AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Suite de la visite (Darren)

Aller en bas 
AuteurMessage
Izo Okazaki
Nouvelle Tête...
Nouvelle Tête...
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 27
Avatar : : Takeru Sato (c) ROKKU
Date d'inscription : 14/11/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Suite de la visite (Darren)   Mer 29 Déc - 18:05

Tout oublier. Ce serait tellement plus facile... Longtemps je l'avais souhaité moi aussi, mais plus aujourd'hui. C'était même le contraire. Je ne voulais oublier aucun de ses visages, aucunes de ces personnes auxquelles j'avais du oter la vie. Ce n'était pas par plaisir, je le prenais comme un devoir. Je ne pouvais pas comprendre que l'on puisse prendre plaisir à faire souffrir, je ne voulais même pas l'imaginer. Payer pour mes crimes était tout ce que je pouvais faire. Je n'avais pas l'intention de m'auto-flageler ou de quoique ce soit de ce genre. Je devais simplement vivre. Vivre avec. Croyez moi c'est déjà pas mal. Se morfondre ou chercher à se détruire ne sert à rien. Vivre pour ces vies perdues. Vivre deux fois plus et comprendre la valeur de la vie. Ca peut paraître stupide, moi ça m'avait semblé impossible et pourtant, je voulais m'y efforcer une nouvelle fois. Belles paroles...

J'ai suivi Darren jusqu'au cuisine tout en observant attentivement les lieux que nous traversions. Je pense que j'avais l'intention de les imprégner, histoire de commencer à me repérer, ce qui n'était pas forcément encore gagné. Disons que c'était pas mon point fort, surtout quand je suis un peu perturbé comme aujourd'hui bien que j'essayais de faire bonne figure. Les cuisines étaient grandes et plutôt bien équipées, à première vue. En le suivant, j'avais essayé de réfléchir un peu et de me remettre les idées au clair. Faut dire que pour une première rencontre, je faisais fort, je me demandais bien ce qui m'attendait encore. Histoire de rompre le silence qui s'était installé en entrant, j'ai réussi à élaborer quelques questions...


- Et sinon... Comment ça se passe? On mange ici? Il y a des chambres ou... je sais pas... des horaires? D'autres règles que je devrais savoir? Des trucs à connaître ou à éviter? Il y a quand même des choses qu'on peut faire non?

Faut avouer que j'avais de quoi me poser des questions, vu ce qu'il m'avait laissé entrevoir. C'était pas encourageant jusque là, je devais espérer quelques part un petit radoucissement... C'est vrai que Darren avait plutôt parler de faire connaissance mais il y avait encore des choses qu'il fallait que je sache, du moins il me semblait. Ca empêchait pas qu'on pourrait avoir plus sympathique à se raconter que ce qu'il m'avait sorti tout à l'heure! Du moins, je l'espérais pour sa part!

- Toi, qu'est-ce que tu aimes faire par exemple?

Voilà, j'avais trouvé, je l'espère, un sujet plus réjouissant. Même dans les endroits les plus sordides, on peut réussir à prendre du bon temps, non? Il y avait quand même des petites acalmies dans cet endroit apparemment maudit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darren Smith
| Personnel |
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 27
Avatar : : Jesse McCartney
Crainte : Ressombrer...
Humeur : Pas mauvaise
Date d'inscription : 03/09/2007

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?: A cause d'un père alcoolique...et d'une tante irresponssable !
Affinités:

MessageSujet: Re: Suite de la visite (Darren)   Sam 8 Jan - 16:25

Est-ce qu'on oublie vraiment ? Est-ce seulement possible d'oublier tout à fait quelque chose ? Peut-être lorsqu'il s'agit d'une chose peu importante, ne serais-ce qu'une parole, ou les clefs de sa voiture. Mais il arrive toujours un moment ou la mémoire nous revient. Mais cet effet est d'autant plus significatif lorsqu'il s'agit d'une évènement qui a tout fait basculer, un événement qui nous a touché profondément. Et il se souvenait... de tout. De chaque détail, de chaque parole, de chaque larme et de chaque cris. C'était pourtant il y a longtemps...
Il se souvenait de son père qui l'élevait dans les airs lorsqu'il avait trois ans. Il se souvenait de sa mère qui l'enlaçait et l'embrassait après ses cauchemars à six ans. Il se souvenait des bonnes notes à huit ans, il se souvenait du parfum de sa maison, il se souvenait de sa chute à vélo à dix ans, il se souvenait... de son père les yeux rouges lui apprenant que sa mère était morte... à douze ans. Un accident de voiture. Il se souvenait que ce jour là, innocent, il était tout excité d'annoncer à sa mère le 20/20 qu'il avait eu. Mais elle ne l'a jamais su... Il se souvenait de son père qui buvait, son père qui perdait son travail, leur déménagement dans une banlieue de New York, la difficulté qu'il avait eu à s'intégrer, son premier et dernier vol : un CD et un livre. Il se souvenait de Marion, cette fille de qui il pensait être amoureux mais à qu'il il n'avait jamais parlé. Il se souvenait des coups que lui donnait son père chaque jour, il se souvenait de la morsure de la ceinture sur son dos, du choc des coups de poings et des coups de pied, des vols plané jusque contre le mur du salon. Et il se souvenait de son silence, de sa soumission. Son père il l'aimait toujours. Et il se souvenait de ce soir où il avait retrouvé son père dans la cuisine dans une marre de sang, un flingue à la main. Il se souvenait des voisins qui étaient entré à l'avait trouvé horrifié, prostré dans un coin sombre. Il se souvenait des flics qui l'avait embarqué. Il se souvenait de ces jours enfermé en attendant de savoir ce qu'on ferait de lui. Il se souvenait de son innocence et de sa remise en liberté, il se souvenait de cette tante inconnue qui l'avait envoyé deux jours plus tard dans cet endroit: Anguish.

Darren poussa lentement la porte de la cuisine, l'esprit complètement ailleurs, légèrement tremblant. Et des flash revinrent. Il se souvenait... de tout.
De Keiji qu'il avait rencontré et qui dès le premier jour l'avait hait. Il se souvenait de s'être battu avec lui dans un bain de sang, tellement de fois d'ailleurs. Il se souvenait de Keira, sa sœur de cœur, il se souvenait de Kristinna... son amour, son trésor, sa raison de vivre. Il se souvenait avoir retrouvé son corps sans vie dans le dortoir des garçons, près de sa propre couche. Il se souvenait d'être mort ce jour là et d'avoir poussé un cri inhumain de désespoir. Il se souvenait de Keiji, venant le narguer, ce meurtrier a qui il avait supplié à genoux de lui rendre celle qu'il aimait. Il se souvenait de ces trois mois de coma, il se souvenait de son amitié rompue avec Keira, il se souvenait des coups de couteau et des coups reçus, il se souvenait de sa solitude, de sa douleur permanente, de son envie de mourir. Mais il se souvenait aussi des rires, des sourires, de ces instants magiques où il avait fait l'amour avec Kristinna, du bébé qu'il avait eu avec Diva, des caresses de Keira, des baisers, des étreintes, des mots tendres...
Mais ce n'était que la mort qui régnait, la mort et les tragédies.Il se souvenait...


"Et sinon... Comment ça se passe? On mange ici? Il y a des chambres ou... je sais pas... des horaires? D'autres règles que je devrais savoir? Des trucs à connaître ou à éviter? Il y a quand même des choses qu'on peut faire non?"

Darren sursauta. Il était dans les cuisines en compagnie d'Izo. Il était en forme, il était beau, il était en vie. Il devait absolument oublier... absolument.
Le jeune homme se reprit, avalant difficilement sa salive et se concentra pour pouvoir répondre à l'asiatique, appuyé contre un plan de travail.


- Et bien... en fait tu n'as pas le droit de venir dans cet endroit. J'ose le faire parce que tu es avec moi et que tu mérites à vrai repas. Normalement tu dois aller manger au réfectoire. Les menus sont mauvais mais tu devras t'en contenter. Pour dormir tu as un dortoir pour garçon à ta disposition. Les lis ne sont que des couches sur le sol très peu confortable mais c'est mieux que rien et ce n'est pas mixte.

Darren prit le temps d'aller ouvrir le frigo et d'en sortir bon nombre de nourriture : de la charcuterie, des légumes, des œufs, de la salade, des fruits et des yaourts, puis des chips, des la mayonnaise, du pain et du beurre. Il continua alors :

- Pour ce qui est des trucs à éviter: ne fume pas, de fait pas l'amour, ne te ballade pas dans les couloirs après 23h, ne te montre pas irrespectueux envers les surveillants. Bien entendu c'est ce qu'on est tous censé ne pas faire mais je doute que tu parviennes à te priver de tout ça. En particulier du respect envers les surveillants qui ne manqueront pas de te mettre en pièce et de te torturer. Essaye de te montrer plus malin que tout le monde et ne cherche pas les ennuis. Surprends-les tous.

Des trucs qu'ils pouvaient faire ? Darren eut un mince sourire amusé. Bien sûr...
Le blondinet engouffra un chips puis soupira et termina :


- Tu as le droit de tuer, de torturer, de blesser. Tu as le droit de te promener un peu partout dans le pensionnat le jour, tu as le droit de respirer aussi ce qui est déjà pas mal. Et tu as le droit d'avoir des relations avec les autres pensionnaires et de marchander avec les surveillants ou les cuisiniers pour des vêtements, des clopes ou des armes. Mais rien n'est gratuit. Tu commence à comprendre ?

La description n'était sûrement pas complète mais on pouvait sans doute se faire une bonne image d'ensemble. Pour le reste, il serait toujours à la disposition d'Izo pour d'autres interrogations.
Izo lui demanda alors ce qu'il aimait faire par exemple. Darren réfléchit un instant puis haussa les épaules et répondit :


- J'aime nettoyer le pensionnat : c'est un peu mon métier ici si on veut. Disons qu'ainsi personne ne fait attention à moi et ça occupe mes journées. J'aime bien aller me balader dehors aussi. C'est calme et on a moins de chance de tomber sur des fous. C'est à peu près tout.

Pas très réjouissant comme programme. Et pourtant cela résumait ses journées : dormir, nettoyer, sortir, dormir... un cercle incessant dont il se satisfaisait pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izo Okazaki
Nouvelle Tête...
Nouvelle Tête...
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 27
Avatar : : Takeru Sato (c) ROKKU
Date d'inscription : 14/11/2010

Prison of anguish
Pourquoi es-tu à Prison of anguish ?:
Affinités:

MessageSujet: Re: Suite de la visite (Darren)   Lun 18 Avr - 14:35

[Désolé de t'avoir lâchement abandonné!!

Si à l'occasion tu veux me laisser une seconde chance... ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suite de la visite (Darren)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suite de la visite (Darren)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite chez le gynéco
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» Visite médicale des femmes n° 2 infirmière Sate
» Rene Preval en visite au Venezuela et ensuite aux USA
» Visite au château d'Ambleville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Les Oubliettes :: Sujets Terminés-
Sauter vers: