AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pour le meilleur et pour le Pire [Alex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sasha Campfire
~ Naufragé(e) ~
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 26
Avatar : : Sasha Pivovarova
Crainte : Heu...les insectes ><
Humeur : Good or Bad... depending...
Date d'inscription : 15/06/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Naufrage
Affinités:

MessageSujet: Pour le meilleur et pour le Pire [Alex]   Dim 8 Jan - 19:59

Le vent soufflait bien fort sur l'île d'Anguish. Le ciel était gris, la mer déchainée mordait la falaise, les arbres courbaient l'échine et les feuilles mortes volaient dans tous les sens, effectuant un étrange balai aux tons sombres, nuancé de quelques pétales de fleurs fanées. Les nuages, soufflés comme des poupées de chiffons, n'avaient même pas le temps de pleurer qu'ils s'envolaient déjà pour des pays lointains. Rares étaient les oiseaux qui se risquaient hors de leur nid et de leurs abris, au risque de se briser les ailes par les vents en furie. Il n'y avait que les rochers pour s'amuser de tout cela, eux si lourds et si bien encrés dans le sol.
Sasha observait le spectacle, le visage collé à la fenêtre d'une pièce du pensionnat. Le sifflement du vent faisait penser aux cris des fantômes, les esprits des pensionnaires n'ayant pas survécus aux coups et aux tortures. Des âmes blessées et furieuses qui faisaient trembler les fenêtres et frissonner la jeune femme. Sasha s'était enveloppée dans une vieille couverture car le short noir et le débardeur qu'elle avait trouvé quelques temps plus tôt ne lui permettaient pas de résister au froid toujours présent dans les couloirs du pensionnat. Celui-ci était bien silencieux d'ailleurs, contrastant avec la tempête au dehors. La nature aimait prouver à quel point elle était puissante et terrifiante, comme pour rappeler aux hommes qui était le maître et qui régnait sur cette petite planète. Lorsque l'humanité commençait à l'oublier, Mère Nature envoyait tornades, cyclones, tsunamis, éruptions volcaniques et tremblements de terre pour nous rafraichir la mémoire.

La buée qui apparut sur le vitrage obstrua soudain le champ de vision de la demoiselle qui venait de soupirer. Elle quitta alors ce fabuleux spectacle des yeux et s'assied dans un vieux fauteuil présent dans la pièce. Elle se pelotonna à l'intérieur, serrant la couverture autour de ses épaules et s'assoupit quelques minutes.
Ce fut de brusque éclats de voix qui la réveillèrent. Elles provenaient de la pièce à coté. Non pas curieuse mais prudente, la demoiselle jeta un regard dans le couloir. Elle ne pouvait pas voir qui criait et préférait ne pas le savoir. Après avoir enlevé ses chaussures, à pas de loup, elle quitta la pièce et s'éloigna. Mieux valait éviter de se faire remarquer ici.
Malgré la perturbation extérieure, Sasha décida de sortir. Elle avait besoin de sentir le vent fouetter son visage, de prendre l'air. Elle n'irait pas bien loin.
Elle choisit de sortir dans la cours du pensionnat, là où l'on trouvait rarement les pensionnaires et les surveillants, surtout avec un temps pareil. A peine sortit, le vent la frappa de plein fouet, comme si son seul but était de l'empêcher de passer la porte. Mais la blondinette avait bien l'intention de goûter au dehors. Ceci fait, elle s'assied dans un coin et soupira d'aise, fermant les yeux pour écouter le vent lui parler. Encore faut-il qu'il ait quelque chose à dire pas vrai ?

Elle repensa à ce qui s'était passé dans les dortoirs il y a quelque jours. Le visage et la voix excitée d'Ezequiel venaient souvent lui rendre visite. Elle ne comprenait toujours pas sa réaction. Tout comme Dimitri n'avait pas compris que Sasha puisse fréquenter des gens pareils. Dans ces circonstances, il avait proposé à sa petite sœur de revenir à l'annexe malgré ce qu'elle avait pu faire. Mais elle avait refusé. Pourquoi ? Parce que c'était pire là-bas. Elle était si seule ! Tout le monde l'aurait regardé de travers, on ne l'aurait pas laissé sortir... non. Elle avait besoin de liberté et d'autonomie. Elle pouvait se débrouiller seule. Jusqu'ici elle avait su survivre, non ?
Perdue dans ses pensées, la demoiselle sursauta en se rendant subitement compte qu'un jeune homme se trouvait lui aussi dans la cours et l'observait. Elle rougit, confuse de s'être fait surprendre dans un moment d'égarement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Bailey
Nouvelle Tête...
Nouvelle Tête...
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 23
Avatar : : Chris Colfer - (c) Psykokwak
Date d'inscription : 18/12/2011

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: Pour le meilleur et pour le Pire [Alex]   Lun 13 Fév - 23:31

Alex, assit contre un des murs de la salle de divertissement était silencieux ce qui était assez inhabituel lorsqu’il était dans l’une de ses phases maniaques ou il ne manquait pas de raconter sa vie, celle d’untel ou encore ce qu’il savait de l’invention de l’aspirateur ou de la litière pour chat au premier venu. Au premier venu qui n’avait pas une tête de tueur accessoirement. Mais là il écoutait avec un sourire maladroit aux lèvres les sifflements des bourrasques de vent aux fenêtres. Ca sifflait d’une façon peu mélodieuse pour ne pas dire désagréable et rendait l’endroit encore plus glauque et sordide qu’il ne l’était déjà. Ca recouvrait parfois les voix étouffées des trois quatre adolescents qui discutaient à voix basse. Alex jeta un coup d’œil en direction de la fenêtre. Les branches des arbres se pliaient. Ca lui fit penser à la fable du roseau, avec le chêne. Merde, il ne se souvenait même pas du titre. « Le chêne et le roseau ». Ah si. Et à la fin il y avait une histoire comme quoi le faible petit roseau gagnait du gros chêne qui se faisait déraciner par la tempête. C’était amusant ses histoires d’arbres qui parlent. A part dans Pocahontas, ça n’arrivait pas. De toute façon, être un arbre devait être relativement chiant. Alex se leva et épousseta inutilement son pantalon, jetant un nouveau coup d’œil par la fenêtre. Dehors les branches des arbres claquaient. Il aurait bien aimé que le garde-chasse soit dans sa cabane. Et qu’un chêne tombe sur sa cabane et l’écrase. Un sourire niais perça sur les lèvres du garçon.

Alex passa une main dans ses cheveux pour les dégager maladroitement de son visage. Ses cheveux poussaient rapidement et commençaient à le gêner. Il faudrait qu’il les coupes. Pas lui, au risque qu’il se retrouve avec un œil au moins, ou alors qu’il éborgne un éventuel camarade se trouvant dans le coin. Peut être que Dylan voudrait bien. Certes, avec des ciseaux elle risquait d’être dangereuse, mais sans elle l’était déjà. Alex avait tendance à la procrastination lorsqu’il était dans des périodes dépressives, mais là ce n’était pas le cas. Il sortit donc de la pièce, courant au hasard dans les couloirs interminables de l’internat. Il fallait qu’il trouve Dylan, absolument. L’idée qu’ils ne trouveraient pas des ciseaux autres qu’à bouts ronds et en plastiques ne lui avait pas effleuré l’esprit, ni le fait que la trouver ne serait pas chose facile.

Alex s’arrêta dans sa course pour jeter un coup d’œil à une fenêtre. La tempête ne s’était pas calmée. Il se demanda si la toiture allait tenir. Et les murs ? Oh, surement. Mais ça aurait été drôle que non. Plus simple pour s’enfuir aussi. Sauf qu’ils ne vivaient pas dans un bidonville, mais un château. Par contre pas Henry. Jésus-Marie-Mahomet-Vishnu, faites que sa cabane pourrie ce soit envolée, et lui avec.

Il tergiversa un moment le nez collé contre les vitres de la fenêtre, s’amusant avec la buée avant de la laisser tranquille. L’humidité collait ses cheveux sur son front. D’un geste agacé il se dégagea encore une fois le visage. Alex fit trois pas avant de tomber sur une petite porte. Il n’avait aucune idée de l’endroit ou elle menait, mais ce n’était pas étonnant. Il n’avait pas une mémoire des plus exceptionnelles, au contraire. Il poussa la porte qui s’ouvrit ravit de constater qu’elle n’était pas verrouillée. Alex n’aurait jamais imaginé que voir une porte s’ouvrir sur son passage lui laisserait un jour un sourire béat sur le visage. Son sourire s’élargit quand il fit face au spectacle qui s’offrait à lui. Oui, à première vue ce n’était que du béton. Mais le vent qui sifflait à ses oreilles, lui giflait le visage et faisait un bruit épouvantable autour de lui le mettait dans une joie enfantine des plus puériles.
Sans réfléchir il se mit à hurler. Un long hurlement qui se perdait dans les rugissements des bourrasques, lui réchauffait l’estomac et l’irritait la gorge. Quand il sentit que ses poumons brulant allaient éclater il s’arrêta, se tenant l’estomac pour laisser échapper un rire léger mais étiolé. Il se tut brusquement quand ses yeux se posèrent sur une jeune fille qui se tenait non loin de lui. Alex se redressa et l’observa un bref instant en silence avant d’aller à se rencontre.

-Qu’est-ce que tu fais ici ? Dehors je veux dire. Tu devrais rentrer, il fait plus chaud. Tu t’appelles comment ? Tu trouves pas que le bruit que fait le vent ressemble à des maracas ? Si tu fermes les yeux et que tu te concentres. Essaye !

Alex l’attrapa par le poignet pour la tirer dans un coin de la cour avant de s’assoir sur le sol bétonné. Il lui ordonna d’un signe de tête de l’imiter et l’observa un court moment avant de reprendre :

-T’es jolie, t’es ici depuis longtemps ? Tu m’as toujours pas dit comment tu t’appelais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Campfire
~ Naufragé(e) ~
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 26
Avatar : : Sasha Pivovarova
Crainte : Heu...les insectes ><
Humeur : Good or Bad... depending...
Date d'inscription : 15/06/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Naufrage
Affinités:

MessageSujet: Re: Pour le meilleur et pour le Pire [Alex]   Mar 14 Fév - 23:10

Les joues de Sasha ne restèrent pas rosies très longtemps. En effet, à peine eut-elle aperçut le garçon que celui-ci, apparemment émerveillé par ce qui se déroulait devant ses yeux, se mit à hurler. Comme ça, d'un seul coup. La blondinette eut un sursaut et regarda le garçon sans comprendre. Il s'agissait sans doute d'un cri de joie ? Mais qu'y avait-il de si fabuleux ? La jeune fille fit glisser rapidement son regard autour d'elle. C'est vrai que la tempête donnait une allure magique à l'endroit. On se croirait presque dans un film. Un film d'horreur sans doute bien qu'elle n'en ai pas tant vu que ça. Il ne pouvait s'agir que de cela, sinon pourquoi hurler le nez au vent avec un sourire jusqu'aux oreilles ?
Après cette petite frayeurs, la blondinette se mit à sourire, amusée par le comportement du garçon. Il fallait avouer qu'elle ne connaissait pas beaucoup de pensionnaire qui environnait son âge. Elle connaissait Keiji et Shean (pas vraiment des pensionnaires), Mary et Bethany. Voilà tout. Alors elle était toujours heureuse de faire de nouvelles connaissances, en particulier avec ceux qui n'avaient pas l'air d'être des criminels extrêmement dangereux.Ce garçon avait l'air vraiment gentil et content de mettre le nez dehors pour profiter du spectacle.
Il finit par la remarquer et Sasha lui offrit un sourire généreux. Ils s'observèrent mutuellement. Le jeune garçon devait avoir à peu près son âge, il avait un regard doux et des cheveux mi-long de couleur bruns. Elle ne l'avait encore jamais vu c'était sûr, mais elle n'avait pas peur. Pas comme avec des garçons aux sourire sournois donc on devinait rapidement les intentions. Toutes mauvaises ! Mais celui-là avait l'air très gentil !

Il finit par s'approcher d'elle, se demandant alors ce qu'elle faisait dehors par un temps pareil. Il avait l'air curieux car il lui posa plusieurs question d'un seul coup, ce qui fit sourire la jeune fille. Elle était un peu pareil dans ce genre de cas, alors ça ne la surprenait pas trop. D'après lui, le vent faisait un bruit de maracas. Ah oui ? Difficile à imaginer. Assez pour que la blondinette s'exécute et ferme les yeux pour écouter plus attentivement. De son coté... elle entendait plutôt comme la mélodie d'une clarinette...
Elle rouvrit les yeux et la bouche pour le lui signaler mais il venait de lui agripper le poignet pour l'entrainer plus loin. La jeune fille fut surprise mais ne put que le suivre pour ne pas perdre l'équilibre sur le coup. Où l'emmenait-il ? Pas bien lien en fin de compte, de l'autre coté de la cours dans un coin à l'abri du vent. Il s'assied là, et l'invita à faire de même. Souriante, la demoiselle s’exécuta et lissa sa robe tout en le regardant. Il l'observait, elle aussi. Une curiosité mutuelle venait de s'installer entre eux. Elle réalisa alors qu'elle n'avait pas eu le temps de répondre à ses premières interrogations. Il le lui fit remarquer, tout en la complimentant. Sasha ne put s'empêcher de rougir et sourit davantage avant de répondre timidement :


- Je m'appelle Sasha, je viens de Russie. Cela doit faire quelques mois que je suis ici, mon bateau à fait naufrage. Et toi ? Raconte-moi...

Elle se tourna un peu plus vers lui en tailleur, appuyant un coude sur l'un de ses genoux et plantant son menton dans la paume de sa main. Elle avait envie de l'écouter parler, de partager quelque chose et de s'en faire un ami. Elle manquait cruellement de véritable ami ici. D'où venait-il ? Qu'avait-il vécu ? Comment un garçon aussi gentil s'était-il retrouvé dans cet enfer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Bailey
Nouvelle Tête...
Nouvelle Tête...
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 23
Avatar : : Chris Colfer - (c) Psykokwak
Date d'inscription : 18/12/2011

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: Pour le meilleur et pour le Pire [Alex]   Sam 18 Fév - 20:58

Alex regarda un court moment la dénommée Sasha en silence, une fois de plus, d'un air assez sévère preuve de sa concentration. Ses traits lui étaient vaguement familiers, mais il n’aurait pas pu dire s’il l’avait déjà croisé dans un couloir. Ou alors peut être son imagination qui lui jouait des tours. Oui, surement ça. Le prénom ne lui disait strictement rien de toute façon. Inconsciemment Alex l’imita et s’assit en tailleur pour s’adosser contre le mur sans la quitter des yeux.

-C’est pas très joli comme prénom. Et c’est pas facile à prononcer. Mais c’est parce que c’est Russe. A l’hôpital il y’avait une espèce d’ukrainienne, quand elle parlait on comprenait jamais ce qu’elle racontait. On savait même pas pourquoi elle était là-bas. Mais toi on te comprends, c'est bien.

Alex n’était pas quelqu’un de naturellement très ouvert d’esprit dans le sens ou il n’avait pas vraiment eut le loisir de voyager énormément ou de se lier d’amitié avec un grand nombre de personne. ‘Avant’ son cercle social était simplement constitué d’une poignée de personnes dérangées dont les familles ne voulaient plus et s'en étaient débarrassée et deux ou trois pseudo fous-furieux. S’ils trouvaient Alex mignon avec sa gueule de gamin qui ne fait pas la moitié de son âge, il le trouvait aussi rapidement insupportable avec sa manie d’avoir son mot sur tout et de dire constamment ce qu’il avait en tête. Cependant l’idée de s’excuser vis-à-vis de son attitude déplacée ne lui effleura même pas l’esprit. A la place il préféra enchaîner sur un sujet qu’il trouvait nettement plus intéressant que la Russie ou l’Ukraine : sa personne. Et si une personne se montrait intéressée par sa vie, il n'allait pas se gâcher le plaisir de ne pas combler ses atteintes et laisser ses questions sans réponse. De toute façon il n'y avait rien de plus insupportable qu'une question sans réponse.

-Je sais pas depuis quand je suis ici. Mais je crois... Alex se rapprocha de la demoiselle et baissa le ton de sa voix, comme s’il était sur le point de lui faire un aveux capital, lui attrapant de nouveau le bras pour l’attirer vers lui. Je crois que c’est à cause d’une erreur. Alex la relâcha pour acquiescer lentement la tête. Tout le monde m’appelle Carson, alors que Carson Bailey je sais qui c’est. C’est un type de l’hôpital d’où je viens, mais c’est pas moi. Lui il est schizo. Mais pas schizo comme dans les bouquins ou les films hein, il change pas brusquement de personnalité comme ça. C’est plus subtil, et aussi il a pas différent noms. Enfin moi je suis pas schizo, je suis maniaco-dépressif. Et entre toi et moi, être maniaque c’est bien mieux que d’être schizo. Et aussi bien mieux que d’être ‘normal’.

Alex marqua une brève pause dans sa longue tirade qu’il semblait avoir dit d’une traite, s’en reprendre son souffle. Il lui sourit avant de lâcher le plus simplement du monde :

-Parce que je suis hyperactif, que je sais que je peux arriver au bout de ce que je veux faire. Les autres pensent qu’ils peuvent réussir, moi je le sais. Alex se pencha de nouveau à l’oreille de Sasha. Je sais que bientôt je m'échappe d'ici. C'est pas bien difficile en fait.

Il se redressa pour lui sourire, avant de se rappeler qu’elle avait aussi abordé un sujet des plus intéressants.

-T’as fais un naufrage ? Comment s’était ? Le seul bateau que j’ai vu couler c’est le Titanic à la télé. Et encore j’ai pas pu voir la fin. Faut dire que s’était pas super intéressant. Mais j’aimais pas trop regarder la télévision. Qu’est-ce que tu aimais faire, toi ?

Alex tendit le bras pour lui attraper la main et la serrer entre ses doigts avant de lever les yeux vers elle et lui sourire à nouveau. Cette fille avait vraiment l’air d’être sympa, malgré son prénom bizarre. Mais ce n’était pas un problème, il pourrait s’en accommoder. Et être victime d'un naufrage ce n'était pas rien, Alex ne la lâcherait pas tant qu'elle ne lui aurait pas raconté. De toute façon pour le moment il était prêt à la suivre partout étant donné qu'il avait encore un bon amas de questions à son sujet. Il en avait même oublié le vent qui ne s'était pas encore calmé et semblait loin de l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Campfire
~ Naufragé(e) ~
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 26
Avatar : : Sasha Pivovarova
Crainte : Heu...les insectes ><
Humeur : Good or Bad... depending...
Date d'inscription : 15/06/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Naufrage
Affinités:

MessageSujet: Re: Pour le meilleur et pour le Pire [Alex]   Ven 2 Mar - 0:31

Ca ne dérangeait pas Sasha d'être observée comme Alex le faisait. Chacun avait le droit à sa curiosité et elle-même ne se gênait pas pour analyser le garçon qui lui faisait face. Il lui faisait un peu pensé à un ami du Lycée d'ailleurs. Elle prenait plaisir à rencontrer une personne de son âge qui ne voulait pas l'étrangler et avec qui elle pouvait parler sans crainte. Alex faisait pzrtie de ces gens à qui on fait facilement confiance, d'autant plus lorsqu'on s'apelle Sasha et que l'on fait parfois preuve de trop de naïveté. Enfin bon... ça ne lui avait pas toujours porté préjudice non plus, c'était une qualité qui pouvait servir de temps en temps. Le jeune homme face à elle n'avait peut-être pas le physique charismatique des adolescents que l'on croisait à la télévision mais Sasha n'avait jamais jugé personne sur son apparence et ce n'était pas aujourd'hui qu'elle allait faire une exception. Elle souriait toujours en attendant de voir ce que le garçon avait lui raconter de captivant. Les aventures des autres étaient toujours plus passionantes que la sienne parfois et même s'il s'agissait de vécus sérieux, elle avait toujours cette impresion d'écouter une histoire. Et depuis toute petite déjà, elle avait toujours aimé les histoires.
Les présentations faites, Alex fit remarquer que le prénom de Sasha n'était pas à son goût, et cela fit sourire la blondinette. Voilà au moins une remarque pleine d'honnêteté qu'elle appréciait sans broncher. Elle préférait cela plutôt qu'une montagne de compliments. Alex était honnête, juste et simple. Naturel en fait, et c'était tout ce qui plaisait à la jolie russe.

Et comme la demoiselle s'y attendait, Alex se mit à lui raconter, en quelque sorte, une histoire. Elle s'installa bien confortablement et resta pendue à ses lèvres. Elle fut même prise d'une certaine excitation enfantine lorsqu'il se pencha sur elle, comme pour échanger un secret. Il lui apparit alors qu'il devait être là à cause d'une erreur de personne. On l'avait prit pour quelqu'un d'autre si elle avait bien tout compris. Il lui avoua aussi être maniaco-depressif, ce qui était bien moins grave que schizophrène. Ce n'était pas elle qui allait le contredir là-dessus. Mais elle restait bouche-bée face à ce qu'elle venait d'apprendre. Alex était à Anguish par erreur ?! Mais comment se fait-il que personne ne l'ai remarqué ? Pourquoi ne l'avait-on pas ramené chez lui ou au centre hospitalier ? La nouvelle était affreuse. Ce n'était pas Alex qui aurait du subir toutes les attricités du pensionnat aujourd'hui mais ce... Carson. Quelle injustice !
Les sourcils légèrement froncés, Sasha attendait encore que son interlocuteur finisse ses explications. Il disait qu'il était hyperactif et qu'il savait qu'un jour il sortirait d'ici, ce qui fit sourire la demoiselle. Cela se sentait tout de suite qu'Alex avait un maximum d'énergie à revendre, et surtout qu'il avait une grande détermination. Plutôt plaisant à entendre d'ailleurs.

L'histoire terminée, il s'intéressa de nouveau à celle de la blondinette, ou plutôt du naufrage en question. Le film du Titanic, elle, elle avait du le regarder une centaine de fois ! Mais ce n'était pas vraiment sa passion, lé télévision, loin de là ! Elle sourit doucement et se prépara à répondre
:

- Oh en fait c'était beaucoup moins impresionnant et romantique que le Titanic. Notre paquebot est tombé en panne en plein milieu de l'océan et une tempete nous a fait dériver. Comme nous étions incapable de prévenir qui que ce soit, le Capitaine a décidé d'envoyer uen navette avec une vingtaine de personnes en éclaireur, pour trouver une île. Et nous sommes tombé sur celle-ci. On a à peine eu le temps de se reposer un et peu et de découvrir le pensionnat que notre navette a brusquement disparue ! Et voilà... nous sommes maintenant coincé ici.

Elle haussa les épaules, un peu avec fazalité. Elle avait bien essayé d'en sortir mais ecla semblait beaucoup plus compliqué. Cette île semblait maudite et emprisonnait pour de bon quicionque y posait le pied. S'ils avaient su ! Elle szoupira, passa une main dans ses cheveux, puis sourit de nouveau au garçon.

- Je comprend que tu ais envie de partir. C'est vraiment injuste ce qui t'es arrivé. Et... moi non plus je n'aimais pas trop la télévision. Ma passion à moi c'est la danse. J'en fais depuis que je suis toute petite et je voudrais en faire mon métier plus tard... et pouvoir parcourir le monde !

Elle rit un peu. C'était beaucoup d'ambition, surtout pour une jeune fille comme elle coincée sur une île au milieu de Dieu sait ou. Sasha observa un petit instant le paysage autour d'elle. C'était gris et loin d'être beau mais le vent faisait danser les arbres et ça donnait l'impresion d'un bal. Elle reporta son intention sur Alex :

- Et toi, tu as une passion ? Tu danse toi aussi ?

Cette idée la fit rire un peu. Pas qu'elle pensait que le garçon en était incapable, mais parce que de l'imaginer aurait été trop demander. Rencontrer un danseur ou une danseuse comme elle serait un peu innespéré. Cela lui manquait tellement ! Peut-être pourrait-elle montrer de quoi elle était capable à Alex s'il il était intéressé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour le meilleur et pour le Pire [Alex]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour le meilleur et pour le Pire [Alex]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'oscar de meilleure actrice pour Marion Cotillard
» Chambre n°4 : Quand quatre murs réunissent pour le meilleur et pour le pire deux étudiantes
» Pour le meilleur et pour le pire (PV : Joker)
» Apollon – dieu pour le meilleur et pour le pire
» Pour le meilleur et pour le pire [Hadès]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Les Oubliettes :: Sujets Terminés-
Sauter vers: