AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Faerie || Bethany ||

Aller en bas 
AuteurMessage
Leah Taylor
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 26
Avatar : : (c) Jade Lavoie
Crainte : De revoir Davy
Humeur : Je t'en pose des questions ?!
Date d'inscription : 15/07/2011

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Dégradation de biens publiques & nuisances de l'intimité de la population
Affinités:

MessageSujet: Faerie || Bethany ||   Lun 18 Juil - 16:08

Aujourd'hui c'était son premier jour dans cet internat. Elle avait gouté aux fameux lits grinçant de la chambre, elle avait vu les salles d'eau parfaitement propres en apparences mais tellement dégueulasses dans le fond. Cet internat ne ressemblait à aucun autre. Elle n'avait jamais été dans un internat de toute sa vie mais elle savait à quoi cela pouvait bien ressembler : en effet, Davy avait été en internat. Elle se rappelait, comme si c'était hier, parfaitement de ce que lui avait dit le jeune homme sur ce genre d'endroit : pourris ; nases ; moches ; enfermement ; punitions à la volée ; mecs complètement cons & filles en manque de sexe sans arrêt. Un endroit complètement différent de cet internat où elle avait atterri. Quand elle avait lu les règles sur le panneau d'affichage dans le Hall, elle avait cru mourir sur place : pas le droit de faire l'amour, pas le droit aux cigarettes, etc ... C'était une prison, un enfermement ... Bon dieu, mais quel était cet endroit ? Finalement, elle avait fini par se calmer, était montée dans sa chambre pour pouvoir aller déposer ses affaires & se coucher. Quand elle avait entendu pour la première fois le gémissement du ressors en dessous d'elle, elle eut alors un soupir las. Un lit qui grince, des interdictions complètement folles, des colocataires étranges, des douches qui fonctionnent mal. & ce surveillant qui lui avait dit : " tu pourrais être bien ici ... " Tu parles. Quand on voit de quoi est constitué cet internat, on ne peut qu'être malheureux, il faut bien l'avouer. & puis à voir la tête de tous les adolescents qui sont dans cet endroit, elle savait parfaitement qu'elle avait raison. Ils faisaient tous, sans exceptions, la gueule comme des chiens enfermés en fourrière.

Leah était là, debout à suivre les adolescents qui défilaient devant le comptoir de la cantine. L'odeur que dégageait celui-ci ne disait rien de bon : ça puait la sueur & la purée périmée. Bon vous me direz, elle déteste la cantine, donc c'est peut-être pour cela qu'elle sent ainsi. Peut-être parce que le dégout a dépassé la curiosité. C'était même certain. Elle tendit alors son assiette à la cantinière, qui lui fit tomber vicieusement une bonne dose de purée verdâtre & une autre légèrement orange. Purée de carotte & purée de brocolis. Génial ... On se croirait dans une maison de retraite. Elle resta plantée dans la queue à fixer son assiette avec dégout pour finalement sortir de celle-ci & entrer réellement dans le réfectoire. Aucun bruits, ou des chuchotements. & beh, ça changeait véritablement des cantines de lycées normaux. On se croirait plutôt dans un couvent ou un temple où il ne faut pas parler sinon on risquait de se prendre une rouste aussi grosse que notre visage s'en rappellerait toute sa vie. Ce pensionnat faisait véritablement peur, en fait. Mais jamais elle ne le montrera. Car plus on montre notre peur, plus notre ennemi nous bouffe rapidement. C'est comme ça que les gazelles se font bouffer par les lions. Car elles fuient. Si elles faisaient les mortes, elles seraient ignorées. Mais non, elles fuient donc l'excitation nait dans le lion & il la tue. C'était parfaitement logique dans le fond. La blondinette finit par marcher en cherchant une table & elle en trouva une vide. Elle s'assit donc doucement ... Sans remarquer la brune au fond de celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 27
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: Faerie || Bethany ||   Lun 18 Juil - 19:28

Bethany pénétra dans le réfectoire sans grand bruit. C’était assez inhabituel pour elle d’y aller aussi tôt dans la journée, alors que l’endroit était bondé. Elle qui aimait la solitude et ne supportait pas la foule, elle se mit dans la file pour se servir son déjeuner. Qu’avait-elle donc aujourd’hui ? Elle était de bonne humeur, tout simplement. C’était assez rare il fallait dire. Surtout que rien de spécial ne lui était arrivé. Elle s’était juste levée du bon pied, avait profité d’une promenade au soleil dans la forêt, seule, et personne ne l’avait fait chier de la journée. Et puis la faim l’avait amenée ici, alors que d’habitude elle attendait que le lieu soit désert pour pouvoir manger au calme.

Les autres visages étaient ternes, silencieux. Presque morts. Elle avait été comme eux autrefois, à son arrivée, trois ans plus tôt. Rebelle insoumise, elle avait fini par se retrouver au plus bas. Mais elle avait survécu, et aujourd’hui c’était une idée, un projet qui la poussait vers l’avant. Elle allait s’enfuir, elle et son petit groupe. C’était certain. Peu importe ce que les surveillants pouvaient faire, les punitions qu’ils pouvaient infliger, la peur qu’ils continuaient de maintenir entre ces murs. Elle partirait. Elle quitterait cet endroit maudit en leur faisant à tous un beau bras d’honneur. Et elle redécouvrirait la vie réelle, à l’extérieur.

Pour l’instant, c’était plongée dans cet avenir prometteur qu’elle se retrouva assise à une table, seule devant son plateau. La vue de son assiette atténua légèrement sa bonne humeur. Avec tout le temps qu’elle avait passé ici, elle n’avait jamais réussi à se faire à la nourriture du pensionnat. Et encore, certaines choses semblaient avoir changé. La jeune femme se souvenait de rumeurs un ou deux ans plus tôt, quant à la viande peu cuite qui semblait plus d’origine humaine que bovine. Aujourd’hui les aliments semblaient davantage passés à la poêle mais le goût n’y était toujours pas. Il y avait encore beaucoup de boulot avant de parler de gastronomie, mais au moins c’était mangeable. Surtout qu’à force d’être ici, ce qu’on ne mangeait pas auparavant était devenu ce qu’il faisait qu’on survivait à présent. Si on voulait tenir debout, il fallait se résoudre à avaler ce contenu répugnant, ou au moins faire le tri entre répugnant et dangereux pour la santé. C’était comme ça, point.

Beth’ entama son assiette, évitant au maximum la purée verte qu’elle savait immangeable car vomitive, quand une jeune fille blonde approcha et s’assit de l’autre bout de la table. Cette inconnue, que Bethany supposa nouvelle, ne la remarqua même pas, intriguée davantage par le contenu de son assiette.


« Je te déconseille d'avaler le truc vert et visqueux, personne n’y a jamais survécu. »

Beth’ croisa le regard de la blonde, appuyant ses paroles avec un air assez sérieux. Ce n’était pas son genre de discuter et encore moins de parler la première, mais quelque chose – son assez bonne humeur du jour sans doute – l’incita à conseiller la nouvelle. Si elle voulait rester en vie, elle avait intérêt à suivre cette recommandation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Taylor
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 26
Avatar : : (c) Jade Lavoie
Crainte : De revoir Davy
Humeur : Je t'en pose des questions ?!
Date d'inscription : 15/07/2011

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Dégradation de biens publiques & nuisances de l'intimité de la population
Affinités:

MessageSujet: Re: Faerie || Bethany ||   Lun 18 Juil - 20:12

Mon dieu mais qu'est-ce que c'était que cette purée verdâtre ? Parce qu'en plus d'avoir une couleur tout à fait dégueulasse, elle laissait deviner qu'elle l'était tout simplement tant à l'odeur qu'au contenu. Brocolis ? Petit pois ? Pois chiches ? Topinambours ? Oui, vous ne rêvez pas, la jeune femme essaie réellement de deviner avec quoi on avait pu faire cette purée. Mais bon, elle se doutait parfaitement que ça ne pouvait pas être des légumes parfaitement sains. Elle avait souvent gouté aux légumes, elle les avait aimés mais ceux-là ne lui donnait pas envie, mais alors pas du tout. Les brocolis, elle avait toujours aimé cela auparavant mais quand elle voyait cette purée elle les détestait dorénavant. " Mange tes brocolis & tu deviendras forte, ma biche. " Voilà ce que n'avait cessé de lui répéter sa mère, quand elle avait 7 ans, pour l'obliger à manger ses brocolis. Au départ, comme tout enfant normale, elle avait refusé, elle avait piqué sa petite crise de capricieuse mais au final au bout de plusieurs mois elle avait fini par succomber & tomber sous le charme des brocolis. Dans le fond, ils n'étaient pas si mauvais, mais bon à force on s'en lassait. Enfin surtout quand on côtoie un mec comme Davy & qu'on ne cesse de manger dans un fast-food, goutant aux légumes surgelés, ignorant toute bonne odeur & délice des vrais légumes cuisinés par Maman. D'ailleurs, je me demande bien comment elle a pu faire pour ne pas devenir grosse ... Tous les américains finissent par devenir obèses un jour ou l'autre, tout simplement car ils ne cessent de manger de la graisse animale & végétale, tout simplement modifiée par l'Homme. Mais pourtant, la jeune femme avait trouvé un moyen de ne pas succomber à l'obésité : le jogging. C'était bien le meilleur moyen d'évacuer les calories sans pour autant se pourrir la santé. Plusieurs américaines tombent dans la boulimie suivie d'anorexie, mais elle, elle ne touche pas à cela. D'ailleurs, elle trouve cela autant débile qu'inutile. Car en plus de maigrir pour regrossir après, on se pourrit l'organisme pour ensuite mourir. C'était complètement débile comme mort, franchement : autant se suicider d'une balle dans la tête, dans ce cas-là, c'est beaucoup plus radical & propre. Elle, elle avait opté pour le jogging. Chaque jour, elle courrait au moins deux heures pour évacuer ses calories en trop, elle faisait des ab-dos aussi. Sans doute pour cela qu'elle en possède.

Soudain, la jeune femme sursauta en entendant une voix près d'elle. Cela faisait au moins la seconde personne lui adressant la parole dans cet internat, mais pour une fois c'était une fille. D'ailleurs, elle était assez jolie. Sa frange châtain cachait malheureusement ses beaux yeux bruns. Mais son visage avait ce trait amical qui permettait de lui adresser facilement la parole. A sa phrase, elle posa alors son regard sur son assiette. Alors c'était ça cette odeur ? Elle n'était pas écoeurante. Elle était meurtrière. Bon soyons réaliste, ce pensionnat n'était pas comme les autres, c'était évident. Mais personne ne cherchait à tuer les autres, si ? Peut-être ... Parce que bizarrement, des élèves disparaissaient parfois. Elle l'avait remarqué quand elle avait vu un jeune homme brun fumer sur le toit & le lendemain il avait disparu. Elle se demandait véritablement où il pouvait se trouver même si dans le fond, elle savait parfaitement que ce n'était pas ses affaires. On lui avait trop souvent reproché sa curiosité dans sa jeunesse que maintenant elle en avait oublié le sens. Elle finit par hocher la tête, tout simplement.

- Merci.

Oh ma pauvre Leah, t'en oublie complètement ta politesse ...

- Oh ! Au fait, mon nom est Leah ! lui dit-elle, en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 27
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: Faerie || Bethany ||   Mar 19 Juil - 0:59

Bethany reposa ses yeux sur son assiette et la substance verte. Oui, c’était bel et bien dangereux pour la santé ce truc. A force de survivre ici et d’avaler ces cochonneries, elle avait oublié le goût de la vraie nourriture. Alors quelques fois, elle réussissait à voler des choses plus appétissantes dans la réserve, au sous-sol, ou à faire du troc avec le cuisinier. Assez pour mériter une sévère punition. Jusqu’à maintenant, elle ne s’était jamais fait prendre. Et tant mieux.

La nouvelle pensionnaire la remercia du conseil, avant de se présenter. Bethany tourna de nouveau la tête vers elle afin de l’observer. Assez grande – du moins plus que Beth’ – blonde, plusieurs percings au visage, pas trop maquillée. Elle donnait l’image d’une jeune fille indocile. Un point commun avec Bethany…


« Moi c’est Bethany. »

La rebelle émit un sourire discret, presque imperceptible en échange de celui de Leah. Il était si rare de la voir sourire. Si elle avait des traits amicaux ? Ce n’était qu’une impression. Beth’ n’était peut-être pas une meurtrière mais ce n’était pas le genre de personne qu’on veut absolument avoir comme ami. Pour afficher des sentiments ou discuter longuement, d’autres feraient bien mieux l’affaire. Car quand on a connu un traumatisme qui nous a changé à jamais, nous poussant à vivre des années dans l’obscurité et la solitude, replié sur soi, retrouver une vie normale est toujours assez compliqué. C’était ce qui était arrivé à Bethany. A force de rester seule, elle n’avait plus l’habitude d’avoir de discussion ni même de vraie relation humaine. Bizarrement, c’était ici, à Anguish, que peu à peu elle réussissait à s’ouvrir aux autres. Oh rien de bien extraordinaire non plus. Elle ne serait jamais une grande bavarde ou une jeune femme expansive, c’était certain, mais peut-être un peu moins insociable. Pour cela, il y avait Darren sur qui elle pouvait compter même si la confiance ne serait jamais totale, pour lui comme pour quiconque. Il y avait aussi les autres du groupe de rebelles. Sans oublier Shean, le seul qui lui ait fait découvrir ce qu’était l’amour, le seul à qui elle ait avoué ses sentiments. Il avait fallu que tout ça se fasse ici, dans cet Enfer.

Au fond, Beth’ se rendait compte de tout ça, de sa tendance à la solitude, de ses mauvaises habitudes. Si elle voulait réapprendre à vivre, il lui faudrait bien réapprendre à communiquer.


« T’es arrivée quand ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Taylor
Nouveau pensionnaire
Nouveau pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 26
Avatar : : (c) Jade Lavoie
Crainte : De revoir Davy
Humeur : Je t'en pose des questions ?!
Date d'inscription : 15/07/2011

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Dégradation de biens publiques & nuisances de l'intimité de la population
Affinités:

MessageSujet: Re: Faerie || Bethany ||   Mar 19 Juil - 2:30

Grande était un bien grand mot pour la décrire véritablement. En effet, du haut de son 1m68, elle n'était pas si grande que cela. Mais dans le fond, peut-être étaient-ce toutes ces substances qu'elle avait ingurgité durant sa jeunesse qui l'avait empêché de grandir. C'était même évident. D'ailleurs, elle savait parfaitement les effets secondaires de tout ce qu'elle avait pu prendre : le médecin de l'hopital, où on l'avait emmené avant d'aller au commissariat, le lui avait très bien dit & même très bien décrit. En effet, à cause du Hashish elle aura la mémoire moins développée, elle sera sans doute stérile ou moins fertile que la moyenne & aura des liaisons psychologiques. La classe, quoi ! Ne croyez pas qu'elle ne s'en veuille pas, loin de là cette idée. Bien sûr, durant des années, elle en avait profité, elle ne s'en était jamais voulu ... Pire, encore. Elle en avait voulu aux personnes qui ne lui avait pas permit de découvrir cela plus tôt. Mais maintenant, elle s'en voulait plus qu'autre chose. Mais elle n'en voulait pas qu'à elle-même. Elle en voulait à Davy de l'avoir impliqué là dedans. Elle s'étonnait même à souhaiter sa mort depuis maintenant quelques jours. Car, lui, il avait réussit à s'en sortir, il vivait sans doute sa vie de toxicoman sans se douter de où elle était. Il vivait une vie pleine de rebondissements, sans penser à Elle. Quand elle était partie s'enfermer dans Cette maison, qu'elle s'était repliée sur elle-même, qu'elle avait dévastée cette baraque sans s'en rendre compte réellement, il n'avait même pas lever le petit doigt. Il n'était pas venu à sa rescousse, il ne l'avait même pas cherché. Quand Leah était montée dans ce camion, qu'elle paniquait comme une biche qu'on vient d'encercler pendant une chasse à coure, il n'était même pas là. Tout ce qu'elle avait pu voir, c'était le jeune homme qui courait pour fuir aux policiers au lieu de venir la sauver. Un ami ? Non. Elle n'avait été qu'un trou de plus dans son agenda, elle s'en rendait compte maintenant.

En entendant le nom de la jeune femme près d'elle, elle hocha la tête. Bethany, hein ? Joli nom. Il lui allait relativement bien. Bizarrement, elle s'était toujours demandé comment les parents donnaient les noms à leur progéniture. Etait-ce par imagination ou instinct ? Dans le fond, peut-être qu'ils avaient déjà un nom en tête ou peut-être bien qu'il donnait un nom au bébé pour qu'il aille bien avec son visage & qu'il se sente bien toute sa vie avec. Les parents sont des coiffeurs visagistes à leur manière, elle en était convaincue. En sentant le regard de la brune sur elle, elle eut un sourire mental. Elle savait parfaitement ce qu'elle devait penser : " cette jeune femme a des piercings pour se rendre plus belle & surtout montrer que c'est quelqu'un d'insoumis ". Beaucoup de personnes pensent cela en voyant Leah ... Sauf qu'ils se trompent. & lourdement. En effet, elle a des piercing car elle trouve cela beau & que ça lui permet d'obtenir une confiance en elle qu'elle n'avait pas avant. Dés qu'elle voit son reflet avec ses piercings, elle apprend à s'aimer. Donc, ses piercings ne sont qu'un simple symbole d'apprentissage d'amour de soi. C'est tout simplement cela. Finalement la jeune femme se leva doucement, prit son plateau & vint se mettre en face de Bethany. Puis elle répondit à sa question tout en piquant dans sa purée aux carottes.

- Depuis deux jours & toi ? dit-elle en faisant une moue de dégout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faerie || Bethany ||   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faerie || Bethany ||
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vouivre
» Alisa Skinner-Katina [O.ver ! / T.erminé !]
» Fais moi découvrir ta bibliothèque.
» Je suis là pour que tu pense autrement.. (Liam et Bethany)
» (F) Bethany Joy Lenz - humaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Les Oubliettes :: Sujets Terminés-
Sauter vers: