AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']

Aller en bas 
AuteurMessage
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 27
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Jeu 10 Mar - 1:21

  • Ah ! Regardez comme ça fait plaisir à voir ! Allez approchez-vous ça vaut le coup je vous assure. Il est rare de voir notre bon vieux violeur aussi paisible parce qu'en général il est assez agité. Il viol des filles, il torture des pensionnaires, il court et il se muscle, il se promène un peu partout, il grogne, il pique des crises, bref il est jamais content et il ne reste jamais une minute tranquille ! Alors pour une fois que vous pouvez en profiter !
    En effet notre jeune homme dormait comme un bébé alors que ses collègues avaient déjà vidé les lieux. De son coté, il s'accordait une longue grasse matinée sous la couverture. Et bien quoi ? On a tous besoin de repos pour bien recharger les batterie surtout quand on s'épuise à faire ce qu'il fait toute la journée ! Vous êtes pas d'accord ? Bon peu importe.
    Allongé de tout son long sur le ventre, il étreignait son oreiller et on pouvait tout juste apercevoir son visage endormit jusqu'au menton. Vous voulez une autre qualité de cet homme parfait ? Il ne ronfle pas ! Ah c'est quand même important à savoir on sait jamais, ça lui ajoute un petit bonus auprès des femmes intéressées ! S'il y en a... ça se bousculait pas au portillon et on pouvait le comprendre ! Bref.
    Il était déjà midi lorsqu'enfin notre violeur ouvrit les yeux. Il lui fallut un bon moment pour avoir le courage de se redresser. Ah mince y un autre point à souligner... défaut ou qualité Mesdames à chacune son opinion : Shean dort toujours à poil. Bah oui comme pas mal de mecs hein, autant se mettre à l'aise !

    Une fois levé il enfila dons un boxer et un jean, puis attrapa une serviette de toilette et un gel douche avant de se diriger vers la salle d'eau pour prendre une bonne douche gelée pour terminer de se réveiller. Une fois tout doux, tout brillant, et tout parfumé, il retourna au dortoir pour ranger ses affaires et enfiler une chemise noire. Enfin il passa au cuisine pour un rapide petit déjeuner du midi et l'achat d'un paquet de cigarette. Il alluma la première tout en marchant dans les couloirs en direction de la bibliothèque. Et bien oui ça lui arrive de lire faut pas croire il n'est pas tout à fait inculte et désintéressé de tout ce qui ne touche pas au sexe. Il prit tout son temps entre les rayons pour choisir un bouquin à peu près intéressant et jeta son dévolu sur un roman de science fiction. Mais au lieu de le lire ici dans la salle trop pleine à son goût, il emporte l'œuvre jusqu'au secret-room. Il y serait bien plus tranquille pour le lire.
    C'était la grande journée détente et flemmardise pour le violeur aujourd'hui ! Ce n'était pas désagréable d'ailleurs. Il s'affala dans le canapé et commença à déchiffrer calmement la première page. Il devait en âtre à la dixième lorsque soudain, quelqu'un pénétra à son tour dans la pièce.

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 27
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Jeu 10 Mar - 2:35

La jeune rebelle s’était levée du mauvais pied ce jour-là. Eh oui, même si Shean était calme comme jamais, quand c’est pas l’un, c’est l’autre ! Tout avait commencé avec une nouvelle pensionnaire qui l’avait réveillée à l’aube, un cauchemar apparemment, ou alors tout simplement une crise de folie. La conséquence avait été là : ça avait réveillé Bethany en sursaut avec son cri d’animal qu’on égorge, et l’avait rendue furieuse pour la journée. Elle l’aurait même étouffée avec son propre oreiller si elle en avait eu un. Le reste de ce début de journée fut moins agité mais ne calma pas la pensionnaire : douche glaciale, machines à laver toutes en panne, un repas aussi froid que la douche…

Sortant du réfectoire, elle se demanda quelle serait le meilleur moyen pour se détendre. Elle descendit et fit un tour dehors, mais il commença à pleuvoir. Elle rentra puis arriva au dortoir des filles pour faire une sieste. Après cinq minutes, elle se releva, n’arrivant pas à s’endormir. Passant devant la salle de ‘divertissement’, elle revint finalement en arrière, la salle étant bondée. Beth’ grommela. Et maintenant ?

Elle marcha sans but dans les couloirs, ignorant les personnes qu’elle croisait. Puis elle le vit, lui. Shean. Elle ne s’en rendit pas compte mais pour la première fois de la journée, elle sourit. Lui ne l’avait pas vue et entra dans la secret room, une pièce de moins en moins secrète d’ailleurs…

Il venait tout juste de refermer la porte derrière lui que Beth’ rejoint la porte. Main sur la poignée, elle se ravisa subitement. Peut-être que sa journée pourrie était un signe de l’éviter pour le moment et de ne pas ouvrir cette porte. Non pas que Bethany soit du genre superstitieux mais enchaîner les contrariétés ne lui faisait guère plaisir. Surtout qu’entre le surveillant et elle, rien ne se passait de façon normale. Un jour il voulait lui faire vivre un Enfer, le suivant il lui déclarait sa flamme. Non, mieux valait éviter. La pensionnaire lâcha la poignée de la porte et repartit dans le couloir.

Quoiqu’il semblait si sincère, et tendre, comme il ne l’était pas avec les autres. Et il lui semblait que de son côté, elle n’était pas forcément insensible à certains de ces côtés. Elle était bien avec lui, elle s’en était rendue véritablement compte que très récemment, quand elle s’était retrouvée seule, sans lui dans les parages. Ca paraissait pourtant si dingue. Beth’ soupira puis fit une nouvelle fois demi-tour. Il fallait bien qu’ils mettent les choses au clair. Ouvrant la porte, elle pénétra dans la pièce. Elle le vit rapidement, il était seul dans la salle, avachi dans un canapé. La jeune femme se mordilla la lèvre puis fit quelques pas et se mit face à lui.


« Salut. Je ne fais que passer euh… »

Elle marqua une pause, évitant de croiser ses yeux.

« Je n’ai jamais su ce qu’aimer voulait dire »

Un jeu ? Encore leur ‘je n’ai jamais’ qu’ils avaient commencé sur la plage, bouteille de vodka à la main ? Non, ça faisait un certain temps qu’ils avaient arrêté de jouer. Et elle en avait marre de tourner autour du pot. Elle continua alors, sans lui permettre d’en placer une.

« Mais je sais juste que je suis bien avec toi. Alors…si aimer c’est s’emmerder quand on est pas avec l’autre, si c’est être pressée de le retrouver, de penser de plus en plus à lui, d’en rêver même ! Si c’est adorer le voir sourire, adorer comment il me regarde, alors…alors peut-être que je suis amoureuse… »

Evitant toujours son regard, elle finit cependant par croiser ses yeux clairs qui lui avaient manqués. Elle se trouva bête subitement. Comme un de ces personnages niais de feuilleton débile. Elle fronça les yeux, regard plaqué au sol, puis fit volte face brusquement, se rapprochant de la sortie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 27
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Jeu 10 Mar - 22:37

  • Difficile d'être plus sage hein ? D'autant plus qu'il parvenait à bien se plonger dans l'histoire. Il avait fait le bon choix en prenant ce bouquin. Bon ça n'avait rien de philosophique et ça ne lui rajouterai pas deux neurones en plus mais enfin... au moins il s'intéressait à autre chose que le viol ou la cigarette. Bonne nouvelle ! Avec le temps il s'arrangeait peut-être. Ou pas. En tous les cas il était rare de le voir si calme plongé dans un livre et lui-même se serait étonné s'il en avait été conscient. Les livres ça permet de s'évader un peu et c'est exactement l'impression qu'avait notre violeur à cet instant. Son cerveau ne se trouvait non plus à Anguish mais dans l'histoire de ce livre, plus exactement dans la peau de Phoebus, un guerrier fort et brave qui volait au secours d'un peuple tout entier en tentant de tuer Razaak, le gros méchant de l'histoire. Oui bon ça n'avait rien d'un chef d'œuvre de la littérature on est d'accord mais vous le voyez lire du Molière ou du Jules Verne, lui ? Non faut pas exagérer. Il n'est pas "nœud-nœud" mais ça ne relève pas encore tout à fait de son niveau intellectuel. Bah oui à la base il n'avait jamais été à l'école ce pauvre garçon ! Bref, passons et revenons à nos moutons.

    Shean était donc plongé dans son histoire lorsque la porte du secret-room s'ouvrit. Sur le coup, le surveillant n'y fit pas trop attention. Il se moquait bien de qui ça pouvait être, pas la peine de paniquer hein. Mais il fut bien contraint de lever les yeux lorsque l'individu se posta à sa hauteur près du canapé. Le violeur sortit donc de ses rêveries et leva son visage vers la personne en question qui n'était autre que Bethany. Elle le salua et commença par dire qu'elle ne faisait que passer. Ah bon ? Shean arqua un sourcil sans trop comprendre, attendant tout simplement d'en savoir plus en refermant son bouquin.
    La seconde phrase fut beaucoup plus explicite et beaucoup plus surprenante. "Je ne sais pas ce qu'aimer veut dire". Shean s'abstint de tout commentaire, encore un peu sur le coup de la stupéfaction. La dernière fois elle l'avait frappé parce qu'il avait parlé d'amour et maintenant elle lançait la conversation de la façon la plus direct possible sans passer par la case départ. Le jeune homme se sentit un peu déstabilisé sur le coup, plus encore lorsqu'elle continua sur sa lancée, lui avouant qu'elle se sentait bien avec lui, qu'elle s'ennuyait sans sa présence, qu'elle était pressée de le retrouver, qu'elle pensait à lui, rêvait de lui même, aimait le voir sourire et aimait la façon dont il la regardait... bref qu'elle était amoureuse. Pardon, peut-être amoureuse.

    Pour le coup, Shean était incapable de réagir. Était-il vraiment réveillé où n'étais-ce qu'un rêve ? Non tout semblait pourtant bien réel. Bethany n'ajouta rien, hésita un instant, puis tourna les talons pour se diriger vers la sortie. Il fallut une seconde encore au surveillant pour enfin sortir de sa stupéfaction. Il se leva et s'empressa de rattraper la jeune femme en l'attrapant par la main. Quoi elle comptait lui balancer ça et s'en aller ensuite comme si de rien n'était ?!


    - Hey, attends.

    Il la tourna vers lui pour lui faire face, plongeant ses yeux dans les siens. Les mots que la jeune femme avait prononcé un peu plus tôt tournaient encore dans son esprit, comme s'il doutait vraiment de les avoir entendus. Il y eu un bref silence puis il reprit :

    - Que tu rêves de moi encore je comprend mais pour le reste...

    Une touche d'humour n'a jamais fait de mal à personne pas vrai , Surtout lorsqu'on ne comprend pas pourquoi son cœur s'emballait comme un fou furieux aussi subitement.

    - Moi non plus j'ai jamais sur définir l'amour Bethany. Je ne sais même pas s'il y a vraiment une définition pour ça mais tout ce que je sais... c'est que je ressent la même chose. Mais ce sera pas suffisant.

    Pourquoi disait-il ça hein ? Il savait très bien qu'il avait le béguin pour cette fille, ça crevait les yeux depuis le début. Alors pourquoi balançait-il une bêtise pareille ? Pas suffisant ? Il entendait quoi par là cet andouille ? Il lâcha la main de la jeune femme pour caresser tendrement sa joue et ajouta :

    - J'ai déjà essayé. Et j'ai échoué à chaque fois. Je ne sais pas aimer, je suis un violeur Bethany et la seule chose que je sache faire en amour c'est baiser. On construit rien avec ça crois-moi. Je vais seulement réussir à te faire du mal comme avec toutes les autres. Regarde... la première est morte, la seconde m'a quitté et a disparue et la troisième c'est purement sexuel. Sur les trois deux d'entre elles ont extrêmement souffert parce que je les aient obligé à se débarrasser des mômes que je leur avait fait. C'est ça que tu as envie de vivre ? Tu mérites bien mieux que ça, Beth'. Beaucoup mieux.

    Bien sûr c'était vrai, il ne voulait en aucun cas lui faire vivre un truc pareil. Pas à elle. Et lui aussi en avait mare d'en souffrir de son coté. A quoi bon toujours recommencer ? Et d'un autre coté... il ne désirait rien de plus. Il était dingue de cette fille pour une raison qu'il ignorait vraiment. Mais c'était le cas.
    Malgré tout ce qu'il venait de dire, il ne put s'empêcher de l'embrasser tendrement, la gorge nouée. Il aimait le goût de ses lèvres sur les sienne, il aimait tout en elle. Mais étais-ce vraiment suffisant ? Arriverait-il seulement à retenter sa chance sans tout faire écrouler encore une fois ?

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 27
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Ven 11 Mar - 0:49

Ouh là. Qu’est-ce qu’elle venait de raconter là ? Une déclaration ? Mais non, impossible ! Ce n’était que la conséquence d’une journée ratée. Elle avait eu besoin de se défouler un petit peu. Manque de bol, il avait fallu que ça tombe sur Shean. Mais heureusement, ce dernier ne l’interrompit à aucun moment. En lui tournant le dos, prête à quitter la salle, elle se dit qu’elle voulait juste sortir et oublier ses paroles. C’était sans compter Shean. Alors qu’il avait gardé le silence pendant son monologue, il réagit enfin. Se levant, il la rattrapa par la main, tout juste avant qu’elle ne sorte. Elle se laissa faire et se retrouva face à lui. Bizarrement, elle était contente qu’il l’ait rappelée, comme rassurée. Cette fois, elle le regarda dans les yeux, sans les éviter. Puis il le dit. Qu’il ressentait la même chose pour elle. Le cœur de Beth’ s’accéléra. Elle n’avait plus honte de sa déclaration, elle n’était pas seule à ressentir ces choses étranges. Une vraie délivrance, un bonheur. Mais cette nouvelle fut effacée par la phrase suivante. ‘Ce ne sera pas suffisant’. La pensionnaire baissa la tête, sans comprendre, simplement déçue.

Puis elle sentit une main caresser sa joue. Sa main. La jeune femme ferma les yeux, profitant de cet instant tendre, bien que court. Shean reprit alors la parole. Il affirmait que concrétiser leurs sentiments ne mènerait qu’à de la souffrance. Bethany rouvrit les yeux et le regarda tristement. Ce n’était pas juste. Pas après tout ce qu’il s’était passé, après tout ce temps qu’il avait fallu pour mettre des mots sur ce qu’ils ressentaient. Depuis leur dernier tête à tête, Beth’ y avait beaucoup réfléchi, et elle avait fini par venir se confier à lui, enfin. Et voilà qu’il annonçait que tout ça n’avait servi à rien ? Et qu’elle méritait mieux ? Non, ce n’était pas juste…

Quand il finit de parler, Bethany ouvrit la bouche, mais resta silencieuse. Elle savait que sa voix serait tremblante, chargée d’émotions, ce qu’elle croyait pourtant avoir réussi à dompter avec le temps. De toutes façons, le surveillant l’empêcha de répondre. Un baiser. Le troisième qu’elle avait de lui si ses souvenirs étaient bons. Le meilleur jusque là. Plein de tristesse, mais aussi de douceur. Et pour une fois, elle ne le frappa pas en retour, ni ne lui balança une carafe d’eau en pleine figure. Elle souriait, un sourire faible et triste, mais elle souriait. Elle aurait pourtant voulu que l’instant ne soit pas si court.


« Ne dis pas ça Shean. Tu n’as pas le droit de me faire réfléchir pendant des semaines, à me parler de sentiments pour au final m’envoyer balader comme ça quand je dis des trucs pareils. Tu n’as aucune idée de tout le temps qu’il m’a fallu. C’est la première fois que je parle autant de ce que je ressens. Crois moi c’est pas rien. »

Elle le regardait en fronçant les sourcils, elle était si sincère, pourquoi il devait gâcher ça. Ses explications n’étaient pas assez convaincantes pour Bethany.

« Je ne mérite pas quelqu’un d’autre, ce n’est pas à quelqu’un que je viens de dire que j’étais amoureuse. Tu n’as pas le droit. »

La pensionnaire avala difficilement sa salive, elles aussi sentait sa gorge se nouer. Sans y faire attention, elle avait posa ses mains sur le tee-shirt de Shean, au niveau de son thorax. Elle ne le lâchait pas des yeux, sans trop comprendre pourquoi il fuyait comme ça. Elle était une grande fille, c’était à elle de voir si elle avait peur de souffrir ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 27
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Ven 11 Mar - 17:32

  • Bien sûr qu'elle méritait mieux. Il lui fallait un type sympa et costaud qui puisse prendre soin d'elle et la faire rire. Certainement pas un violeur égoïste et susceptible comme lui qui n'arriverait qu'à ruiner un peu plus sa vie. Qu'avait-il à lui offrir ? Rien du tout. De l'amour ? Mais il ne savait même pas ce que c'était et elle non plus apparemment. Il ne s'y était jamais pris comme il faut. Qu'est-ce que veulent les femmes ? De l'attention, de la tendresse, des surprises, des rires, de la fidélité ? Shean était loin de pouvoir satisfaire tous ces points, surtout pas le dernier. Être tendre à la rigueur il pouvait y parvenir... la faire rire aussi avec un peu d'effort mais pour le reste mieux valait ne pas compter sur lui. Et on ne comblait pas une femme avec des caresses et des blagues à deux balles, ça se saurait croyez-moi ! Non décidément il ne lui convenait pas, il ne convenait à aucune et il fallait bien qu'il l'accepte. Ou bien était-il assez amoureux pour changer du tout au tout ? Lui ? Shean Kurtis ?! Laissez-moi rire... impossible ! Il tiendrait pas deux semaines avant d'aller violer une pauvre fille ou égorger un pensionnaire. Pour lui tout ça lui semblait trop naturel, inévitable. Et Bethany dans tout ça aurait l'impression de n'être qu'un divertissement de plus. C'était pour éviter ce scenario qu'il lui avait dit tout ça au risque de grandement la décevoir. Simplement pour la protéger de lui et de ses bavures. Mais la jeune femme le lui reprocha évidemment. Elle ne comprenait pas qu'il puisse lui dire une chose pareille après tout le temps qu'ils avaient mis à s'avouer leur sentiment et l'effort qu'elle avait fait pour dire tout cela. Il n'avait pas le droit.

    Shean la regarda un moment avec un air désolé peint sur son visage. Il commençait à le connaitre par cœur ce visage, ce regard brillant, cette bouche... et dire qu'il allait tout perdre. La gorge nouée, il ne dit rien dur le moment, gardant sa main contre la joue de Bethany avant de l'enlever et de la descendre le long de son bras.


    - J'ai simplement peur de te faire du mal Bethany c'est la seule raison pour laquelle je te dit tout ça. Tu ignore à quel point je tiens à toi et tout ce à quoi je suis prêt pour toi. Je t'aime mais je ne sais pas ce que tu attends de moi. Et j'ai peur de m'attacher en sachant que je vais te perdre.

    Il crevait d'envie de l'embrasser encore, il mourrait d'envie de balayer toutes ces paroles inutiles et de ne prêter attention qu'à l'amour qu'ils ressentaient l'un pour l'autre. L'aimer et rien de plus. Mais il s'en sentait incapable.
    Il s'éloigna d'elle un instant, allant jeter un coup d'œil à la fenêtre, tournant le dos à Bethany et glissant ses mains dans ses poches. Le regard perdu vers l'horizon il tentait de ne plus se torturer la tête. Au bout d'un moment, il secoua doucement la tête en soupirant et passa ses mains sur son visage. Puis sans prévenir il retourna d'un pas vif prendre la jeune femme dans ses bras.


    - Excuse-moi... excuse-moi Beth' oublie tout ça. Au fond je suis égoïste, c'est simplement un autre échec de ma part qui me fait peur.

    Il la regarda dans les yeux, tenant son visage entre ses mains pour ajouter :

    - Je ne te promet pas la lune. Mais je veux que quoi que je fasse tu n'ai aucun doute sur ce que j'éprouve pour toi tu m'entends ? Je suis un salop et j'enchaine les conner*es mais toi... tu ne dois pas avoir peur. Je t'aime. Ne l'oublie jamais. Je pourrais crever pour toi t'entend ? Et plus encore.

    Il caressa son visage et l'embrassa de nouveau, plus fougueusement cette fois. Il devait garder cette fille à tout prix, il se rendait compte à quel point il ne pouvait se passer d'elle. C'était bizarre de sa part d'ailleurs, on ne le connaissait pas aussi dévoué et amoureux. Si envers Keira autrefois sans doute... en tous les cas il comptait bien honorer ces sentiments, il allait lui falloir faire beaucoup d'efforts.

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 27
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Mar 15 Mar - 0:39

Shean semblait sincèrement désolé de ce qu’il venait de dire. Pourtant c’était fait. Alors, et maintenant ? Ils étaient censés faire quoi ? Oublier tout ça et reprendre une vie ordinaire ici à Anguish ? Difficile à imaginer. C’était la première fois qu’elle connaissait ça, qu’elle ressentait ces choses bizarres et nouvelles. Peut-être qu’elle arriverait à faire semblant, elle n’en savait rien. Mais tant d’efforts pour en arriver là, c’était injuste. Elle ne comprenait pas sa réaction. Elle n’avait pas connu les mêmes choses que lui en la matière, d’accord. Elle n’avait jamais souffert à cause d’un mec, non rectification, à cause d’un mec qu’elle aimait. Seul l’instant présent importait, celui qu’elle avait mis du temps à réaliser, les sentiments qu’elle avait pour lui, certainement pour la première fois de sa jeune vie. En entrant dans cette pièce, elle n’imaginait pas forcément qu’il se jetterait dans ses bras, elle voulait juste – elle en avait eu besoin – lui avouer sa découverte, rendre enfin la situation claire. Et maintenant, il lui annonçait que ça n’avait servi à rien. Super…

Le jeune homme avait repris la parole. Il continuait sur sa lancée. Qu’il ne voulait pas lui faire du mal. Encore une fois on se serait cru dans une série débile, mais Bethany n’avait pas envie d’en rire. Elle ressentait juste beaucoup de déception. Shean, lui, ne faisait que parler des risques encourus, répétant qu’il tenait à elle, ce qui la rendit encore plus triste. Elle n’attendait rien de lui, elle ne lui demandait pas d’être costaud – elle se considérait comme suffisamment forte pour ça et avait l’habitude de se débrouiller seule ; elle ne lui demandait pas non plus d’être d’une tendresse exceptionnelle, elle ne lui demandait même pas forcément une relation officielle. Juste d’être avec lui et qu’il sache la vérité. ‘je n’attends rien de toi, idiot…’ pensa-t-elle tristement.

Shean finit par lui tourner le dos, s’approchant de la fenêtre, et ce n’est qu’à cet instant que Bethany remarqua ses propres yeux prêts à pleurer. A son tour d’être ridicule… Pleurer pour ça, décidément qu’est-ce qui lui arrivait… La pensionnaire essuya d’un revers de manche ses yeux humides puis s’apprêta à repartir. Alors ça y était, ce qui n’avait jamais commencé entre eux était déjà fini. Elle avait l’occasion de lui répondre mais à coup sûr l’émotion briserait sa voix, et ce n’était certainement pas son genre d’insister et de passer pour la stupide de service. Elle n’allait pas l’implorer pour qu’il change d’avis, il avait fait son choix.

Beth’ se retournait pour quitter la salle quand elle sentit son bras sur le sien. Se tournant vers lui, elle se laissa prendre dans ses bras, sans comprendre. Un dernier geste d’adieu ? Si c’était le cas, il se pourrait bien qu’elle fonde en larmes. Pour le moment elle se retint, le laissant se critiquer lui-même. Puis il posa de nouveau ses mains sur son visage, encore une fois, elle le laissa faire alors que quelques mois auparavant, personne n’était autorisé à la toucher. Et il lui demanda d’oublier ses dernières paroles, qu’il s’était trompé, qu’il ne voulait pas la perdre. Une nouvelle fois, Beth’ sentit son cœur faire un tour dans sa poitrine, comme libérée. Elle n’avait même pas eu à l’implorer à genoux. Elle souriait, sous le coup de ce vif retournement de situation. Il lui disait qu’elle ne devrait jamais douter des sentiments qu’il avait pour elle, qu’il l’aimait, malgré toutes les conneries qu’il pourrait faire, et même s’il ne lui promettait pas la lune. Puis il l’embrassa, un baiser qu’elle prolongea avec douceur, ravie.


« Ce n’est pas la lune que je veux, Shean. »

Elle le regarda alors, souriante. Lui et elle ensemble, c’est tout ce qu’elle désirait pour le moment, et que ça s’éternise encore. Le reste lui était égal, frayeur, surveillants…tout ça devenait secondaire tout d’un coup. Les conséquences non plus n’étaient pas importantes, à vrai dire elle n’y pensait pas. Elle posa une main sur le visage de Shean, lui remettant une mèche de cheveux en place au passage.

« Et j’ai pas peur » chuchota-t-elle, levant les yeux vers les siens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 27
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Ven 18 Mar - 18:17

  • Pourquoi était-il encore persuadé de faire une bêtise ? Lui qui s'était tant promis de ne plus jamais s'attacher quiconque... pour éviter de renouveler les erreurs qu'il avait faîtes avec Léonie, avec Diva, avec Arella... et Keira. Tant d'échec par sa faute parce qu'il s'était toujours comporté comme un idiot et un monstre. Il se rappelait du visage détruit de Diva et d'Arella lorsque, enragé, il leur avait ordonné de mettre fin à la vie qui naissait dans leur ventre. Il les avait menacées, de carrément les tuer si elles refusaient. Et il l'aurait fait... il n'aurait eu aucun remord. Aucun. Il s'était rarement montré doux avec ces filles. Quoique... il en avait été capable. Pas seulement en leur faisant l'amour. Il avait dansé avec Diva sous le soleil brûlant d'un l'été, il avait offert des fleurs à Léonie une fois... et il avait dit "je t'aime" plein de fois. Mais finalement rien n'avait pu résonner le violeur qu'il était. Il avait finit par tout faire foirer en trompant Léonie avec sa propre sœur, en criant et en frappant sur Diva, en finissant par ignorer Arella... quand à Keira... c'était si compliqué !
    Aujourd'hui tout ça était derrière lui, de vieux cauchemars qu'il préférait oublier et mettre au placard mais qui ne pouvaient s'empêcher de remonter dans son esprit lorsque Bethany avait fait irruption à son tour dans son cœur. Que réservait-il pour elle ? De quelle manière allait-il la faire souffrir ? Il n'en avait aucune envie bien sûr, mais ça semblait tellement impossible pour lui d'honorer ce genre de sentiments. Pour elle il ferait tout pour que tout se passe bien mais jusqu'où lui fera t-elle confiance ? Il n'en savait trop rien. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il se sentait bien avec elle et qu'il adorait le goût de ses lèvres, le son de sa voix, son parfum...

    La jeune femme lui répliqua qu'elle ne voulait pas la lune et qu'elle n'avait pas peur. Shean plongea son regard dans le sien, un regard à la fois tendre et mélancolique. Il sourit, comme amusé, et caressa la joue de Beth' en murmurant :


    - Non, pas encore. Ça viendra peut-être.

    Il glissa sa main dans ses cheveux, se contentant d'effleurer sa peau et de l'observer longuement. Puis il sourit de nouveau et se pencha à son oreille comme pour lui souffler un secret. D'un voix amusée il lui dit donc à voix basse :

    - Alors que suis-je censé faire maintenant ? En général c'est à ce moment là que j'entraine mes conquêtes dans mon lit mais j'ai peur de me prendre une baffe. Une petite promenade en tête à tête ?

    Il ricana et la regarda de nouveau, attendant sa réaction.

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 27
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Lun 21 Mar - 3:27

Il avait changé d’avis. Bethany se sentait comme libérée. Ravie, un sourire franc ne quittait plus son visage. Elle ne se souvenait plus de la dernière fois où elle s’était sentie si légère. C’était pourtant fou, au fond elle le savait, même si elle préférait ne pas y penser. Lui le surveillant violeur, elle la rebelle qui refusait qu’on l’approche et encore moins qu’on la touche. Et dire qu’elle n’avait jamais été amoureuse avant, jamais ressenti quelque chose d’aussi fort. Il avait fallu que ça tombe sur un des plus gros pervers d’Anguish. Pourtant, c’était réel. Et il était différent avec elle, bien plus tendre et attachant. Elle l’avait véritablement compris à leur dernier tête à tête, sur la plage, quand il lui avait raconté son histoire. Beth’ n’avait pas eu d’enfance malheureuse comme lui – ça avait été autre chose qui avait forgé son caractère et son attitude – mais elle avait vu la faille en lui. Il lui semblait qu’elle le connaissait par cœur à présent. Et elle adorait cette impression.

Mais maintenant que le plus dur était passé, que leur réservait l’avenir ? Encore une fois, Beth’ s’en fichait éperdument. Elle se sentait juste bien, elle n’avait pas peur. Quand elle déclara cela, elle vit Shean avec cet air un peu ironique. « Peut-être plus tard » Elle lui lança un regard grondant, en fronçant les sourcils, avec une touche d’humour en même temps. Non, il ne lui ferait jamais peur, elle en était certaine.

Puis elle le vit s’approcher de son oreille, lui murmurer que dans ses habitudes, il entraînait ses conquêtes dans son lit. Bethany haussa les sourcils, amusée à son tour. Une baffe, elle lui en aurait volontiers mise une si elle n’avait pas compris que c’était de l’humour. Mais même aujourd’hui, le sexe n’était pas vraiment ce à quoi elle pensait. Non pas qu’elle soit dans le genre jeune vierge effarouchée, ça non ! Juste que ça n’avait jamais été une passion pour elle, comme ça pouvait l’être pour Shean ou même d’autres filles. Non vraiment, elle n’en avait pas envie. Elle lui lança ainsi un air malicieux, en ajoutant :


« Je suis loin d’être une fille facile comme toutes les conquêtes que tu as pu avoir, Shean. Des mots d’amour ne me suffisent pas pour me mettre dans un lit, va falloir être patient. Mais va pour la promenade. »

Ca tombait bien, Bethany avait justement remarqué à travers la fenêtre que la pluie s’était arrêtée. Elle avait aussi remarqué le livre sur le canapé. Sur la couverture, elle n’arrivait pas à voir le titre mais distinguait un jeune homme vêtu d’une armure invraisemblable et combattant des monstres ridicules. Un navet qu’elle avait déjà lu si ses souvenirs étaient bons. Oui, elle aussi s’ennuyait souvent, alors un livre de temps en temps ne lui faisait pas de mal ! Elle se retourna vers le surveillant, espiègle.

« Te sens pas obligé de jouer le mec romantique avec moi tu sais. Je suis pas une de ces nanas débiles qui rêvent d’être une princesse et de trouver leur prince charmant. »

Elle ricana à son tour. Non, elle ne voulait pas qu’il se comporte comme un pingouin avec elle, juste qu’il reste naturel, comme il l’avait été depuis le début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 27
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Mar 22 Mar - 23:52

  • Il paraît que tout le monde a le droit à une seconde chance. Shean croyait avoir épuisé toutes les chances qu'on avait bien voulu lui présenter malgré les nombreux dégâts. Que des échecs, des erreurs, des horreurs aussi. On ne pouvait pas dire non plus qu'il avait fait beaucoup d'efforts et mit toutes les chances de son coté pour vivre l'amour et le sauvegarder. Au contraire. Pourquoi ? La réponse était simple : il avait peur. Ce genre de sentiment finissait toujours par l'étouffer et l'inquiéter, il ne supportait pas être attaché à quelque chose, enchaîné à des responsabilités et malheureusement l'amour lui imposait tout cela. La fidélité des sentiments, c'était bien trop lui demander. Si déjà il comprenait ce que ça voulait dire... mais ce n'était pas le cas, il n'avait jamais su s'y prendre. Et ce n'était pas dans des vulgaires bouquins que l'on pouvait apprendre quoi que ce soit, ni à la télévision, et encore moins dans les boîtes de nuits où il passait ses soirées à New York. Ça non. Encore aurait-il fallut l'amour d'une mère mais même ça voyez, ça ne lui avait pas été accordé. Pas de bol. Alors forcément y avait de quoi être paumé quand vote petit cœur se met à se bouleverser devant de jolis yeux. Et il avait finit par avoir peur, bien trop habitué à être tout à fait libre et à agir comme bon lui semblait. L'amour et le Viol ça ne coïncide pas vraiment. Voir pas du tout. Alors ? Pour Bethany est-ce qu'il serait capable d'arrêter les viols ? Non impossible hein ? Ça n'avait jamais été le cas pour d'autres alors pourquoi avec elle ? Parce que c'était différent ? Qu'est-ce qui était différent ? Shean était incapable d'analyser ce genre de situation et n'y réfléchissait pas vraiment. Tout ce qui importait dans son esprit... c'est qu'il se sentait bien. Incroyablement bien avec cette fille. Les obstacles apparaitraient d'eux-même tôt ou tard. Voilà au moins une chose certaine. Et c'était sans doute pour cette raison que le jeune homme avait répliqué que la peur viendrait peut-être.

    Changeant de sujet, Shean se fit plus taquin pour le coup, on le reconnait bien là. Heureusement Bethany ne lui envoya pas une gifle monumentale dont elle avait le secret, elle comprit fort heureusement qu'il plaisantait. Oui parce que, pour une fois, il plaisantait réellement. Pour une fois dans sa vie, son but n'était pas d'attirer une fille le plus rapidement possible dans son lit. Et non ! Une première ! La jeune femme répliqua alors qu'elle n'était pas une fille facile et qu'il lui faudrait de la patience pour y parvenir. Ça l'aurait étonné aussi, tien ! Shean ricana donc et releva très légèrement le menton de la jeune femme, son visage très proche du sien. Il souriait, amusé.


    - Ça fait partit de ton charme aussi. Le contraire m'aurait étonné et peut-être même... déçu.

    C'te blague ! Non là Shean tu vend du rêve ! Tu vas pas me dire que si elle t'avait sauté dans les bras en te demandant de lui faire l'amour t'aurais été déçu ! On y croit pas une seconde ! Et bah pour une fois il allait falloir le croire parce que c'était vrai. Un peu comme avec Keira qu'il n'avait jamais voulu violé en quelque sorte. Bon ça voulait pas dire qu'il ne ferait jamais l'amour à Bethany non plus un, faut pas pousser !
    La promenade donc ! Manque de peau il pleuvait comme une vache qui pisse dehors... et une balade dans les couloirs pouilleux du pensionnat... ça paraissait beaucoup moins intéressant pour le coup. Shean grimaça.
    Bethany lui lança alors qu'il n'avait pas à se montrer romantique avec elle parce qu'elle n'était pas du genre à espérer le prince charmant. Shean ouvrit de grands yeux en la regardant.


    - Hein ? Romantique moi ? En voilà une bonne ! Proposer de marcher dehors c'est romantique tu trouves ? Si j'avais su que vous vous contentiez de si peu vous les filles j'aurais usé de romantisme plus tôt !

    Non sans rire il était romantique là ? Voilà autre chose ! Beurk. Bon fallait changer d'optique alors, de toute manière la ballade tombait à l'eau, c'était le cas de le dire. Il allait pas non plus lui lire l'histoire comme à un bébé, c'était franchement ennuyeux. Finalement le surveillant alla se rassoir dans le canapé et invita la demoiselle à en faire de même, entourant sa taille d'un bras.

    - Et si on restait tranquillement là à rien foutre hum ? Ce n'est ni sexuel, ni romantique ! Tien raconte-moi plutôt ce qui t'es arrivé exactement avant de débarquer ici, ça m'intéresse.

    Il lui sourit et attendit sa réponse. Shean qui discute avec une fille sans arrière pensée... oooh c'est bizarre ça, hein ! Il est où l'horrible pervers sadique ? On espère quand même qu'il a pas tout à fait disparu hein...

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 27
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Sam 26 Mar - 20:56

Comme prévu, l’invitation sous entendue de coucher avec lui n’était qu’une plaisanterie, ce qui rassura tout de même un peu Bethany. Shean n’était décidément pas le même avec elle qu’avec les autres. Il attendrait, il ne la pousserait pas. Le fait qu’elle refuse faisait partie de son charme d’après lui. Mais où était passé le violeur qu’elle avait détesté dès leur rencontre un peu particulière ? Non pas qu’elle le regrettait, c’était le Shean d’aujourd’hui qu’elle appréciait et qu’elle voulait, mais il fallait avouer que le contraste était marquant. Elle avait quand même un peu exagéré en parlant de romantisme. Ca fit d’ailleurs presque sortir de ses gonds le surveillant, qui semblait prendre ça pour une insulte. Une balade en tête a tête n’était pas forcément romantique après tout, un peu kitsch peut-être, Beth’ n’en avait pas l’habitude, c’était surtout ça en fait. A la remarque de Shean, assurant que si le romantisme suffisait, il aurait dû le tester plus tôt avec les filles. Bethany leva les yeux au ciel, en souriant.

De toutes façons, l’idée de la promenade fut annulée. A la place, Shean alla se rassoir sur le canapé, invitant Beth’ d’un geste à faire de même. Et puis il lui proposa de parler d’elle. Aïe. Le changement fut assez radical dans l’attitude de la jeune fille. Elle perdit subitement son sourire qui était pourtant là depuis qu’elle était entrée dans la pièce. Il voulait qu’elle parle d’elle. Finalement, la balade sous la pluie ou même une partie de jambes en l’air auraient été préférables. Parler d’elle. Ca c’était bien quelque chose qu’elle se gardait de faire. Ressasser sans arrêt, lui rappeler la douleur, la peine, et ses failles qu’elle avait réussi à intérioriser avec le temps. Non, rappeler tout ça, il ne fallait pas, y avait rien de bon à en tirer.


« Y a rien à dire. De toutes façons tu as lu mon dossier, tu sais tout, y a rien à rajouter. »

Rien à rajouter ? Pas si sûr. Sa voix était nettement plus sèche, son visage plus fermé. Oui, il y avait bien un quelque chose dont elle ne voulait pas parler, dont elle n’avait jamais parlé, à quiconque. Un détail qui, à tous les coups, ne devait pas apparaître dans son dossier et qui était pourtant à la source de son caractère. Une faille profonde que Bethany avait réussi à ensevelir sous une lourde carapace. Elle ne voulait pas déterrer tout ça, ou plutôt, elle s’en sentait incapable. Pourtant, la carapace avait déjà commencé à se fissurer, quand elle avait avouer ce qu’elle ressentait pour Shean. A la question du surveillant, la pensionnaire s’était ainsi brusquement repliée dans son attitude, fuyant le regard du jeune homme. Elle retrouvait ainsi cette position de défense qui faisait partie d’elle. Défense mêlée d’un peu d’agression, comme à son habitude, tel un animal se sentant emprisonné. Pourquoi avait-il fallu qu’il lui pose cette question ? Qu’est-ce que ça pouvait lui faire de savoir ou non ce qui lui était arrivé avant Anguish ? Qu’est-ce que ça changerait ? La réponse était claire pour Beth’ : rien du tout. Laissons tout ça où c’est, dans un passé révolu, des souvenirs douloureux que la jeune fille pensait encore pouvoir ensevelir jusqu’à ce qu’ils disparaissent. Oui, elle voulait y croire. A force de ne pas y penser, elle finirait bien par oublier.
Bethany croisa enfin les yeux de Shean, elle ne put s’empêcher de lui jeter un regard un peu dur. Elle voulait s’éloigner, voire même quittait la pièce, mais il entourait toujours sa taille d’un bras, tendrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 27
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Dim 27 Mar - 2:19

  • Il l'attira près de lui sur le canapé. Il se sentait bien, reposé. Pour une fois il n'était pas nerveux, grognon ou anxieux, il se sentait même d'excellente humeur et sa seule envie était de rester près de Bethany et de profiter de sa présence le plus longtemps possible. Tout ce qui pouvait se passer à Anguish lui passait au dessus de la tête. Un gamin qui se fait torturer, une gamine qui entre dans les cuisines sans y être invité, un collègue en difficulté, un gosse qui agonise... des choses qui étaient naturelles et quotidiennes, des choses auxquelles il faisait un peu attention au départ et puis aujourd'hui, il s'en foutait. Il se foutait d'absolument tout ce qui n'avait de rapport avec lui et la jeune femme. Pas de sexe et pas de ballade. Alors pourquoi pas une simple discussion, après tous ils n'étaient pas obligé de faire les choses en grand, hein. On ne célébrait pas leur mariage non plus !
    Mais que poser comme question au juste ? Il ne lança pas la question au hasard, ce n'était un un sujet de conversation ordinaire ici, tout le monde avait vécu des choses pas nettes qu'ils avaient envie d'oublier, Bethany y comprit. Il la posa tout de même, sans doute poussé par une certaine curiosité. Ce n'était pas en lisant un dossier qu'on apprenait à connaître une personne, loin de là. Mais cela ne plu pas vraiment à la jeune femme qui se ferma comme une huitre. Son sourire disparut, et elle fronça les sourcils avant de lui répliquer sèchement qu'il avait lu son dossier et qu'il n'y avait donc rien à ajouter.

    Shean ne fut pas frustré. Pas plus lorsqu'elle fit mine de l'assassiner du regard et lui tourner à moitié le dos. Il esquissa un sourire entre l'amusement et l'excuse. La retenant toujours pas la taille, souriant doucement, il se pencha sur elle jusqu'à-ce qu'elle sente son souffle dans son cou. Il lui murmura alors à l'oreille d'une voix posée.


    - Ne prends pas la mouche comme ça. Un simple "je ne préfère pas en parler" m'aurait suffit tu sais. Excuse-moi, j'ai manqué de tact.

    Il embrassa tendrement le creux de son cou. Il déposa un second baiser sur sa joue, puis plusieurs, lentement, doucement, sensuellement. Il l'attira un peu plus contre elle et posa simplement sa tête sur son épaule, joue contre joue. Il glissa un de ses mains dans la sienne puis ferma doucement les yeux et ajouta :

    - Tu sais... moi aussi j'ai rêvé de toi. Tu étais presque nue et tu remontais à la surface de l'océan pour rejoindre la plage. L'eau dégoulinait contre ton corps... et tu trainais le corps d'un requin.

    Il ricana et déposa un autre baiser sur la joue de la jeune femme, riant un peu :

    - Je lui en ait beaucoup voulu à ce requin d'avoir gâché un aussi jolie spectacle. Et moi je faisais quoi dans tes rêves ?

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 27
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Dim 27 Mar - 3:51

Qu'est-ce qui lui avait pris de poser une question pareille ? Oui, Bethany lui en voulut un peu sur le moment. C'était pourtant clair qu'elle ne voulait pas parler de ce sujet, non ? Bon, d'accord, sa réaction était peut-être un peu exagérée. Mais encore une fois, elle commençait à se rendre compte que petit à petit, le mur qu'elle s'était construit inconsciemment se fissurait et l'idée de se dévoiler encore plus lui faisait peur.

Son attitude un peu agressive aurait pu le faire abandonner, ou même l'énerver, au fond ça avait toujours été les réactions qu'elle avait connues - et parfois même recherchées - avec la gente masculine, dès qu'on essayait de l'approcher d'un peu trop près. Shean réagit différemment, avec compréhension et tendresse. Bethany eut du mal à se défaire de sa position de défense. Tout d'abord tendue face au gestes doux du surveillant, elle se laissa faire petit à petit, sentant son souffle délicieusement doux sur son épaule et son cou. C'était une sensation agréable, de se laisser calmer aussi facilement. Il l'apaisait. C'était étrange de se laisser faire comme ça, mais si relaxant. Elle baissa le regard sur lui, un regard moins dur cette fois. Lui s'excusa, pour la première fois depuis leur rencontre, ajoutant qu'il lui aurait suffit de lui expliquer qu'elle ne préférait pas en parler. Beth' se mordilla la lèvre légèrement, se sentant un peu bête. L'idée ne lui était même pas venue en tête à vrai dire. Elle lui murmura ainsi, d'une voix un peu plus calme


« Je préfère pas en parler... »

Elle lui sourit à nouveau, bien que de manière légère et crispée. Mais il avait réussi à la faire sourire, un petit exploit avec son sacré caractère. Elle laissa continuer Shean, adorant ses baisers si doux. Au contact de ses lèvres, sa propre peau semblait particulièrement apprécier, frissonnant de bien-être. Une sensation nouvelle mais exquise, un contact qui ne la dégoûtait plus, bien au contraire. La pensionnaire finit ainsi par s'asseoir sur le canapé, aux côtés du jeune homme, alors qu'il continuait ses baisers. Regardant leurs mains entremêlées, elle sourit, cette fois plus franchement, et caressa doucement la main du surveillant. Ce dernier l'avait décidément bien comprise : il changea de sujet. Alors comme ça il avait rêvé d'elle ? Beth' rit un peu. Ca faisait un peu rêve érotique tout ça, elle presque nue, sur une plage - bref, du grand Shean - mais l'idée d'être en chasseuse de requin l'amusa. Et elle, de quoi avait-elle rêvé ? Elle le fixa une seconde, mais ça elle n’avait pas à le cacher.

« Toi, m’emmenant loin de cette île… »

Un rêve un peu plus réaliste, du moins, elle le pensait. A vrai dire, ce n’était même pas un petit rêve innocent, c’était plutôt récurrent, les détails changeaient mais l’idée principale était toujours là : la fuite d’Anguish. Plus qu’un rêve, c’était une idée, qu’elle avait en tête depuis des semaines, voire des mois, et qu’elle avait réussi à mettre en tête chez quelques autres pensionnaires. Un plan qui semblait stagner malheureusement, mais plus que jamais, Bethany voulait y croire. Elle regarda Shean, scrutant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 27
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Lun 28 Mar - 0:11

  • Il avait posé une question indiscrète. C'est vrai pour certain ce sujet était franchement tabou et plusieurs pensionnaires préféraient garder leurs petits secrets. Lui-même n'avait pas franchement été très loquace sur certains points. Seuls Keira et Bethany savaient le plus important, l'intégrale de son petit passé. Jade aussi mais, Dieu paix à son âme, elle n'était plus de ce monde la bougresse. Bien dommage, elle avait été amusante il s'en était presque fait une très bonne amie... malgré qu'il ait tenté de la violer et qu'elle lui ait tiré dessus avec un flingue... flingue qui lui avait logé une balle dans le bide que l'infirmière n'avait pas put retirer, qu'il avait essayé d'extirper plus tard par ses propres moyens devant Keiji qui s'était à son tour excité comme une puce et avait finit par le violer. Comme quoi les causes et les conséquences peuvent s'enchaîner très vite hein ? Et on est loin de d'y attendre. Bref.
    Tout le monde avait son passé et des secrets qu'il préférait taire pour X raison. On est pas tous fier de ses actes... ou alors c'est trop douloureux. Ne dit-on pas combattre le feu par le feu ? Une fois qu'il en avait parlé à Keira mine de rien il s'était sentit mieux. Sans doute Bethany n'était elle pas encore prêt à lui raconter ce genre de chose. Tant pis, après tout ce n'était pas bien grave. Il apprendrait à la connaître d'une autre manière si ça la perturbait tant que ça.

    On avait rarement vu Shean aussi tendre n'est-ce pas ? Ces petits baisers déposé dans le cou de la jeune femme sans aucun attouchement pervers. Il aurait pu mais enchaîner deux erreurs lui aurait valut une gifle et pire encore sans doute. De toute manière il n'en ressentait pas l'envie. Simplement l'embrasser et la tenir contre lui lui convenait parfaitement. Il la sentait peu à peu se détendre et elle se reprit, finissant donc par annoncer simplement qu'elle ne voulait donc pas en parler. Le violeur sourit. Voilà ce n'était pas plus compliqué !
    Lorsqu'il changea de sujet et aborda celui de son rêve, la jeune femme rit un peu. Ouais comme rêve y a mieux hein ? Enfin dans le sens ou le coups du cadavre de requin tranchait franchement avec le reste. Et elle de son coté ? De quoi rêvait-elle en pensant en lui ? Sûrement pas la même chose. En effet ce n'était pas le cas mais après hésitation elle lui expliqua qu'elle avait imaginé qu'il l'emmenait loin de cette île, qu'ils s'enfuyaient tous les deux. Shean fut surpris. Ah c'était déjà plus concret que le coup du requin. Il déposa un autre baiser sur sa joue et répliqua d'une voix amusée :


    - Niveau probabilité... tu as plus de chance de devenir une tueuse de requins que moi de te sauver et de t'embarquer comme un prince charmant sur le continent.

    Il ricana, jouant avec les doigts de la main qu'il tenait dans la sienne. Là c'était pas faux... malheureusement. Lui-même aurait bien aimé sortir de ce trou mais enfin... beaucoup avaient essayés et ils étaient tous morts ou rattrapé illico et torturé... à mort. Ou alors c'est qu'ils avaient de la chance. Pour être honnête, il n'avait pas vraiment envie de terminer comme ça... et pour Bethany non plus.
    Il soupira et se mit à caresser les cheveux de la pensionnaire avant d'ajouter :


    - Je t'emmènerai où d'après-toi ? Si on réussissait à se barrer on irai où ? Personnellement j'ai aucun sens de l'orientation et le mal de mer.

    Autant dire que pour s'échapper sur le radeau de la méduse c'était plutôt mal barré pour lui... où alors il vomirai tripes et boyaux tout le long du voyage, pas très sexy hein ? On peu pas être parfait ! C'était pas sa faute, il avait jamais eu le pied marin... la terre ferme lui convenait parfaitement !



_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 27
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Mar 29 Mar - 1:07

Il avait réussi à calmer Bethany. Mieux, il la comprenait ! Et elle adorait ça. Faire confiance, écouter et discuter. C’était assez nouveau et jamais elle n’aurait pensé que ça lui ferait tant de bien. Non pas que ça allait la transformer en jeune fille modèle parfaitement calme, ça, ça semblait impossible. Mais elle était déjà nettement moins agressive, plus ouverte. Elle voulait croire en la sincérité de Shean. C’était aussi pour ça qu’elle lui avait parlé de son rêve d’évasion, ou plutôt son projet, même si elle n’était pas entrée dans les détails. L’idée de le mettre au courant lui était déjà venue en tête, mais on ne sait jamais. Peut-être même que lui se sentait suffisamment bien sur cette île pour ne pas la quitter et empêcher quiconque de la fuir. Au fond, elle préférait bien sûr qu’il partage son envie de partir mais elle ne pouvait pas être sûre que ce soit bel et bien le cas.

Elle avait observé sa réaction avec une grande attention. Il sembla surpris, et même un peu amusé, affirmant que son rêve de requin était plus probable que de fuir Anguish. Beth’ fronça les sourcils, en s’asseyant en tailleur. Elle était un peu déçue qu’il réagisse ainsi. Elle aurait espéré qu’il la prenne au sérieux, pas qu’il se moque de son idée. Peut-être qu’il finirait par changer d’avis. Pour le moment, il valait sans doute mieux ne pas le mettre au courant du projet de rébellion qui existait clandestinement à Anguish. Il en rajouta d’ailleurs une couche en demandant où ils iraient, annonçant qu’il avait le mal de mer et aucun sens de l’observation. Très sérieusement, la jeune fille lui répondit :


« Aller n’importe où, je m’en fous, mais loin d’ici. Me dis pas que t’en as aucune envie. Et puis y a d’autres moyens que le bateau. La plupart des pensionnaires arrivent par hélico. »

Son regard brillait. Oui, elle y croyait. Partir. C’était bien plus qu’un rêve. Elle en avait besoin aujourd’hui, et chaque jour un peu plus elle refusait de rester ici jusqu’à sa mort.

La pensionnaire n’arrivait pas à comprendre pourquoi vouloir fuir cette île semblait si absurde au surveillant. La vie à l’extérieur ne lui manquait pas ? A elle, terriblement. Dès son arrivée, elle n’avait pas passé un jour sans espérer quitter cet enfer. Non pas pour retrouver sa vie passée, ça faisait des années qu’elle avait tiré un trait sur sa famille et le reste. Elle voulait retrouver sa liberté, se balader tout en sachant qu’elle pouvait aller n’importe où, ne plus avoir à regarder derrière elle sans arrêt, d’arrêter de redouter chaque jour de se faire torturer pour un rien… Bref, pour toutes ces choses qui la poussaient à vouloir fuir. Fuir pour revivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 27
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Mer 30 Mar - 0:35

  • Fuir Anguish. Pour aller où ? Pour faire quoi ? La première année... peut-être même la deuxième, Shean ne s'était jamais plaint d'être coincé ici, il ne pensait pas franchement à revenir sur New York, ici il s'amusait, il y avait toujours des filles à violer et des défis à relever. Il était libre de faire tout le mal qu'il désirait sans qu'on lui tape sur les doigts ! Un petit bout de Paradis en quelque sorte. Et puis au fil du temps il a finit par se lasser un peu, par détester même cet endroit humide, froid et répugnant, à supporter les jeux foireux de Keiji et le mépris de Keira. Sans parler des tas de relations qui s'étaient terminé en fiasco. Tout ceci avait contribué à le faire, une ou deux fois, envisager de se barrer. Pas concrètement, dans son esprit déjà c'était pas mal. Il n'était pas du genre à mettre en place un plan pour se tirer de là. Ivy avait essayé et était revenue à la case départ en très mauvais état. Vous n'oubliez jamais Anguish... et Anguish ne vous oublie jamais. C'était comme ça. Qui d'autre ? Une ou deux personnes peut-être, qui étaient maintenant enterrées dans le cimetière. Personne ne pouvait s'en aller d'ici... cette île était maudite. Dangereuse et maudite. Pas la peine de rêvé.
    Mais si c'était possible au juste il ferait quoi ? Il irait où ? Il retournerait peut-être à New York pour continuer ses beuveries, ses viols et ses nuits blanches dans les boîtes de nuit ? Pour être honnête il en savait trop rien. Ça ne lui ferait pas de mal pourtant de se détendre, de rejoindre la vraie vie. Quoique... cette vie-là aussi avait ses gros inconvénients. Pas le droit de violer, pas le droit de tuer ni de se droguer, pas le droit de torturer... Il pouvait s'en passer de tout ça ? Pas sûr. Il viendrait bien un moment ou saigner un sale type lui viendrait à l'esprit. Et si les flics le reprenait... retour direct à Anguish mort ou vif.

    Mouais. Mieux valait éviter ce genre de scenario pas vrai ? A moins qu'il se fasse une petite vie bien rangée ? C'était pas son genre non plus. Fallait pas espérer qu'il se dégote un studio avec Bethany et aille bosser dans un fast-food comme un gentil citoyen ! Très peu pour lui, il était pas fait pour ça ! Il préférait le risque !
    Bethany semblait un peu déçue, elle s'était sans doute attendue à ce qu'il soit un peu plus emballé à l'idée de l'emmener loin d'ici. Elle prétexta qu'il y avait d'autre moyen que le bateau et que la plupart des pensionnaires arrivaient en hélicoptère. Shean eut de nouveau un sourire amusé en regardant la jeune femme et répliqua :


    - C'est vrai et alors ? Personne ici ne sait piloter ce genre d'engin, tu ne ferais que t'écraser quelque part dans l'océan !

    Il posa le bout de son index sous le menton de la jeune femme, lui faisant face, et lui sourit tendrement avant de lui caresser la joue et d'ajouter :

    - Mais crois-moi si je pouvais je le ferai. Je t'emmènerai loin d'ici. Mais pour être franc... on à une chance sur un million d'y parvenir, Bethany. Mais que ça ne t'empêche pas d'y croire.

    Il sourit de nouveau et l'embrassa avant de se diriger vers un étagère où étaient entreposés la plupart des dossiers des pensionnaires. Et oui !
    Il ouvrit un des tiroirs et fouilla dedans un petit moment. Heureusement que y avait un ordre alphabétique.
    Enfin, au bout d'un moment, il en ressortit un dossier extrêmement poussiéreux. Grimaçant de dégoût, le surveillant souffla dessus et l'épousseta au maximum avant de retourner vers le canapé et de s'assoir près de Bethany. Sur la première page du dossier, écrit en gros : SHEAN KURTIS. Voilà presque quatre ans qu'il traînait dans ce bordel sans qu'il n'y ait jamais jeté un œil.


    - Tu veux de la lecture ? Ça pourrait t'intéresser. Regarde la tête que j'avais !!

    Spoiler:
     
    Y a pas à dire... y avait eu du changement depuis !

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 27
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Sam 2 Avr - 22:02

L’idée pouvait paraître bête, insensée et même ridicule. Pas pour Bethany, parce qu’elle restait persuadée qu’il n’y avait aucun futur pour elle sur cette île. Rien à part la mort. Et elle refusait de mourir ici, sans essayer de lutter contre cette fatalité. Déjà plus de deux ans qu’elle était à Anguish. Elle avait vu les nouveaux arriver, mais aussi et surtout pas mal disparaître. Shean était là depuis plus longtemps qu’elle encore, mais il ne semblait pas vraiment décidé à la suivre dans son idée.

La jeune fille lui en voulait un peu au fond, mais elle préférait se dire qu’un jour, elle arriverait à le faire changer d’avis, quand il sera prêt. Pour le moment, il continuait à la regarder, amusé. Presque moqueur quand elle lui sous-entendit que l’hélicoptère était un autre moyen pour s’enfuir, il affirmait que personne ne saurait piloter et qu’ils s’écraseraient illico. Beth’ ouvrit la bouche pour répliquer. Justement, ils pourraient contraindre le pilote à le faire ! C’était ce qu’elle allait lui répondre mais s’en empêcha finalement, refermant la bouche alors qu’il lui caressait la joue. Il continua alors, annonçant que s’il le pouvait, il le ferait, il l’emmènerait loin d’ici, mais qu’il n’avait qu’une chance sur un million d’y arriver. Beth’ fronça les sourcils. Une chance sur un million peut-être ; une folie pour lui, mais une chance quand même pour elle.

Elle accepta un nouveau baiser, un peu frustrée quand même puis elle le regarda s’éloigner. Où allait-il ? Elle l’observa farfouiller dans un meuble un instant, sans rien voir ni même comprendre. Finalement, il revint, un dossier dans les mains et Bethany put voir à l’inscription que c’était celui du surveillant. Alors comme ça c’était ici qu’ils gardaient toutes les informations qu’ils avaient sur tous les pensionnaires d’Anguish ? Elle fronça les sourcils en jetant un coup d’œil à la couverture du dossier puis remarqua la photo et ne put s’empêcher de sourire. C’était vrai qu’il avait changé. Il avait grandi depuis, avait perdu son air d’adolescent, et gagné une petite barbe de trois jours qui lui allait plutôt bien. Non pas qu’il n’était pas séduisant quatre ans plus tôt, il avait toujours ce même sourire moqueur qui avait enragé Beth’ à leurs premières rencontres et qui pourtant faisait partie de son charme.


« Plutôt mignon, même si je te préfère avec ta petite barbe »

Elle lui lança un regard malicieux, souriante, puis prit entre ses mains le dossier en question, ouvrant la première page puis se ravisa finalement, le refermant. Voulait-elle vraiment savoir toute son histoire dans son intégralité ? Pas vraiment au fond. Peut-être qu’il y avait à l’intérieur de ce dossier tous les noms de ses victimes, tous les détails un peu sordides qu’elle ne voulait pas forcément connaître. Et puis, Shean lui avait déjà raconté les grandes lignes de son passé, avec honnêteté. Elle connaissait le principal, ça lui suffisait pour le moment. Bethany lui rendit ainsi son dossier, entourant de ses mains ses genoux qu’elle avait ramenés contre elle.

« Pourquoi tu me montres ça ? »

Le ton était léger, sans reproche, seulement un peu de curiosité. Il n’était pas obligé de tout lui dire après tout. De toutes façons, elle avait déjà l’impression de le connaître sur le bout des doigts ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 27
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Dim 3 Avr - 13:44

  • Mouais. L'idée de l'hélico était pas idiote mais bon. Imaginons qu'en effet elle parvienne à menacer le pilote et de s'éloigner d'ici ! Bon le pensionnat était tout vieux et tout pourrit mais ils avaient forcément les moyens de prévenir les autorités. Et elle ferait quoi avec trois avions de chasse au cul hein ? Bon le gouvernement mettrai peut-être pas tout ce bordel en route pour deux ou trois gamins échappé mais même un avion de reconnaissance, mettons ! Elle se ferait très vite arrêter et hop ! Retour à l'envoyeur ! Bon... mourir en sautant d'un hélicoptère en route main dans la main ça peut paraître plus poétique que de crever après une séance de torture mais bon... non ça Shean pouvait même pas le concevoir ni l'imaginer. Il préférait encore poiroter sagement ici plutôt que de risquer sa vie inutilement. C'est qu'il tenait à sa vie hein, elle valait chère ! Quoique au fond c'était pas vrai... il pouvait avoir l'air d'un gros égocentrique vu comme ça mais en fin de compte si on regarde bien il a pas une très grande estime de soi-même ! Enfin bref.
    Bethany répliqua qu’il était plutôt mignon sur la photo mais qu’elle le préférait avec sa petite barbe. Shean sourit. Et ouais on peu être sexy en ayant la flemme de se raser le matin ! Tant que ça donnait pas une barbe de viking évidemment. La jeune femme prit le dossier et l’ouvrit mais finalement, elle lui reposa sur les genoux sans lire une ligne. Le jeune homme posa sur elle un regard étonné, arquant un sourcil. Elle lui demanda alors pourquoi il voulait lui montrer ça. Shean eut un sourire amusé et répondit :


    - Parce que j’ai rien à cacher, rien à regretter. Pour que tu sache qui j’étais et qui je suis. Tu sais si j’étais qu’un simple violeur des rues je serais pas là aujourd’hui. Les flics s’en foutent des violeurs. Si j’avais tué mes victime à la rigueur oui mais c’était pas le cas.

    Shean prit le dossier entre ses mains et regarda de nouveau la première page. Il l’avait jamais lu, de toute façon il savait ce qu’il y avait l’intérieur. Enfin à quelque chose prêt. A la première page il y avait sa photo, son nom et sa date de naissance. Jusque là rien d’anormal. Il tourna la page et s’aperçut alors que le dossier était surtout composé d’article de journaux parlant plus ou moins de lui. Il commença à lire tout haut :



Citation :
The New York Times – « Gardez vos filles à l’abri ! »

Depuis quelques temps, le nombre de viol dans la grosse pomme a augmenté de près de 50% en un an ! Il s’agirait d’un homme ou de plusieurs, agissant la nuit à la sortie des boites de nuit ou des bars. Fort heureusement, les victimes ne sont ni gravement blessée, ni assassinée à la suite du méfait. Le ou les fautifs seraient-ils inconscients ? Pourtant non. Car malgré un grand nombre de témoignages venant de plusieurs victimes, la police ne parvient toujours pas à trouver de suspect. Les portraits robots laissent pourtant penser qu’il s’agirait d’un même individu, plutôt grand et brun. Voilà toutes les informations que possèdent la police et c’est bien peu ! En attendant il vous est fortement conseillé d’être très prudentes mesdemoiselles ! Les rues de New York sont de moins en moins sûres !


Citation :
The New York Law – « Un bébé de trois ans sauvagement abattu »

Johanna Ambers, 29 ans, jeune secrétaire du bureau Apple de New York est sans doute aujourd’hui la mère la plus désespérée et la plus malheureuse du pays. En effet hier soir, alors qu’elle rentrait de chez la baby-sitter avec son jeune fils Chris Ambers, un homme leur a barré la route. « Je pensais qu’il en avait seulement après mon argent », sanglote la jeune femme. « Je lui ai tendu mon sac mais il l’a rejeté violemment par terre ! ». En effet il semblerait que l’individu n’avait pas pour attention de récolter l’argent de la pauvre femme. « Il a agrippé Chris par sa capuche, je n’ai rien pu faire ! Il l’a plaqué contre le mur, à levé son arme et a tiré ». La jeune mère n’a pu qu’assister, impuissante à la mort de son fils. « Tout est allé tellement vite ». La violence et la monstruosité de ce meurtre a de quoi faire froid dans le dos. D’après des sources médicolégales, l’enfant serait mort d’une balle dans la tête. L’enquête suit son cours malgré le peu d’informations…


Citation :
The Big Apple – « Des amis de la Maison Gucci retrouvés assassinés »

Vague de froid dans le monde du luxe ! En effet, la nuit dernière, dans une rue de Manhattan, les corps d’un couple de personnes âgées entre 50 et 60 ans on été retrouvés. Les victimes n’ont pas été clairement identifiées mais on pense qu’il s’agissait de Mr et Mrs Kensington, des amis d’Alessandra Facchinetti, directrice de la Maison Gucci qui organisait ce soir là un cocktail en l’honneur de sa nouvelle collection. D’après un unique témoignage, le meurtrier aurait immédiatement abattu Mr Kensington d’une balle en plein cœur. Sa femme aurait essayé de se débattre à coup de parapluie mais sans succès puisqu’elle fut tuée d’une balle dans la tête. Le témoin souligne qu’il n’a rien vu du visage de l’assassin. Le couple bourgeois aurait également été détroussé de leurs biens qui s’élèveraient à plus de 20.000 $ ! Les policiers sont actuellement à la recherche d’indices pour retrouver le criminel encore dans la nature.


Citation :
The New York Times – "Incendie criminel à l’Opéra !"

La nuit dernière, la sirène des pompiers n’en finissaient plus de rugir près de l’Opéra. Aux environs de minuits, alors que se jouait sur scène une reproduction d’une célèbre pièce de théâtre française, un incendie s’est déclaré au niveau des couloirs. Le feu aurait pris à un rideau puis se serait rapidement dispersés dans tout le bâtiment. « La fenêtre avait été brisée », déclare le propriétaire, Mr James Foster. « Il devait y avoir un dysfonctionnement du système d’alarme à intrusion sinon celle-ci se serait immédiatement déclenchée ». Malheureusement ce ne fut pas le cas et le criminel aurait eu tout le loisir de mettre le feu. Malgré l’effraction constatée, la police a très peu d’indices concernant le responsable de cette tragédie. L’incendie a fait trois morts et cinq blessés graves. Quand à l’Opéra, la moitié du bâtiment à entièrement brûlé et les dégâts sont considérables.



Citation :
The Young Madmen – « The Prince of the Night »

Aujourd’hui dans The Young Madmen, nous avons décidé de percer le mystère de ce nouveau phénomène, celui qu’on appelle Le Prince de la Nuit ! On dit que New York est la ville qui ne dort jamais… et bien ne vous posez plus la question ! Direction le Cielo Club, l’une des boîtes la plus branchée de la Grosse Pomme ! Déjà l’établissement commence à se remplir, nous cherchons rapidement à rencontrer le propriétaire, Mr Dany Grey ! Nous avons plein de petites questions concernant cette nouvelle star !

TYM – Bonsoir Mr GREY ! Alors nous avons entendu parler de ce Prince de la Nuit ! Qui est-ce exactement ?
Mr G. – Ce type est un Dieu ! Avec lui je me fais des couilles en or, il met une ambiance de malade ici à chaque fois qu’il vient ! Les gens viennent de partout pour le voir ! Ses potes l’appel Shean, c’est tout ce qu’on sait de lui ! Il est devenu une vraie légende !
TYM – Waow… impressionnant ! Et qu’es-ce qu’il fait exactement pour attirer autant de monde ?
Mr G. – Maintenant il passe toujours par la porte de derrière, il boit un verre dans un salon privé avec moi et ses potes, il paye plus rien, c’est un V.I.P ! Il me rapporte à max ! Quand il est chaud, on lâche la bête et là c’est du délire ! Il a jamais apprit à danser ou à chanter ce type et pourtant quand il grimpe sur le podium ça déchire ! Ca termine souvent par un striptease sur scène ou sur les bars, les filles adorent ça elles en sont complètement folle ! Faut dire que c’est un beau gosse cet enfoiré ! Si j’avais autant de nana prête à me sauter dessus moi je vous le dit…
TYM – Ça ont peut dire que c’est une vedette ! Va-t-il venir ce soir ?
Mr G. – Ouais c’est prévu les gars ! Vous allez voir ça vaux le coup d’œil !

Nous nous sommes donc confortablement installé pour attendre la venue de ce fameux Prince de la Nuit ; En moins d’une heure, la boîte est déjà bondée, on ne remue plus un orteil, c’est impressionnant ! La musique résonne déjà mais tous ceux qui sot ici n’attendent qu’une chose : la star du moment ! Shean ! Pas difficile de savoir quand il arrive ! Soudain, les gens se mettent à hurler et à sauter dans tous les sens en scandant son nom ! On se croirait dans un concert de Michael Jackson c’est fou ! Enfin on le voit qui monte sur la scène. Ah il en jette ! Il est grand, bien musclé, cheveux bruns et yeux clairs, regard de Don Juan, démarche de playboy, sourire d’Hollywood, il fait un sacré effet aux demoiselles ! Y en a qui se damnerait pour promener leur petites mains sur ce corps d’athlète recouvert d’un ensemble en cuir qui lui va à ravir ! Il se met aussitôt à danser sur de la musique pop qui déchire ! Waow ! Un super mélange du Roi de la Pop et de Justin Timberlake réuni ! C’est chaud !

Nous n’en dirons pas plus ! Si vous voulez voir ce phénomène, ce Prince de la Nuit, une seule solution : Le Cielo Club ! Attention les filles, la légende est un véritable charmeur !

A bientôt pour une nouvelle édition !


    Shean referma le dossier après avoir lu tous les articles et se retourna en direction de la jeune femme avec un demi-sourire. Voilà… ça c’était lui. Shean Kurtis. Ils n’avaient presque rien oubliés là-dedans. Tout était de lui. C’était moche, c’est vrai mais y avait sans doute pire. Qu’en pensait donc la demoiselle ? De toute manière autant qu’elle sache, comme il l’avait dit plus tôt, il n’avait rien à cacher.

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 27
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Dim 3 Avr - 17:30

Le passé restait le passé. Uniquement importait le présent. Ça avait toujours été la façon de voir les choses pour Bethany, probablement parce qu’elle voulait oublier plus que tout son propre passé. Alors à quoi bon ressasser tout ça. Savoir l’histoire de Shean ne l’intéressait pas. Ou plutôt elle préférait ne pas la connaître dans les détails. Et si être au courant de tout ça allait changer les choses entre eux ? Et si ça risquait de faire changer la façon dont elle le voyait aujourd’hui ? Après tout, même si elle n’était pas un modèle de perfection et de sagesse, loin de là, il lui restait un minimum de morale, qui la poussait à détester la violence gratuite ou les viols. Elle réussissait pourtant depuis peu à ne pas voir Shean comme le dangereux violeur d’Anguish, il n’était pas comme ça avec elle, mais s’il faisait tout pour lui rappeler que c’était bel et bien ce qu’il était, pas sûr qu’elle réussisse à le gérer.

Shean insista pourtant, annonçant qu’il n’avait rien à cacher et qu’elle devait savoir qui il était. Il avait repris son dossier, l’ouvrit et commença à lire à voix haute les informations du dossier. Des articles de journaux apparemment. Le premier que Shean récita parlait d’une vague de viols à New-York.


« Shean… »

Elle voulait qu’il s’arrête. Tout ça ne mènerait à rien. Elle savait bien que c’était un violeur, pas la peine d’avoir la liste de tous ses actes. Mais le surveillant continua dans sa lancée, enchaînant la lecture d’articles. « Un bébé de trois ans sauvagement abattu », « Des amis de la Maison Gucci retrouvés assassinés » « Incendie criminel à l’Opéra ». Finalement, Beth’ avait fini par se pencher sur le dossier, suivant des yeux la lecture de Shean, en fronçant les sourcils. Avait-il réellement fait tout ça ? Même si son nom n’était pas visible dans ces textes, la présence de ces articles dans son dossier suffisait à prouver que c’était bien l’œuvre de Shean. Mais à part le premier article, la pensionnaire n’arrivait pas à comprendre. Pourquoi aurait-il tué un bébé, un couple de vieux et mis le feu à un théâtre ? Le dernier article, « The Prince of the Night », était dans un tout autre registre, plus léger, il parlait d’une ‘star d’une boîte de nuit, mélange du Roi de la Pop et de Justin Timberlake réunis’, bref, un ‘véritable charmeur’. Beth’ émit un faible sourire face à cette comparaison, qui s’effaça aussi vite qu’il était apparu alors que les précédents articles lui revenaient en tête.

Elle tourna la tête vers Shean qui avait fini de lire et avait un léger sourire aux lèvres, pensif. Elle n’aurait jamais imaginé qu’il avait sa petite renommée à l’extérieur, à la fois sordide et joyeuse, un paradoxe étrange au fond. Tout ceci ne concernait que New-York, elle n’avait donc jamais pu lire ces articles ayant habité sur la côte Ouest, et puis de toutes façons lire le journal n’avait jamais été son truc, trop d’infos macabres qui avaient pour but de vous dégoûter de la vie.

La jeune fille croisa alors les yeux de Shean, un peu perdue dans ses pensées. Et maintenant, le voyait-elle différemment, comme un monstre effrayant qu’il faudrait fuir ? Quelques mois plus tôt, peut-être. Plus aujourd’hui. Décidément, quelque chose avait changé en elle, comme si elle avait passé un cap. Elle n’allait pas rester insensible face à ces articles, mais elle ne voyait pas non plus Shean différemment. Peut-être que tout simplement, elle continuait à croire que le passé n’avait pas d’importance ici, que c’était révolu et que ce qui comptait c’était ce qu’il se passait entre eux à présent. Ce qui n’empêcha pas un peu d’interrogation…


« Pourquoi tu les as tués ? Le bébé, les vieux et les gens du théâtre ? »

Sur ce point, elle avait du mal à comprendre le rapport avec lui. Il ne s’agissait pas de nanas qu’il avait pu violer, alors pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 27
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Dim 3 Avr - 23:23

  • Ça en faisait des souvenirs. Ils avaient défilés dans sa tête au fur et à mesure qu'il avait lu. Oui il se souvenait très bien de tout ça, il n'avait oublié aucun détail. Il avait quel âge déjà ? 18 ans... pas plus. Il en avait violé des filles... ces pauvres folles qui se baladaient avec des mini-jupe ou des pantalons bien moulants, des petits hauts transparents à travers lesquels on pouvait apprécier la forme de leur poitrine... et après elles osaient se plaindre ? Soyons sérieux. D'autant plus qu'en général il buvait plus que de mesure. Alors forcément. Il les entrainait dans un coin de la boite de nuit ou à l'extérieur dans une ruelle. Peu importait l'endroit en fin de compte, il prenait un grand plaisir à découvrir un corps différent chaque soir. Ou plusieurs chaque soir tout dépendait de son envie et de son état. Des gamines parfois... des femmes aussi. De 13 à 40 ans. Non il était pas pédophile... ces minettes montraient leurs cuisses et leur petite poitrine à qui voulait bien y jeter un coup d'œil. Alors elles n'avaient aucun droit de se plaindre ensuite si un type venait leur toucher les fesses et les asticoter un peu trop. Shean se posait pas de questions. Tu veux ? Tu veux pas ? C'est la même chose. Des petites, des grandes, des fines, des rondes, des blondes, des brunes, des jeunes et des moins jeunes. Peu importe, il voyait du paysage. Il découvrait la féminité un point c'est tout, chacun ses méthodes. Quand on est beau et jeune, on est capable de tout. Quoi d'autre ? Ah oui ce gamin et sa mère. Comment étais-ce arrivé déjà ? Cherchons bien. Ah oui. Il était dans une colère noire ce soir là. Enragé même. C'était bête... mais c'était à cause d'un type dans un bar qui l'avait trop cherché. Un gros plouc qui au départ voulait simplement qu'il rentre dans leur bande de mafieux. Il en avait tous les jours de ce genre de demande. Il refusait à chaque. Il était un solitaire. Pas la marionnette d'un petit teigneux. Alors le gros lard l'avait insulté puis avait tiré une balle dans un de ses potes. Jimmy. Un gamin de 15 ans qui les fréquentaient, le petit frère de Bryan en fait, son meilleur ami. Sauf que Bryan était aux chiottes à ce moment là. Shean s'était vraiment mit en boule. D'accord il était solo, mais il ne supportait pas qu'on s'en prenne à ses potes. Et surtout pas à ce gamin qu'il commençait à apprécier. Ça avait mal finit. Ils s'étaient battus avec violence, renversant les tables et les verres au passage. Le type était plus costaud et plus lourd que lui. Mais y avait ses potes. Ils sont parvenus à éloigner le gros lard mais il a réussi à s'enfuir. Alors ne sortant de là après avoir assisté à la scène de Bryan en larme et crevant de rage sur le corps de son petite frère, il était sortit prendre l'air avec un salle envie de buter le premier venu. Manque de peau c'était un gamin de trois ans. Pas de bol encore une fois, Shean détestait les bébé. Passé 5 ans ça va... mais avant, pas du tout. Il l'avait buté. Il avait pas violé la mère seulement parce qu'il avait vu une voiture de flic plus loin. Ça tient à peu de chose parfois. C'était qu'un gosse.

    Le couple de vieux ? Facile, il avait juste besoin de fric pour s'acheter des faux papiers et une autre arme. Fallait pas chercher plus loin. Mort, c'était plus facile de leur piquer tout ce fric. Ils en avaient trop de toute manière. L'Opéra ? A ouais l'Opéra. Il avait fait un pari avec ses potes c'est tout. Ouais cramer un bâtiment c'est un pari stupide. Mais c'était leur truc. Shean avait escaladé le mur au risque de tomber et de se briser la nuque. Il avait brisé une fenêtre et était entré. Depuis un balcon il avait regarda la pièce en fumant une clope. Tranquille. Et avant que sa cigarette ne s'éteigne, il l'avait balancé sur le rideau qui s'était embrasé en peu de temps. Et il était descendu par là ou il était arrivé. Il avait gagné 300$. Ça vaux le coup non ? Ça dépend forcément pour qui.
    Et oui, il avait été le Prince de la nuit. Pendant deux ans. On le réclamait dans toutes les boîtes, les filles s'arrachaient entre elles pour lui, c'était des soirées de folie. Il aurait pu arrêter ses conneries et se lancer dans ce genre de show-business. Mais non, il avait pas envie de devenir une star avec des obligations. Être riche peut-être mais ça commençais à venir. Il avait largement de quoi faire avec ses trafics d'armes et de produits illicites. Il aurait put s'enrichir plus encore si les flics avaient pas finis par le choper. Mais c'est la vie ! Maintenant il était surveillant à Anguish. Les temps changent.

    Bethany l'avait écouté sans trop l'interrompre. Elle n'eut pas de réaction particulière. Enfin disons plus tôt que ça n'avait pas l'air de l'effrayer ou de la dégouter plus que ça. Pour elle ça ne changeait rien alors ? Plutôt rassurant. Néanmoins elle désira savoir pourquoi il avait tué le gamin et les deux vieux. Et les gens du théâtre. Le jeune homme fit une moue et s'installa encore un peu plus confortablement dans le canapé avant de répondre :


    - Des coups de tête. Des conneries de jeunesse. J'ai tué le gamin parce que j'étais énervé et que je supporte pas les mômes. J'ai tué les deux vieux pour du fric... et j'ai brûlé l'Opéra pour du fric. Tu vois c'est pas plus compliqué. Mais comme tu as pur le voir... j'étais aussi très célèbre auprès des jeunes. Ils ont raison dans leur article à la noix. J'étais un Dieu.

    Il ricana en se rappelant tous ces beaux souvenirs. Toutes ces soirées arrosées avec les lumières de toute les couleurs, les filles en furie, la musique à fond... il embrassait n'importe quelle fille qui se jetait à son cou. La belle vie ! Il était envahit dans son canapé V.I.P autour des bouteilles d'alcool, envahit par des filles qui baladaient leur mains partout... vraiment partout. Le pied ! Le rêve ! Ah ça, il était très envié Mais ses potes étaient des gardes du corps sacrément efficace. Y en a plus d'un qui a fini la tête dans les W.C ou une balle dans la peau. C'était ça la vie de New York. Sa vie; Et ça lui manquait. Mais peut-être de là à s'enfuir en hélicoptère. Et pour l'amour de Bethany ? Ah ! Allez assez réfléchit !
    Il soupira et attira la demoiselle vers lui pour l'embrasser tendrement, caressant ses cheveux. Puis il sourit en la regardant :


    - Alors ? Tu crois que tu serais tombée amoureuse de moi si tu m'avais vu danser comme ça à New York ?

    C'est qu'il y avait une sacrée marge entre ce phénomène des boîtes de nuit et le surveillant pervers qu'elle avait en face d'elle ! Pourtant c'était le même homme mais enfin... pas sûr qu'elle aurait craqué comme les autres. Non pas sûr. Attendons le verdict !

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 27
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Lun 4 Avr - 3:04

Shean avait cet air pensif qui laissait croire que sa vie à New-York lui manquait, qu’il regrettait cette période. Mais il ne semblait pas avoir de remord. Il répondit d’ailleurs à sa question : il avait tué le bébé, le couple et les gens du théâtre sur des coups de tête, pour la colère ou pour du fric. Et Bethany pouvait se douter qu’il y en avait eu d’autres comme eux. Même si c’était difficile, il faudrait qu’elle admette qu’il était et resterait un violeur et un meurtrier. Elle ne pourrait rien y faire, ni changer son côté violent qui pourtant n’était pas visible quand ils étaient ensemble. Elle avait baissé la tête en entendant sa réponse. Il était ‘un dieu’. Beth’ sourit faiblement. Puis il lui demanda si elle aurait pu tomber amoureuse de lui en le croisant à New-York et en le voyant danser. Cette fois le sourire de la pensionnaire fut un peu plus vrai et amusé. Si elle aurait craquer pour lui ? La réponse était simple : impossible ! Les mecs prétentieux, qui passaient pour les rois du dance-floor et draguaient une poignée de nanas en une soirée, très peu pour elle ! Elle n’avait jamais supporté d’être considérée comme une chose, un objectif à atteindre, un nom de plus à rajouter sur une liste de conquêtes. C’était à elle de mener les mecs comme elle le voulait, pas le contraire. Alors sûrement qu’elle l’aurait envoyé balader s’il l’avait approchée, comme beaucoup d’autres qui avaient essayé dans des boîtes de San Fransisco.

« Non, je pense que non. Il n’y aurait eu aucune chance. » dit elle avec malice.

Elle le regarda en souriant. Mais si c’était certain que jamais un truc pareil ne puisse arriver à New-York, alors pourquoi ça arrivait à Anguish ? Shean avait-il vraiment changé ? Pas si sûr. Dans ce cas était-ce elle qui avait changé ? Non, elle restait la même, ayant toujours du mal avec le contact humain, refusant toujours d’être approchée de trop près ou touchée. A part Shean. Elle ne pouvait pas l’expliquer mais c’était comme ça.

Pendant quelques secondes, un silence se fit. Bethany semblait songeuse, ailleurs. Elle se mordillait la lèvre inférieure, en pleine réflexion. Non, elle n’avait pas changé. Et ça faisait cinq ans que la jeune fille avait adopté cette attitude plutôt radicale.


« Il m’est arrivé un truc quand j’avais quinze ans.. »

Sa voix était moins stable subitement. Elle avait hésité à en parler ; quelques minutes plus tôt elle avait même été un peu agressive quand Shean avait voulu en savoir plus sur elle. Un sujet de conversation qui n’avait jamais été abordé par Beth’, douloureux et ancien. Pourquoi maintenant ? Peut-être parce qu’elle était aux côtés de celui qui comprendrait le moins bien son histoire, et parce que la journée semblait être sous le signe des confidences. La jeune fille se racla la gorge pour essayer de retrouver une voix un peu plus nette puis respira un bon coup, fixant des yeux un point fixe sur le sol et se replongeant dans son passé…

« J’était qu’une gamine. J’avais une vie plutôt normale, une famille banale, un groupe de copines. Je n’étais ni cheerlader ni intello, mais j’avais une vie sympa. J’arrivais dans un nouveau lycée, y avait une fête chez des dernières années, avec des tas d’étudiants. J’étais qu’une petite lycéenne mais mes copines voulaient pas louper le moment, on avait réussi à se faire inviter par le quater-back… »

Bethany marqua une petite pause, remarquant qu’à force de s’en prendre à sa lèvre, celle-ci commençait à saigner. Elle passa la main sur sa bouche pour enlever le sang puis continua, la voix un peu vacillante, ignorant les regards de Shean.

« Je connaissais rien à la vie à cette époque. Y avait de l’alcool, des drogues en tout genre… Et aussi un étudiant de deuxième ou troisième année... il devait avoir vingt ans... il me tournait autour depuis que j’étais arrivée ; je trouvais plus mes amies alors je suis restée avec lui... On a bu, on a parlé, il avait l’air sympa, j’avais l’impression de tout gérer…Ce n’est qu’après que j’ai appris que ce conn*rd avait mis du GHB dans mon verre… »

Nouvelle pause, un peu plus longue cette fois. Presque imperceptiblement, Bethany fut parcourue de frissons désagréables. Toutes cette histoire, déjà cinq ans. Elle croyait avoir réussi à tout enfouir et oublier, mais en un instant tout les détails lui revinrent en tête. La seule chose qu’elle n’avait jamais pu se souvenir, c’était le nom de l’étudiant. Le reste était gravé en elle. Comment ce mec l’avait amenée en haut alors qu’elle ne tenait plus sur ses jambes. Comment elle avait essayé de le repousser quand il avait commencé à la toucher, et qu’elle avait compris trop tard que le suivre avait été une erreur, que personne n’arriverait à l’entendre avec la musique à fond. Comment elle s’était sentie impuissante et faible face à lui. Et quand il avait appelé ses potes, comment ils s’y été mis à quatre pour lui faire vivre la pire nuit de sa vie.
La drogue n’avait pas agi comme prévu. Elle n’avait rien oublié de ces heures affreuses. Parfois elle se disait que le contraire aurait été préférable.

Bethany n’arriva pas à finir son discours. Peut-être que ça suffisait de toutes façons. Tout son corps s’était contracté, elle eut du mal pour avaler sa salive. Raconter tout ça semblait l’avoir ramenée dans son passé, cinq ans plus tôt, et rendue faible et vulnérable. Elle s’en rendait compte et tenta de reprendre ses esprits. Relevant la tête, elle regarda de nouveau Shean, avec un air qui se voulait indifférent mais qui ne l’était probablement pas vraiment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 27
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Lun 4 Avr - 14:11

  • Il observa la jeune femme avec un sourire amusé, attendant sa réplique dont il connaissait presque les mots à l'avance. Bien sûr que non elle n'aurait pas craqué, c'était évident. Il la voyait très mal baver devant un type qui faisait son malin sur scène entouré d'une dizaine de minettes différentes. Non, ce n'était pas son genre. Alors... apprendre qu'il avait été un type pareil ne la dérangeait pas ? Apparemment non. De toute manière il avait bien changé. Oh lui de son coté il aurait certainement essayé de l'amadouer... on toujours envie de ce qu'on ne pas pas avoir... on les convoite davantage. Shean adorait particulièrement ce petit jeu là. Inconsciemment... c'était peut-être pour cette raison qu'il était tombé sous le charme de Bethany. Parce qu'elle ne lui avait pas sauté dans les bras dès le début comme Léonie, Diva ou Arella. La raison pour laquelle il était fou de Keira... parce qu'il ne pouvait pas l'avoir non plus. Voilà. Pas plus compliqué que ça au final. Et une fois qu'on l'a qu'est-ce qui se passe ? Mystère. Pour le moment rien d'extraordinaire... il se sentait bien, il aimait être avec elle et l'écouter, sentir son parfum et sa peau. Mais à plus long terme ? C'est ce qu'il allait découvrir tôt ou tard. Il espérait simplement que ce ne soit pas un désastre comme avec les précédente. Oui, il l'espérait fortement. Autrefois, dans le temps où il se trémoussait de cette manière, il ne voulait pas entendre parler de véritable relation. Pour lui c'était une nuit... ou deux. Pas plus. Il lui arrivait aussi de passer dans les rues des prostitués avec ses potes. Une vie de débauche complète résumé par le sexe, l'alcool, le trafic, la violence, la drogue, le tabac... il fumait un paquet dans la journée et un paquet en soirée. Et pas que de la cigarette. Illuminé du matin au soir en quelque sorte avec très peu de sommeil. Et il avait adoré ça. Ouais. Aujourd'hui il fumait un paquet par jour et point final. Et encore... surtout pour décompresser. Il s'était largement calmé sur ce coup là. Cependant son organisme en avait prit un coup. Un gros coup. La fois où il s'était retrouvé aux urgences il avait vu un médecin. Ce pauvre troufion... cet andouille qui lui avait balancé des salades pendant deux heures ! Il lui avait rappelé de ralentir sur les doses, d'arrêter ces saloperies, gnagnagna... et il en était venu à son activité sexuelle qu'il savait très développée. Trop sans doute. Il lui avait dit que ça pouvait avoir des séquelles, que la fertilité serait nettement diminué et qu'à ce stade il n'avait que 30% de chance de féconder une femme correctement. Lui ça l'avait fait rire et il avait répliquer : "Cool ! Je peux baiser sans capote !" Bon... ce qu'il faisait depuis le début enfin de compte. Connard. Tu parles ! En à peine un an il avait faillit engendré trois gosses avec Diva et Arella. Tu parles d'un manque de fécondité non de Dieu ! Enfin bref. Tout ceci était rentré par une oreille et sortit de l'autre bien entendu, il avait continué sempiternellement ses conneries. Enfin... tout ça le concernait. On passait maintenant à Bethany. Et oui chacun son tour. Mais il ne s'y attendait pas.

    En effet après un lourd et pesant silence durant lequel Shean jouait avec une mèche des cheveux de la jeune femme, celle-ci prit la parole, parlant d'un truc qui lui était arrivé à 15 ans. Le violeur cessa de jouer avec la chevelure de la pensionnaire et devint plus sérieux en se redressant légèrement dans le canapé. Tout à l'heure elle avait fait tout un plat pour ne surtout pas en parler mais maintenant que le surveillant s'était confié sans hésiter, elle semblait être prête à faire de même. La confiance s'installait peut-être. Ne désirant pas l'interrompre, Shean resta silencieux et la regardant, attendant qu'elle se débarrasse de ce poids qui semblait peser sur ses épaules depuis longtemps.
    Avec des copines elle était allé à une fête des dernières années. Avant même qu'elle ne continue le récit, Shean se doutait de la suite. Que pouvait-il arriver de pire à une gamine de 15 ans au milieu de type bourré et excités âgés de cinq à dix ans de plus qu'elle ? Pas besoin d'être devin. Il l'écouta pourtant jusqu'au bout avec un air grave alors qu'elle évitait son regard, sans doute mal à l'aise. Rapidement elle en vint à l'essentiel. Un type l'avait drogué avec du GHV et en avait profité pour s'amuser avec elle. Enfin ça elle ne luit dit pas clairement mais c'était tout comme. Et à tous les coup il avait invité la "famille" à participer. Il y eu un niveau silence. Shean avait lui aussi le regard baissé. Puis au bout d'un moment il soupira et passa ses mains dans les cheveux de la jeune femme tout en se levant. Il alla s'appuyer une épaule contre la fenêtre et observa la pluie au dehors. Le silence commençait à devenir réellement lourd. Les yeux perdus dans le vague, Shean prit alors la parole sur un ton neutre.


    - Ce type aurait très bien pu être moi.

    Bien sûr ce n'était pas le cas. Mais ça aurait put. Combien de fois avait-il lui-même drogué une fille pour profiter d'elle ? Bon en général il ne partageait pas mais ça avait du arriver une ou deux fois quand même. C'est ce qu'il voulait dire par là. Il finit par quitter la fenêtre, le visage grave et alla se rassoir tout prêt de Bethany dont il prit le visage entre ses mains pour déposer un baiser sur son front et la serrer contre lui. Il aurait bien aimé la soutenir mais pour le coup il n'était celui qui lui fallait. Il avait lui-même fait ce genre de chose. Il n'était pas du tout su coté de ce pauvre type. A ce moment là il lui aurait sans doute cassé la gueule. Il ferma les yeux, la tête posée contre la sienne et soupira de nouveau pour ajouter :

    - Nos vies ont toutes été brisées par nos erreurs ou celles des autres. On a tous un moment ou on est tombé dans le gouffre sans pouvoir en sortir. Moi j'ai l'impression d'être de ceux qui t'y ont poussé la tête la première. C'est désagréable. Moi j'ai plongé tout seul. Quoique. Je ne comprend pas... que tu puisse m'aimer. Tu devrais me détester.

    Oui. Dans la logique elle était censé le haïr comme au début. Alors il venait d'où cet amour ? Ni l'un ni l'autre ne parvenait à l'expliquer apparemment. Est-ce que c'était normal ? Il en savait rien. Il attendait simplement une réaction de la part de Bethany, tranquillement, alors que seul la pluie frappant les carreaux empêchait le silence complet.



_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Johns
Gagne en courage
Gagne en courage
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 27
Avatar : : Ellen Page
Crainte : La soumission
Humeur : Obstinée !
Date d'inscription : 23/07/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Alcool, Médicaments, Drogues, Tentatives de suicides, Coma, Bagarres, Vols et coups et blessures sur agent de police
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Mer 6 Avr - 0:00

Oui, Bethany n’avait rien oublié de ce qui lui était arrivé. Elle avait pourtant tout fait pour ne plus s’en souvenir. Elle s’était retrouvée seule au petit matin, à errer dans les rues froides de San-Fransisco, le jean déchiré et cette odeur masculine qui ne la quittait pas et qui lui donnait envie de vomir. Elle avait passé deux jours comme ça, en véritable vagabonde. Puis elle avait fini par rentrer chez elle, sans une explication à sa famille. Et après une douche au détergent, plus rien n’avait été pareil. Elle n’avait parlé de ce qui s’était passé à la soirée étudiante à personne. Pas même à ses parents ou à ses amies de l’époque. Elle s’était aussi promis de ne plus y penser, d’enterrer tous ces souvenirs pénibles. Au début, elle n’y était pas arrivée. La seule solution qu’elle avait trouvé avait été d’enchaîner les conneries, et de s’isoler. Drogues, médicaments, alcool… Et même plusieurs tentatives de suicides. Jusqu’à ce qu’un jour, elle se rende compte que si elle avait survécu, c’était que sa vie ne devait pas être gâchée comme ça. Ça avait été la première fois qu’elle s’était relevée. Le début de son caractère de battante, et d’insoumise aussi. Refusant de se laisser marcher dessus, de se laisser dicter sa vie par tout le monde. Désormais, elle ne se laisserait plus toucher, ne ferait confiance à personne à part elle.

Et maintenant ? Oh, elle restait cette effrontée indomptable, peut-être juste un peu plus calme de temps en temps. Grâce à Shean ? Entre autres, possible. Et est-ce que lui en parler l’avait changée ? Pas vraiment. A vrai dire, elle ne se sentait pas plus légère ou libérée. Évoquer son passé lui avait coûté pas mal d’efforts, mais même si ça ne l’avait pas transformée, que ça ne changeait rien, elle était contente que Shean connaisse désormais ce sombre épisode qui avait marqué sa vie à jamais.

D’ailleurs, comment avait réagi ce dernier en entendant ses confidences ? Après un silence un poil trop long pendant lequel le jeune homme avait pris un air grave, il ouvrit enfin la bouche. Le type qui l’avait violée aurait pu être lui. La pensionnaire releva les yeux vers le surveillant. Oui, s’ils avaient habités dans la même ville, elle aurait pu tomber sur le fameux violeur, elle en était consciente. Elle le laissa se lever et s’éloigner vers la fenêtre, le regardant s'éclipser tristement.

La vie à Anguish était si étrange. Tout y était extrême, excessif : la violence, la colère. Les sentiments positifs aussi apparemment. Shean revint assez rapidement près d’elle, déposant un nouveau baiser sur son front. Il la serra ensuite contre lui. La pensionnaire prit une longue inspiration, profitant au passage de son odeur masculine qui l’apaisait ; elle ferma les yeux, luttant pour ne pas craquer. Ce qu’elle réussit. Puis le surveillant reprit la parole. Il disait avoir l’impression de faire partie de cette catégorie de personnes qui poussaient dans le gouffre des gens comme elle, qu’elle ne devrait pas l’aimer, mais au contraire le détester. Bethany plongea ses yeux dans ceux de Shean. Elle devrait oui, elle le savait. Hors de cette île, jamais elle ne lui aurait parlé, jamais elle n’aurait essayé de lui faire confiance, jamais elle ne serait tombée amoureuse de lui. Elle aurait dû le haïr comme lors de leur rencontre, sur la plage quand il avait essayé de la violer. Mais c’était plus fort qu’elle, les choses avaient changé. Au fond peut-être qu’il restait une part en lui, son côté pervers sans doute, qu’elle continuait à haïr, mais à cet instant ce n’était pas ce qu’elle voyait. Peut-être que c’était une erreur et qu’elle le regretterait un jour. Trop tard. Mais pour le moment, elle était sûre que c’était rester avec lui qu’elle voulait. Au diable le reste !

Elle lui sourit de façon furtive, presque imperceptible, lâchant un haussement d’épaule puis posa une main sur le torse de Shean.


« Je sais que je devrais. Te détester, te foutre une baffe à chaque fois que tu m’approches… Mais j’y arrive pas. J’ai essayé j’te jure. C’est plus fort que moi… »

Un nouveau sourire, un peu moins discret cette fois. Et la pensionnaire se rapprocha doucement du visage de Shean.

« Je fais peut-être une connerie, mais à tous les coups ce serait pire si je la faisais pas.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shean Kurtis
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 3057
Age : 27
Avatar : : Gaspard Ulliel
Crainte : Qu'elle me quitte...
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 13/10/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Viols, meurtres, drogue, cigarettes, perversité... la liste est longue !!
Affinités:

MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   Ven 15 Avr - 20:13

  • Dans l'ensemble Shean se souvenait beaucoup plus de sa vie à New York que sur l'île. Normal... les 17 premières années de sa vie il faisait tout pour les oublier et les effacer de sa mémoire. Il avait plutôt bien réussi en fin de compte excepté quelques passages qui l'avaient marqué davantage comme le jour où il avait trouvé les lettres de son père, l'arrivée de la petite sœur, sa fuite dans l'île et le meurtre de sa famille. Voilà les points principaux encrés dans le cerveau du violeur, le reste était enfouit et trop flou pour qu'il puisse clairement s'en rappeler. Et tant mieux. Pour Bethany c'était exactement le même chose. Certains passages de sa vie avaient été oubliés et effacés soigneusement, d'autres s'étaient accroché à elle qu'elle le veuille ou non. Ce viol par exemple le soir où elle avait été drogué était toujours présent... et il y avait sûrement d'autres scènes. C'est bizarre... les souffrances on ne les oublie jamais. Mais les petits coups de bonheur sont parfois oubliés ou dégradés. Est-ce que c'est normal ? Pas sûr finalement. C'est à se demander ce qu'on préfère. Au fond l'homme est peut-être naturellement masochiste ? Plus ou moins suivant les individus.
    Shean faisait peut-être partie des souvenirs désagréables de beaucoup de nanas maintenant. Ça lui plaisait évidemment pourtant... d'un autre coté... il se rendait compte que si ce type qui avait fait du mal à Bethany avait été lui... il l'aurait regretté. Simplement parce qu'il était amoureux d'elle aujourd'hui ? Oui puisque pour les autres, cela lui était complètement égale. Pas très logique quand même vous me direz. Mais qui a dit que Shean était logique dans sa tête hein ? Alors ? Bien ou pas bien ? Allez savoir...

    C'était trop compliqué l'amour pour que Shean y comprenne quoi que ce soit. Et puis si c'était si génial que ça l'amour, pourquoi il s'en lassait au bout d'un moment ? Hein ? C'était pourtant pas faute d'avoir essayé et on ne peut pas dire que ses sentiments avaient été faux ! Alors qui a la réponse ? Pourquoi est-ce qu'au bout d'un moment fallait toujours qu'il envoie tout balader ? Il était là le problème. Et ça se passerait sûrement pareil avec Bethany. Est-ce qu'elle en était consciente au moins ? Il l'avait prévenu d'un certain coté... elle savait dans quoi elle se lançait, elle savait que c'était instable. Mais jusqu'à quel point ? Est-ce que le jour où tout explosera elle saurait l'accepter ? Pas sûr. Pas sûr que ce soit le cas pour lui non plus hein. Tellement compliqué je vous dit !
    Shean fit remarquer à Bethany que dans tous les cas, à la base, elle était censé le détester. Il représentait tout ce qui la répugnait chez les mecs : le coté macho, le violeur, le pervers... alors pourquoi elle était pas tombé amoureuse d'un type normal et sympa ? Dans le genre Darren ou un autre tapette du genre hein ? Bonne question. Il parait que ça se commande pas de toute façon. Dommage. La jeune femme lui répondit que c'était plus fort qu'elle. Elle sourit et approcha son visage du sien. Shean plongea ses yeux dans ceux de la pensionnaire. Elle ajouta qu'elle faisait peut-être une connerie... mais que de ne pas la faire serait sûrement pire. Shean afficha un léger sourire amusé et posa une main sur la joue de Bethany.


    - Ça pour une connerie... s'en est une.

    Il ne le disait pas... mais les paroles de la pensionnaire l'émouvait quand même. Est-ce qu'il valait vraiment le coup de faire cette connerie ? Apparemment c'était le cas bien qu'il en doutait sérieusement.
    Shean se pencha davantage pour frôler et emprisonner les lèvres de la jeune femme entre les siennes. S'il avait envie d'elle ? Évidemment. A cet instant son corps frémissait déjà de désir à l'idée de la toucher et de la posséder. Mais il n'en ferait rien. Pas tant qu'elle ne lui ferait pas signe. Cependant il entoura sa taille et l'attira un peu plus contre lui, laissant son baiser devenir plus fougueux encore. Son souffle entrecoupé montrait à quel point il avait envie d'elle. Mais au bout d'un moment, il se détacha, reprenant son souffle.


    - Tu ferais bien de te sauver avant que je ne te mange...

    Il caressa sa joue et passa son pouce sur ses lèvres avant de déposer un autre baiser plus bref.

_________________
Code by Holliday
Shean Kurtis
Violeur の Sadique
So sexy, hum ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sage et Sobre pour cette fois ? [Beth']
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» As-tu été sage cette année? [Libre]
» Besoin d'air. De partir. Pour mieux se retrouver. (Helinä) [x] TERMINE
» Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy]
» Cette fois, c'est pour de vrai ! [PV Cyclone]
» Meilleurs voeux pour cette année 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Les Oubliettes :: Sujets Terminés-
Sauter vers: