AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keira Benett
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 2280
Age : 24
Avatar : : Kristin Kreuk
Date d'inscription : 14/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)   Mar 25 Oct - 14:01

    Il devait être 6h du matin, peut être plus, peut être moins… Dans tous les cas il faisait toujours noir dans l'énorme hall de la pension d'Anguish. Pension c'est un bien grand mot, prison plutôt. Keira se promenait comme à son habitude, pieds nue, vêtue d'un simple débardeur blanc taché par un couleur variant entre le rouge et le marron… Anciennes traces de sang qui n'avaient pas voulu partir au lavage. C'était sans importance. Son jean était troué au niveau des genoux, au niveaux des cuisses. Ainsi, rien ne pouvait la réchauffer en cet instant alors qu'il faisait horriblement froid dans cette salle lugubre et dont la plupart des fenêtres étaient fissurées ou même cassées. Son teint était horriblement pale, signe d'une nuit couché dehors mais elle ne semblait pas pour autant exténué et marchait avec d'une bonne vitesse en direction de la salle d'eau ou elle pourrait enfin enlever ses vêtements et se plonger sous l'eau brulante qu'était le seul cadeau que pouvait offrir ces lieux. Ils pouvaient être enfermés, torturés, affamés et fatigué au moins ils avaient le droit à de l'eau chaude, une vraie bénédiction.

    Elle arriva alors dans la salle tant attendue et, ne sentant aucunement de pudeur a l'égards d'autrui, laissa la porte entrouverte alors qu'elle se déshabillait le plus rapidement possible pour aller se plonger sous l'eau brulante. Elle fit tout de même un arrêt devant la glace, chose qu'elle ne faisait jamais avant. Regardant ses cicatrices dans le cou, ses marques sur le flanc, ses brulures sur les bras… Pour un regard extérieur, dans un autre milieu qu'ici, les gens seraient choqués, se demanderaient comment elle pouvait être encore vivante avec de telles marques, comment pouvait elle toujours vouloir vivre alors que dans ce monde le physique est ce qui a le plus d'importance. A Anguish, cela semblait normal et donnait presque même un charme aux personnes. La folie bien sur. Elle caressa alors sa joue, qui reprenait lentement des couleurs, puis ses lèvres quelque peu asséchées par le froid de cette nuit. Son visage lui n'avait jamais été touché par la violence des autres, il état toujours intacte, un peu creux, avec quelques cernes mais c'était la seule chose qui restait attirant cher elle, la seule chose qui gardait une once de vie. Elle posa enfin la main sur le miroir, cachant alors en partie son corps et son visage, ne voyant plus que c'est yeux et ses folles mèches de cheveux d'un brun corbeaux a moitié enméler et qui avaient garder des morceaux de feuilles tomber des arbres, jaunie par l'automne qui s'était installé. Ses yeux avaient foncé avec le temps, peut être était-ce son étincelle de vie qui s'était peu à peu éteinte, elle ne s'aventura pas dans la réflexion de soi. Elle avait déjà laissé tombé depuis longtemps la compréhension de soi, elle s'était elle même diagnostiquer folle pour différentes raison et n'entait jamais revenue sur le sujet.

    Elle se détacha alors de son reflet pour enclencher la douche et plonger sous l'eau d'abord gelé puis brulante de la douche. Les lieux étaient assez lugubre, la seule lumière de la salle d'eau ne marchait d'ailleurs qu'a moitié et ne faisait que clignoté et rendre l'endroit aussi effrayant que dans les films d'horreur. Encore une fois, n'importe qui se serait fait des films et aurait horriblement peur. Keira, elle, prenait simplement sa douche en profitant de l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)   Mar 25 Oct - 15:47

(HJ : Je passais par là... ^^ lol)

  • Shean avait un mince sourire espiègle, presque indistinct derrière son jeu de carte. En effet, à cette heure-ci pour une fois, il s'était levé pour participer à un jeu de poker qu'avait organisé quelques surveillants. Comment résister à l'envie de changer les idées ? Ça lui rappelait tellement les parties qu'il jouait à New York sauf que les types avec lesquels il jouait étaient beaucoup plus impressionnants et qu'ils ne misaient pas des fringues, des objets de valeur ou des cigarettes, mais du véritable fric. Ici, tout le monde était fauché bien entendu alors on faisait avec ce qu'on avait. Autour de la table, ils étaient six, observant leur jeu dans un silence quasi total. Shean ne s'en faisait pas, il avait toujours eu beaucoup de chance à ce genre de jeu et finalement, même après plusieurs années, la chance ne l'avait pas quittée. En effet, il possédait entre ses mains une magnifique Quinte flush Royale. Que demander de mieux ?
    Sur la table, étalés au centre, il y avait cinq paquets de cigarettes, un couteau, deux cigares, un joint, une chemise et une chaine en or. Pas mal comme butin pas vrai ? Rien que pour la chemise et les clopes ça valait le coup. C'était un peu de la matière première à Anguish. Se fringuer et fumer. Lui ne demandait pas grand chose de plus !
    Deux des joueurs grognèrent et se couchèrent avant d'abandonner la partie de quitter la salle en remportant leur mise : un paquet de cigarette et un joint. Mauvais joueurs.
    Shean croisa le regard de son adversaire d'en face qui paraissait bien sûr de lui. Imperturbable, le jeune homme caressait ses cartes. Puis vint enfin le moment tant attendu. Le type d'en face, l'air conquérant et fier de lui, , fit apparaitre un carré de de Rois. Les autres, dégoutés, balancèrent leur jeu sur la table en soupirant et grognant. Shean, ricanant, prit alors tout son temps pour étaler devant lui sa superbe quinte royale, c'est à dire un dix, un valet, une reine, un roi et un As de cœur.

    Le surveillant, persuadé qu'il avait gagné, se décomposa sur place et ses collègues se mirent à rire. Quant à Shean, il il fourra son pactole dans un sac et se leva de la table, le sourire aux lèvres. Il prit une des cigarettes qu'il avait gagné et le balança sur le gars en question en lançant :


    - Sans rancune, vieux.

    Puis il quitta la bibliothèque de fort bonne humeur. On peut dire que la journée commençait bien en effet ! Il retourna à son dortoir pour cacher son butin mais garda tout de même un paquet de cigarette avec lui et allumer une clope bien méritée.
    Le soleils n'allait pas tardé à se lever et Shean avait bien envie de se balader un peu dans le pensionnat avant que les pensionnaires ne se réveillent tous. Enfin tout du moins pour ceux qui arrivaient encore à dormir.
    Il passa aux cuisines pour prendre un rapide petit déjeuner puis traversa les couloirs en profitant du silence lourd et pesant qui régnait. C'est alors qu'il passa devant la salle d'eau et ce qu'il vit le fit arrêter net. Vous connaissez Shean hein ? S'il voie une fille entièrement nue il se met dans tous ses états. Sauf que ce n'était pas la seule et véritable raison pour laquelle ce spectacle l'intéressa. Non en fait, c'est parce qu'il s'agissait de Keira. La dernière fois qu'ils s'étaient vu ça n'avait pas été très rose, bien au contraire.
    Le jeune homme s'adossa dans l'encadrement de la porte, presque invisible aux yeux de la jeune femme mais dans un angle parfait pour ne pas rater une miette. Le visage neutre, il observait la jeune femme fixer son reflet et passer la main sur son visage. Elle avait l'air fatiguée mais pas épuisée. Et comme tous ici, son corps avaient gardé les cicatrices de quelques altercations. Ce que Shean voyait ne l'excitait pas, il ne la matait pas pour simple plaisir des yeux. En fin de compte la nudité de Keira ne surprenais pas, c'était comme si c'était normal et habituel. Bien sûr elle était belle... et ce corps il avait rêvé plus d'une fois pouvoir le caresser et le posséder. Le protéger surtout. Mais c'était loin, ça.
    Aujourd'hui il la regardait avec une certaine mélancolie et même presque un peu de pitié. Keira avait beaucoup changé depuis le temps. Et lui ? Pas tant que ça au final... mais en vérité il ne s'en rendait pas bien compte.

    Keira se glissa sous la douche. Shean, lui, écrasa sa cigarette sur le sol et hésita à s'éloigner. Qu'est-ce qu'il avait à lui dire ? Rien du tout. Mieux valait éviter toute rencontre avec elle. Cependant il avait bien envie de lui parler pour une raison qui lui échappait tout à fait. Dans un soupir, il finit par entrer dans la pièce, les mains dans les poches. Il s'adossa à un lavabo, face à la douche où se tenait la jeune femme. Son regard glissa lentement de sa nuque à la chute de ses reins. Il ralluma une cigarette et attendit patiemment que la jeune femme s’aperçoive de sa présence.

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Benett
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 2280
Age : 24
Avatar : : Kristin Kreuk
Date d'inscription : 14/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)   Mar 25 Oct - 18:41

    Keira ne pensait à rien de bien défini, elle se rappela la nuit passée ou elle avait fini pas dormir dans l'ancien bunker poussiéreux. La mélancolie lui avait fait revenir en ses lieux, se souvenant de ses histoires fructueuses avec les jeunes hommes d'Anguish. Cette fille n'était réellement pas un exemple de bonté et de beauté d'âme, elle en avait fait craquer plus d'un et malgré son désir et son amour fou pour Keiji elle avait plusieurs fois failli flanché et s'était laissé aller à jouet à des jeux dangereux. Bizarrement c'était ce qu'adorais Keira, se souvenir du passé, des bons moments comme des mauvais. Ne jamais se remettre en question mais toujours se souvenir, c'était la seule chose qu'on ne pouvait pas lui enlever. Mais à la différence des autres, elle ne parlait jamais de sa vie avant Anguish, peut être avait elle tout oublié avec la drogue. Mais non, cela était simplement la réponse la plus simple pour qu'on n'aille pas chercher plus loin et à dire vrai, elle n'était pas faite pour vivre en société, sa vie à New York n'avait été que drogue, fete, violence et tout ce qu'on pouvait imaginer de plus horrible. Elle avait pourtant eut des moments de gloire insoupçonné, la drogue lui rapporté beaucoup d'argent, elle n'avait d'ailleurs jamais dit qu'elle dormait dans les rues, car ce serait un bien grand mensonge mais tout cela était du passé.
    Elle sourie en levant la tete pour recevoir l'eau sur le visage et enlever toutes ses mèches de cheveux et ajouta

    "Ca fais longtemps Shean"

    Elle ne s'était pourtant pas retourné vers lui, ca devait être un sixième sens, son ombre sur le mur ou l'odeur de son parfum. Elle avait juste sentie que c'était lui et en se tournant elle n'ouvris les yeux qu'un instant pour se persuader qu'elle ne rêver pas et lui fit dos le temps de prendre un shampoing et de commencer à se laver les cheveux.

    "Tu compte rester regarder ou te laver?"

    Elle s'approcha de lui complètement trempé et effleura son nez avec le sien avant de reculer avec le poignard que Shean avait ranger dans sa ceinture de pantalon. Observant la lame elle la caressa avec son doigts jusqu'à ce qu'un filet de sang apparu. Tendant sa main vers la coulé d'eau elle regarda la trace de sang disparaitre.

    "Nous avions quelques choses a commencer si je me souviens bien"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)   Mar 25 Oct - 19:22

  • Shean ne prêtait attention à rien d'autre que l'eau coulant sur la peau abimée de la jeune femme. Quelques souvenirs s'amusaient à refaire surface... des souvenirs qu'il avait cru avoir oublié depuis le temps. Une rencontre près d'une vieille balançoire par exemple. Une nuit passée dans un même lit sans rien faire d'autre que s'enlacer. Avec quelle femme as-tu pu dormir sans jamais la toucher, Shean ? Qui donc ? T'est-ce seulement déjà arrivé hormis cette nuit là ? Pas qu'il sache. Est-ce que ça prouvait quelque chose ? Autrefois sans doute. Plus maintenant. Aujourd'hui ça n'avait plus d'importance mais il mentirait en disant qu'il n'avait pas apprécié tout cela. Keira était devenue une autre femme, une femme dont il n'avait plus envie, remplacée par une autre. Mais quelle importance ?
    Le violeur profitait de sa cigarette, laissant avec plaisir le fumée envahir ses poumons pour s'évader parmi les vapeurs de la salle d'eau. Seul le bruit du coulis de l'eau venait troubler le silence. Shean quitta un instant la jeune femme des yeux, fixant le sol, perdu dans ses pensées. C'est alors que la voix de Keira s'éleva, lui faisant remarquer qu'ils ne s'étaient pas vu depuis longtemps. Lui, avait l’impression que c'était hier.
    Elle ne s'était pas retournée pour l’apercevoir, et le jeune homme ne leva pas les yeux pour lui répondre. Un réponse brève et presque désintéressée entre de bouffée de tabac :


    - Mmh.

    Qu'est-ce qu'il foutait là ? Pourquoi avait-il toujours ce besoin de fourrer son nez partout au lieu de passer son chemin ? Peut-être son inconscient. Peut-être un désir refoulé de la voir. Il n'y prenait pourtant pas autant de plaisir qu'avant.
    L'odeur du shampoing envahit la pièce tandis qu'elle lui demandait s'il allait resté là à la regarder ou bien s'il allait se laver à son tour. Shean leva finalement les yeux sur elle et répondit sérieusement :


    - Ni l'un, ni l'autre.

    Il apporta de nouveau la cigarette à ses lèvres alors qu'elle rinçait ses cheveux et terminait sa toilette. Il était en train de se demander pourquoi il pensait autant à Bethany à cet instant. Pourquoi il mourrait d'envie de la voir plus que jamais.
    Keira sortit de la douche et s'approcha de lui, complètement trempée, pour lui chiper son couteau et caresser la lame avec son doigt. Elle se coupa et rinça la petite plaie sous l'eau. Shean, imperceptible, l'entendit dire qu'ils avaient des choses à commencer.
    Shean fronça légèrement les sourcils. Pour être honnête, il ne voyait pas bien ce dont il s'agissait. Il y avait tant de choses qui entrait par une oreille et sortait par l'autre ces temps-ci... Sans la regarder il demanda :


    - Tu peux être plus précise ?

    Le tuer peut-être ? Elle avait laissé entendre ce désir il y a quelques temps après tout. Ou bien s'agissait-il d'autre chose qui lui avait échappé ? Il n'allait pas tarder à le savoir, pas besoin de se tordre les méninges pour le moment. La vapeur d'eau créait une chaleur agréable dans la pièce et le jeune homme se sentait étrangement détendu. Mais pas totalement tranquille.

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Benett
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 2280
Age : 24
Avatar : : Kristin Kreuk
Date d'inscription : 14/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)   Mar 25 Oct - 20:17

[ia quoi cela servirait-il de les souvenir de la relation de Shean et Keira, après tout elle avait tout fait pour détruire ce sentiments qu'ils avaient pu tout deux ressentir. Elle ne s'était d'ailleurs jamais reposer de question sur sa nuit dans les bras du jeune homme. Dire qu'elle n'avait jamais tenu à lui serait un mensonge, elle se souenait du jour ou dans le réfectoire d'Anguish il avait été le seul à l'aider alors que celui qu'elle aimer lui avait tourné le dos. Comportement qu'elle n'avait d'ailleurs jamais vraiment pardonné de sa part. Pourtant, malgré les avances très tentantes de Shean elle n'avait jamais fini avec lui même si il avait été parfait, le violeur qui n'avait jamais tenter de la violer, celui qui l'avait sauver, celui qui avait était souvent la pour elle même après qu'elle l'est rejeté des centaines de fois. Il aurait très bien pu se venger, mais il ne l'avait jamais fait.

Elle attrapa a la suite une serviette et encercla son corps trempé avant de se rapprocher de nouveau de Shean qui semblait absent. Elle aurait très bien pu très mal le prendre mais elle n'en fit aucun commentaire et retourna devant le miroir passant une brosse dans ses cheveux trempé et attendu que celui ci face un commentaire plus pertinent. Pour la première fois elle voyait que quelque chose avait changé en Shean et le regarda a travers le miroir. Il avait compris, il avait du avancé. il ne l'avait aucune fois regardé physiquement parlant dans la douche et elle n'avait pas sentie cette envie de chaleur corporelle. Il n'avait fait aucun commentaire, n'avait pas engager la discussion dès le début comme il le faisait par le passé. Elle avait posé le couteau devant elle sur le lavabo et continua sa toilette sans lâcher Shean a travers le miroir

"Comment vas tu?"

Elle semblait avoir oublié sa question précédente mais elle n'était plus dans l'idée de jeux. Elle s'intéressait d'ailleurs plus à ce qui préoccuper Shean qu'a lui trouer le corps.

(excuse moi l'inspiration viendra avec le temps xD)[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)   Mar 25 Oct - 22:20

[HJ : t'en fait pas ! ^^]

  • C'est vrai que Shean aurait pu réagir beaucoup plus violemment vis à vis de Keira après ce qu'elle lui avait dit et fait ces derniers temps. N'importe quel type aussi rempli de fierté que notre jeune homme se serait vengé par tous les moyens et en aurait fait baver à cette fille qui prétendait n'avoir fait que jouer avec lui et rayait d'un trait leur belle histoire. Bon, cette histoire n'était pas allé bien loin, mais elle représentait quelque chose d'important aux yeux du beau brun. C'est sans doute la raison pour laquelle il n'avait jamais vraiment oublié. Il était pourtant rancunier au fond... alors pourquoi ne pas avoir cherché à se venger ? Peut-être pour tenter d'oublier justement, de tourner la page en se disant qu'il en avait rien à foutre, tenter de prouver à Keira que ça ne lui faisait ni chaud ni froid. Même si c'était faux. Et puis au fond... se venger pour quoi faire ? Pour gagner quoi ? Keira était assez grande pour décider du courant de sa vie. Si elle ne voulait pas de lui dans ses pattes, c'était son choix. Lui pouvait bien continuer de con côté sans elle. Leur relation se compliquait de jour en jour et ni l'un ni l'autre ne semblait vouloir régler la question. On dit qu'avec le temps tout s'en va, tout se passe. Shean commençait à penser que c'était des conneries tout ça. Enfin bref.
    Keira avait remarqué qu'il y avait un petit quelque chose de différent chez lui. Ça se voyait tant que ça ? Même lui ne s'en rendait pas compte. Il semblait tout à fait perdu dans ses pensées pendant que la jeune femme s'enroulait dans une serviette et se coiffait les cheveux.
    Elle n'émit aucune précision quant à leur projet et lui demanda plutôt comment il allait. Comment il allait ? Bonne question.

    Bien. C'est ce qu'il avait envie de répondre. Après tout il venait de gagner une partie de poker, personne n'était venu l'ennuyer ou lui chercher des noises. Il dormait bien. Et puis il y avait Bethany. Mais c'était justement cela qui le faisait douter. Non pas que s'être engagé avec la jeune femme le rende malheureux, bien au contraire. Mais cela entrainait quelques complications vis à vis de lui-même. Même si parfois il ne voulait pas se l'avouer ni véritablement s'en rendre compte... son comportement changeait.
    Avant de répondre, Shean passa une main sur la barbe naissante qu'il laissait pousser de temps en temps. Pourquoi ? Parce que Bethany lui avait dit que ça lui allait bien. Autrefois il ne prenait jamais en compte les remarques des femmes. Finalement, il soupira et répondit sincèrement :


    - Je crois que je change. Et pour tout t'avouer... je ne suis pas sûr d'être prêt.

    Prêt à quoi ? A changer ou à se lancer dans une vraie relation ? A aimer pour de bon.
    Cette fois-ci, il passa une main dans ses cheveux brun, signe de son anxiété, puis il se tourna vers la jeune femme, se pinça les lèvres et ajouta :


    - Quand tu t'es rendu compte que tu étais amoureuse de Keiji... qu'est-ce que tu as ressentit ? Quand tu as réalisé... que ta vie n'avait de sens qu'à ses cotés. Est-ce que tu n'as pas eu un peu... peur ?

    Shean ne se confiait jamais à personne. Sauf à Keira. Ce n'était pas la première fois en effet. Il ne savait pas pourquoi mais il se confiait facilement à elle mais pas aux autres. Pas aussi sincèrement. Keira n'était pas stupide, elle allait vite comprendre de quel "mal" il souffrait. Ça allait sans doute la surprendre. Ou pas.

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Benett
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 2280
Age : 24
Avatar : : Kristin Kreuk
Date d'inscription : 14/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)   Mar 25 Oct - 23:41

    Avec le temps tout nos soucis s'effacent, c'est une bien grande phrase qui en laisse beaucoup perplexe. On ne peu pas oublier si on ne fait que ressasser les souvenirs et on oublie difficilement quand il est question de sentiments et que l'on se retrouve enfermé dans les même lieux que cette personnes. Keira avait toujours montré son coté lugubre, froid, sans réel sentiments alors que l'on savait tous qu'au fond elle avait craquer pour ce jeune homme, qu'elle avait même tromper Keiji une fois avec celui-ci. Malgré tout ce qu'elle avait pu lui faire pour qu'il l'oubli, est-ce que elle l'avait oublié? Pourquoi lui parlait-elle encore en ce jour, pourquoi ne l'avait-elle pas simplement tué comme elle lui avait dit? Beaucoup de choses peuvent être remis en question, est-ce que Keira aurait été plus heureuse avec Shean?

    Shean semblait réfléchir, se poser des question, se remettre en doute. Qu'est-ce qui avait bien pu changer dans sa vie pour qu'il soit comme ca, Keira ne suivait pas vraiment les actualités et elle ne pouvait malheureusement pas lire dans les pensée.
    Puis la lanterne s'éclaira sur cette interrogation, Shean le violeur d'Anguish, s'était engagé dans une relation. L'homme qui ne pouvait pas retenir ses pulsions avait craquer pour une jeune fille… Keira ne montra aucun changement d'humeur ni de figure quand Shean se mis à lui posé des questions et elle lui jeta un dernier coup d'oeil avant de revenir a ses cheveux et à son propre reflet dans le miroir.

    "Je ne m'en souviens pas"

    C'était bien sur faux, elle se souvenait de chaque détail, de leur rencontre dans le secret room de se qu'ils s'étaient dit, de sa peur, de sa folie, de ses toc. Personnes ne pouvait la touché sans qu'elle ne soit ampli de folie et la tue. Il était le seul à avoir pu s'approcher, à l'avoir libéré. Elle était drogué, folle et ne voyait plus le bout du chemin mais Keiji lui avait ouvert une porte.
    Elle ne pouvait pas mentir et ajouta


    "Peur de quoi? j'aurais pu avoir peur qu'il me tue, oui, mais je savais très bien qu'il ne le ferait pas. Peur de l'aimer? Je ne l'ai pas choisis et je ne savais pas ce que c'était d'aimer. J'étais juste bien"

    Elle posa ses deux mains sur le lavabo et baissa la tete. Les temps avaient changé, Keiji et elle s'était éloigné mais malgré tout elle aurait tout fais pour lui. Elle se tourna vers Shean et sourie de nouveau en passant a coté de lui lâchant par la même occasion sa serviette et enfilant les vêtements posé à terre.

    "Ne te laisse pas enfermer en tout cas"

    C'était si facilement arrivé. Après tout Keira avent du choisir entre Keiji et ses amis, entre la drogue et lui, et en quelque sorte entre sa liberté et lui même si cette dernière décision était resté flou..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)   Mer 26 Oct - 11:04

  • Keira ne se souvenait pas. Shean posait un regard à la fois curieux et dubitatif sur ce visage féminin si familier. La jeune femme était une fine menteuse. En fait, Shean avait l’impression qu'elle passait son temps à lui mentir, à lui cacher tout ce qu'elle pouvait bien ressentir et penser. Mais il n'y avait pas qu'avec lui... elle était ainsi avec tout le monde. Elle désirait montrer sa force et ses convictions, mais jamais ses faiblesses. Comment pouvait-on l'en blâmer ? Lui-même avait agit ainsi dès qu'il le pouvait mais il fallait avouer que par moment, le masque glissait plus facilement que celui de Keira. Il n'en éprouvait aucune honte... jusqu'ici ça ne l'avait pas mené à de très grandes pertes. Dans tous les cas, il ne croyait pas la jeune femme lorsqu'elle lui disait qu'elle ne se souvenait plus. Ça fait partie des choses qu'on a bien du mal à oublier... surtout en si peu de temps. La moitié d'un décennie... ça ne valait rien dans la vie d'un homme ou d'une femme. Le cerveau était un as du stockage. Heureusement et malheureusement.
    Autrefois il aurait sans doute cherché la petite bête pour pousser Keira à se mettre à table mais pas aujourd'hui. Il n'avait pas envie de la bousculer. Pas cette fois. Il détourna son regard et prit une taffe en se disant que ça ne l'avançait pas à grand chose. Pour une fois il allait devoir se débrouiller seule un peu.

    Keira continua de se coiffer face au miroir. Sa peau parfumée parvenait jusqu'aux sens de Shean. L'odeur, les parfum? Voilà encore une source qui ramène si facilement les souvenirs. Le lieu également... Dans cette salle il avait vécu pas mal de choses aussi. Sa rupture avec Léonie quand il lui avait annoncé qu'il couchait avec sa sœur. Mauvaise idée. Deux trois viols sans doute après avoir surpris de pauvres filles sans défense. Il y avait fait l'amour avec Arella, et quelques caresses sensuelles avec une petite poupée blonde il y a longtemps qui devait être morte et qu'il n'avait jamais eu le temps de déflorer. Une certaine Charlie. Quoi d'autre ? Si ses souvenirs étaient bons... il avait également essayer de posséder Keira ici... mais elle avait refusé. Et il était partit. Peut-être que ça n'avait rien de spécial pour la jeune femme mais elle ne se rendait pas compte à quel point ce détail était important au fond. Avec n'importe quelle fille, Shean serait allé au bout, avec ou sans consentement. Mais pas avec Keira. Jamais. Il ne l'avait jamais forcée à quoi que ce soit et c'est ce qui les avaient sans doute autant rapproché.

    En fin de compte, Keira n'avait pas eu peur. Parce qu'elle n'avait pas compris que le coup qu'il s'agissait d'amour. Elle avait eu sans doute de la chance, alors. Shean hocha la tête doucement tandis que Keira s'appuyait sur le lavabo. Elle aussi avait des souvenirs plus ou moins roses. Regrettait-elle ? Peu probable. Elle l'aimait tellement. Pas besoin d'être devin pour le voir et le comprendre. Shean posa de nouveau son regard sur elle, mais eu le gentillesse de regarder de nouveau ailleurs lorsque la serviette glissa au sol pour laisser la demoiselle s'habiller. Notre violeur avait un sérieux problème. Ou pas. La dernière phrase de Keira l'éclaira davantage. "Ne te laisse pas enfermer". Shean la regarda droit dans les yeux un petit instant, songeur, puis soupira.


    - C'est peut-être de ça que j'ai peur.

    Comme Keira, il donnait beaucoup d'importance à son autonomie et à son indépendance. Mais est-ce que ce besoin était plus fort que le besoin de garder Beth' ? Elle était là, la véritable question. Keira avait prit le risque, et du point de vue de Shean, ça n'avait pas été une totale réussite.
    Shean aurait pu continuer de parler de lui, de ses ennuis sentimentaux et autres problèmes. Mais il y avait une certaine détresse chez Keira, qu'il aurait peut-être du ignorer, mais qu'il ne pu mettre de coté sans s'y arrêter un peu. Il s'approcha lentement de la jeune femme, plongeant ses yeux dans les siens. Il aurait vraiment du se mêler de rien. Keira ne voulait pas de son aide, elle ne voulait pas qu'elle voie ses faiblesses. Mais c'était trop tard.
    Tendrement, il enlaça la jeune femme, une main dans le creux de son dos, l'autre glissée à l'arrière de sa tête. Une simple étreinte dans laquelle il essayait de faire passer beaucoup de chose. Mais le message semblait clair : "Je suis là. Je serais toujours là". Oui... même après tout ce qu'elle avait pu faire. Tant pis. Tant mieux.
    Il lui murmura alors à l'oreille :


    - J'ai toujours pensé que ce que t'avais demandé de faire Keiji était mal et n'était destiné qu'à te faire souffrir et à te tester. A renfermer davantage son emprise sur toi. Mais à la réflexion... ce n'était peut-être pas entièrement le cas.

    Il se détacha légèrement d'elle, restant tout de même proche de son regard. Puis il ajouta :

    - J'aurais peut-être fait la même chose pour la fille que j'aime en ce moment. Je ne supporterais pas la sensation de la voir m'échapper, de la voir dans les bras d'autres hommes. Encore moins d'un violeur. C'est fou ce que l'amour peut-être égoïste, n'est-ce pas ?

    Alors Keiji aurait fait ça par amour seulement ? Par jalousie ? Oui et non. Peut-être une envie aussi de faire sentir à Keira à quel point elle l'avait blessé en agissant ainsi. De toute manière ça ne le regardait plus. Ils étaient assez grand pour régler ça entre eux. Il effleura la joue des Keira du bout des doigts, rapidement, puis se détourna et passa un peu d'eau sur son visage.
    Peut-être que Keira savait déjà tout ça. Mais il avait eu envie de la rassurer. Toujours ce besoin de vouloir la protéger... tout en gardant manifestement ses distances avec elle autant que possible. Est-ce que ça valait mieux ? Allez savoir...

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Benett
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 2280
Age : 24
Avatar : : Kristin Kreuk
Date d'inscription : 14/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)   Mer 26 Oct - 12:53

    Keira avait très bien compris de quoi Shean parlait, simplement l'amour n'était pas son point fort et elle n'avait aucune expérience sur le sujet à part celui qu'elle ressentait pour un homme assoifé de sang qui jouit de la souffrance des autres plus que de la douceur d'une femme. Keiji est un monstre, tout le monde le sais mais il est vrai qu'il avent une faiblesse, et cette faiblesse c'était Keira. Sans pouvoir réellement l'expliquer ils étaient tomber fou amoureux l'un de l'autre et aucun d'eux ne voulait partager l'autre. Mais leur histoire n'était pas toute rose, Keiji refusait de montrer tous sentiments et Keira trouvait toujours plus simple de retomber dans la drogue plutôt de tomber dans les bras de ce monstre, ils s'aimaient mais ne savait pas se le montrer et cela depuis toujours. Elle ne savait d'ailleurs pas ce qu'était devenu Keiji ces jours-ci mais elle était bien loin de se douter qu'il avait trouvé un ouvreau jouet qui l'attirait de manière plus sentimentalement que corporellement. Quel serait sa réaction? en espérant d'abord qu'elle ne l'apprenne jamais, cela pourrait se terminer dans un bain de sang ( c'est du deja vue, non?).

    Shean était en plein doute sentimentale, il semblait réellement attaché à cette personne secrète pour venir même demander conseil à Keira qui était bien loin d'être placer pour être d'une bonne aide. Sa relation n'avait rien d'un exemple à suivre et Shean le savait très bien. Peut être qu'il le faisait simplement parce qu'il n'avait personne d'autre à qui confier ses doutes ou simplement parce que Keira malgré tout était déjà passé par la.
    Il était si facile de s'adonner aux souvenir, d'ailleurs Keira en avait une bonne dizaine dans cette endroit-ci, beaucoup d'arrivé en sang afin de se nettoyer et de guérir du mieux qu'elle le pouvait ses plaies, des nuits avec Keiji même si le secret room restait leur endroit, malgré tout elle ne restait pas attaché à cette salle et ni voyait aucun souvenir marquant qui aurait pu la laisser dans ses pensée. Elle quitta d'ailleurs son reflet pur aller d'habiller et donner par la même occasion un simple conseil a Shean. Elle avait touché au bon endroit.

    Keira avait toujours était une personne incompréhensible, torturé, seule. Les seul détail que la plupart des personnes savait sur elle étaient qu'elle aimait la pluie et était toujours dehors un jour ou les nuages couvrait la prison, et que c'était la plus vieille pensionnaire d'Anguish. Elle avait vécu désormais la moitié de sa vie dans ce pensionnat et n'avait toujours pas pris la décision de se suicider par elle-même pour abréger ses souffrances. La vérité c'était qu'elle aimait cette endroit, elle se plaisait entre ses murs, avec cette vie. Elle avait ses habitudes et n'était pas considérer comme un souffre douleurs. Elle avait su se forger une image puissante au sein d'Anguish et malgré ces quelques dérapage elle avait quand même derrière elle l'image de petite ami d'un fou et donc une effrayante menace si il lui arrivé quelque chose. Il ne fallait pas mentir, Keira devait aussi les respect des autres à Keiji qui les effrayait tous.


    "Je comprend sa réaction. J'ai bien essayé de tuer Monika quand elle était encore entre ses murs, la même pour Ivy et j'en aurait bien fait de même avec Arella."

    Il n'y avait pas plus possessive que le jeune brune et surtout en ce qui concernait Keiji. Elle se fichait de se qu'il pouvait faire aux autres, tout ce qui concernait la souffrance ne la dérangeait pas et pour le viol le Shean elle ni avait sentie aucune tromperie, c'était simplement pour faire souffrir le violeur, pas du tout pour un plaisir propre. Elle aurait surement réagis beaucoup plus mal que Keiji qui lui, lui avait simplement lancer un ultimatum qu'elle avait accepté sans hésité. Il était surprenant de voir qu'après tout ce temps, toutes ses souffrance, elle pouvait toujours autant l'aimer et garder des distances surprenante entre le blondinet et le violeur.

    "Tous le monde veut posséder. Tu n'es pas obliger d'obéir, mais être un violeur dans une relation n'est surement pas très bien vu. Pour ma part, il a sa vie, on ne se voit pas très souvent, il peu alors faire ce qu'il souhaite de son coté et moi du mien. Lui aime faire souffrir, moi j'aime etre seule. On est en quelque sorte sur un point d'accord."

    On ne pouvait pas non plus dire que Keira n'appréciait pas un peu de sang et elle avait bien démentis le sujet en faisant un record de meurtre en à peine une semaine il y a environ un mois. Elle avait besoin de quelque chose, surement la drogue lui manquait, mais elle avait fait un massacre et depuis peu lever les yeux dans les couloirs quand ils la croisait, elle n'était pas comme Keiji à vouloir jouer à arme égal, elle se fichait d'utiliser la télécommande. Elle ne voulais pas se battre, ni montrer sa supériorité, elle avait juste eut une envie impulsive de sang en masse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)   Mer 26 Oct - 14:39

  • Shean savait très bien pourquoi il violait. Il savait aussi pourquoi il ne voulait pas s'attacher aux femmes mais finissait toujours par se laisser glisser dans leur bras et faire preuve de jalousie. Il savait aussi pourquoi ses relations ne duraient jamais bien longtemps. Il savait pourquoi... mais ça ne l'aidait pas à s'arranger. De toute façon il n'avait jamais cherché à vraiment changer ses habitudes. Comme le disait si bien Keira, tout le monde veut posséder. Shean avait une colère sourde en lui depuis sa naissance. Une colère contre sa mère, contre sa sœur... et contre les femmes en général. Il avait eu ce besoin de les posséder, de force si possible, puisqu'elles n'avaient jamais voulu de lui. Rejeté par les femmes, il avait finit par aller les chercher. Les violer, les frapper... les faire souffrir. Une vengeance de gamin jamais assouvie. Ça paraissait stupide mais il avait toujours soif de cette soumission qu'il leur imposait. Et lorsqu'un femme s'intéressait un tant soi peu à lui... il avait du mal à résister. Léonie, Diva, Arella, Keira... et maintenant Bethany. Est-ce qu'il allait encore tout perdre ? Cette pensée le rongeait tellement qu'il commençait en effet à avoir des comportements étranges. Il avait reçu des avances d'une pensionnaire qui lui offrait une partie de plaisir en échange de quelques cigarettes. Un général, le violeur en profitait mais ce jour là, il avait refusé et lui avait donné un paquet en l'envoyant se faire voir. Ça l'avait étonné lui même et pour se refaire, il avait violé cette fille dans le hall, cette petite nouvelle, vierge et fraichement arrivée. Pendant un instant il avait pensé retrouvé cette excitation habituelle, inchangée. Mais il s'était trompé. Une fois qu'il était parvenu à tout à fait la maitriser, il avait ressentit comme un grand vide, une grande incertitude. Oui, il était allé au bout, il l'avait violée, mais n'y avait prit strictement aucun plaisir. Il avait passé une journée affreuse ensuite. Des heures à ruminer, à regretter son geste parce que Bethany restait toujours présente dans son esprit. Le plus drôle, c'est qu'elle non plus il ne l'avait touchée. Ou du moins, n'avait eu aucun rapport sexuel. Beth' voulait attendre, attendre qu'une blessure se referme. Et Shean avait respecté, il se surprenait même à apprécier cette attente. Oui... il l'aimait profondément.

    Et il y avait cette peur d'être enfermée comme le disait si bien Keira. C'est ce qui l'avait toujours freiné avec les femmes. Devenir dépendant d'elles, les laisser maitriser sa vie. Et il se rendait compte que c'était un peu ce qui se passait. Il changeait. Mais... il le le désirait. Il se sentait l'envie de changer pour elle. Mais y parviendrait-il ? Il n'en savait rien.
    Keira et Keiji avaient en effet un terrain d'entente qui équilibrait leur relation d'un certain coté. C'est ce qu'il avait trouvé avec Arella qui acceptait qu'il puisse violer. Mais ça n'avait pas suffit à le retenir. D'où venait cette force qui le retenait à Bethany ? Comment expliquer ce... "coup de foudre" ? Lui qui n'y avait jamais cru...
    Le jeune homme resta pensif un petit instant, puis se mit à rire un petit peu nerveusement avant de soupirer et de lancer :


    - Allons-bon... on arrête pas de se plaindre alors que l'amour c'est sensé être une des plus belles choses qui puisse nous arriver pas vrai ? On a un toit, de quoi manger, de quoi se laver... et même de quoi s'amuser. De quoi nous plaignions-nous ?

    Changer de sujet, esquiver l'exposition des sentiments. C'était trop facile et alors ?
    Finalement Shean enleva ses vêtements et se glissa sous la douche non sans offrir un bref sourire à la jeune femme. Son but n'était pas d'ignorer Keira, bien au contraire, mais de se laver de ses aveux et des questions qui se bousculaient dans sa tête. Il piqua le shampoing de Keira et se frictionna avec avant de lancer sur le ton de la conversation :


    - Dis-moi, tu as entendu parler des ces naufragés qui squattent l'annexe ? Franchement les pauvres n'auraient pas pu plus mal tomber. Y a déjà quelques un d'entre eux qui ont été tués. Tu crois que vaux mieux les ignorer ?

    C'est qu'ils venaient voler dans les cuisine parfois. Et puis des étrangers sur l'île, ce n'était pas une chose qui lui plaisait beaucoup. Il considérait ce pensionnat un peu comme un territoire et des fouineurs comme ça n'étaient pas les bienvenue. Qu'en pensait donc la jeune femme ?
    Shean termina de se rincer mais resta encore un peu sous l'eau chaude. Bien agréable il faut l'avouer.



_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Benett
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 2280
Age : 24
Avatar : : Kristin Kreuk
Date d'inscription : 14/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)   Mer 26 Oct - 18:25

    Il était vrai que Shean n'avait jamais su résister aux jolies yeux d'un demoiselle et était souvent tombé amoureux d'elle à la fin, mais il n'avait pu en garder aucune, les trompant toutes une par une ou étant rejeté par certaines. Keira avait toujours su que elle et Shean ca n'aurait jamais marché, parce que comme lui elle était accro à un chose dont elle avait eut beaucoup de mal a se détacher. Et Shean lui avait des pulsions envers les femmes, et il en croisait toutes les deux minutes dans le pensionnat… De pauvres jeune fille fragiles… Il était trop difficile de résister a ce genre de tentation. C'était comme si on mettait une seringue rempli de son produit au mille merveilles juste devant Keira, elle ne pourrait pas résister longtemps, même avec Keiji juste à coté d'elle. Heureusement pur elle, sa drogue était bien enfermé et assez difficilement accessible pour qu'elle ni retourne que très rarement et que dans les cas extrême. La drogue avait été le moyen pour Keira de tout oublier. Pour Shean le viol était un moyen de se venger des femmes qui l'avait fait souffert, on s'en douter bien sur, une telle pulsion ne venait pas juste parce qu'on désirait coucher avec un personne non c'était un bien plus grand mal. Pourtant il avait su paradoxalement à Keiji épargner quelques personnes pour simple raison qu'il les appréciaient. Keiji lui les avaient tous fait souffrir, et Keira aussi y était passé, peut être avec moins de violence corporelle mais avec de la violence morale, du chantage, des critiques, il l'avait descendu, abandonné. Bref, chacun avait son problème et sa façon de le régler, certains étaient plus ou moins violent, plus ou moins indulgent.

    "Je ne me plains pas, toi tu le fait. c'est normal tous le monde rêve de son ancienne vie, de sa liberté. Mais imagine que dans la société tu ne pourrait pas violer librement. Quand à tes désirs, je pense qu'il sera difficile de résister, au début tu ne pensera qu'a elle donc le sexe n'aura aucune importance mais tes envies reprendrons le dessus. Je ne pourrait pas résister à de la drogue si j'en voyait partout dans le lycée. Pour ma part, tu ne résistera qu'un temps"

    Bien sur qu'il tenterait de changer de sujet, c'était tout vu, il était difficile de ne pas finir troubler après des questions sur les sentiments. Toujours ces sentiments, ceux qui te blessent, t'obsède, te tue a petit feu. Combien de fois Keira avait-elle souffert par amour, elle avait même eut un bébé par le fruit d'un amour, un bébé qu'elle avait du assassiner par elle-même… Souvenir qu'elle essayait d'oublier car ce n'a avait été qu'un souvenir ampli de souffrance, une période insupportable, ou elle avait plus d'une fois l'envie de réellement en finir avec sa vie mais Keiji avait été la, surement pour la première fois réellement, il l'avait aider, sans broncher, sans rien demander en retour, il l'avait aidé.
    Il parla des nouveaux naufragés qui étaient arrivé à Anguish, Keira en avait déjà entendu parlé oui, en même temps tous les pensionnaires ne parlaient que de ca, se demandant si par hasard il y aurait un moyen de s'enfuir puisqu'il y avait eut un moyen d'entrer. Mais la mer qui entourait l'île était dangereuse, renvoyant tous les fuyard mort sur le bord de la plage, il ne servait à rien de vouloir s'enfuir, Anguish était une prison sans porte de sortie.


    "Je pense qu'il faut les traiter comme les autres. C'est à dire les tuer avant qu'ils comprennent les règles du jeu et qu'ils prennent les armes. On a pas assez de nourriture pour eux, ni de cigarette, je ne tiens pas a partager ma chambre, ni mon eau avec eux. Je me fiche de leur origine, du fait qu'ils n'ai rien fait pour être la, ils n'ont simplement pas eut de chance, à nous de leurs expliquer pourquoi ils auraient mieux fait de mourir noyé"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)   Mer 26 Oct - 19:24

  • En effet, difficile pour Shean de résister à toutes ces minettes qui parcouraient les couloirs du pensionnat. En bientôt 5 ans, il en avait presque déjà fait le tour. Raison pour laquelle ça se désertait souvent sur son passage dans le pensionnat. Mais petit à petit il avait arrêter de les collectionner, se contentant des nouvelles fraichement débarquées qui l'intéressait le plus. Au départ elles avaient toute peur, ensuite elles l'avait toutes haït et pour terminer, certaines avaient compris qu'elles pourraient s'en servir pour avoir de la drogue ou des cigarettes. Coucher avec le grand violeur d'Anguish en échange de cigarette finalement, c'était chose facile. Il leur en avait fallut du temps ! Sauf que notre jeune homme semblait se fatiguer de tout ça. Pas physiquement, soyons clair, mais il n'aimait pas cette situation. Il n'était pas une pute. Hors c'est ce que certaines commençaient à s'imaginer. Il était le seul à décider avec qui, quand et pourquoi il baisait. Tout se retournait un peu contre lui au final alors il était sur ses gardes. Il tenait à ce que les pensionnaires continuent à les respecter comme ça avait été le cas jusqu'à présent.
    C'est vrai qu'il passait un peu son temps à se plaindre, mais il avait toujours été un peu comme ça, jamais content. Toujours exigeant. On ne peut pas être aussi parfait qu'on le prétend après tout. Keira lui faisait remarquer qu'à l'extérieur, il ne pouvait pas violer librement comme ici. Elle n'avait pas tort, mais ça n'avait pas empêché notre jeune homme d'en violer plus d'une et de se faire plaisir pendant deux ans sans se faire pincer par les flics. Mais c'était du passé.Elle dit également qu'il lui sera difficile de résister et que quoi qu'il arrive, ses pulsions reprendront toujours le dessus. Elle semblait certaine qu'il ne résisterait qu'un temps.

    Shean s'adossa au mur de la douche et bascula sa tête légèrement en arrière, les yeux fermés, pour laisser l'eau couler sur son visage. Alors quoi ? Il était condamné de passer d'aventure en aventure en brisant des cœurs et le sien éternellement ? Tous ça à cause d'une mère qui n'avait pas su aimer son fils correctement ? Ça faisait beaucoup de souffrance pour pas grand chose. Shean n'était capable de rien si ce n'est d'être né du mauvais père. Enfin ça c'était quand même pas lui qui l'avait décidé ! La vie est vraiment trop injuste. Le violeur passa ses mains sur son visage et redressa la tête en soupirant. Il rêvait de pouvoir prouver le contraire... de pouvoir résister à ces "pulsions". Pourquoi ne pas essayer ? Il n'y perdait pas grand chose au final.
    Changer de sujet était finalement la meilleure chose à faire. Il décida donc de parler de ces fameux naufragés débarqués de nulle-part. Keira ne les portait pas vraiment dans son cœur car d'après elle, il valait mieux les exterminer plutôt que de partager sa bouffe et son pieu. C'était un point de vue. Shean sourit, amusé, et sortit de la douche, piquant la serviette de la jeune femme pour l'enrouler autour de sa taille.


    - Un génocide, hein ? Il suffirait d'arroser l'annexe d'essence ou de gaz liquide pour y foutre le feu en pleine nuit. Un peu cruel tu trouve pas ? Est-ce que tu serais pas un peu jalouse de leur... comment dire... naturel ? Parce qu'ils sont des hommes et des femmes normaux sans histoire avec une famille qui les attend, mourant d'inquiétude, alors que ce n'est pas du tout notre cas. Personne nous attend, nous. Sauf pour nous mettre la corde au cou.

    Il croisa son regard et arbora un sourire chaleureux en passant une main dans ses cheveux trempés. Il fit face au miroir à son tour et observa son reflet. Pas de changement depuis cinq ans, un petit plus mûr certainement, quelques cicatrices en plus... mais le regard était quasiment le même. Déterminé, brillant et fier. Une once de mélancolie peut-être ? Oh... qu'est-ce que ça pouvait bien lui foutre ce qu'il y avait dans ces pupilles rondes et bleue ? Des conneries tout ça.
    Shean détacha la serviette de taille et essuya ses épaules, sa nuque, son torse, puis fronça les sourcils en se penchant un peu plus sur le miroir en passant ses doigts sur son nez.


    - Connard.

    Il termina de s'essuyer rapidement, insistant sur sa tignasse brune, et se rhabilla, l'air un peu agacé. Qu'est-ce qu'il avait son nez ? Disons qu'il n'était plus aussi droit qu'il l'avait été. Un petit peu malmené par le poing de... devinez qui ? Non pas Keiji. Darren. Comme quoi ce gringalet était capable de quelque chose. Ça datait un peu mais en effet, le blondinet lui avait envoyé une baigne parce qu'il avait faillit tuer un pote à lui. Il allait lui demander des comptes un de ces quatre.
    Enfin, il se tourna de nouveau vers Keira et sourit en levant les bras en croix :


    - Comment tu me trouve ?

    Et bien quoi ? Fallait bien qu'il redevienne un petit peu lui même. C'est bien Shean, t'es propre, tu veux une médaille ? Je vous jure celui-là ! Quand il ne sait plus quoi dire, il balance n'importe quelle bêtise. Il ferait mieux de ne rien dire.

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Benett
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 2280
Age : 24
Avatar : : Kristin Kreuk
Date d'inscription : 14/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)   Mer 26 Oct - 20:30

    Anguish se désertait petit à petit de toute menace et Keira n'avait pas recroisé de réel adversaires équivalent à Ivy ou à Arella depuis bien longtemps, il semblait que le pensionnat n'acceptait maintenant que des petites natures et que toutes les grosses brutes par malchance avaient tous disparue, quel ennui… C'était d'ailleurs le problème, Keira mourrait d'ennui, elle ne trouvait plus que tuer était marrant, elle le faisait toujours bien sur car "ca occuper", mais il ni avait plus de jeux, celui qui consister à vraiment jouer sa vie ou du moins jouer aux nombres de blessures que l'on pourrait faire à l'autre. Tout ca n'était donc plus que du passé? Sur le coup elle eut une pennée pour Keiji et regretta un instant de l'aimer trop pour l'affronter réellement, cela pourrait être amusant. Enfin un vrai adversaire. Elle n'était même pas sur que Shean soit bon à ce jeux, après tout elle ne l'avait vu se défendre qu'avec une arme, quelle lâcheté… et Darren n'en parlons même pas, elle était certaine que si par hasard il la maîtrisé avec un couteau sous la gorge il ne serait jamais capable d'appuyer et laisserait tomber son arme même après 10 000 insultes. Elle soupira à cette pensée et se colla contre un bords de la salle d'eau ou elle se laissa glisser jusqu'à terre et repris.

    "Les tuers tous d'un coup ce serait plus qu'ennuyeux, il vaudrait mieux les tués un part un, les faites peur, qu'il se sentent encerclé, j'aimerais voir combien finirais pas se suicider sous la pression… Quelle intéressante expérience. Si tu parle de jalousie c'est que c'est ce que tu ressent pour ma part, je me fiche royalement qu'une personne puisse s'inquiéter pour moi en dehors d'ici, je n'ai pas de famille et ce n'est pas plus mal, qu'ils aient eut une famille ou non désormais ils sont ici comme nous et ils souffriront surement beaucoup plus que nous de tout ce qu'ils viennent de perdre. donc justement, autant abréger leur souffrance"

    Shean croyait-il vraiment que Keira pourrait être jaloux? Elle n'avait jamais connu la vie en famille, comment cela pourrait-elle lui manquer? Elle n'avait jamais eut de frère ni de soeur, pas même d'amis. Sa seule expérience avait était celle d'un beau père voulant la violer, d'une famille fausse et d'une mère totalement soumise à son homme et ne pensant qu'a ses deux autres gosses, s'occuper d'une fille de la dass était plus pour faire croire aux voisins qu'ils étaient une famille exemplaire et aussi pour que le père ne s'approche plus de ses propres enfants que par leur bon vouloir et leur envie de rendre un enfant heureux. Rien ne pouvait la rendre jalouse de ces personnes car elle avait toujours était solitaire, elle n'avait jamais cherché à s'attacher. Keiji lui était tomber dessus sans si attendre mais vivre l'amour ne l'avait jamais attiré et elle ni avait d'ailleurs jamais cru avant de le ressentir. Shean pouvait donc être jaloux d'eux, parce que lui avait connu ses parents, de mauvais parents de tout évidence mais lui les avaient connu, il avait eut des amis et pu voir que certains étaient plus heureux que lui, il pouvait donc être jaloux.

    Elle releva alors son regard vers shean après qu'il l'est interrogé sur lui-même. Encore une fois elle n'était pas bien placé pour parler de physique, elle qui n'avait jamais vraiment pris soin du sien et qui commençait juste à le faire simplement par ennuie. Elle s'adonna tout de même au jeux et le regarda un instant avant de sourire et d'ajouter d'un ton sarcastique


    "Si on peu dire que les cheveux en pétard, que la chemise taché au trois quarts et que les chaussettes trouées au niveaux des pieds c'est sexy tu es a tomber mon cher. Et d'ailleurs, ton nez ne serait pas quelque peu tordu??"

    Cela se voyait à peine, Keira avait juste fait cette remarquer pour l'ennuyer bien sur et parce qu'elle l'avait entendu grogner en se le touchant, il était si facile de vexer le jeune homme qui avait l'air d'avoir tant confiance en lui. elle se releva et posa une main sur son torse..

    "Après parce que j'en ai vu en sortant de la douche, tu as pris en musculature, très beau corps entretenue, pas assez de cicatrices a mon gout mais ca ca peu toujours s'arranger"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)   Jeu 27 Oct - 13:51

  • Il fallait avouer qu'Anguish dormait un peu ces temps-ci. On retrouvait toujours quelques morts dans les couloirs, mais plus autant de hurlement de douleur qu'avant, moins de peur ressentit chez les pensionnaires... il allait falloir que ça change ! Shean aime l'activité, il aime quand ça bouge et qu'il y a un peu de piquant. Moins de vie et davantage de survie... la chaleur du sang et l'adrénaline qui grimpe... Shean frémit à cette pensée. Oui ça lui manquait ! Notre violeur avait un petit masochiste, vous ne le saviez pas ? En tous cas ça faisait un moment qu'il n'avait pas regoûté à ça. Il ne manquerait pas d'en profiter à l'occasion.
    Keira n'aimait pas l'idée de tuer les naufragés d'un seul coup. Trop facile hein ? Pas drôle ? Il s'en était douté, il savait qu'elle allait dire ça, ça lui allait si bien. Dans la mesure du possible c'est vrai que Shean aimait la facilité... mais pas toujours. La preuve en est qu'il préfère voir une jeune femme se débattre entre ses griffes plutôt que d'accepter son sort sans bouger. Il aimait aussi jouer un peu avant de tuer ses rares victimes. Et contrairement à ce que pensait la jeune femme, ça faisait bien longtemps qu'il avait laissé tomber les armes à feu et se contentait fort bien d'un bon couteau tranchant. De toute manière, on ne trouve plus guère de flingue ici. Elle lui fit également comprendre qu'elle ne ressentait aucune jalousie de ce genre à leur égard mais pensait que c'était le cas pour lui. Shean ne pu se retenir de rire de bon cœur. Amusé, il secoua doucement la tête et répliqua :


    - Arrête laisse-moi rire... personne ne s'inquiète pour moi je te rassure et je n'ai aucune famille à regretter non plus. Quand vas-tu cesser de croire que tu as eu moins de chance que les autres, Keira ? Je croyais qu'il n'y avait pas de quoi se plaindre. Tu n'as pas souffert du manque d'une famille ? C'est tout à ton honneur. Mais si tu n'en avait aucunement souffert comme tu dis... tu n'aurais pas fait tout ce que tu as fais jusqu'à maintenant. Et tu ne serais pas ici non plus.

    Il était en effet bien loin de jalouser ces gens dehors, au contraire. Retrouver sa liberté l'avait parfois attiré mais ce ne serait jamais assez le cas pour qu'il tente de quitter Anguish. Il se trouvait plutôt bien ici lui aussi. Beaucoup de liberté également en fin de compte.
    Mais une fois de plus, notre violeur préféra parler d'autre chose et lança une petite question idiote histoire de détendre légèrement l'atmosphère. La réponse de Keira le fit sourire plus qu'elle ne le vexa. Effectivement au niveau vestimentaire il était pas au top. C'était la faute de Keiji aussi... il lui avait ruiné presque toute ses chemises ! Bon... il irait en piquer par-ci par là. Quant à son nez, oui c'était un peu rageant. Shean fit la moue en palpant rapidement le nez en question.


    - Mouais... n'exagérons rien.

    Pas besoin de préciser qui lui avait fait ça hein... ce serait la honte. Keira se releva et s'approcha pour poser une main sur son torse. Ah elle avait quand même fini par remarquer ! Ça faisait plaisir. Le jeune homme lui offrit un grand sourire et ricana en tapotant une fois très légèrement le bout du nez de la demoiselle.

    - Le sport ça entretient la corps et l'esprit. Tu devrais essayer.

    Tu parles de quel sport là, Shean ? Ah pardon pour une fois tu étais sérieux ! Non mais faut se méfier avec ce type là. Pas assez de cicatrices en revanche au goût de la jeune femme. Lui trouvait qu'il y en avait légèrement assez pourtant...
    Il s'approcha un peu plus près d'elle et plongea ses yeux dans les siens :


    -Je n'ai pas le souvenir d'avoir véritablement pu me frotter à toi. Et j'ai comme l’impression que tu me sous-estime, je me trompe ? Alors voyons... ça ne te dirait pas de jouer un peu ?

    Shean récupéra son couteau et enleva sa chemise qu'il plia soigneusement et posa sur un coin de lavabo sec avant de se tourner vers Keira, tout sourire, et de pointer son couteau dans sa direction comme il aurait pu le faire avec une épée. Le dos bien droit, l'air fier et amusé, il la défiait.

    - Je meurs d'envie de goûter un peu à ton sang. Je crains ne jamais y avoir goûté comme il faut.

    Elle n'allait pas refuser quand-même ! Un petit "jeu" de rien du tout... voilà qui était excitant non ? Un combat au corps à corps histoire de mettre un peu d'action dans ce pensionnat de misère !

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Benett
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 2280
Age : 24
Avatar : : Kristin Kreuk
Date d'inscription : 14/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)   Jeu 27 Oct - 23:00

    Keira n'avait jamais connu ses parents et n'avait jamais voulu les rencontré pour la simple et bonne raison que sa seule expérience familial avait été un fiasco total et une leçon qu'elle avait retenue. Elle ne connaissait pas ce que c'était que d'être bordé, d'avoir le droit à un peu de tendresse, de situer autour d'une table. Elle avait vécu dans un foyer des bas quartiers, ou la nourriture était à peine ingérable et ou les enfants avaient interdiction d'ouvrir la bouche pendant le repas, interdiction de se resservir et l'obligation de partir se coucher juste après le repas. Elle avait passé les huit premières années de sa vie sous un toit ou tout était interdit. Jouer à la Barbie elle ne connaissait pas, le seul ballon de foot qu'ils avaient eut était à moitié dégonfler et jamais elle n'avait eut de cadeaux à Noel ou à son anniversaire. Ensuite elle avait vécu dans les rues, entouré de personnes totalement égoïstes qui resserraient leur sac contre leur poitrine en passant devant ses enfants faisant la manche. Il fallait bien remettre les choses en place, nous ne sommes pas dans les films ou les riches ont un grand coeur et qu'il n'existe plus aucun pauvre, tous les parents ne sont pas des anges et des enfants étaient orphelins et réellement malheureux.

    Quant à ce qu'elle pensait des naufragés… En fait elle ne s'était jamais posé la question de leur faire quoi que ce soit et n'en avait d'ailleurs jamais croisé dans les couloirs, ils devaient surement se cacher des pensionnaires par peur de découvrir pour quel raison on avait enfermé de jeunes adolescent entre ses murs. Mais Shean lui voulais savoir ce qu'elle pensait de ses personnes et elle ne trouva pas mieux comme idée que de les exterminé tous un part un. Cela pourrait très bien être un nouveau jeux très amusant et puis cela ramènerais un grand froid sur le pensionnat car il y avait du relâchement.

    Anguish était presque devenu un endroit paisible à vrai dire. Depuis que les plus anciens pensionnaires avaient eut une promotion et étaient destiné à devenir les surveillant, il n'y avait plus autant d'autorité que par le passé. Idée débile de la directrice, surement pour ne pas avoir à payer le personnel. Mais la vérité était que len anciens pensionnaires avaient juste envie d'être en paie et il n'y en avait pas tant que ca du genre de Keira, Keiji ou même Shean.


    "je ne m'apitoie pas sur mon sort mais tu as eut une famille, tu peu donc être le seul à pouvoir être jaloux d'eux pour ca. Ta question était simplement mal tournée, je leur envie se qu'ils ont du manger de délicieux dans leurs vie, leur plaisir de pouvoir voyager et de voir autre chose que des murs tachés de sang, je leur envie leur anciens lit douillé et leur maison chauffé. Je ne leur envie rien d'autre. Ils sont fragiles, dès le début de l'hiver la plupart mourrons de froid, d'autres serons tuer par les pensionnaires, leurs vêtements chaud vont surement en attiré, nous manquons de beaucoup de chose et tout devient rare ici. Je te pari que celui qui portait des cigarettes sur lui est déjà mort depuis longtemps. Bref, si ce n'est pas nous qui nous occupons d'eux ce sera les autres pensionnaires alors autant se servir en premier. Tu n'aura plus de jeux de Poker avec tes compagnie si vous n'avez plus rien à mettre en jeu"

    Bien sur qu'elle était au courant, c'était la seule occupation du moment mais elle n'avait jamais tant d'y jouer, d'abord parce qu'elle ne connaissait même pas les règles puis parce qu'elle ne possédait rien de bien intéressant. Les seules cigarettes qu'elle fumait étaient celles de Shean ou de Keiji, elle ne volait jamais les vêtements de ses victimes donc elle n'avait aucun vêtement chaud à mettre en jeu. Bref, c'était un jeux qui ne l'attirait définitivement pas.

    Ils changèrent à la suite de sujet et comme toujours la question de Shean était tourné vers le physique, cela n'étonnait même plus Keira qui avait l'habitude de voir Shean et Keiji entretenir de mieux qu'ils le ouvraient leur corps, leur style, tout ce qui pouvait les différencier des autres en clair. Alors que Keiji misait sur l'originalité, Shean lui misait sur la musculature du corps. Elle ne lui mentit pas et lui avoua ce qu'il attendait comme réponse de toute manière sans nom plus s'aventurer plus longuement sur la forme de son corps, posant simplement une main sur son torse elle la retira sans toucher quoi que ce soit d'autre, elle vérifiait juste ce qu'elle voulais dire avant de parler, rien de réellement tacile, rien qui ne montrer une quelconque envie particulière.


    "Je suis déjà bien assez musclé pour ma part, même en ne possédant pas ta musculature je te bats largement"

    Le défi était lancé bien sur et elle savait très bien que Shean ne voudrait pas la laisser croire à ce genre de chose sans d'abord le vérifier. Continuant a blablater pour ne rien dire d'intéressant, il repris son poignard des mains et se tourna vers la jeune femme qui recula lentement jusqu'à toucher l'armoire dans dos et levant le bras au dessus d'elle, elle attrapât le couteau caché sur le haut de l'armoire. Un de ses joujou qu'elle avait gentiment posé la avant de partir se doucher.

    "C'est bien ce que je disait, tu manque de cicatrice. Jouons."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)   Sam 29 Oct - 13:43

  • Il avait eu une famille, lui, c'est vrai. Mais la relation qu'il avait eu avec eux était presque similaire à celle de Keira avec sa famille d'accueil. Aucune attention, pas d'amour, pas de cadeaux. Bébé, il jouait avec ce qui lui tombait sous la main. Un bout de chiffon à secouer par exemple. Pour que sa mère daigne lui donner à manger ou le changer, il devait hurler et pleurer à la mort pendant des heures jusqu'à ce qu'elle en ait assez. Sinon, elle et son mari l'ignorait superbement. Keira n'avait pas eu d'amour... mais ces personnes au moins, n'éprouvait pas une haine profonde envers elle. Keira n'avait pas du hurler des heures et pleurer pour qu'on lui remplisse son assiette. On ne la frappait pas à tout bout de champ sans aucune raison non plus. Et puis il y avait d'autres enfants avec elle, même s'ils n'avaient sans doute lié aucune relation. Lui il avait toujours été seul et lorsque sa petite sœur avait débarqué... c'était pire. Enfin bref. Comparer ses malheurs d'enfance ne changerait strictement rien du tout. Au final ils se retrouvaient au même pensionnat, dans la même pièce, au même moment.
    Il aurait pu donc envier tous ces gens pour les même raisons que Keira... mais même pas. En fait il se foutait royalement de tous ces gens. Qu'ils meurent ou qu'ils vivent... ça lui importait peu. Il ne se sentait pas concerné pour le moment. Il n'irait donc pas les tuer pour s'amuser mais il n'allait certainement pas les défendre non plus. Ils étaient là, alors maintenant ils se débrouillaient !

    Shean passait désormais à quelque chose de plus personnel, un petit tête à tête sanglant entre autre qu'il proposait gentiment à la jeune femme qui prétendait largement pouvoir le surpasser. Shean sourit et rit d'un air amusé. Oui, laissez-le en douter un peu, après tout il a encore un peu de fierté ! Il testa la qualité de la lame et parut satisfait ; plus encore lorsque la jeune femme se procura à son tour une arme dans le but de lui ajouter quelques cicatrices.
    Toujours aussi souriant, Shean la fixa dans les yeux pour lui dire sur un ton suave et charmeur :


    - Alors viens donc sculpter mon corps à ta convenance...

    Son sourire sensuel se fit goguenard et provocateur. Shean se déplaça de façon latérale, comme un homme qui tourne autour de son adversaire avant le combat, s'approchant petit à petit de Keira sans la quitter des yeux.
    C'est vrai qu'il n'avait jamais joué à ça avec elle. Quel dommage d'avoir tant attendu ! En tous les cas, son but n'était pas forcément de lui prouver sa supériorité... mais de réellement s'amuser, de faire couler son sang, de partager quelque chose avec elle comme d'autres font un bowling. Certes, la comparaison est étrange mais c'est tout ce qui m'est venu à l'esprit !
    Il patienta quelques secondes, puis s'avança d'un pas sûr dans sa direction, son couteau tenu fermement dans sa main, sans le lever pour autant. Il préférait lancer sa première action, il réagirait en conséquence. Mais ce petit jeu promettait d'être intéressant. Il ne pouvait s'empêcher de penser à cette caméra qui devait les filmer depuis tout à l'heure. Le fait d'être apparut à l'écran à poil ne le perturbait pas du tout, mais il pensait surtout à revoir ce petit film plus tard. Ça ferait un petit souvenir !

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Benett
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 2280
Age : 24
Avatar : : Kristin Kreuk
Date d'inscription : 14/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)   Dim 6 Nov - 22:23

    Keira n'avait pas affronté d'adversaire à sa hauteur depuis bien longtemps, a vrai dire les petits nouveaux d'Anguish étaient de vrai chiffe-mole , ils ne faisaient que pleurnicher en suppliant la demoiselle d'arrêter… Elle en était d'ailleurs bien lassé alors c'était avec un grand sourire qu'elle avait accepté la proposition alléchante de Shean qui était de s'affronter gentiment (ou pas) afin de savoir lequel des deux avait le dessus sur l'autre et surtout voir si Shean savait se défendre sans arme à feu. Elle se plaça alors face à lui, attendant comme à son habitude qu'il soit le premier à agir. Personne n'aimait être le premier à attaquer et c'était bien pour cela que les "préliminaires" prenaient un certain temps.

    Keira n'avait même pas pensé à la caméra qui les filmait, peut être bien qu'un spectateur les regardaient à l'instant présent, qu'importe, qu'il profite du spectacle ca promettait d'être intéressant. Shean décida donc d'attaquer le premier, il réagirais donc en conséquence de ses actes, il traça une courbe face à Keira, qui était destiné à lui tracer une belle cicatrice en plein abdomen, cicatrice qu'elle évita grâce à un mouvement rapide de recule qui lui fit par la même occasion perdre l'équilibre, mais se collant violemment contre le mur, la chute ne se fit pas. Elle repris ses esprits en un instant et partie sur sa droite pour ne pas rester en position de faiblesse contre ce mur. Afin que shean ne l'attaque pas par suprise elle tendit son couteau dans sa direction et recula plus lentement, respirant à peine. Laisant apparaitre un silence pesant entre les deux personnes qui se jaugeaient maintenant du regard.


    "Tu n'es capable que de ca?"

    Elle était tout de même impressionné, elle aurait plutôt imaginer un coup direct, sans courbe, du style coup de couteau dans le ventre sans scrupule et d'un grotesque… Mais non, il l'avait surpris, il semblait magner l'arme blanche qu'il tenait entre ses mains et cela la remplis de joua, elle allait enfin pouvoir s'amuser. lâchant son couteau pour simple effet de surprise elle passa avec une rapidité fulgurante sa main dans son dos et attrapa un scalpel qu'elle lança a la suite vers le pectoral du cher Violeur. Celui-ci l'évita de justesse, heureusement car il n'en arrêt surement pas survécu, il nu comme simple blessure une légère griffure sur le bras gauche. Un instant humain l'obligea à regarder son bras à peine 30 secondes. 30 secondes qui suffirent à Keira pour récupérer son couteau et se lancer sur lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)   Mar 13 Déc - 19:38

  • Voilà enfin quelque chose d'excitant à Anguish ! Si les pensionnaires avaient eu vent de ce petit tête à tête, aucun doute qu'ils seraient tous accourus pour profiter du spectacle ! Mais fort heureusement, il n'y avait qu'elle et lui, face à face, prêts à jouer à un jeu dangereux. Ici, se battre pour survivre c'était quotidien mais dans le simple but de s'amuser et de tuer l'ennui, c'était déjà un petit peu plus rare. Il avait eu une riche idée en lui proposant ça et fut ravi qu'elle l'accepte. Keira aussi paraissait excitée à l'idée de commencer le défis. Une bonne confrontation où tous deux risquaient peut-être leur vie et qui ne manquerait pas de faire couler le sang. Est-ce que Shean irait jusqu'à tuer la demoiselle ? Ce n'était pas son objectif pour le moment. Mais on ne sait jamais, il aurait peut-être besoin d'aller plus loin qu'il ne le pensait si la jeune femme se chauffait un peu trop. Enfin bon...
    Pour commencer, chacun fixait l'autre dans l'attente du top départ. Qui bougerait en premier ? On dit toujours "honneur aux Dames", mais notre violeur n'avait pas pour habitude de suivre le protocole n'est-ce pas ? Les yeux brillants et sentant l'adrénaline couler dans ses veines, Shean se jeta à l'eau. Il manqua de peu d'écorcher le ventre de Keira qui évita le coup grâce à une bonne réactivité. Elle eut cependant besoin de se retenir à un mur pour ne pas perdre l'équilibre sous le coup de la surprise. Shean esquissa un sourire carnassier tandis qu'elle se redressait, prête à répliquer. Le beau brun était sur ses gardes, suivant le moindre geste de son adversaire. C'est alors qu'elle lâcha son couteau, chose surprenante, et glissa sa main derrière son dos une vitesse impressionnante. Le jeune homme eut juste le temps de s'écarter pour éviter le pire. Heureusement pour lui, le scalpel qu'elle venait de lancer se contenta de lui écorcher le bras. Shean tira un grimace, mécontent, et se re-concentra juste à temps pour voir la belle sauvage se jeter sur lui.

    Shean s'était de nombreuses fois battu de cette façon dans les rues de New York. Sauf que ses adversaires étaient des grands gars, musclés certes, mais pas très expérimenté. Keira avait beau être beaucoup plus frêle, elle avait de l'expérience. N'empêche que Shean était lui aussi entraîné. Il fit mine de vouloir la frapper au visage mais se glissa habilement derrière elle alors qu'elle était emportée dans son élan. Il la blessa en travers du dos, déchirant son haut du même coup. Il tenta un autre coup qu'elle évita, et se recula un peu en riant.


    - Nous sommes à un coup chacun apparemment. J'espère que je ne te déçois pas trop...

    Il en doutait. Jusqu'à présent ils se débrouillaient bien tous les deux mais ce n'était pas terminé. Il aurait pu user d'autres atouts mais il se contentait de s'échauffer pour le moment et d’évaluer plus précisément les aptitudes de la jeune femme. Ces jolies jeune femmes pouvaient cacher bien des secrets parfois et mieux valait rester sur ses gardes. Il fit tourner son couteau entre ses doigts en surveillant chaque geste de Keira. Ce fut d'ailleurs à son tour d'agir...


[Désolé c'est pas terrible lol]

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'envie d'un instant (Avec qui le voudra)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vianney au petit déjeuner avec sa chérie [Pv Laurélyne]
» Milos (+) Ce soir j'avais envie d'être avec toi.
» Envie d'être avec toi. {Karen}
» Que je meurs à l’instant si l’envie me reprend de remettre ma tête dans la gueule du serpent [ pv Monsieur ]
» [Terminé] Une soudaine envie de parler. (PV Elena. A Armstrong)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Les Oubliettes :: Sujets Terminés-
Sauter vers: