AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dylan Alyson Marshall || 100%

Aller en bas 
AuteurMessage
Dylan A. Marshall
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 24
Avatar : : Hayley Williams
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Dylan Alyson Marshall || 100%   Dim 25 Déc - 18:29

(c) Vintage Love
Dylan Alyson Marshall
FEAT. Hayley Williams
.
AGE : 17 ans.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Un belle soirée de décembre.
SITUATION AMOUREUSE : Aussi seule qu'une none.
GROUPE : Rebel or Turbulent

    ■ ■ ■ ONCE UPON A TIME
    20 lignes minimum pour ton histoire.
Dylan est né dans la petite ville de Cody, planté en plein milieu du Wyoming. Elle y a d'ailleurs vécut tout son enfance avant d'arriver à Anguish. Papa vivait à quelques pâtés de maison et avait demandé le divorce quelques temps après la naissance de Dylan. Il s'était tout de même battu pour avoir ne serait-ce qu'une journée de garde par mois. Ses revenus étaient plus élevés que celle de la mère. Mr Marshall avait droit aux week-end et à la moitié des vacances. Joie pour la gamine qui adorait son père. Elle le préférait à maman qui disait, à tord, beaucoup de mal sur lui. Avec papa, durant les vacances d'été, ils allaient voir, tous les soirs, les rodéos et visitaient le musée des armes. C'était amusant. Papa avait toujours pleines d'armes. Il travaillait dans la police locale. Et il en parlait souvent à sa fille qui demandait sans cesse des histoires de meurtres, d'affaires non résolus, ... Son père pensait qu'elle allait devenir détective. Il voulait qu'elle entre dans la police. Ce n'était pas à Cody qu'elle allait se prendre une balle perdue durant une émeute. Mais Maman ne voulait pas. Dylan était persuadé qu'elle savait des choses qu'elle ne voulait pas dire à propos de son père. Parce que ce n'était pas possible de détester sans raison un homme aussi aimable. Pour papa, ce n'était qu'une impression stupide. Pour maman, une raison de la remonter contre son ex.
Le jour où la père Marshall tenta de se pendre fut celui où elle comprit qu'il y avait quelque chose qui clochait. Il avait été sauvé mais il fallait faire quelque chose et Dylan se mit à fouiller dans les archives judiciaires. Elle y découvrit une histoire de meurtre. Étrangement, le dossier contenait très peu d'information. Elle se décida donc d'enquêter sur cette affaire. Motivé par l'idée de découvrir de sombre histoires criminelle, elle commença à collectionner les coupures de journaux, les extraits d'articles. Se mit à filmer chaque coins de rue, prendre des photos de tout et de rien. Bientôt, les murs de sa chambres furent tapissés d'une épaisse couche de papier.

Sa mère trouvait que sa fille allait trop loin. Pour la première fois de toute sa vie, son père était d'accord. Quelque chose clochait. Dylan réussit à entrevoir un semblant de vérité. Il y avait une histoire avec le gouvernement. Elle se mit à faire de nouvelles recherches et monta d'étranges spéculations. Sa culture s'enrichissait de données sur les complots, les secrets d'Etats et plus étrange encore, sur les aliens. On essayait de nous cacher des choses. En creusant un peu plus, elle tomba sur du vide. Encore du vide. Certaine que son père n'était pas innocent, elle profita de sa naïveté pour farfouiller dans ses affaires. Elle y trouva des lettres administratives étranges. Comme elle ne s'y connaissait pas, elle décida de les emmener à la maison et d'aller en parler sur des forums où elle pouvait discuter avec des gens comme elle. Des gens qui savait. Elle scanna les document et les leur montra. On lui dit alors que ces papiers faisaient état d'un secret gouvernemental et qui menaçait son père et toute sa famille s'il laissait échapper le secret. Dylan sentit comme un coup de poignard.

Son propre père l'avait trahi. Il avait trahi l'humanité et caché des secrets à sa fille. En le revoyant, elle se mit à lui crier dessus, lui hurler qu'il n'était qu'une ordure, un traitre à son pays. Une longue échange s'en suivit et se fut papa qui eut le dernier mot. Ou le dernier geste. Il la gifla. Elle ne voulut plus jamais le voir et en parla à sa mère qui lui dit qu'elle n'avait que ce qu'elle méritait. Elle aussi faisait partie du complot. La jeune fille commença à s'enfermer dans sa chambre et chercha à en savoir toujours plus. Ses amis au lycée l'insultait de folle. Une ombre cernait ses yeux de fatigue et seul le café qu'elle prenait à longueur de temps la maintenait réveillé. Comme ça ne suffisait plus, elle se mit à prendre des drogues. Ça l'aidait à réfléchir, disait-elle avec le plus grand sérieux. Au mesure que le temps passait, Dylan devint de plus en plus violente et fit ses premières crises paranoïaque. Elle griffait les professeurs qui tentaient de la calmer, se jetait sur ses camarades sous prétexte qu'ils parlaient derrière son dos et ne faisait plus confiance à personne. Sa mère qui ne savait plus quoi faire pour son enfant décida de l'envoyer dans un centre de rééducation. C'était pour son bien. Ça avait achevé sa fille. Elle ne pouvait même plus compter sur sa mère. Diable, que ferait-elle ?

Elle tenta en vain d'assassiner sa mère. Papa avait toujours des armes sur lui. Dylan en avait prit une. Au cas où. Elle avait visé sa mère, avait hésité longtemps. Avait voulut se convaincre mais elle n'était pas assez convaincante. Elle ferma les yeux et appuya sur la gâchette. Elle l'eut à l'épaule. Après ça, elle entra dans un centre où on l'obligea à prendre des médicaments pour la calmer. Elle fut shooté aux anxiolytiques et autres antidépresseurs. D'après les psychiatres, bien qu'elle semblait de plus en plus calme, ce n'était qu'une façade et il aurai suffit qu'elle arrête de prendre ses médicaments pour qu'elle retombe dans la paranoïa. En voyant sa fille, Mme Marshall s'effondrait en larme. Et a chaque visite, Dylan refaisait une crise.

On lui proposa une ultime solution. Un pensionnat pour les gens comme elle. Bien sûr, elle ne pourrait pas lui rendre visite mais sûrement était-ce le mieux pour elle. Les Marshall signèrent quelques papiers. Le père savait que ce n'était qu'une excuse. Soit ça, soit c'était la mort. Dylan en savait trop. On força l'adolescente à monter dans un avion. Puis dans un bateau. Quelques jours plus tard, elle était à croupir dans une île au milieu de nul part.


    ■ ■ ■ YOUR TEMPER
    15 lignes minimum pour ton caractère.
J'aimerais tellement vous décrire son caractère en premier lieu mais afin de vous avertir dès à présent, laissez moi vous expliquer de quoi souffre Dylan. Car, voyez-vous, Dylan ne va pas très bien dans sa tête. Entre naïveté et méfiance, on ne sait plus sur quel pied danser avec l'adolescente. Autant elle vous confierez le bon Dieu sans confessions, autant elle peu vous insulter de tous les noms sans aucune raison. Schizophrène ? Pas loin. Encore quelques indices. Dylan croit dur comme fer aux complots internationaux. Elle pense que le gouvernement mondial cache des choses aussi horribles les unes que les autres. Jamais elle ne ferait confiance à un militaire ou a un pharmacien. Vous avez trouvé ? Je suis sûr que oui, mais je continue tout de même pour les réticents. Notre petite rousse s'imagine être l'héroïne d'un récit d'aventure où elle doit sauver le monde, bon gré mal gré l'obstacle que représente de Gouvernement. Après tout, les reptiliens sont partout. Mais ce ne sont pas la seule menace qui plane sur la Terre. Les Illuminatis sévissent, toujours plus nombreux et plus puissants chaque jours. Si ça continue, les Anunakis auront le champs libre pour envahir la planète et créer leur Nouvel Ordre Mondial. Elle doit empêcher cet apocalypse à tout prit ! Même au péril de millions d'innocents. Bien entendu, nous parlons d'énormes clichés mais si je dits égo sur-dimensionnée et méfiance constante de la loyauté de ses proches, peut-être aurait-il été plus difficile de deviner que Dylan est d'une personnalité paranoïaque ? Oui, notre adolescente fait partie de ces rares cas qui, dès le plus jeune âge, développe une telle angoisse, une telle anxiété qu'elle pense que le monde entier est contre elle. Pour Dylan, personne n'est assez reconnaissant pour ce qu'elle fait. Elle a toujours été là pour ses proches et on l'a trompé, utilisé, humilié ... Elle voit le mal partout, des signes dans du n'importe quoi et peut même se mettre à donner du sens dans ce qui est insensé pourvu que ça confirme ses pensées paranoïaques. Elle peut alors se montrer agressive, tenant de rendre justice, de mettre un terme à ses angoisses ou simplement par colère. Parce qu'elle aurait put pensé qu'une personne lui aurait fait du tord. De simples mots, de simples gestes peuvent être interprétés de manière exagéré. D'ailleurs, tout est exagéré chez Dylan. Sa manière de voir les choses, de les sentir, de les dires, ... Elle irait jusqu'à s'inventer des pathologies pour confirmer ses doutes. Mais hors la violence, on lui trouve aussi des états de dépressions où, parce que le monde entier n'est pas bien pour elle, parce que les gens ne la mérite pas, elle entre dans des phases où le risque de suicide est accrue. Bien que ces moments sont rares, ils existent cependant. Généralement après avoir l'impression d'avoir échouer dans un domaine ou dans la mission qu'elle s'est auto-stipulé.
Cette psychose, cette paranoïa, parfois évoluant vers de véritable délires, se mélange étrangement à sa nature joyeuse et insouciante. Alors qu'elle peut se montrer d'une violence inouï, Dylan sait aussi faire preuve de douceur et de chaleur. D'ailleurs, bien qu'elle choisit ses proches avec beaucoup de soin -généralement ceux qui veulent bien la suivre dans ses délires- elle possède une véritable vie sociale. Enfin, c'est ce qu'on constate. Elle embarque ses proches dans sa mission, se pense être à la tête d'une rébellion pour sauver l'humanité et tant qu'elle peut être le centre d'intérêt de quelques uns, elle se sentira bien. Elle aime avoir du monde autour d'elle qui la soutien dans ses délires. Qui la croit et qui l'encourage. Par narcissisme, elle embarque ses amis et montre jusqu'où elle serait capable d'aller pour ses idées. Dès que l'un d'eux se dégonfle, elle trouve le moyen d'y voir une trahison. Et elle ne supporte pas la trahison. C'est pour être ce fameux centre d'attention que Dylan se montre de manière générale, très forte, très joyeuse et très énergique. On la voit comme une pile électrique capable de tout. Mais aussi comme une fille forte qui peut tout endurer, tout surmonter. Elle se fait passer pour l'héroïne sans peur qu'elle n'est pas et fait preuve de plus d'insouciance que de courage. De folie que de bravoure.
Mais de sa vraie nature, Dylan est une fille très introvertie et plutôt timide. Bien qu'on puisse penser qu'on sait tout d'elle, elle ne dit pas grand chose sur ce qu'elle pense ou ce qu'elle vit. Elle n'aime pas parler d'elle et encore moins quand elle sait qu'on peut utiliser ses confidences contre elle. A force de se méfier de tout, on peut voir que Dylan fatigue et il lui arrive de tomber dans la naïveté la plus totale. Car elle est naïve. Et très idéaliste. Chez elle, le monde est soit blanc soit noir. Il n'existe pas de demi mesure. Elle veut être bonne, généreuse, pure, chaste, gentille mais ne se rend pas compte que son agressivité est mal. D'ailleurs, Dylan ne se remet jamais en question. Et osez le faire à sa place, et vous serez le centre de tout ses délires. Et généralement la personne à abattre. Notre petite est comme ça. Radicale au possible. Comme je l'ai dit, il n'existe pas de demi-mesure chez notre adolescente.


    ■ ■ ■ YOUR PHYSICS

    10 lignes minimum pour ton physique.
Un jour, les rousses domineront le monde. Ce jour-là, on flagellera Dylan pour avoir tenté de berner tout le monde avec une coloration très mal foutue. Mais bon ... Elle y tien à sa coloration. C'est très ... Voyant. Et elle aime être vue. Parce quand on est vu, on ne peut pas vous être indifférent. Et ça, c'est la classe. Alors, elle arrive toujours à rendre ses cheveux aussi roux que possible. Et peu importe comment elle se procure sa coloration. C'est une telle obsession qu'aujourd'hui, on est certain qu'il ne s'agit pas d'un produit très bon pour la fibre capillaire à en voir le tas de paille qu'est devenue sa chevelure. Au toucher, ça ressemble même à de la barba-papa. De la barba-papa toute lisse à l'orange. Ou à la clémentine. Alors que certaines filles galèrent pour ça, notre charmante Dylan, elle, a la chance d'avoir des cheveux d'un blond naturel très claire. Mais elle n'aime pas. Les rousses, même si on les brûlaient à une époque, elle le préfère largement au blond norvégien.
Mais passons. Dylan aurait un très jolie minois si elle ne passait pas le trois quart de son temps à faire des grimaces. Il faut dire qu'elle est très expressive. Il est a parier qu'elle aura de très nombreuses rides d'expression en vieillissant. Mais elle s'en fiche. Elle n'est même pas sûr qu'elle vivra au delà de sa majorité. Alors se faire du soucis pour sa peau ... Ça lui passe par dessus. Nous parlons de beauté. Beauté originale. Originale qui la complexe. Théoriquement, Dylan ne s'aime pas. Elle n'aime pas son gros nez. Elle a l'impression qu'il lui prend tout le visage. Elle dit souvent qu'un jour, il faudra qu'on le lui opère pour pas qu'il lui obstrue toute la vue. Elle exagère un tantinet, peut-être ? Osez lui dire cela et elle pensera -peut-être à tord- que vous vous foutez pas mal de sa gueule. Mais il n'y a pas que son nez qui la gêne. Elle trouve aussi que ses dents sont trop écartés, trop en avant. Quand elle était petite, elle suçait son pouce, comme beaucoup d'enfant. Mais elle n'a perdue cette habitude que très tard. Aujourd'hui elle le regrette. Mais dans le genre complexe d'adolescente, je pense que le pire, c'est sa petite taille. Trop petite à son gout. De son mètre 50, elle voit le monde comme un immense labyrinthe où elle est la petite souris que cherche le bout de gruyère. Drôle d'image mais c'est souvent celle-là qui lui vient à l'esprit quand elle pense à sa taille. Elle regrette de ne pas être un peu plus forte. Plus jeune, on la charriait. On lui disait de se tenir quand le vent soufflait. Généralement elle frappait. Et plutôt fort. Et on ne l'embêtait plus vraiment. Mais les premières taquineries commençaient par ça. On avait tout intérêt à se concentrer sur sa couleur de cheveux dont elle était particulièrement fière plutôt que sur ses plus gros complexes ...
Avec le temps, pour se mettre en valeur -et avec les premiers symptômes de sa psychose- elle a commencé à s'habiller avec plus ou moins de provocation. Pour attirer l'œil, l'indignation ou les hommes. Elle a développé un style qui se veut propre mais largement inspiré de chanteurs et chanteuses rocks. Plus généralement de chanteurs. Dylan, à l'image de son prénom -bien que considéré comme mixte- est plutôt masculine dans son apparence. Superficielle puisqu'elle aime prendre soin d'elle mais très masculine. Elle ne porte jamais de jupe ou de robe. Son maquillage se contente de trois coups de liner pour durcir le regard et puis basta. Inutile de jouer aux pouffes (ce qui est plutôt contradictoire puisqu'il lui arrive très souvent de mettre des hauts ou des bas assez aguicheurs). Généralisons en disant qu'en réalité, avec tout le mal que se donne Dylan pour sortir du lot, elle passe plutôt inaperçu, dans une horde de groupies d'un groupe de rock quelconque. La seule chose qui puisse la différencier des autres jeunes filles de son âge sont les tatouages qu'elle porte à des endroits très particuliers de son anatomie. Si vous saviez, vous la frapperiez ... Si elle pourrait vous donner un sage conseil, ce serait le suivant : Ne dites jamais que vous seriez capable de vous tatouer un "I luv Twilight" sur la fesse droite si vous assez timbré pour le faire ...


    ■ ■ ■ WHY ARE YOU HAS PRISON OF ANGUISH?
    10 lignes minimum pour me décrire de quel façon et pourquoi es-tu ici
Une bonne question. Déjà pourquoi est-elle à Anguish ? Officiellement c'est une histoire de paranoïa. Et d'une certaine manière, ça l'est puisque Dylan est, en effet, atteint de cette psychose. En revanche, il semble qu'elle était sur le point de découvrir un grand secret en ce qui concerne le gouvernement et que ce dernier a voulut se débarrasser d'elle. Ne pouvait l'éliminer de manière radicale pour des raisons de discrétion, on a préféré la planter au milieu du Pacifique. C'est ce que raconte la jeune fille qui veut l'entendre. Elle pourrait aussi vous raconter d'autres histoires de complots secrets mais pas sûr que ça vous intéresse. Ça n'a d'ailleurs pas intéressé les éducateurs lorsqu'il a fallut la coincer sur le siège arrière de la voiture. Le trajet en avion fut agréable. Plus agréable qu'en voiture. Pas de jérémiades, pas de hurlement, ni même de crises de paranoïa. Juste des petits murmures haineux envers sa traitresse de mère et son père. De temps en temps, elle regardait pas le hublot, fasciné par les petit nuages qui volait aux côté de l’appareil de métal. Sur le bateaux, ce fut pire. Non, elle ne s'était pas débattu. Tout de moins pas volontairement. Ce sont ses tripes qui se sont permit de monter une révolution. Dylan a le mal de mer. C'était la première fois qu'elle prenait le bateau. Elle s'était juré que c'était la dernière jusqu'à ce qu'elle dépose ses valises dans les dortoirs. Là, elle était certaine qu'elle n'allait pas rester sur cette île sans penser chaque seconde à la liberté qu'elle voudra arracher de force aux surveillants.




(c) Hollow Art
    Un peu plus sur toi
    Pseudo : TrucMuche
    Âge : 17 piges.
    Ce que vous pensez de POA : Je m'y éclate déjà les doigts.
    Par quel intermédiaire avez-vous trouvé le forum ? Mon propre mien à moi.
    Fréquence de connexion : Suffisante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry Shelley
| Personnel |


Nombre de messages : 296
Age : 23
Avatar : : Jason Butler Harner
Crainte : Les assistantes maternelles et l'avocat de la partie civile
Humeur : Revêche
Date d'inscription : 03/12/2011

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Pour t'embrasser bien sûr, ma biche.
Affinités:

MessageSujet: Re: Dylan Alyson Marshall || 100%   Dim 25 Déc - 18:40

Bon eh bien. Pour une fiche baclée, j'ai envie de dire que c'est pas trop mal. Faudrait arrêter de se foutre de ma gueule un peu u_u.

(re)Bienvenue à Anguish ma douce, promènes toi bien dans la forêt verdoyante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 27
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: Dylan Alyson Marshall || 100%   Dim 25 Déc - 19:56

Bienvenue parmi nous !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiji Kitade
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 29
Avatar : : Ruki
Humeur : Pas mauvaise...
Date d'inscription : 17/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Pour le plaisir! Faux... mais c'est le cas à présent!
Affinités:

MessageSujet: Re: Dylan Alyson Marshall || 100%   Dim 25 Déc - 23:20

Bienvenue! J'aime beaucoup ton histoire et ta manière d'écrire!!

Je te valide avec plaisir! Joyeux Noël au passage! Amuses-toi bien!

Je te mets dans les rebelles pour le moment, ça me semble mieux te convenir! Sa paranoïa va trouver de quoi se nourrir ici je pense!^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylan A. Marshall
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 24
Avatar : : Hayley Williams
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Dylan Alyson Marshall || 100%   Lun 26 Déc - 3:20

Tout de suite, les grands mots, Henry ... Donc, pas bâclé ? Alors, disons que je n'ai pas prit le teeeeemps de me relire ... ? Là, c'est mieux ?

Bref, merci pour l'accueil (et puis, surtout pour la validation)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Campfire
~ Naufragé(e) ~
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 27
Avatar : : Sasha Pivovarova
Crainte : Heu...les insectes ><
Humeur : Good or Bad... depending...
Date d'inscription : 15/06/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Naufrage
Affinités:

MessageSujet: Re: Dylan Alyson Marshall || 100%   Lun 26 Déc - 23:05

Ooooooh j'adore !
Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diva Handcott
Fait partie du batiment
Fait partie du batiment
avatar

Nombre de messages : 2008
Age : 27
Avatar : : Paris Hilton
Crainte : Que Darren ne veuille plus d'elle :'(
Humeur : Un amour perdue ? !
Date d'inscription : 06/02/2008

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Violence contre son ex petit-amis et même meurtre !
Affinités:

MessageSujet: Re: Dylan Alyson Marshall || 100%   Mar 27 Déc - 9:23

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie E. Clayton
Commence à avoir des marques
Commence à avoir des marques
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 27
Avatar : : Cintia Dicker
Crainte : Les rires, la joie, l'Amour...
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 14/09/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Trop glauque... trop différente...
Affinités:

MessageSujet: Re: Dylan Alyson Marshall || 100%   Mar 27 Déc - 21:12

Une autre rouquine ! Excellent choix d'avatar !
Amuse-toi bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dylan Alyson Marshall || 100%   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dylan Alyson Marshall || 100%
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeffrey Joshua Marshall est arrivé. Décollage immédiat !
» Un plan Marshall pour Haiti
» Aliénore S. Marshall, I'm an asocials girl [Finis !!]
» (f) loup-garou - Hayley Marshall
» PLAN MARSHALL POUR HAÏTI, MON PROPOS.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Beginning :: Etat Civil :: Fiches validées-
Sauter vers: