AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Matinée tranquille... (Keira)

Aller en bas 
AuteurMessage
Keiji Kitade
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 29
Avatar : : Ruki
Humeur : Pas mauvaise...
Date d'inscription : 17/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Pour le plaisir! Faux... mais c'est le cas à présent!
Affinités:

MessageSujet: Matinée tranquille... (Keira)   Lun 7 Mar - 20:41

N'imaginez pas déjà le clair de lune et les étoiles filantes. Pas de contexte romantique. Il faisait jour et glacial. Keiji avait beau être à Anguish depuis des lustres, il n'était jamais monté sur le toit jusqu'à ces deux derniers jours. Pour tout dire, il ignorait même qu'il y avait un accès possible jusque là. C'était pourtant pas faute d'être monté au grenier... Alors quoi? Il n'avait pas fait attention voilà tout. Jusqu'à ce que quelqu'un laisse la trappe ouverte et qu'on s'aperçoive qu'il est possible de se sentir grand. En haut d'un toit, c'est pas le même sentiment que du haut de la tourelle. Non, bon d'accord, fausse piste. L'idée lui était venu tout autrement en cherchant un point de vue... Depuis quand Keiji s'intéressait à la beauté du paysage? Peu probable on est d'accord. Non, mais il n'empêche que d'ici on avait vraiment une bonne vue... La forêt, le cabane, le jardin,... l'annexe... Mais non, il n'espérait pas voir une jolie blonde pointer le bout de son nez. Ou même une rousse monter du grenier où apparemment elle se terre. C'est un autre spectacle qu'il espérait voir. C'est pas un hasard si Keiji laissait Darren tranquille. Il avait trouvé d'autres brebis à malmener. Plus blanches et plus pures que lui... Aucune expérience de la vraie souffrance... De quoi s'amuser bien plus même qu'il ne l'avait imaginé.

L'heure était matinale mais là-bas une certaine agitation débutait. Keiji observa les quelques têtes sortir, se disperser par petits groupes ou au contraire se rassembler. Il fallait se passer des détails mais l'idée était là. C'est pas pour autant que Keiji comprenait tout ce qui se déroulait sous ses pieds. Ils semblaient avoir une organisation très étrange là-dedans. Le pire était qu'ils semblaient toujours fourrés ensemble. Quelle drôle d'idée, pas vrai? Étrangement, ils avaient l'air de bien s'adapter. Comme s'ils étaient persuadés qu'ils allaient finir par rentrer chez eux. Pas de raison de paniquer. Ils construisaient leur petite vie la plus proche possible que ce qu'ils connaissaient ailleurs... Peut être que c'était le cas de chacun ici. Ils n'avaient juste pas les mêmes valeurs.

Se contenter de les regarder de haut à distance avec curiosité pouvait paraître assez pathétique mais rassurez vous le spectacle seul n'était pas suffisant pour le distraire. Il fallait qu'il y mette son nez. Un premier cadavre avait déjà été lancé... Il y avait aussi mis les pieds et tâtait le terrain par l'intermédiaire de Sasha. Faut bien que quelqu'un s'intéresse un peu à eux après tout! La vie ne pouvait pas être si tranquille!

Pour une fois Keiji ne fumait pas une cigarette. Ce qui fumait entre ses mains était le contenu d'une tasse bouillante. Cadeau du chef cuisto. Ils s'entendaient plutôt bien. Quand les affaires sont bonnes, on peut profiter de quelques bénéfices. Il ne l'avait pas refusé. Bien installé et occupé, Keiji entendit tout de même quelques pas derrière lui. Il ne se retourna pas pour autant, ce qui ne l'empêcha pas d'y être attentif. Il faut quand même un minimum de méfiance dans ce monde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Benett
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 2280
Age : 25
Avatar : : Kristin Kreuk
Date d'inscription : 14/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: Matinée tranquille... (Keira)   Mar 8 Mar - 0:00

Deux mains se glissèrent autour du cou de Keiji, laissant les avant bras lui encercler la gorge sans pour autant se vouloir violentes. Une chevelure brune vint alors lui caresser la joue droite tendis qu’un souffle, bien plus doux que le vent matinale, venait lui laisser une douce mélodie a l’oreille. La jeune femme n’avait alors rien dit, mais son soupir exprimer bien son sentiment, elle était plutôt contente de le revoir apparemment, ce qui n’était pas le cas la dernière fois. Ecartant alors quelques peu son bras elle pu enfouir son doux visage près du cou chaud du Japonais. Ici elle pouvait sentir son pou, il était calme comme toujours.

« Bonjour »

Elle ne savait pas réellement quel heure il était, ni comment elle avait pu se retrouver la. Elle s’était éveillée le matin dans le grenier allongé entre deux caisses. Elle avait du faire une nouvelle bêtise la nuit d’avant, comme il lui arrivait souvent d’en faire, peut être avait elle encore tuer et qu’elle en était devenue folle au point de n’en garder aucun souvenir. En tout cas le cadavre dans ses bras ne semblait plus pouvoir lui donner de réponses. Dans tous les cas elle se souvenait juste de son visage, pas de ce qu’elle avait pu lui faire. Elle ne faisait que des bêtises. Avait-elle repris ce dont elle s’était interdit de reprendre ?
Quelle importance, au moins elle était tombée sur une personne qu’elle connaissait en voulant sortir prendre l’air. Non sur de pouvoir bien tenir sur ses jambes elle s’était de suite glisser contre lui, certaine qu’il ne ferait aucun geste de recul. Il avait du la reconnaître, mais au cas où elle ajouta une parole a son geste.
Caché derrière son cou, elle pu réfléchir lentement a sa soirée, le garçon qu’elle avait découvert se matin même avait été sauvagement attaqué, son ventre avait été ouvert et ses organes avait eut la gentillesse de bien vouloir nettoyer le sol déjà sale du grenier, une chance que Keiji n’ai pas remarqué tout ce sang frais. Les vêtements de Keira avaient baigné aussi dedans mais étant encore mouiller, l’odeur nauséabonde du sang en train de pourrir n’était donc pas encore apparue. Elle se rappelait lui avoir parlé, sans pour autant savoir ce qu’elle avait pu lui dire. Elle se souvenait qu’il lui avait attrapé violemment la gorge… Puis plus grand-chose, elle savait juste qu’elle était repu grâce a cette soirée et que pendant quelques jours elle allait se sentir vraiment bien. Elle était devenue folle alors, c’était surement ca. Elle était la depuis si longtemps qu’il fallait bien que cela arrive un jour.
Pourtant en cette instant elle se sentait tout a fais bien, tout à fais seine d’esprit et elle le reconnaissait lui, elle savait qui était cet homme qu’elle encerclait de ses bras. Elle savait qu’elle tenait à cet homme. Elle devait avoir trop bu, trop fumer ou s’était peut être bien… Oui peut être avait-elle touché a sa réserve au secret room… Elle ne s’en souvenait pas. Elle irait vérifier plus tard si c’était le cas…

« Tu ma manqué… »

Resserrant son étreinte elle remonta sa tète et embrassa son cou avant de répéter ce geste dans le coin de sa mâchoire puis sur sa joue. Elle ne le regardait pas, ses yeux étaient fermé mais elle savait que c’était lui, son odeur c’était bien la sienne, cette peau douce, ce cou de taille plutôt fine pour la moyenne, non elle le connaissait par cœur. Même aveugle elle serait qui il est.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiji Kitade
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 29
Avatar : : Ruki
Humeur : Pas mauvaise...
Date d'inscription : 17/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Pour le plaisir! Faux... mais c'est le cas à présent!
Affinités:

MessageSujet: Re: Matinée tranquille... (Keira)   Mar 8 Mar - 23:07

Keiji resta attentif. Les pas étaient légers. Ils s'approchaient, s'arrêtèrent juste derrière lui. Sa présence était perceptible, il n'eut pas attendre le contact bien longtemps. Rien de violent. Des mains discrètes et fines. Ce n'est pas la douceur du geste qui permit à Keiji d'identifier Keira, ni son ombre. Simple sensation de reconnaissance, simple présence près de lui. Il n'avait pas besoin non plus de la voir pour la reconnaître. Du coup, il laissa tomber la méfiance et la laissa faire simplement. La dernière fois, elle était partie après lui avoir pointé une lame dans le dos, aujourd'hui elle l'enlaçait sans presque un mot. Heureusement qu'il ne cherchait pas à comprendre quoique ce soit. Peut être devrait-il parfois. Un soupir simple. Pourquoi se disputer ou se charcuter quand l'absence de mot pouvait se montrer aussi explicite. Elle enfouit son visage dans son cou, il perçut la chaleur de son souffle. Il n'avait pas bougé mais n'était pas si indifférent à sa présence : pour preuve, il ne suivait plus la scène qui se déroulait à l'annexe. Keiji était tranquille. Il ignorait tout des problèmes de Keira...

Il ne répondit pas à son bonjour, l'attitude qu'elle avait suffisait pour sa part. Il n'était pas trop mal comme ça. Même plutôt bien. Qu'importe si la relation qu'ils avaient était encore aujourd'hui un peu compliqué, tant qu'il se trouvait en accord avec lui-même. Propos bien égoïste, quand allait-il se retourner et lire dans le regard dans la jolie brune... Ce n'est pas son comportement qui l'alerta véritablement. Un coup ils étaient dans les bras l'un de l'autre, un coup ils se tenaient tête, sans que ça n'est besoin d'avoir un sens. C'est autre chose alors sans aucun doute... une sorte d'instinct?

Keiji ignorait pourquoi mais il avait cet étrange sentiment. Oui, un sentiment, Keiji. Il posa sa fameuse tasse bouillante sur le côté et glissa ses mains sur les avant bras de Keira avant de les desserrer en douceur. Il se retourna pour lui faire face, collé contre elle, à peine l'espace de la regarder... Il n'avait pas besoin de l'observer en détails. Quelque chose...

Il posa sa main sur le sang de son t-shirt. Elle n'était pas blessée. Alors? Keiji monta sa main sur son visage, sa joue, ses cheveux. Il était plutôt tendre... Discrète investigation... Il releva son menton mais ne l'embrassa pas. Il attrapa la tasse qu'il avait laissé de côté et la mit dans les mains de Keira qu'il maintenu quand même au cas où elle lâchait. Pas besoin non plus de se brûler pour rien!


- Bois ça...

Keiji n'avais pas émis de jugement. Il n'avait pas commencé à réfléchir, à se poser quelques questions pourtant simples. Il allait le faire si elle lui paraissait vraiment vaseuse. A quoi bon se précipiter, ça ne mène à rien. Non Keiji n'avait aucune idée de ce qui se passait dans la tête de Keira en ce moment... Le sang sur son t-shirt ne l'affolait pas. Qu'il y ait des cadavres non plus. S'il percevait l'état dans lequel ça la mettait peut être commencerait-il seulement à y prêter attention. Keiji n'était pas très adroit, pas très présent non plus mais... il y a certaine chose au quelle il était capable de veiller de temps en temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Benett
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 2280
Age : 25
Avatar : : Kristin Kreuk
Date d'inscription : 14/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: Matinée tranquille... (Keira)   Mer 9 Mar - 0:05

Elle n’avait en effet pas revue Keiji depuis la salle d’eau, ou elle avait fini par le menacer avec un couteau pour finir par s’enfuir sans rien ajouté. Au moins ce jour là il l’avait quelque peu réveillé. Elle avait pu pour la première fois se demander si ce qu’elle faisait été bien, si elle devait se sentir coupable de tous ces massacres. Il avait quand même joué une nouvelle fois sur ses sentiments simplement pour obtenir ce qu’il souhaiter. Il avait toujours joué avec elle au fond. Peut être en était-elle au même point que les victimes de celui-ci, elle était son jouet, le simple changement était qu’elle ne se faisait pas tuer à la fin.
Aujourd’hui elle ne lui en voulait pas le moins du monde, elle avait simplement eut envie de se coller contre lui, de pouvoir encore enfouir son visage dans son cou, sentir ses cheveux sur ses joues rosie par le froid matinale. Elle n’avait pas eut besoin de parler pour qu’il sache que c’était elle, autrement il aurait déjà réagis, enfin c’est ce qu’elle se disait. Elle n’allait pas d’un coup se mettre à douter de ses sentiments, il avait beau ne jamais lui avoir dit les mots d’amour qu’elle avait pu espérer, car après tout il avait su lui prouver par d’autre moyen qu’il tenait vraiment à elle. Même un fou peu aimé.
*Je dois être folle alors. Quelle importance*
Il se tourna alors vers elle, écartant lentement ses bras elle les laissa retomber le long de son corps et releva son regard pour l’observer. Il était beau. Elle ne pu que penser à ca et c’est ce qui la fit sourire. Bêtement elle trouva qu’elle avait de la chance de l’avoir, rien que parce qu’a ce moment la elle se sentait bien avec lui. Même si sa peau avait dû tourner au violet à cause du froid, elle était bien. Il lui tendit sa tasse brûlante qu’elle prit entre ses doigts. L’emmenant à ses lèvres elle pu réaliser qu’elle mourrait de soif et de faim, le liquide tomba lourdement dans son estomac tandis qu’elle sentait son corps reprendre vie grâce a cette chaleur soudaine. Fermant dans un premier temps les yeux pour profiter de cette saveur, elle les ouvrit ensuite pour observer de nouveau l’être face à elle. Son cou portait quelque tâche de sang, surement à cause d’elle mais elle s’en fichait.

Elle reposa alors la tasse juste a coté d’elle et sourie à celui qui venait de lui offrir. Se rapprochant de nouveau de lui, elle du se mettre à genoux pour pouvoir de nouveau effleurer son visage délicatement avec ses doigts. Elle baissa son regard sur ses joues, sur son torse puis revenu sur ses yeux. Ils étaient sombre, splendide. Comme toujours il avait une pointe de maquillage sur lui, une habitude que peu d’homme avait mais qui allait très bien au japonais. Ses cheveux n’étaient mis de façon trop excentrique pour une fois et ne dépassaient pas de tout coté, non il était quelque peu gonfler mais rester harmonieusement proche de son visage pale. Elle passa une main dans ses cheveux. Elle se fichait bien de ce qu’il pouvait penser a ce moment la, elle voulait juste l’observait encore, graver chaque détail de son visage en elle, pouvoir éternellement les voir, sentir toujours cette chaleur au bout des doigts. Elle rapprocha alors son visage du sien, elle voulait sentir son souffle près d’elle, elle était bien. Elle lui caressa une nouvelle fois le visage tout en le fixant puis elle sourie de nouveau avant de laisser glisser son nez contre le sien et de s’éloigner de lui en s’asseyant de nouveau.


« Merci »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiji Kitade
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 29
Avatar : : Ruki
Humeur : Pas mauvaise...
Date d'inscription : 17/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Pour le plaisir! Faux... mais c'est le cas à présent!
Affinités:

MessageSujet: Re: Matinée tranquille... (Keira)   Ven 11 Mar - 21:18

Keira accepta la tasse et en absorba le contenu. Keiji la laissa faire sagement, immobile, l'observant tout de même. Il scruta son visage, évalua plus ou moins son état. Difficile de conclure pour autant. Elle était pas forcément mieux la dernière fois. La différence c'est que lors de cette entrevue dans la douche, il ne pensait qu'à lui, aujourd'hui, il était plus dans l'observation, du coup il était plus attentif. Oui, c'est ce qu'il pensait, Keira n'avait sûrement pas changée de son côté. C'est lui qui ne la regardait pas assez. Je vais pas jusqu'à dire qu'il était allé aussi dans son raisonnement intérieur non plus. Keiji vivait les instants plus qu'il ne les analysait, faut pas pousser non plus ni lui donner trop d'excuses hein! Ce fut alors au tour de Keira de l'observer. Keiji resta impassible. Elle passa sa main sur son visage, ses cheveux. Il eut le même regard durant tout le temps qu'elle prit pour le faire, pas de sourire. Il était bien là oui, elle pouvait le vérifier autant qu'elle en aurait besoin. Il ne fit pas de gestes vers elle en réponse. Il fut simplement passif, la laissant faire tout ce qu'elle voulait. Elle prit donc le temps pour, puis s'assit et le remercia. Keiji n'avait pas changé d'avis sur les remerciements, il ne répliqua pas pour autant. On va dire que ça passait au dessus, en fait il l'ignora tout simplement, comme s'il n'avait rien entendu.

Il reprit néanmoins la parole. Son regard n'avait pas changé, il n'avait pas franchement bougé non plus. Calme et tranquille en cette froide matinée.


- Qu'est-ce qui s'est passé?

Keiji la questionna sans la regarder. Vous savez le style indifférent. Je m'intéresse mais c'est comme si c'était pas le cas. Allons pas jusqu'à dire qu'il s'inquiétait non plus hein, on est raisonnable quand même! Il s'interrogeait voilà tout. Mieux vaut anticiper avec Keira, l'expérience l'apprend. Elle était pas aussi solide et forte qu'elle cherchait à le prétendre. C'est sans doute une des raisons pour lesquelles Keiji ne lui avait jamais fait de cadeaux. Elle n'était pas fiable. Elle pouvait s'écrouler. Elle le lui avait déjà montré. Qui était allé la chercher à moitié morte pour lui retirer le gosse qu'elle avait dans le ventre? Oui, il pouvait le lui ressortir. Il aurait pu la laisser crever... mais il n'avait pas pu se désintéresser d'elle à ce point. Il avait eu le besoin de la remuer. Mais c'est pas parce qu'il y a que comme ça qui lui montrait un peu qu'il tenait à elle qu'elle devait se sentir obliger de recommencer! Enfin, on en était pas là non plus, elle était peut être juste un peu endormie encore... Question juste donc. Pour une fois qu'il s'intéressait un peu à son programme, elle pouvait se réjouir, non?

Qu'évoquait-il dans sa question? Le fait qu'elle paraisse un peu à l'ouest? Le sang sur son t-shirt? Peu importe en fait. Elle donnera la réponse qu'elle voudra ou bien ne répondra pas. Machinalement, il sortit une cigarette. Ben oui, vous pensiez pas qu'il allait tenir fort longtemps sans, pas vrai? Il en mit une dans la main de Keira, au cas où. Elle avait cette facheuse manie de lui piquer la sienne, c'était sans doute meilleure comme ça et si elle voulait fumer, il était presque sûr que même comme ça c'est ce qu'elle ferait. Mais bon, l'espoir fait vibre pas vrai? Il alluma la sienne et posa le briquet sur le sol. Alors cette réponse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Benett
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 2280
Age : 25
Avatar : : Kristin Kreuk
Date d'inscription : 14/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: Matinée tranquille... (Keira)   Mer 30 Mar - 17:22

Keiji n’avait jamais su être très sensible avec la demoiselle pourtant il avait su lui montrer quelques fois à quel point il tenait à elle. Sans pour autant le lui dire directement, disons qu’il tournait la chose pour que Keira se sente plus coupable que reconnaissante envers lui. Le jour ou il l’avait raisonné sur la drogue, celui ou il l’avait opéré pour extraire son enfant, et d’autres encore dont elle n’avait plus vraiment de souvenir. De plus, la fois ou il lui avait interdit de revoir Shean ou même Darren, montrait bien qu’elle avait de l’importance a ses yeux.
Le contenu de la tasse était brûlant, cela ne suffis pas à dissuader la jeune femme qui pris plaisir à ingurgité avec vitesse tout ce qu’elle pouvait contenir. Pinçant ses lèvres en signe de bien être elle regarda de nouveau le japonais face à elle, ayant soudain une envie folle de le redécouvrir dans les moindres détails. Enfin, peut être pas dans « les moindres détails » mais de ce qu’elle pouvait voir ici, c'est-à-dire son doux visage, son cou brûlant, ses cheveux ébouriffés. Ignorant la question qu’il posa quand son petit numéro ce termina, elle s’allongea ensuite sur le toit, afin de sentir les tôles froides traversé sa peau déjà gelé. Puis attiré par une odeur connue, elle rouvrit un instant les yeux et se rassit quelque peu afin d’attraper, par habitude, ce que Keiji venait d’allumer. Il l’avait surement fait exprès, et puis il avait l’habitude, il ne devrait surement rien lui dire depuis le temps. Et puis ce n’était surement pas son paquet à l’origine alors à quoi bon, elle faisait comme lui, elle se servait. Sauf que elle, elle n’avait même pas besoin de l’allumer, on le faisait pour elle. Regardant un instant sa chemise pleine de sang sec, elle tira une petite grimace de dégout et mis sa cigarette entre ses dents afin de pouvoir enlever tranquillement son haut collant qui la gênait plus qu’autre chose. Se retrouvant alors en débardeur elle replia ses bras contre sa poitrine puis regarda de nouveau Keiji.

Un nouveau sourire apparu sur ses lèvres et elle entreprit d’avancer de nouveau vers lui, afin de se glisser contre lui et de s’allonger à la suite, la tète contre son torse, dos à lui. Attrapant ses mains de chaque coté pour qu’elles l’encerclent et réchauffe son corps gelé. Reprenant sa cigarette entre ses doigts elle souffla la fumé en trop et repris enfin la parole.


« J’imagine que tu ne comptait pas aller autre part pour le moment. Tu n’y vois aucun inconvénient. J’ai un peu froid. »


Plutôt direct comme fille. En même temps cela devait faire plus de cinq ans qu’ils se connaissaient, elle pouvait bien se permettre de faire ce genre de gestes sans qu’il en soit choqué.

« Et toi, qu’as-tu fais cette nuit encore ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiji Kitade
l Admin l
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 29
Avatar : : Ruki
Humeur : Pas mauvaise...
Date d'inscription : 17/08/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: Pour le plaisir! Faux... mais c'est le cas à présent!
Affinités:

MessageSujet: Re: Matinée tranquille... (Keira)   Sam 16 Avr - 12:55

Oui Keiji ne serait pas surpris par les petites manies de Keira. Depuis le temps qu'ils se connaissaient, il y était habitué. Qu'elle lui pique sa cigarette, qu'elle vienne s'installer dans ses bras ou même qu'elle sorte en débardeur, même quand le soleil n'est pas au rendez vous... rien ne le surprenait plus. Peut être le fait quand même qu'elle cherchait presque à s'en justifier aujourd'hui. Il n'avait pas l'impression qu'elle prenait cette peine d'habitude. Effectivement, il ne comptait pas bouger pour le moment. Mais bon. Enfin, il n'allait pas chipoter pour un détail de ce genre. Il avait peut être le chic pour la titiller un peu mais il y a des limites quand même! Il sentait à présent la chaleur de son corps contre le sien. Keiji ne chercha pas à se poser de questions. Par dessus les cheveux bruns de Keira, il laissa son regard se fixer de nouveau en direction de l'annexe. Elle lui renvoya alors sa question. Une question à laquelle elle n'avait pourtant apporté aucune réponse pour sa part. Est-ce vraiment surprenant? La réponse est évidente. Finalement, elle ne s'attendait pas réellement à ce qu'il réponde pas vrai. On ne peut pas dire qu'ils avaient eu beaucoup de conversations... A croire que c'est tout ce dont ils avaient besoin. Keiji dégagea ses mains de celles de Keira et alla chercher la cigarette qu'elle lui avait piquée un peu plus tôt. Chacun son tour. Il l'amena à ces lèvres et en tira une longue bouffée. Rien de telle qu'une petite cigarette ainsi partagée au petit matin, pas vrai?

Il resta ainsi un temps certain sans bouger, comme ça, tranquille. Puis, sans qu'il n'y ait vraiment de raison à cela, il laissa échapper un rire sourd. Il ne donna pas d'explication puis se décolla de Keira pour simplement se laisser aller en arrière pour s'allonger comme elle l'avait fait un peu plus tôt. Il avait gardé la cigarette en s'allongeant et en tira une nouvelle bouffée. Keira était logiquement toujours contre lui. Parler, à quoi bon, hein? Ils étaient là, c'est pas si mal. Bon, au bout d'un certain temps, il faut se bouger un peu quand même... on s'engourdit la langue et le reste. Peut-être la raison pour laquelle il se remua brusquement. Keiji était de bonne humeur et de toute évidence il était en forme... fini le réveil en douceur sur le toit, la journée commence, éclatons nous! En trois secondes, il plaqua la charmante Keira sur le toit, roulant, glissant pour se dégager de cette dernière au passage. Keiji était à présent au dessus de Keira, son visage et son corps à quelques centimètres du sien, la touchant par endroit. Il l'embrassa au passage, profitons-en puis se releva.

- Allez, bouge maintenant! Hop, hop!!

Les hop se voyaient accompagné d'un pied qui venait lui titiller les côtes. Rien de violent, juste un soupçon de provocation même pas totalement voulu. Keiji était empli d'une certaine excitation. Il n'y avait aucune raison à cela mais son énergie trahissait un besoin d'action. Que Keira le suive dans cette idée non, n'était pas très important. A elle de voir... Il lui en avait toujours laissé l'occasion! Alors Keira... encore envie de rêver? C'est le moment de se décider. Keiji n'avait pas de plan pour autant. C'était ce qui avait de sympa à Anguish... les journées se suivaient mais ne se ressemblaient pas. Effectivement, il avait toujours à peu près le même emploi du temps... mais chaque rencontre était unique et lui amenait de nouveaux horizons... Cette vie ne lui déplaisait pas, loin de là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Matinée tranquille... (Keira)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Matinée tranquille... (Keira)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quoi de plus tranquille que d'être seule dans un parc ? [PV Luuna Mc Gregor]
» Nuit tranquille..
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)
» Une matinée entre amie [Nuage de Rêve]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Les Oubliettes :: Sujets Terminés-
Sauter vers: