AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A chaque tour suffit sa Reine [Bethany]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: A chaque tour suffit sa Reine [Bethany]   Mer 14 Sep - 0:02

  • Shean essuya le sang qui coulait de son nez, jeta un dernier regard à l'imbécile qui se tordait de douleur sur le sol, puis s'éloigna en reniflant négligemment. Non mais sans rire. Pour qui il se prenait ce gamin ! Ah... vous vous demander sûrement ce qui a pu se passer hein ? Bon bah pour ça il va falloir revenir quelque temps en arrière. Allez un petit flash-back !

    Le beau et gentil violeur (si, si !) s'était pourtant levé d'un bon pied ce matin et était descendu avaler un toast avant de faire son petit footing et ses pompes habituelles. Bah oui faut bien entretenir sa forme autrement qu'en torturant des petites écervelées. Regardez Keiji ça lui réussi pas... il est petit, tout maigre, et même s'il a de la poigne il est loin d'être très musclé avouons-le ! Enfin bref. Tout le monde ne peut pas être grand, fort et beau comme lui, heureusement. Faut bien qu'il ait ce privilège là au moins. Bref, passons donc.
    La journée aurait put se dérouler merveilleusement bien si, alors qu'il allumait une cigarette tout en traversant un couloir, un petit malin ne s'était pas amusé à lui piquer son paquet de cigarette qui dépassait de la poche de son jean au passage et de se barrer en courant.
    Et voilà qu'une scène comique commença, celle de Shean Kurtis en train de courir après un gamin dans le pensionnat en bousculant plus d'un personne au passage. C'est qu'il courait vite ce con ! Mince alors... heureusement qu'il avait l'habitude de son coté le jeune surveillant parce que je vous dit pas !

    Finalement, le violeur parvint à rattraper le voleur (vous suivez ?), et à le plaquer contre le mur. Il est pas si méchant que ça Shean au fond, la preuve il commença par "fermement" lui demander de lui rendre son bien. Réponse du gamin ? Un pain dans la tronche. Vous pensez bien qu'ensuite ce n'est que de la légitime défense ! Vous vouliez qu'il fasse quoi d'autre ? Alors Shean avait répliqué. Franchement il pensait vraiment s'en tirer indemne ce petit imbécile ? Il avait jamais entendu parler de Shean Kurtis ou quoi ? Rrrrah les jeunes de nos jours ! Donc les deux individus se sont mis à se battre comme des chiffonniers avec quelques spectateurs autour qui lançaient les paris. Bah oui y a peu d'action à Anguish alors dès qu'une peu de mouvement se présente, tout le monde accours ! Enfin... Shean remporta sans trop de mal la partie. Il avait reçue un coup de poins dans le nez, quelques uns dans l'estomac, sa veste avait été à deux doigts d'être déchirée mais au final c'était pas lui le plus mal en point. Ça non. L'autre guignol avait perdu un nez et un œil dans l'histoire sans doute lorsque Shean lui avait explosé la tête contre le mur. Oh et puis un bras aussi qu'il lui avait salement tordu dans le dos. Ses bijoux de famille sans nul doute histoire de bien lui mettre la pâtée et pour terminer... un couteau dans le ventre.
    Quoi ? Il l'avait cherché non ? On ne récolte que ce qu'on sème et maintenant certains pensionnaires sont prévenus : mieux vaux ne pas chercher à voler un paquet de cigarette à Shean Kurtis. Ça fini mal.

    Voilà l'histoire ! Désormais Shean fumait une cigarette bien méritée en se dirigeant vers la tourelle. Il avait envie de prendre un peu de hauteur et d'admirer le paysage pendant qu'il faisait encore beau et clair. Il grimpa les marches jusqu'en haut et s'assied sur le bord de la fenêtre en terminant sa clope. Puis il commença à essuyer soigneusement son couteau avec un pan de sa veste, son mégot calé dans le bec.
    Heureusement qu'une jeune femme approchait pour illuminer sa journée...

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 26
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: A chaque tour suffit sa Reine [Bethany]   Dim 15 Jan - 2:20

Bethany observa quelques secondes le reflet qui lui faisait face dans le miroir. Ce n'était pas vraiment dans ses habitudes, mais pour une fois, elle se prit un peu de temps pour le faire, seule dans la salle d'eau. C'était fou comme son corps s'était transformé en quelques années. D'une silhouette plutôt enfantine, elle était passé aujourd'hui à un petit bout de femme. Elle avait pourtant toujours une taille d'ado, d'accord, et ne ressemblerait probablement jamais à un canon de beauté, mais certaines formes ne trompaient pas.

Beth' grimaça en regardant les cicatrices plutôt nombreuses qui recouvraient par endroits sa peau. Ventre, bras..beaucoup de coups de couteau, vestiges d'agression à Anguish ou même plus anciens encore, du temps de bagarres dans lesquelles elle n'hésitait pas à se lancer. Elle posa une main sur une cicatrices à l'épaule. Une morsure de Kurume. Beth' maugréa quelques insultes en y repensant puis enfila son pull. Elle remonta ensuite ses cheveux en un chignon rapide puis sortit de la salle. Les couloirs étaient horriblement froids en cette saison, encore plus qu'à l'extérieur. Elle arriva au rez-de-chaussée quand une agitation un peu inhabituelle attira son attention. Une bagarre avait lieu dehors. Rien de bien extraordinaire finalement... La pensionnaire décida de sortir, poussée par la curiosité mais surtout par le besoin de casser la routine.

Un petit groupe s'était formé. Beth' se fraya un chemin, en jouant des coudes, et finit par arriver au centre. Un garçon se tenait là au sol, en sang, le visage qui ne ressemblait plus à grand chose et une blessure assez profonde au niveau du ventre. Pour une fois, Bethany crut le reconnaître, elle qui avait toujours du mal avec les visages. Lui était arrivé récemment, le genre vantard et à chercher les emmerdes. Ce qui venait de lui arriver devait arriver, c'était logique. Beth' entendit les commentaires de ceux qui avaient assisté à la scène et un nom attira son attention. 'Kurtis avait fait ça.' La rebelle releva la tête. Apparemment, un vol de cigarettes qui avait mal tourné. Elle s'éloigna ensuite du groupe, sans remarquer le léger sourire qu'elle affichait. Shean... Vu l'état du type qui se retrouvait à terre, Shean devait pas mal se débrouiller au combat. Pendant un instant, Bethany se dit qu'il pourrait peut-être même lui apprendre. Elle se défendait mais faisait rarement le poids au final...

C'est à cet instant qu'elle le vit, au loin et de dos. Elle se surprit d'ailleurs à réussir à le reconnaître si bien. Sans hésiter, elle le suivit, alors qu'il s'enfonçait dans la forêt. Il lui avait manqué. Cela faisait quelques jours ou quelques semaines. Oh, elle ne lui dirait probablement pas, foutue fierté ! Mais il lui avait manqué. Comme personne d'autre avant lui. C'était débile, mais elle avait une petite pensée pour lui chaque jour, se demandant ce qu'il faisait, où il était...et même s'il lui arrivait de penser à elle. A croire que l'amour rendait réellement stupide. Mais ça faisait tellement de bien. Depuis qu'ils s'étaient enfin avoués ce qu'ils ressentaient et mis tout au clair, Bethany se sentait légère et invincible comme jamais, comme s'ils étaient loin de toute l'horreur d'Anguish...

Après plusieurs minutes de marche, elle arriva enfin au pied de la tourelle et monta les nombreuses marches. Là, elle le vit enfin de près, à côté de la fenêtre en train de fumer, et elle sourit une nouvelle fois.


« Tu te bats plutôt bien... » lança-t-elle, « Il faudra que tu m'apprennes un de ces jours »

Elle s'approcha de lui et observa ses vêtements en sang.

« Pas blessé au moins? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: A chaque tour suffit sa Reine [Bethany]   Dim 15 Jan - 16:31

  • La bagarre ça n'avait jamais été son truc. Il s'en sortait très bien c'est vrai mais s'il pouvait l'éviter ça l'arrangeait. Il aimait la provoquer cependant il faut bien l'avouer, surtout lorsqu'il était à New York. Des tas de gangs différents se formaient là-bas. Les Junkies, les Punks, les Gothiques, les Camionneurs, enfin les trucs du genre. En tous les cas ils appréciaient tous les drogues et autres produits illicites. Raison pour laquelle Shean avait eu vite fait de s'en mettre plein les poches. Il n'avait jamais appartenu à aucun gang, ça ne l'intéressait pas. Il avait un bande de potes qu'il retrouvait dans les boites de nuit ou pour quelque coup fourrés mais rien d'officiel. Il aimait bosser un solo. Des tas de gangs curieux lui avaient proposé de les rejoindre, on lui avait proposer des truc en or en échange. Mais il n'avait jamais accepté. Pas même pour cette superbe villa en bord de mer qui lui proposait le cousin du fils à une superstar de la musique. Shean aimait ce monde dépravé des quartiers de la Grosse Pomme. Il aimait cette vie, cette autonomie, ce pouvoir. Il était un modèle pour beaucoup, il s'était fait rapidement un nom et on le respectait. Il s'était fait aussi beaucoup d'ennemis. Dans le domaine de la drogue, on fourre toujours plus ou moins son nez dans des affaires dangereuses. Dans le domaine des armes aussi. Dans le proxénétisme également mais étrangement, il avait préféré refiler le boulot à l'un de ses potes. Shean était un peu comme un grand homme d'affaire qui possédait des société et des entreprise un peu partout. Il faisait fructifier son compte en banque qui se résumait à plusieurs cachettes de-ci de-là dans des planques connues de lui seul. Si Shean était riche ? Ah ah. C'est peu dire. Malheureusement il avait pas franchement eu le temps de s'en occuper après s'être fait choper par les flics. Dommage...

    Shean repensait à tout ça en fumant tranquillement sa cigarette, appuyé dans l'encadrement de la fenêtre. Il avait entendu des pas grimper jusqu'ici et se retourna lorsque l'individu en question entra dans la salle. Aussitôt, un sourire éclaira son visage. Bethany Johns. La personne qu'il avait le plus de plaisir à voir. Ça faisait quoi... une semaine ? Peut-être deux qu'ils ne s'était plus vu. Bien trop longtemps au goût de Shean qui ne l'avouerai jamais. Elle le complimenta sur sa façon de se battre en proposant qu'il lui apprenne un jour. Shean sourit davantage et glissa immédiatement une main sur la joue puis sur la nuque dégagée de la jeune femme lorsqu'elle s'approcha. Sa présence et son parfum le détendirent immédiatement. Elle s"'inquiéta de savoir s'il était blessé.


    - Pas une seule cicatrice. Seulement quelques bleus. Ce sang n'est pas le mien.

    Et non pour une fois ! Il attira Bethany un peu plus contre lui et l'embrassa doucement, prenant le temps de profiter du goût de ses lèvres et de leur douceur. Une manière à lui de lui dire à quelle point elle lui avait manqué. Shean se lançait rarement dans ses discours romantiques. Par fierté surtout. Mais il savait que la jeune femme saurait lire ce genre de romance dans ses gestes. Il reprit :

    - Je pourrais t'apprendre deux trois truc si tu veux. Mais le reste, on l'apprend par soi-même, c'est toi et toi seule qui peut savoir de quelle meilleure manière tu peux défendre ton corps.

    Il sourit, se glissant finalement dans son rôle de grand charmeur. Il aimait toujours autant jouer à ce petit jeu, même en présence de Bethany. Ça lui rappelait leur première rencontre... et les suivantes. Un jeu qui avait plus ou moins prit fin lorsqu'il avait réellement compris ce qu'il ressentait pour elle. Une de ses mains caressa donc ses hanches de manière sensuelle, il se pencha à son oreille pour lui murmurer d'un air taquin :

    - Mais je préférerais mille-fois une autre sorte de corps-à corps. Si tu vois ce que je veux dire...

    Il ricana. Il savait que Bethany n'était pas le genre de fille à s'offrir en un claquement de doigt. Et étrangement, c'est ce qui plaisait le plus à Shean. Elle était tellement différente. Et il se plaisait dans cette attente. Il avait comme l’impression que plus il attendrait, plus leur relation durererait. Et il avait bien l'intention que ça dure pour une fois.

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 26
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: A chaque tour suffit sa Reine [Bethany]   Mar 17 Jan - 0:37

Beth' fut plutôt rassurée de savoir qu'il allait bien et n'avait pas été blessé. L'autre était dans un état bien plus préoccupant... Elle se laissa embrasser en souriant. La douceur de Shean était exquise, et rare. Bethany connaissait son privilège et savait en profiter. Elle prolongea de quelques secondes encore le baiser, en passant ses mains autour du cou du jeune homme. Puis elle s'éloigna légèrement alors qu'il acceptait sa demande de l'entraîner au combat.

« Génial ! »

Deux ou trois trucs étaient les bienvenus. Cela faisait plusieurs semaines qu'on ne l'avait pas embêtée, il fallait dire qu'elle se tenait à l'écart des conflits le plus possible. Pas pas peur d'être blessée non. Osez la traiter de mauviette et vous risquez un bon coup de poing. Non, elle se faisait juste discrète et évitait tout accrochage, histoire de passer inaperçue. Pour ensuite agir le moment venu. C'était aussi pour ce moment précis qu'elle avait besoin d'entraînement. On est jamais trop prudent...

La rebelle acquiesça aux paroles du surveillant. Le reste, c'était à elle de s'en occuper, très bien. Puis il fit un de ses fameux sous-entendus qui, quelques mois plus tôt l'aurait rapidement mise dans une certaine colère. Beth' leva les yeux au ciel en souriant. C'était tout lui, ça n'avait pas changé. Une habitude entre eux qu'au fond, elle appréciait. Une taquinerie, un jeu entre eux qu'ils aimaient jouer sans le dire. Lui dans le rôle du provocateur, elle dans celui de la jeune fille farouche. Elle leva les sourcils, le regarda d'un air malicieux et ouvrit la bouche, lui parlant à seulement quelques millimètres de ses lèvres, avec une pointe de provocation.


« Qui sait... si j'ai un bon professeur... »

Beth' rit à son tour légèrement. Pour une fois qu'elle entrait dans son jeu, autant le faire jusqu'au bout. Non, bien sûr qu'elle ne s'offrirait pas si simplement, pas si vite. S'il la voulait, il devrait attendre. Elle ne savait pas vraiment combien de temps il pourrait. Et parfois ça lui faisait un peu peur. Elle ne voulait pas le perdre pour une raison si stupide. Surtout que ce n'était pas forcément à cause d'un manque d'envie. Elle ne se sentait pas prête, voilà tout. Leur relation était parfaite pour le moment, inutile de gâcher ça maintenant.

« Bien, on s'y met ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: A chaque tour suffit sa Reine [Bethany]   Mer 18 Jan - 23:19

  • Prof de combat ? Why not ! Après tout il faut bien s'occuper. Et à vrai dire, Shean se sentirait un peu plus rassuré de savoir que sa demoiselle savait parfaitement se défendre, même si jusqu'à présent elle semblait très bien se débrouiller toute seule. Elle devait savoir se servir d'un couteau comme il faut. De toute manière ici, si on ne était pas capable de planter quelqu'un... on ne faisait pas long feu. Ou alors on possédait une technique secrète hors pair ! Enfin bon. Pour sa part il s'en faisait pas pour sa peau. Absolument pas. Il dormait sur ses deux oreilles sans s"inquiéter de savoir si un andouille serait capable de venir l'égorger dans la nuit. Non. Il avait peut-être l'air d'un idiot pervers pour certain mais au fond tous les pensionnaires savaient de quoi il était capable. Il l'avait prouvé plus d'une fois qu'il n'était pas seulement bon en viol mais aussi dans la bagarre et la torture. A parti de là, on avait fini par le craindre et les respecter un temps soit peu. Il n'y avait eu que cet imbécile pour oser lui piquer ses cigarettes. Que ça lui serve de leçon à lui et tous ces guignols !
    Bethany semblait apprécier l'idée qu'il lui apprenne à se défendre. C'était une façon comme une autre de partager du temps ensemble. D'autres couples font de la randonnée et bien eux, ils se battent. Et pourquoi pas, hein ?

    Cependant notre homme ne résista pas à l'envie de glisser quelques sous entendus. Attention, ce n'était pas parce qu'il acceptait à 100% de s'abstenir de coucher avec elle qu'il n'en avait pas envie ! Oh loin de là ! Bien au contraire. Rien qu'à l'idée d'avoir son corps nu contre le sien le faisait frémir. Mais bon, il en profita d'autant plus en faisant preuve de patience n'est-ce pas ? La jeune femme entra un peu dans son jeu, s'approchant plus que raisonnablement de lui. Shean esquissa un sourire amusé. Il avait intérêt à ne pas trop s'attarder dans ces jeux là. Il était temps de s'y mettre comme lui faisait remarquer la pensionnaire.
    Le violeur se débarrassa alors de sa veste et la posa sur le bord de la fenêtre avant de retrousser les manche de sa chemise. Plus pour éviter de l'abimer que pour libérer ses mouvements. Il se dirigea au centre de la pièce et invita Bethany à le rejoindre d'un mouvement de tête, le regard brillant.


    - Viens par-là.

    Il lui attrapa la main et la posta face à lui. Bon maintenant il fallait essayer de voir Bethany comme un ennemi, une menace. Pas facile. Il avait davantage envie de l'embrasser et de l'enlacer plutôt qu'autre chose. Ils inspira un peu d'air puis se lança dans les explications :

    - Bon. Quand tu te bat, déconnecte ton cerveau et laisse toi exploser, ne réfléchis plus et agis à l'instinct. Tu te fiche complètement d'avoir l'air... comment dire... "gracieuse" quand tu te bats. On est pas dans un films, tous les moyens sont bons, même les plus ridicules. Tu peux simplement les mordre si t'as envie ! C'est toujours impressionnant de se retrouver face à quelqu'un à qui il manque une case crois moi.

    Il rit un peu puis fit quelques pas en arrière et avec un sourire, montra son poing. Ouais il était sûrement plus costaud que celui de Beth' mais ça avait peu d'importance la taille. Il ajouta donc :

    - Lorsque tu donnes un coup de poing, pour qu'il fasse vraiment mal, appuis de tout ton poids. Je sais pas trop comment l'expliquer, mais il ne faut pas seulement envoyer le poing vers l'avant, il faut aussi lui appliquer une force, lui donner du poids. Mais pas trop, parce que sinon en cas d'esquive, tu seras déséquilibrée. Et évites les coups de pieds et les coups de genoux. Par expérience 'rire) , ça sert pas à grand chose à moins de pratiquer des arts martiaux ou un truc du genre. Sans entrainement, c'est difficile d'envoyer de bons coup de pieds efficaces.

    Il tournait autour d'elle, lentement, sans la quitter des yeux. Il voulait donner les infos d'abord et la faire pratiquer ensuite. Ce serait bien mieux que de l'interrompre à chaque fois. Il réfléchit quelques secondes plus, s'éclaircit la voix puis reprit :

    - Le meilleur moyen de commencer un combat : envoyer tout ce que t'as dans son ventre. Si le gars en face a pas des abdos en béton armé, il aura le souffle coupé. Mais il faut être rapide pour éviter qu'il ait le temps de bander ses muscles. Ensuite, le but est de frapper à la tête le plus de fois et le plus fort possible en évitant de te prendre trop de coups. Si t'as l'occasion, place un ou deux coups de tête ou de genoux, mais garde bien tes poings levés et soit vive.

    Il esquissa un sourire qui se détachait complètement du contexte mais qui venait naturellement. Un sourire sincère et tendre. Il effleura son bras d'un caresses puis soudain, lui agrippa fortement le bras pour le lui tordre derrière le dos et l'attirer contre lui. Pas trop fort pour ne pas la faire véritablement souffrir mais assez pour al faire grimacer. Il termina alors, tout près de son oreille :

    - Dernière chose : les clichés qui disent qu'il ne faut jamais attaquer en premier, oublie. C'est des conneries. Essaye de frapper en premier car ça peut être décisif.

    Il la relâcha et recula encore, et écarta les bras en croix en l'encourageant à commencer. Voyons comment se débrouillait la jeune femme dans ce type de corps à corps plus violent que sensuel. Il espérait être surpris et ne sous-estimait pas la demoiselle. Il ne faut jamais sous-estimer son adversaire, même si lui-même avait tendance à faire cette erreur.

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 26
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: A chaque tour suffit sa Reine [Bethany]   Sam 28 Jan - 1:33

Bethany se retrouva face à lui. Les choses sérieuses allaient commencer semblait-il. Elle écouta Shean avec attention, répondant par moments par un hochement de tête. La plupart des informations données paraissaient simples et logiques mais pourraient lui être bien utiles en temps voulu. Beth' s'était battue de nombreuses fois, elle savait plutôt bien se défendre – elle était encore en vie après tout – mais n'attaquait rarement sans raison. Elle avait plus besoin d'entraînement qu'autre chose. De se défouler aussi, probablement. Et après toutes ces années, c'était la première fois qu'elle pouvait s'exercer. Elle était contente que ça soit avec Shean. Même si plus ce dernier prodiguait ses conseils et plus elle se voyait mal l'attaquer. Autrefois elle aurait voulu l'étriper en quelques secondes seulement. A cet instant elle se sentait incapable de lui faire le moindre mal.

Leurs regards finirent par se croiser et Beth' répondit par un sourire à celui de Shean. Elle allait protester. Ils n'étaient pas là pour ça, elle voulait se battre. Allez... Elle le laissa pourtant caresser son bras avec douceur. Puis elle comprit rapidement son erreur. En une fraction de seconde, elle se retrouva immobilisée, bras derrière le dos. La pensionnaire grimaça. Elle avait été stupide sur ce coup, il avait marqué un point. Et elle avait compris la leçon.

Shean la relâcha après un dernier conseil, celui de ne pas hésiter à attaquer en premier, puis l'incita d'un geste de main à l'attaquer à son tour. Cette fois, la rebelle était prête. Oublié l'appréhension d'affronter celui envers qui elle éprouvait des sentiments réels. Elle arriva à mettre de côté ce qui la liait à celui qui était en face d'elle. L'adrénaline l'avait gagnée, elle l'avait senti monter en elle subitement. Son cœur battait plus vite, son cerveau fonctionnait plus rapidement. Sa respiration était légèrement plus saccadée également.

Elle tourna autour du jeune homme de rapides secondes. Puis attaqua enfin. Un premier coup qui fut stoppé assez facilement. Mais presque simultanément, le second fut plus efficace : elle frappa le tibia de Shean puis balaya d'un coup de pied la seconde jambe. Le jeune homme n'avait pas d'autre possibilité que de perdre l'équilibre et Beth' en profita pour le faire chuter. Elle sourit, fière d'avoir réussit aussi facilement, mais aussi surprise d'y être arrivée aussi vite. Elle se mit sur lui, s'asseyant sur son bassin, bloquant ainsi ses jambes, tout en posant un avant-bras sur son cou. Elle esquissa un sourire satisfait.


« Un point partout ! »

Elle le regardait, amusée. Cette position, ils la connaissaient depuis leur rencontre. A un détail près, ça avait toujours été lui au dessus, et elle était bien plus légère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: A chaque tour suffit sa Reine [Bethany]   Dim 29 Jan - 0:16

  • Ouais. Dire qu'il y a de cela quelques temps, Bethany l'aurait bien écartelé vif en place public et de son coté, Shean aurait tout fait pour la violer en bon et du forme. Les gens changent... ou bien les situations font que ça change. Comment c'était arrivé ? Pas bien compliqué. Il avait simplement eu l'intelligence d'enlever son masque de pervers une ou deux fois, assez pour prouver à la jeune femme qu'il n'était pas juste un obsédé sexuel mais qu'il y avait bel et bien un être humain sous ce masque, avec son histoire et ses blessures. Il avait d'abord prouvé qu'il était capable d'aimer en lui parlant de Keira et de ce qu'il avait ressentit pour elle avec sincérité. Comme il était parvenu à le faire avec Kristinna quelques années auparavant. Ensuite, il lui avait tout simplement raconté son histoire, celle qui expliquait en partie pourquoi il avait une dent contre les femmes aujourd'hui. On peu tout comprendre dans la vie, absolument tout. Mais on ne peut pas tout accepter. On peu comprendre que Shean ait ce désir de vengeance contre les femmes qui l'avaient privé d'amour pendant 17 ans. En revanche, on ne pouvait pas accepté la manière dont il se vengeait, en violant de pauvres filles innocentes qui n'avaient rien demandé à personne. Mais c'était comme ça, c'était plus fort que lui. Il lui avait fallut 24 ans à peu près pour parvenir à accepter, pour guérir en quelque sorte. Bethany n'était pas la seule à l'avoir aidé à changer. Elles avaient toutes eu leur part de "calmant" si l'on peu dire. D'abord Léonie, puis Diva, Arella... et même Keira. Surtout Keira peut-être, la seule dont le cœur lui avait toujours échappé. Plus ou moins.

    Aujourd'hui, il était face à celle qu'il aimait, Bethany Jonhs, avec qui il devait se battre pour l'entrainer et la préparer à se défendre plus efficacement encore. Et tandis que, détachée et concentrée, elle était prête à se lancer, Shean réalisait une chose incroyable.
    Il ne se posait pas beaucoup de question vous savez lorsqu'il était en couple. Il était plutôt fichtrement égoïste et égocentrique. Mais allez savoir pourquoi, désormais il analysait un peu plus les choses. Qu'avait-il réalisé ? Une chose incroyable qu'il aurait trouvé complètement stupide et pathétique il y a de cela peu de temps. Quelque chose que très peu d'homme seraient capable de faire pour leur petite amie ou même leur famille pour certains. Une chose que l'on ne sacrifie pas sans réfléchir et qui était son bien le plus précieux : sa vie. Il aurait donné sa vie pour elle, pour cette simple fille parmi d'autre, ce petit bout de femme plus forte que toutes les pin-up de la terre réunie... pour cette fille là.

    Il prenait un sacré coup en réalisant ça. Peut-être que c'est banal hein et que ça n'a absolument rien d'extraordinaire, pas de quoi en faire un plat. Mais croyez-le pour Shean Kurtis... c'était stupéfiant ! Il en était sur le cul ! Au sens propre du terme puisque en effectivement, au lieu d'être concentré, il s'était laissé avoir par la jeune femme et se retrouvait les quatre fers en l'air sur le sol. Elle en profita pour l'immobiliser, assise sur lui, et apparemment plutôt fière de son coup. Elle pouvait l'être. Un point partout en effet.
    Il sourit amusé plus que vexé de s'être laissé surprendre. Avec une envie furieuse de l'embrasser en plus de cela. Non Shean allez ressaisis-toi mon vieux t'es pas là pour ça !
    En effet Bethany était plus légère que lui. Il n'eut donc pas trop de mal à échanger les rôles et à se retrouver au dessus d'elle. Il savait comment immobiliser des filles comme elle. Il l'avait fait un nombre incalculable de fois. Mais ça non plus ce n'était pas du tout prévu au programme. Il lui_ vola cependant un baiser et se releva, la laissant libre de ses mouvements. Il fit quelques pas en arrière et sourit.


    - Tu auras toujours beaucoup plus de mal à te battre contre un homme, surtout s'il est au moins aussi musclé et costaud que moi.

    Il arbora un sourire vantard et fier avant de ricaner. Bon elle devait s'en douter bien sûr et sans doute s'était-elle déjà battue contre des mecs. Mais pas des ordures et des déjantés comme ici, à Anguish. Ça demandait plus que d’ordinaire. Il s’humecta les lèvres et reprit :

    - Donc... la force ne sera pas ta meilleure arme. Tu peux être plus rapide, plus agile ou plus stratégique à la rigueur. Mais jamais plus costaud. D'ailleurs tu as très bien joué. Dans certaines situation... n'hésite surtout pas à baisser la garde de ton adversaire. Tu es une femme avant tout... utilise tes charmes. S'il y a une chose que je dois bien avoué c'est que c'est un truc qui marche plutôt bien sur la majorité des hommes.

    Il s'adossa contre le mur en l'observant. Tu parles d'une motivation ! Mais il s'agissait avant tout de la protection de Bethany pas vrai alors on pouvait difficilement passer outre. Il se redressa donc en se frottant les mains puis se rapprocha d'elle à nouveau. S'éclaircissant la voix il ajouta :

    - Tiens, donne-moi un coup de poing. Mets-y de la force surtout n'hésite pas. Essaye juste d'éviter le nez et les bijoux de famille.

    Tant qu'à faire. Fallait bien préserver "l'essentiel" non ?
    Il ouvrit les bras en crois de nouveau pour l'inviter à frapper. Il désirait voir si les coups de poing de la jeune femme était réellement efficace ou non. Il était pas du genre à faire la chochotte non plus donc il pouvait bien se sacrifier un peu pour le coup.

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 26
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: A chaque tour suffit sa Reine [Bethany]   Sam 24 Mar - 2:21

Elle était fière de son coup oui. Elle le regarda un instant, un sourire heureux aux lèvres. Qu'elle était bien avec lui ! Elle avait l'impression qu'il la comprenait, ce que personne n'avait réussi auparavant. Et surtout, il y avait cette sensation chaude qui la comblait. Ça semblait ridicule, elle le savait, mais elle se sentait vivante. Enfin.

Et elle, à quel point avait-elle changé ? Jusqu'au irait-elle pour lui ? Elle ne s'était pas encore posé la question. Elle n'en savait rien. Mais elle avait beau passer pour une jeune femme indépendante, prétendre être loin de tout sentiment, l'attachement qu'elle éprouvait pour Shean était évident. De jour en jour, le masque qu'elle s'était forgé des années auparavant s'effritait. Elle se sentait enfin elle-même. Capable de sentiments forts. Et même si elle ne l'avouerait pas de sitôt, elle n'était pas prête à laisser passer cette nouveauté...

Comme prévu, la pensionnaire ne resta pas longtemps dans la position dominante, Shean reprit le dessus, facilement. Il se releva ensuite, après un baiser furtif qui contrastait étrangement avec la scène. Puis Beth' se remit debout à son tour.

Shean lui donna de nouveaux conseils qu'elle écouta. Si elle avait déjà affronté des grosses brutes ? Bien sûr. A San Fransisco comme à Anguish. Des coups, elle en avait donné. Elle en avait aussi pas mal reçus. Si elle ne manquait pas d'agilité, d'acharnement et d'endurance, la force lui faisait peut-être faux bond...

Shean marqua une courte pause, puis lui demanda de lui donner un coup de poing.

Surprise, Bethany le regarda en arquant un sourcil. Elle se voyait mal le frapper ainsi.


« Je n'ai pas envie de... »

Elle s'interrompit, laissa passer une courte seconde avant d'expirer profondément. Okay, va pour un coup de poing ! Après tout ils étaient là pour ça. Et Shean, bras en croix, semblait n'attendre que ça.

Brusquement, Bethany se lança et percuta l'estomac de Shean. Le coup lui sembla plus puissant que voulu. Sa réaction première fut de grimacer, regrettant le coup qu'elle venait de donner.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: A chaque tour suffit sa Reine [Bethany]   Sam 7 Avr - 21:24

  • Shean observait le visage de Bethany tandis que celle-ci hésitait un instant face à sa demande. Quant au visage de notre violeur qui semblait rieur, devint petit à petit aussi expressif que du marbre. Il aurait vraiment fallut plonger dans son regard pour y déceler ce qu'il ressentait ou pensait à cet instant. Est-ce qu'il demandait à la jeune femme de le frapper simplement pour tester sa force ? Pas vraiment. Il savait pertinemment que Beth' avait largement la force et la détermination qu'il fallait pour se débrouiller seul. Après tout jusqu'à maintenant, personne n'avait réussie à la détruire. Elle savait survivre à Anguish, elle était également capable d'exploser le nez de bon nombre de pensionnaires ici sans aucun problème. Alors pourquoi lui avait-il demandé de le frapper exactement ? Non ce n'est pas parce qu'il est masochiste et cherche un quelconque plaisir physique, pour une fois ça n'avait rien à voir, bien au contraire. Il voulait peut-être voir si elle était vraiment capable de le frapper, ou si elle refuserait catégoriquement de lui faire du mal. Est-ce qu'il connaissait la réponse ? Non sinon il n'aurait rien demandé. Disons qu'il espérait qu'elle le fasse. Vraiment. De toute ses forces. Pourquoi ? Ce serait sans doute beaucoup trop complexe à expliquer. La première réaction de Beth' fut de refuser en prétextant qu'elle n'en avait pas envie. Mais elle ne termina pas sa phrase, elle hésita encore une seconde ou deux de plus. Shean la fixait avec intensité, comme si cela pouvait la pousser à le faire. Et elle le fit. Un coup de poing dans l'estomac, bien placé, et surtout très puissant. Notre violeur n'a rien d'un surhomme, il ne fallait pas s'attendre à ce qu'il rigole, poings sur les hanches, comme si la demoiselle venait de taper dans un mur. Évidemment pas. Ça fait mal un coup comme ça ! Du coup, il se retrouva plié en deux, grimaçant et souriant à la fois. Oui elle l'avait fait. Parfait.

    Shean prit le temps de retrouver son souffle pour se redresser en se massant le ventre. Il souriait toujours un peu, comme s'il était fier d'elle. Il l'était d'un certain coté. D'une voix un peu étouffée il décréta :


    - Magnifique. J'aurais pas fait mieux.

    Pour une fois qu'il ne se vante pas tout de même. Cette fois-ci ne comptez pas sur lui pour la frapper à son tour. Est-ce qu'il était incapable de son coté ? Oui. C'est bien ça qui le perturbait d'ailleurs. Frapper une femme ou la violer ne lui avait jamais posé de problème jusqu'à présent. Là 'était différent. Il réalisait que, même si Bethany s'attaquait vraiment à lui ou le mettait dans une rage sans nom... il ne serait peut-être pas capable de la frapper. Et ça c'était pas bon. Ça prouvait qu'il était très amoureux et c'était sans doute tout à son honneur... mais ici, à Anguish, c'était très mauvais. Il n'y avait de place pour aucune faiblesse. Non seulement il ne violait plus et ne couchait avec aucune autre fille depuis qu'il était avec Bethany... mais en plus de cela sa violence habituelle descendait en flèche. Mauvais... très mauvais. Est-ce que ça allait l pousser à faire des bêtises plus tard comme avec toutes les autres ? C'était bien ce qui l'inquiétait. Il était conscient que Beth' ne lui avait jamais rien demandé... du moins pas de devenir un gentil petit chaton. Mais là il ne contrôlait plus vraiment rien chez lui ces temps-ci.
    Son sourire disparut petit à petit.


    - Je crois que tu n'as rien à apprendre de moi. Ou bien tu es très douée et tu te sous-estime, ou bien je suis un très mauvais professeur. Un peu des deux sans doute.

    Il s'approcha d'elle de nouveau et glissa sa main de sa joue jusqu'à sa nuque avant de l'enlacer. Aurait-il du se confier à elle et lui présenter toutes ses craintes ? Il n'était pas certain de vouloir le faire, peut-être par fierté. Ou bien la peur de sa réaction aussi.
    Il serra la jeune femme contre lui puis approcha sa bouche de son oreille pour soudain lui murmurer :


    - J'ai envie de toi. Ici. Maintenant.

    Rien que ça ? Shean t'a perdu la boule ou quoi ? Je croyais que plus tu attendais mieux c'était ! Et que t'étais promis d'attendre que ce soit elle qui fasse le premier pas ! Il avait peut-être changé d'avis. Remarquez il ne demandait rien, il annonçait simplement un fait. Enfin chez Shean c'était du pareil au même me direz-vous.

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 26
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: A chaque tour suffit sa Reine [Bethany]   Dim 8 Avr - 21:14

Bethany regretta aussitôt son geste. Elle grimaça. Elle n'aimait pas la douleur vive qui traversa ses doigts, et encore moins la vision de Shean plié en deux. La force avec laquelle elle avait réussi à le frapper la déstabilisa. Elle n'aurait pas dû. Elle le regarda pendant qu'il reprenait son souffle, s'approchant légèrement de lui. Elle lui lança un regard désolé et sincère alors que lui sourit simplement. Elle s'en voulait un peu. Elle n'avait jamais voulu lui faire de mal.

Shean finit par annoncer qu'elle se débrouillait déjà très bien, qu'il ne pourrait plus vraiment l'aider de ce côté. Elle se posa tendrement dans ses bras. Fermant ses yeux, elle respira avec calme. L'odeur de Shean l'apaisa rapidement, et elle se résout à se détendre. Elle se rendait compte à quel point elle se sentait bien avec lui. Pour rien au monde elle ne voulait perdre cette sensation. Il était le seul à réussir à l'adoucir. Elle se sentait en sécurité. Invincible. Plus rien ne pourrait leur arriver. C'était stupide, se dit-elle aussitôt, elle qui avait toujours été la première à se moquer de toutes ces filles niaises qui déclaraient être amoureuses. Mais elle aimait, elle aussi. Elle était novice dans toutes ces affaires de cœur et se sentait incapable de mettre des mots sur ce qu'elle ressentait, mais c'était réel.

Elle passa une main dans les cheveux de Shean, qui avaient encore un peu poussé depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus. Tous deux n'étaient pas vraiment doués pour exprimer ce qu'ils ressentaient. Beth' n'était pas du genre à se poser énormément de questions, mais depuis peu, il lui arrivait de se demander comment Shean voyait leur relation. S'il éprouvait exactement les mêmes choses qu'elle ou non. Non pas qu'elle doutait de ses sentiments ; simplement, elle redoutait de trop se donner à lui. De devenir trop dépendante.

Shean rompit le tendre silence, en lui murmurant qu'il avait envie d'elle. La jeune femme rouvrit les yeux et les releva vers lui. D'abord surprise, elle se sentit ensuite un peu gênée. Elle l'observa rapidement, en fronçant les sourcils. Elle n'avait pas voulu évoquer le sujet auparavant et se doutait bien que du côté du surveillant, l'envie se faisait de plus en plus intense. Pour elle, c'était différent.


« Shean... » lui chuchota-t-elle.

C'était un sujet sensible pour elle. Depuis des années. Elle ne se sentait pas encore prête pour ça, elle pensait qu'il l'avait compris. Elle posa ses mains sur le visage de Shean, le caressant avec douceur. Elle savait que ça finirait par arriver, mais pas si vite. Lui semblait sûr de lui, presque insistant. Du moins c'était l'image que reçut Bethany. L'image qu'il avait l'habitude de donner entre les murs du pensionnat. L'idée vint brusquement en tête de la rebelle comme un boomerang qu'elle aurait lancé des semaines auparavant : l'image d'un violeur. Les rumeurs de nouveaux viols étaient parvenues à elle, comme celle d'une nana aveugle, une certaine Vy. Beth' avait fait mine de ne pas s'en soucier, bien sûr. Elle n'avait jamais dit à Shean ce qu'elle en pensait, jamais demandé qu'il arrête. Elle savait au fond qu'il ne changerait pas. Pas pour elle. Et elle se sentait incapable de l'en dissuader. Parce qu'elle ne voulait pas le perdre. A cet instant, il lui sembla qu'il s'agissait de la même chose.

La rebelle déposa un baiser sur les lèvres de Shean, langoureusement. Elle se colla à lui petit à petit. Elle sentait le désir qu'éprouvait le jeune homme. Dans un certain sens, ça pouvait même être agréable. Leurs regards se croisèrent une nouvelle fois. Elle lui sourit légèrement. Non, elle ne voulait pas le perdre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 26
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: A chaque tour suffit sa Reine [Bethany]   Lun 9 Avr - 17:59

  • Bravo. Ah si si bravo Shean, je te nomme officiellement le type le plus stupide de la planète ! Félicitations ! Tu mérite même une médaille.
    Débile. Andouille !
    Dans un sens il n'y avait rien fait de mal, son but n'avait pas été de blesser la jeune femme évidemment. Mais encore une fois il avait fait preuve d'un manque de tact affligeant. Il aurait mieux fait de se taire. Pourtant il hésitait encore entre ne rien ajouter et retirer immédiatement ce qu’il venait de dire. C’est vrai qu’il avait envie d’elle et ça pouvait se comprendre mais il savait ce qu’elle avait vécu et lui balancer ça de cette manière était vraiment une réaction stupide. Stupide, stupide, stupide ! Il s’attendait à quoi ? Qu’elle lui saute dessus la bouche en cœur ? N’importe quoi. Il manquait véritablement de réflexion cet homme là ! Et maintenant il comptait faire quoi ? Ils étaient si bien à cet instant et il avait fallut qu’il gâche tout. Il s’attendait presque à ce qu’elle le gifle et l’étouffe de reproches mais ce ne fut même pas le cas. Faut croire que le coup de poing de tout à l’heure avait suffit et qu’elle ne comptait pas le frapper une deuxième fois. Pourtant il le méritait certainement.

    Elle redressa son visage et le regarda. La gorge serrée, il la fixait également pour croiser son air à la fois surpris et extrêmement gêné. Bah tiens, tu m’étonne. Regarde ce que tu as fait grand imbécile. Elle prononça son nom, comme si elle s’apprêtait à lui dire quelque chose. Un truc du genre « Shean espèce de guignol, tu n’est qu’un obsédé ! Va te faire foutre ! ». Et bien non même pas. Elle ne termina même pas sa phrase. Pas besoin, il était à peu près certain que c’est ce qu’elle avait envie de dire. Ou pas. Peu importe le mal était fait. Il ferma les yeux, incapable de la regarder en face plus longtemps tandis qu’elle prenait tendrement son visage entre ses mains.
    Ils auraient peut-être du parler davantage. C’est vrai que Bethany ne lui avait jamais explicitement interdit ou autorisé quoi que ce soit concernant les viols ou autre chose. Mais ce n’était pas elle qui régissait sa vie, non ? Et bien si. Incontestablement et inconsciemment c’était le cas fallait croire. Et c’était sans doute ça qui le terrifiait le plus. Qui l’avait toujours terrifié. Ouais, il était paumé.

    Soudain, elle l’embrassa délicieusement et il lui rendit un peu maladroitement. Il rouvrit les yeux et croisa de nouveau son regard qui souriait doucement. Lui, restait grave. Elle s’était collée à lui, il pouvait sentir le désir grimper en lui tandis que son parfum et son contact l’envahissait. Mais subitement il se détacha d’elle.


    - Non, arrête ça. Oublie ce que j’ai dis c’était complètement con et sans importance. Je ne veux pas que tu t’offre à moi parce que tu t’y sens obligée, comme toutes ces p*tes avec qui j’ai couché avant toi. Pas simplement parce pitié ou par peur de me perdre. Parce que c’est ce que tu ressens n’est-ce pas ?

    Oh, peu importe ! Il était furieux contre lui-même et se rapprocha de nouveau de la fenêtre pour s’allumer une cigarette, histoire de décompresser. Il ferait mieux de partir et de la laisser tranquille plutôt. Elle devait penser qu’il était rien d’autre qu’un violeur et un obsédé. Elle devait aussi se demander ce qu’elle fichait avec un pervers pareil. Shean passa une main sur son visage en soupirant.

    - Je suis désolé, Beth’. Je suis vraiment pas le petit ami idéal et c’est certainement pas ma dernière connerie. Je veux pas que tu croies que je te demande ça simplement parce que je suis en manque, ok ? Ça n’a rien à voir. C’est pas le sexe qui m’obsède c’est toi. J’attendrais que tu sois prête.

    Il retourna près d’elle finalement et l’embrassa sans s’attarder sur ses lèvres. Ce n’était pas le moment de s’attarder sur quoi que ce soit d’ailleurs. Il caressa sa joue et ajouta :

    - Il vaux mieux que j’y aille.


_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A chaque tour suffit sa Reine [Bethany]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A chaque tour suffit sa Reine [Bethany]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A chaque jour suffit sa peine ? Kyle
» [Règles] Pleins de petites questions... désolé...
» A chaque jour suffit sa peine, à chaque être sa famille ? Chase
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Les Oubliettes :: Sujets Terminés-
Sauter vers: