et pour une raison qu’il ignorait il avait voulut la ressortir c’est tout. En plus il n’avait rien en particulier contre ses cheveux, au contraire ils les trouvaient plutôt marrants et assez fascinants.

-A cause de ta taille et de tes cheveux tu ressembles à une fille de dos, non ? Enfin j’imagine que tu t’es jamais vu de dos, pas grave.

Alex n’avait pas vraiment conscience que ses propos n’étaient pas des plus sympathiques à entendre, ou alors il s’en fichait pas mal. C’était vrai qu’on ne pouvait pas rire de tout avec n’importe qui. De toute façon ce n’était qu’une réflexion comme ça, pas vrai ? Sauf qu’il disait ce qu’il pensait. Bon, lui ne ressemblait pas à une fille ni de dos, ni de face, ni de profil, mais à un gosse. Les pensées d’Alex dérivèrent sur brusquement sur les différents éventuels moyens de se travestir (non pas qu’il en avait l’intention) avant qu’il ne reporte son attention sur le garçon (s’en était définitivement un, les traits de son visage étaient très masculins, comme sa carrure de toute façon) en face de lui.

-Qu’est-ce que tu fais ici ? Tu sais quelle heure il est ? Tu viens prendre un livre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joanny Gouldes
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 21
Avatar : : Andrej Pejic
Date d'inscription : 02/03/2012

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Meurtre
Affinités:

MessageSujet: Re: Refuge [PV Alex]   Ven 9 Mar - 19:48

"T’as une coupe de lesbienne."

La remarque le laissa interdit. On lui avait souvent fait des remarques sur le fait qu'il avait les cheveux longs, mais on lui disait plutôt que ça faisait pédé, à la limite. Pas lesbienne. Il n'avait jamais entendu dire un truc pareil. Le type en face l'observait, assez fixement, de manière insistante. Il y avait peu de chance qu'il l'ait pris pour une fille. Qu'est-ce que c'était que cette remarque ? Il n'était pas sûr de si ça avait quelque chose d'insultant ou pas.

"A cause de ta taille et de tes cheveux tu ressembles à une fille de dos, non ? Enfin j’imagine que tu t’es jamais vu de dos, pas grave."

Alors on aurait pu se dire qu'il l'avait pris pour une fille, à la base, et qu'il avait trouvé qu'il avait une coupe de lesbienne. Sauf qu'a priori il ne l'avait pas vu de dos. Et il n'avait pas l'air sûr de ce qu'il avançait non plus. Est-ce qu'il ressemblait à une fille de dos ? Il n'en savait rien, il ne s'était jamais posé la question, et à vrai dire, il s'en foutait complètement. Pourquoi est-ce que ce type parlait autant pour dire des trucs aussi stupides ? Et quel âge il avait ? Il avait l'air d'un gamin, une voix moins de gamin mais un peu quand même, mais il était trop grand pour être aussi jeune qu'il en avait l'air. Ca avait quelque chose de perturbant. Il le fixait aussi, et devait avoir l'air un peu interloqué.

"Qu’est-ce que tu fais ici ? Tu sais quelle heure il est ? Tu viens prendre un livre ?"

Il avait enchaîné les trois questions, sans lui laisser le temps de répondre. Est-ce qu'il attendait vraiment des réponses ? Est-ce qu'en lui demandant s'il savait l'heure qu'il était, il voulait savoir l'heure ? Bon, puisque l'autre s'était tu, il devait effectivement attendre des réponses.


"Il doit être huit heures... Je viens pas prendre de livre, c'était le bordel au dortoir, je suis venu au calme."

C'était quasiment vrai. Il y avait juste un drogué qui était en train de tabasser des gens. Rien de très inhabituel ici. Par contre, pour le calme, vu l'énergumène en face, c'était loupé. Pourquoi est-ce qu'il fallait toujours qu'il tombe sur des gens surexcités quand il voulait être seul ? C'était terrible quand même. Il commençait à fatiguer, il n'avait pas beaucoup dormi la veille, ni à vrai dire l'avant-veille ou la nuit encore avant, et du coup, il se sentait complètement mou en face de l'autre qui parlait tout le temps. L'autre devait se dire la même chose, d'ailleurs. Il détourna le regard du mec pour regarder un peu dans quel rayon il était tombé. Des essais philosophiques. Ouais, non, on allait éviter, il allait falloir chercher autre chose. S'il avait envie de lire, c'était pas pour se prendre la tête. Enfin, ça le distrairait toujours de ses pensées, mais... Non. Il y avait plus reposant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Refuge [PV Alex]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Refuge [PV Alex]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOS POUR DEUX CANICHES + 10 ANS REFUGE (11)ADOPTES
» Caniche abricot, 5 ans, refuge de fontorbe (17) ADOPTE
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Louba canichou (ex du refuge de Tabanac) s'en est allé
» SAXO X CANICHE 13 ANS REFUGE FERME BIENTOT (25)- ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Les Oubliettes :: Sujets Terminés-
Sauter vers: