AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comment ne pas perdre la tête... [Shean]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keiji Kitade
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 28
Avatar : : Ruki
Humeur : Pas mauvaise...
Date d'inscription : 17/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Pour le plaisir! Faux... mais c'est le cas à présent!
Affinités:

MessageSujet: Comment ne pas perdre la tête... [Shean]   Mar 20 Sep - 13:42

Keiji avait étonnamment « sympathisé » avec un surveillant. L'asiatique avait beau ne pas être un modèle de sociabilité, il avait appris à chercher son intérêt personnel dans ses rencontres avec ceux qui ont davantage de pouvoirs, ce bien avant de devenir surveillant lui-même. Grâce à ces manipulations, il n'avait jamais manqué de rien. Cigarettes, vêtements, il suffisait de demander et de se mettre d'accord. Si les méthodes étaient différentes en fonction du caractère, le résultat était le même. Pas besoin de multiplier les accord, sauf si l'on est pas satisfait bien sûr. Ainsi, aujourd'hui, Keiji essayait une nouvelle veste en cuir qui était loin de lui déplaire. La collaboration a toujours eu du bon. Il y transféra soigneusement ses affaires avant de s'installer près du surveillant en question, un certain Dean. Il faut avouer que ce type n'aurait aucun intérêt s'il ne passait son temps devant les caméras de surveillance... Keiji commençait à prendre l'habitude de passer quelques minutes à se faire visualiser les grands moments de la journée. Bien qu'il ne voyait que ce que l'autre acceptait de lui montrer, il fallait reconnaître que le spectacle pouvait parfois valoir le coup. Contre la veste, Keiji avait mis l'alerte sur Darren et son mystérieux espoir. L'homme était plutôt branché perversion, mais il l'avait écouté. Les scènes qu'il repassait étaient ainsi souvent branché sur ce thème de prédilection, même si Keiji parvenait maintenant à éviter la retransmission des douches ainsi que des plaisirs personnels ou communs qui n'avait pas un grand intérêt à ses yeux. Keiji avait néanmoins pu observer pour la première fois le grand Shean en action. Il était temps! Au fil des années, il l'avait souvent croisé, mais il n'avait jamais eu le droit à son côté violeur et pour cause... c'était pas faute d'avoir essayé. L'instant fut donc très intéressant, il fallait reconnaître que Shean maîtrisait son sujet... bien que Dean évoqua sans détail un récent échec dont il attendait la revanche...

Cela dit, Keiji n'y restait jamais bien longtemps et prit donc congé de sa nouvelle distraction pour se remettre lui même en action. Raté oui, il était encore loin d'accepter de rendre son tablier! Le temps où il resterait sagement dans l'ombre n'était pas encore arrivé. Cela dit, la remise en route ne fut pas brutale, Anguish semblait désert, Keiji ne croisa absolument personne sur son chemin! Il décida alors de faire un tour dehors... continuant son approche de l'annexe. Mais ce n'était pas son jour de chance, personne ne semblait avoir eu le cran ou le désir de s'éloigner seul du groupe. Pas très aventuriers ces petits-là. Il s'éloigna alors davantage ne rencontrant néanmoins toujours que la solitude. Décidément. Quelques heures plus tard, il repassa le hall d'entrée avec des traces de sang sur son pantalon ce qui laisse envisager que la chance avait tourné en sa faveur, sans pour autant savoir ce qui s'était exactement passé. Il se dirigea vers les escaliers et grimpa les étages, en faisant un léger détour par la salle d'eau. C'est en passant dans un couloir un peu plus tard, qu'il entendit un bruit. Il s'avança alors vers la porte entrouverte et jeta un oeil à l'intérieur... Apparemment un certain spectacle s'y déroulait... Comme quoi, on a pas forcément besoin du confort des caméras pour découvrir un nouvel événement. N'est-ce pas bien plus amusant d'ailleurs, quand en plus d'observer on pouvait avoir la chance d'y fourrer directement son nez? Bien évidemment! Mais avant toutes choses, que se passait-il au juste là-dedans?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: Comment ne pas perdre la tête... [Shean]   Dim 25 Sep - 20:46

  • Y a des jours comme on dit où il faut rester couché. Shean en avait vécu des pas mal comme ça, il les enchainait même. Mais pas toutes. Parfois se lever le matin et commencer une belle journée pouvait devenir particulièrement intéressant. On y fait des rencontres, on fait des actions qui nous seront bénéfiques... tout ceci un peu par hasard, jamais prémédité ou bien rarement. La rencontre qu'il avait eu avec Sasha par exemple n'était pas un bon exemple. Remarquez il s'en était bien remis, ça aurait pu être pire. A sa place n'importe quelle nana lui aurait carrément découpé les bijoux de familles. Il faut voir le bon côté des choses ! Et puis il aurait l'occasion de régler ce genre de petit problème. Pour l'heure, notre homme était d'excellente humeur. Ça oui ! Mais pourquoi ? Voilà la véritable question ! Qu'est-ce qui pouvait bien rendre notre violeur d'aussi bonne humeur ? Non... il n'avait violé personne aujourd'hui. Il n'avait torturé personne non plus et il n'avait pas un paquet de cigarette tout neuf en poche. Alors quoi ? Il avait gagné au loto ? Peu de chance de ce coté là. Alors d'après vous qu'est-ce qui peu mettre un homme sur un petit nuage ? Hum ? Une femme bien entendu ! Oui ça paraissait improbable concernant le type en question et pourtant c'était bien le cas. Shean Kurtis était... (roulement de tambour)... amoureux ! Non, non cette fois-ci je vous assure que c'est du sérieux hein ! Ça lui était pas arrivé depuis longtemps tien. C'était pas les prétendantes qui se bousculaient faut dire. Quoique... étrangement... depuis qu'il était surveillante certaines s'étaient dîtes qu'elle pourrait en tirer profit. Alors oui, il était arrivé à Shean de profiter de quelques gentilles volontaire en échange de cigarette, de vêtement, de drogue... ça dépendait. Enfin ça c'était avant qu'il craque pour Bethany. Bethany Johns. Tout les différenciait l'un de l'autre. Faut dire que leur rencontre avait bien mal commencée. Il avait eu le malheur de l'aborder comme à son habitude et elle avait peu apprécié. Elle avait même faillit l’assommer avec une pierre avant de balancer sa télécommande à l'eau. La garce. A chaque fois qu'il repensait à ce jour, un sourire niait ce dessinait sur son visage. Arrrgh beurk je vais vomir ! Oui c'est ce qu'il aurait pensé s'il s'était vu quelques temps plus tôt. La violer était devenu une obsession pour lui, un peu comme une bonne partie de chasse. Il s'était ensuite confié à elle à propos de Keira. Ce jour là il avait su la toucher puisqu'elle n’imaginait pas que la grosse brute qu'il était puisse à voir des sentiments quelconque. Perdu. Et oui Keira... un éternel problème pour notre violeur. La seule et unique femme qu'il désirait aveuglément et qu'il n'avait pas pu avoir. Bref. En tous les cas, ils avaient su se rapprocher Beth' et lui. Elle avait su voir en lui les cotés positifs. Les qualités. Parce qu'il en avait figurez-vous !

    Bethany était différente. Elles étaient toutes différentes me direz-vous. Mais il y avait quelque chose de plus avec cette fille... une chose non négligeable. Elle refusait depuis le début de coucher avec lui, même depuis qu'ils étaient ensemble. Et Shean se surprenait à adorer ça. Cette attente. L'attente du jour où elle s'offrirait. Il patientait sagement. Bizarrement il n'était pas pressé, il se délectait de cette attente, vraiment. Comme un gamin qui attend Noël. Bien entendu il attendait ce jour avec beaucoup d'envie mais... il aimait ce petit "jeu". Il désirait cette femme autrement, pas seulement sexuellement. Il aimait la faire rire, il aimait passer du temps avec elle. Il découvrait une réelle complicité. Bethany n'était pas seulement sa petite amie. Elle était aussi sa meilleure amie, celle en qui il avait entièrement confiance. Celle pour qui il ferait n'importe quoi. Il en avait complètement oublié Keira. D'ailleurs il avait eu une conversation houleuse avec elle. Il savait qu'elle avait beaucoup d'emprise sur lui et il préférait donc l'éviter. Cette manière qu'elle avait de le négliger et de l'ignorer alors qu'il savait qu'au fond d'elle, elle avait des sentiments pour lui ça le rendait dingue. Surtout depuis qu'elle s'était mise dans la tête de le buter. Pourquoi ? Parce qu'il avait eu le malheur de se retrouver dans une fâcheuse position. Vous vous souvenez ? Attendez c'était quand-même pas lui qu'avait demandé à Keiji de le violer hein ?! Oh ! Si Keira voulait le buter c'était exactement pour les même raison que lui. Parce qu'elle savait qu'il représentait quelque chose pour elle. C'est moche hein ? Mais c'est comme ça. Maintenant elle avait Keiji tout à elle et lui, il avait Bethany. Fin de l'histoire.

    Parlons pas des choses qui fâche, Shean était de bonne humeur alors fallait pas gâcher ça ! Il faisait quoi d'ailleurs ? Il était où là ? Avec tout ça j'ai perdu sa trace moi... ah oui ! Le jeune homme se dirigeait en sifflotant vers la bibliothèque. Il lisait de plus en plus ces temps-ci et avait trouvé un rayon plutôt intéressant. Des œuvres grands auteurs pour la plupart qu'il avait, avouons-le, un peu de mal à lire. Mais il s'efforçait à les terminer. C'est important la culture littéraire et puis ça affine l'esprit. Bon, ça lui ajoutera pas beaucoup de neurones dans la caboche mais quand-même. Mais alors qu'il défilait dans d'autres rayons, s'attardant sur quelques dos de couverture, il aperçut au fond de la pièce, un objet assez haut recouvert par un vieux drap. Curieux, il s'en approcha et enleva la vieille couverture blanche et poussiéreuse pour découvrir un objet fort intéressant. Pour tout dire, il n'en avait jamais vu un en vrai. Il s'agissait d'un lecteur de vinyles. Un électrophone plus précisément. Et sacrément vieux ! Il devait avoir cessé de fonctionner depuis des lustres ! Pourtant Shean appuya tout de même sur le bouton et à sa grande surprise, la machine se mit à tourner. Il y avait bien un CD dessus mais le bras qui servait à lire le disque n'était pas en place. Shean entreprit donc de le placer avec précaution. Après quelques cafouillage, un son finit par se faire entendre. Amusé, notre violeur augmenta le son qui ne tarda pas à envahir la pièce. Certes, ce n'était pas de la haute qualité mais cela faisait énormément de temps qu'il n'avait plus entendu de musique. Celle-ci devait être un vieux blues dynamique qui lui plu sur le champ. Il ne tarda pas à claquer des doigts en suivant le rythme et à fredonner. Tout en remuant en rythme, il se balada de nouveau entre les étagères, jusqu'à ce qu'il aperçoive un visage familier qui entrait dans la bibliothèque jusqu'ici déserte. Keiji. Un grand sourire s'afficha sur son visage et avant même que l'asiatique ne comprenne, il l'agrippa par le bras et l'entraina vers le lecteur de vinyles.


    - Regarde moi cette petite merveille ! C'est pas génial ?!

    Il se mit à rire et monta le son au maximum. Bah quoi ? Ça mettait un peu de bonne humeur dans ce pensionnat glauque et ennuyant. Fallait savoir en profiter un peu ! Bien sûr l'asiatique était pas du genre à se dandiner sur ce genre de chose mais le violeur s'en moquait complètement. C'est fou comme il peut vite oublier les vacheries que Keiji lui faisait. Comme quoi il était pas si rancunier que ça. Shean donna soudain un coup de hanche au nouvel arrivant.

    - Aller bouge ton corps, mon choux ! T'es tout raide ! On dirait que t'as un manche à balais dans le cul ! Fais pas ton timide.

    Hop ! Une claque aux fesses en prime et on continue à se déhancher en se régalant sur le solo de guitare. Décidément Shean semblait avoir complètement oublié ses mésaventures. Pourtant la cicatrice qu'il gardait sur l'arrière train était toujours là. Enfin bon. C'était toujours comme ça avec Keiji. Un coup il détestait, un coup il l'invitait à danser. Faut pas chercher. Quelle importance après tout ? Il était toujours là et en pleine forme alors pourquoi lui en vouloir ? Alors est-ce que l'asiatique allait de joindre à lui ? Oh non peu de chance. Mais Shean était d'humeur à le taquiner un peu, fallait bien qu'il se change les idées le petit nippon de temps en temps non ?

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiji Kitade
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 28
Avatar : : Ruki
Humeur : Pas mauvaise...
Date d'inscription : 17/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Pour le plaisir! Faux... mais c'est le cas à présent!
Affinités:

MessageSujet: Re: Comment ne pas perdre la tête... [Shean]   Ven 28 Oct - 12:20

Le bruit si étrange qui avait alerté Keiji s'avéra être de la musique. Pour sa défense, il n'avait pas eu l'occasion d'en écouter très souvent dans sa vie et le tout début n'était pas si ressemblant. Il était assez surprenant d'ailleurs de découvrir que cet assemblage de notes formant un son avait pu s'installer à Anguish jaillissant désormais dans la pièce qui plus est. Incroyable oui, mais vrai. Si ce n'était pas la première fois que Keiji entendait de la musique sur cette île isolée, il n'en resta pas moins surpris. D'où venait-elle? Keiji poussa la porte pour y trouver la réponse et fut accueilli par un Shean enchanté et en pleine forme. De toute évidence, ce dernier était absolument ravi de sa trouvaille et à juste titre, il faut bien reconnaître que ça mettait déjà un peu d'ambiance dans ce lieu monotone. Tout le monde a besoin de changer un peu d'air de temps en temps. Keiji ne fut pas très expressif bien que la situation semblait tourner vers l'amusement. Il se laissa entraîner impassible par notre violeur préféré sans succomber à son énergie contagieuse pour se pencher vers cet étrange appareil émettant les sons. Un comme ça, par contre, il n'en avait jamais vu. Curieux. Ça ne semblait pas très récent en tout cas... mais bon, ça fonctionnait, on ne pouvait pas le nier. Alors que Keiji était toujours dans l'observation de la machine, assez intéressé à vrai dire par son mécanisme... avouez qu'il était impressionnant de constater qu'un tel son pouvait sortir de ce genre d'engin, bref, il se fit provoquer, on peut le dire, par Shean qui voulait l'inciter à danser. Une claque dans les fesses en prime? Pas de doute, Shean se sentait très confiant sur ses avances... Keiji raide? On pouvait assez facilement l'imaginer de sa part sans doute. Keiji ne se laissa pas perturber pour autant, un sourire amusé se glissant même sur ses lèvres alors qu'il se détournait lentement de l'appareil pour commencer à regarder Shean se dandiner lui-même. Danser? Pourquoi pas après tout. C'était un petit jeu comme un autre qui pouvait très bien devenir amusant. Évidemment, il n'avait pas l'expérience de Shean mais ça n'empêche pas de s'amuser, pas vrai?

Bon, je l'avoue, il n'aurait sans doute pas réagi de cette façon il y a quelques temps. Sa seule possibilité à l'époque aurait été de prendre un air totalement méprisant et nier tout intérêt à cette activité qu'il aurait sans doute qualifiée de stupide... forcément, principe bien connu quand on avance dans un domaine inconnu. Mais aujourd'hui, bien qu'il était très loin d'être un expert, Keiji avait déjà dépassé le stade de ces premières réticences liée sans doute à la peur d'être ridicule. Merci Sasha! Sincèrement, il n'avait jamais imaginé que la petite leçon de danse qu'elle lui avait donnée allait lui servir un jour. Comme quoi, il ne faut jamais repousser la moindre chance d'apprendre quelque chose de nouveau! Et pour tout dire, la voir danser n'avait pas été si désagréable surtout dans d'autres contextes... quand elle avait utilisé la danse pour mieux tourner autour de ses proies par exemple. Excellent souvenir oui, ainsi si Keiji ne deviendra jamais un danseur évidemment, il n'en était pas pour autant un opposant. Allait-il donc réagir à la demande de Shean? Fallait bien qu'il lui montre qu'il pouvait toujours le surprendre pas vrai? Une chose était certaine en tout cas, c'est qu'il n'était pas intimidé!

Sur le plan corporel, Keiji avait beaucoup évolué depuis son arrivée à Anguish. Au tout début, il se trouvait dans un tel besoin de maîtrise, qu'il était effectivement plutôt coincé. Il manquait d'assurance, de confiance en lui et ne s'autorisait aucune erreur. Il était convaincu qu'il fallait absolument résister à la douleur, trouver n'importe quel moyen pour tenter de ne pas l'exprimer même lorsqu'elle était intense. Et tout ce qu'il ne connaissait pas, il le repoussait. Son corps n'était fluide que dans la bagarre où l'instinct et la rapidité prenait le dessus. Il avait travaillé, il avait découvert le contrôle de son corps. Pour cela il était passé par des phases difficiles où la vue de son propre corps, de ses cicatrices, de ces imperfections lui était insupportable. Raison pour laquelle, il l'avait masqué en travaillait son apparence, jusqu'aux expressions de son visage, la puissance de son regard. En général, dans tout apprentissage, il faut attendre de commencer à maîtriser le sujet pour pouvoir s'écarter de la partition, du modèle, de la technique pure. Keiji semblait avoir progressivement atteint ce stade. Il avait petit à petit lâché la pression, il s'était autorisé des actes qu'il n'aurait pas été capable de faire au départ, d'ailleurs le viol de Shean en était un très bon exemple. Aujourd'hui d'ailleurs, il était moins dans une performance physique, préférant la manipulation, continuant son évolution. Il avait pris de l'assurance et était beaucoup mieux dans sa peau, ce qui le préservait assez bien des imprévus. C'est ainsi d'ailleurs qu'il avait été capable de réagir ce jour où Sasha lui avait demandé de danser avec elle et ça n'avait pas du tout été traumatisant... L'indécision n'allait donc pas l'atteindre aujourd'hui. Amusons-nous donc!


- Tu crois que je peux pas le faire? C'est pas mon passe-temps favori mais...

Ne jamais avoir l'air de douter de ses capacités, ça Keiji l'avait appris depuis longtemps. L'assurance qu'elle soit sincère ou non est primordiale dans toutes les affaires pas vrai? C'est donc sur ce ton-là qu'il s'avança, poussant doucement Shean pour se donner un peu de place. Et il dansa. Sans complexe. C'était peut être pas exceptionnel mais assez pour prouver qu'il était en réalité capable de bouger, donnant tord à Shean! Après cette mini-démonstration, pas de problème pour danser avec lui, pas vrai? Après tout, c'est plutôt ça qu'il avait appris avec Sasha... il invita donc Shean à s'associer à lui. Et pourquoi pas en riant vraiment pour une fois? Possible avec Keiji? A vérifier! Mais il paraît que tout est possible!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: Comment ne pas perdre la tête... [Shean]   Ven 13 Jan - 20:45

( HJ : vraiment désolé pour ce retard !! Sad )


Pincez-le !
Non Keiji qui danse c'est tout simplement inimaginable et inconcevable pour Shean. C'était comme... voir un éléphant rose bonbon, une poule avec des dents, ou Anguish qui se transforme en maternelle ! Comme quoi tout est possible finalement, il faut ouvrir son esprit en grand. En très grand alors ! Parce que là sérieusement il y avait de quoi se demander si on avait pas des hallucinations. Quand Shean lui demanda de bouger ses fesses... il ne s'attendait pas à ce résultat là ! Ah non il aurait juré le voir se moquer de lui plutôt, là encore la réaction aurait été logique. Pas vrai ? Il allait bien falloir que notre violeur comprenne qu'il n'y avait strictement rien de logique chez l'asiatique. Enfin... pas la même logique que la plupart des gens disons.
La musique retentissait dans la bibliothèque et Shean était bien content d'entendre enfin quelques notes dans ce trou perdu. Ça changeait des hurlement de douleur, des plaintes, des pleurs et des cris de colères et de haine. Ouais. Là au moins, ils pouvaient tous gueuler comme ils voulaient, il ne les entendrait pas. Et quel plaisir de se dandiner de nouveau ! Bon ça lui changeait des musiques Pop, Rock et autre "musique de sauvage" comme disent les vieux, mais au moins y avait de quoi remuer ! Et puis le Blues ça s'écoutait plutôt bien, surtout sur ce genre d'engin. Non ? Bref. Le beau brun dansait tranquillement en improvisant totalement ses pas, tout en imaginant déjà Keiji lever les yeux au ciel et lui lancer une boutade bien cynique. Mais ce ne fut pas du tout le cas, au contraire. Voyer un peu !

Mr Kitade soutenait apparemment qu'il était capable de le faire. Ah ah. Très drôle. Shean ne releva même pas tant c'était stupide, certain de connaître déjà la réponse. Keiji danser... ? Mort de rire !
Mais l'asiatique le poussa soudain, comme pour avoir davantage d'espace. Shean fronça légèrement les sourcils et cessa de danser pour le regarder. Puis il ouvrit de grands yeux ronds comme des ballons de foot. Attendez ! C'est... il bouge là ! Il fait quoi ? Il... il danse ?! Hein ?! Shean n'en revenait pas. Si Keiji avait voulu le surprendre, c'était gagné. Il était sur le cul ! Oui, même s'il fallut quelque secondes au violeur pour être certain de ne pas rêver, il du bien avouer qu'en effet, Keiji s'était mit à danser. Bon c'était pas très recherché et un peu maladroit comme chorégraphie mais enfin... il dansait. Impossible pour note ami de rester impassible plus longtemps. Il éclata de rire, encore tout étonné de ce qu'il voyait.


- Je rêve ! Tu danse, mec ! Tu danse non d'un chien !

Encore un éclat de rire et voilà que l'asiatique l'invite même à se joindre à lui. Shean n'hésita même pas. Attendez, Keiji Kitade danse on va pas gâcher ce moment hein ? Oh ! Faîtes qu'un caméra filme l'évènement, ce serait tellement jouissif de revoir ce spectacle ! Bien ! Maintenant il s'agissait de lui apprendre quelques rudiments. C'était un peu flou tout ça. Shean se posta tout près de lui en souriant jusqu'aux oreilles.

- Allez, fais-comme moi ! On dirait un pingouin sur sa banquise !

Il exagérait mais vous connaissez l'humour de Shean.
Et 1, 2, 3, 4.. et 1...
Rien de compliqué ! Enfin pas pour lui qui avait passé deux ans à se dandiner quasiment à poil devant des ados complètement bourrés. N'empêche qu'il avait de l'allure. Si ça se trouve il aurait pu devenir un fabuleux danseur ! Attention pas le genre de truc avec les tutus ! Je vous parle de la danse d'aujourd'hui quoi...
C'était surtout un jeu de jambes il faut dire. Shean se collait parfaitement au rythme de la musique. Il se posta derrière Keiji à un moment donné, se collant à lui, et attrapant sa taille pour lui guider. Rien de sensuel là-dedans, n'imaginez rien de spécial. C'était juste pour lui apprendre.
Ah ? Alors c'est quoi cette petit main fouineuse qui se glisse sous la veste de l'asiatique pour le chatouiller ? Shean ricana près de l'oreille de son "élève".


- Tu sais que t'es sexy comme ça ? Si Keira te voyais elle en serait folle ! T'es pas mauvais finalement ! Je trouve que c'est la plus belle façon de se servir de son corps. Enfin... après celle de faire l'amour bien entendu.

Il le lâcha au moment où la musique s'arrêtait pour en laisser place à une autre. Shean souriait comme un enfant, décidément très amusé par tout ce qui se passait. Il se tourna vers l'appareil et ouvrit le placard du meuble qui soutenait l'engin. Il y trouva plusieurs vinyles poussiéreux. Il en prit un et souffla dessus pour tenter de lire le nom de l'artiste. Pendant qu'il cherchait il demanda :

- C'est quoi ton style de musique à toi, hein ? Personnellement j'apprécie le Pop-Rock lorsqu'il s'agit de me défouler. Pour ce qui est de faire tomber les filles, j'opte plutôt pour du latino. Ça les fait craquer et en deux temps trois mouvements elles sont dans ton lit...

Il lui venait tellement de souvenirs à ce sujet d'ailleurs !

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment ne pas perdre la tête... [Shean]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment ne pas perdre la tête... [Shean]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ou comment perdre son temps devant un portrait...[venez!]
» Comment se perdre en 1 leçon [Sujet Commun N°1]
» Comment contrer un mumak?
» comment peindre des orientaux
» Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Les Oubliettes :: Sujets Terminés-
Sauter vers: